Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ACADÉMISME

Articles

  • ACADÉMISME

    • Écrit par Gerald M. ACKERMAN
    • 3 543 mots
    • 2 médias

    Le terme « académisme » se rapporte aux attitudes et principes enseignés dans des écoles d'art dûment organisées, habituellement appelées académies de peinture, ainsi qu'aux œuvres d'art et jugements critiques, produits conformément à ces principes par des académiciens, c'est-à-dire...

  • ACADÉMIES

    • Écrit par Nathalie HEINICH
    • 5 952 mots

    L'académie telle qu'elle se développe à partir du Quattrocento italien, dans le grand mouvement de retour à l'Antiquité qui caractérise la Renaissance, est inspirée du modèle grec de l'akademia (le jardin où enseignait Platon). Elle s'épanouit dans toute l'Europe à l'âge...

  • ANATOMIE ARTISTIQUE

    • Écrit par Jacques GUILLERME
    • 8 926 mots
    • 7 médias
    La doctrine académique va bientôt chercher ses modèles dans la statuaire antique, H. Testelin proclame en 1670, dans les débats de l'Académie de peinture et de sculpture, que « l'étude des belles figures antiques est très nécessaire dans le commencement et même plus avantageuse que le naturel » ; et...
  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Peinture

    • Écrit par Jacques CARRÉ, Barthélémy JOBERT
    • 8 176 mots
    • 12 médias
    La peinture victorienne, il faut en convenir, offre le plus souvent le spectacle de l'académisme le plus figé. Le réalisme minutieux de la plupart des peintres les plus appréciés à l'époque est mis au service d'un moralisme conventionnel ou d'un pittoresque de pacotille. Les panoramas bibliques de John...
  • ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - L'architecte

    • Écrit par Florent CHAMPY, Carol HEITZ, Roland MARTIN, Raymonde MOULIN, Daniel RABREAU
    • 16 589 mots
    • 10 médias
    ...l'enseignement était artistique. Sur le caractère « routinisé » de cet enseignement, pour reprendre la terminologie de Max Weber, on a tout dit ou presque. L'École, prisonnière d'un académisme dans lequel l'idée du beau se réduit à un système de modèles et la pratique à un système de règles, s'est...
  • AVED JACQUES ANDRÉ JOSEPH (1702-1766)

    • Écrit par Georges BRUNEL
    • 266 mots

    Incomparablement moins célèbre que Chardin dont il fut l'ami fidèle, Jacques André Joseph Aved manifeste par la place de son œuvre dans la peinture française du xviiie siècle une tendance de goût comparable. Peintre de formation plus hollandaise que française, il resta un artiste bourgeois,...

  • BOUGUEREAU WILLIAM (1825-1905)

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 475 mots
    • 1 média

    Par sa formation et surtout par les étapes de sa carrière soigneusement franchies, William Bouguereau appartient à la peinture académique française qui a eu droit à tous les triomphes officiels comme au mépris et à l'oubli des historiens de l'art moderne. Après un apprentissage à l'école des Beaux-Arts...

  • CENSURE (art)

    • Écrit par Julie VERLAINE
    • 2 631 mots
    • 4 médias
    La naissance de ces lieux de liberté n'abolit pas pour autant l'emprise des académies, nationales ou locales, sur l'édiction des normes esthétiques et la définition du goût officiel. Le refus d'accrocher aux cimaises les œuvres des impressionnistes (1874-1886) ou de Cézanne (toujours refusé, sauf...
  • CLASSICISME

    • Écrit par Pierre DU COLOMBIER, Henri PEYRE
    • 13 810 mots
    • 6 médias
    ...scrupuleuse régularité et qu'une délicatesse trop molle n'éteignent le feu des esprits et n'affaiblissent la valeur du style. » Dans les arts plastiques, l'académisme tendit assez vite à s'installer pendant les années du gouvernement de Colbert et des Académies. Encore sommes-nous injustes...
  • CONFÉRENCES DE L'ACADÉMIE ROYALE DE PEINTURE ET DE SCULPTURE

    • Écrit par Milovan STANIC
    • 1 400 mots

    La bibliothèque de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (É.N.S.B.A) conserve dans ses archives un grand nombre de manuscrits relatifs à l'histoire de l'Académie royale de peinture et de sculpture qui y furent transférés depuis l'ancienne institution voici deux siècles. Une partie...

  • DISCOURS SUR LA PEINTURE, Joshua Reynolds - Fiche de lecture

    • Écrit par Barthélémy JOBERT
    • 1 074 mots
    • 1 média
    ...base de la pratique artistique, imitation des modèles de l'Antiquité et de la Renaissance, de ce que l'on a coutume d'appeler le « canon classique ». À ce titre les Discours méritent de prendre place aux côtés des ouvrages théoriques les plus marquants du xviie et du xviiie siècle, textes fondateurs...
  • DURAND JEAN NICOLAS LOUIS (1760-1834)

    • Écrit par Jacques GUILLERME
    • 415 mots

    L'influence de Durand fut décisive sur le destin de l'académisme en architecture. Elle s'exerça essentiellement par son enseignement à l'École polytechnique. Son Précis des leçons d'architecture, publié en 1802-1805, connut plusieurs éditions et traductions dans la première...

  • ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris

    • Écrit par Emmanuel SCHWARTZ
    • 1 220 mots
    Les fondateurs de 1648 jugent le dessin du nu masculin, d’après l’antique ou sur un modèle vivant, seul apte à former à la représentation des grandes actions humaines. Cet enseignement pratique est complété par des cours théoriques de perspective, d’anatomie et d’histoire. Différents concours (...
  • EAKINS THOMAS (1844-1916)

    • Écrit par Gerald M. ACKERMAN
    • 1 439 mots
    • 1 média
    ...subit jamais leur influence. Il admirait Meissonier, Bonnat, Regnault, Fortuny, Degas et surtout Gérôme : peintres que l'on peut qualifier, comme lui, de « réalistes académiques ». Bien que plusieurs d'entre eux fissent partie du groupe où figurait aussi Manet, Eakins n'adopta jamais leur méthode de peindre...
  • FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 1 198 mots

    Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son...

  • GÉRÔME JEAN LÉON (1824-1904)

    • Écrit par Bruno FOUCART
    • 469 mots
    • 3 médias

    Les honneurs dont a été couvert Gérôme, sa célébrité contrastent avec la défaveur qui suivit bientôt une carrière tard prolongée. Son hostilité à l'impressionnisme (il proteste en vain, en 1884, contre l'exposition Manet à l'École des beaux-arts où il professe, mène campagne...

  • GLEYRE CHARLES (1806-1874)

    • Écrit par Bruno FOUCART
    • 541 mots

    Peintre d'origine suisse. De caractère difficile sinon hypocondriaque, travaillant lentement et peu, Gleyre n'a pratiquement laissé que le souvenir d'un tableau : Les Illusions perdues (Salon de 1843, Louvre), qui le fait assimiler actuellement à tort à un pompier. Un effort de...

  • HISTORICISME, art

    • Écrit par Hubert DAMISCH
    • 4 661 mots
    • 8 médias
    ...devait présider à l'érection de la basilique parisienne. Ce jeu de miroirs – pour ne pas dire ce jeu de passe-passe – est caractéristique de l' académisme, tel que l'imposait l'enseignement de l' École des beaux-arts de Paris, lequel aura marqué de son empreinte quelques-uns des...
  • INSTITUT DE FRANCE

    • Écrit par Antoine MARÈS
    • 2 522 mots
    • 2 médias
    ...dépendant du pouvoir, il demeurait sous la protection du chef de l'État, avec lequel il s'est toujours efforcé d'avoir des rapports non conflictuels. Quant aux contenus intellectuels, Larousse se faisait le porte-parole d'un discours résolument critique sur la place de l'Institut dans la société française,...
  • KLIMT GUSTAV (1862-1918)

    • Écrit par Yves KOBRY
    • 2 681 mots
    • 5 médias
    ...Vienne ensuite (villa Hermès, l'escalier d'honneur du Burgtheater et du Kunsthistorisches Museum). Klimt prend pour modèle Hans Makart (1840-1884), peintre académique et officiel, considéré en son temps en Autriche comme le Rubens de l'éclectisme historiciste et dont il apparaît comme le successeur naturel....
  • LAIRESSE GÉRARD DE (1640-1711)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 1 461 mots

    Membre le plus connu de toute une dynastie de peintres liégeois, Gérard de Lairesse, filleul de Gérard Douffet et frère de trois autres peintres, fut influencé par son père Reynier (env. 1597-1667) qui avait conquis quelque réputation par ses talents de peintre décorateur et « marbreur » (il...

Médias

<it>Halte dans une auberge</it>, J.-L. E. Meissonier

Halte dans une auberge, J.-L. E. Meissonier

<it>Les Jeunes Baigneuses</it>, W. A. Bouguereau

Les Jeunes Baigneuses, W. A. Bouguereau

<em>Réception des ambassadeurs du Siam à Fontainebleau</em>, J. L. Gérôme

Réception des ambassadeurs du Siam à Fontainebleau, J. L. Gérôme