LORIOD YVONNE (1924-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Inspiratrice, puis créatrice des grandes œuvres pour piano d'Olivier Messiaen, dont elle était devenue la femme, Yvonne Loriod fut aussi l'une des plus grandes pédagogues du piano de son temps.

Yvonne Loriod naît à Houilles (aujourd'hui dans les Yvelines) le 20 janvier 1924, et commence très jeune ses études musicales. À l'âge de quatorze ans, elle donne chaque mois, dans le salon de sa marraine, Nelly Eminger-Sivade, qui est son premier professeur de piano, un récital comportant une œuvre classique, une œuvre romantique et une œuvre moderne. Elle se forge ainsi très rapidement un répertoire considérable, qui compte déjà, alors qu'elle n'a que quatorze ans, le Clavier bien tempéré de Bach, les trente-deux sonates de Beethoven, l'œuvre intégral de Chopin et les vingt-deux concertos de Mozart. Au Conservatoire de Paris, où elle remporte sept premiers prix, elle est l'élève de Lazare Lévy, d'Isidor Philipp et de Marcel Ciampi pour le piano, de Joseph Calvet pour la musique de chambre, d'Abel Estyle pour l'accompagnement, de Simone Plé-Caussade pour la fugue, d'Olivier Messiaen pour l'analyse et de Darius Milhaud pour la composition. Dans la classe de Messiaen, elle côtoie de très nombreux jeunes compositeurs qui ne vont pas tarder à s'épanouir, notamment Pierre Boulez. Elle travaille Debussy, Ravel, Schönberg et Bartók. Alors qu'elle est encore élève au Conservatoire, elle crée les Visions de l'Amen, de Messiaen, qui lui sont dédiées (1943), puis les Vingt Regards sur l'Enfant-Jésus (1945). Elle partage alors la vie d'Olivier Messiaen, mais ils ne se marieront qu'en 1961, après la mort de la première femme de Messiaen, Claire Delbos, atteinte d'une maladie incurable.

En 1945, Yvonne Loriod joue pour la première [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  LORIOD YVONNE (1924-2010)  » est également traité dans :

BOULEZ PIERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 143 mots

26 mars 1925 Pierre Boulez naît à Montbrison (Loire). 1946 Boulez est nommé directeur de la musique de scène de la Compagnie Renaud-Barrault (il conservera ce poste jusqu'en 1955). Il compose la Première Sonate pour piano , la Sonatine , pour flûte et piano (commande de Jean-Pierre Rampal), et entame […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boulez-reperes-chronologiques/#i_80590

MESSIAEN OLIVIER - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 996 mots

10 décembre 1908 Olivier Eugène Prosper Charles Messiaen naît en Avignon ; sa mère est la poétesse Cécile Sauvage, auteur de L'Âme en bourgeon . Septembre 1931 Messiaen est nommé organiste titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll de l'église de La Trinité, à Paris, poste qu'il conservera jusqu'à la fin de sa vie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messiaen-reperes-chronologiques/#i_80590

MURARO ROGER (1959- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 653 mots

Parvenir à la célébrité grâce à la musique de leur temps n'est certes pas le chemin le plus fréquenté par les jeunes pianistes. C'est pourtant, sur les traces d'un pionnier comme Claude Helffer (1922-2004), la voie qu'a retenue Roger Muraro pour nous entraîner avec lui vers des horizons sonores nouveaux. Roger Muraro naît dans la banlieue lyonnaise, le 13 mai 1959, de parents d'origine vénitienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-muraro/#i_80590

TURANGALÎLÂ-SYMPHONIE (O. Messiaen)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

La Turangalîlâ-Symphonie est la plus importante œuvre pour orchestre d'Olivier Messiaen. Composée entre 1946 et 1948, elle est le fruit d'une commande de Serge Koussevitzky pour l'Orchestre symphonique de Boston, qui la crée le 2 décembre 1949 sous la direction de Leonard Bernstein, avec Yvonne Loriod au piano et Ginette Martenot aux ondes Martenot. Le titre provient d'un mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turangalila-symphonie/#i_80590

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « LORIOD YVONNE - (1924-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yvonne-loriod/