LÉVINAS MICHAËL (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Par son triple profil, Michaël Lévinas s'affirme comme un des acteurs les plus importants de la vie musicale de la fin du xxe siècle et du début du xixe : compositeur, il mène parallèlement une carrière de pianiste, se consacrant à la fois aux répertoires classique, romantique et contemporain, et enseigne l'analyse musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Un alchimiste du son

Né le 18 avril 1949 à Paris, Michaël Lévinas – fils du philosophe Emmanuel Lévinas – étudie au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il a notamment Olivier Messiaen comme maître en composition, Yvonne Lefébure, Vlado Perlemuter et Yvonne Loriod comme professeurs de piano. Son parcours est également marqué par ses rencontres avec Karlheinz Stockhausen, György Ligeti et Iannis Xenakis, dont il suit les séminaires à Darmstadt et avec lesquels il maintiendra toujours un contact privilégié. Au début des années 1970, il s'intéresse aux explorations du Groupe de recherches musicales (GRM), dont il suit les stages et les avancées en électroacoustique. En 1973, il participe, avec Tristan Murail et Gérard Grisey, à la création de l'ensemble L'Itinéraire, dont il sera le directeur artistique jusqu'en 2002. Appartenant à l'école spectrale aux côtés de Murail et de Grisey, il se différencie de ses deux confrères en privilégiant l'utilisation de sons inclassables, impurs, hybrides, se tournant ainsi vers l'esthétique de la mutation instrumentale.

De 1975 à 1977, il a été pensionnaire à la Villa Médicis à Rome.

Avec Arsis et Thésis, ou la Chanson du souffle, pièce pour [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  LÉVINAS MICHAËL (1949- )  » est également traité dans :

HYBRIDATION, musique

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 556 mots

En musique, l'hybridation désigne des combinaisons sonores singulières, inouïes au sens propre, obtenues par mélange de sons et de timbres produits par des familles instrumentales différentes ou, depuis la fin des années 1980, en recourant à toutes les possibilités de l'électronique et de l'informatique. On peut considérer que les techniques d'hybridation ont pour la première fois été pleinement m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hybridation-musique/#i_27794

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « LÉVINAS MICHAËL (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-levinas/