WALLONIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si le mot « wallon » (substantif et adjectif) est d'usage fort ancien, le mot « Wallonie » n'apparaît qu'en 1844 et désigne la partie méridionale de la Belgique, située au sud de la frontière linguistique séparant le domaine germanique et le domaine roman. La Constitution belge reconnaît depuis 1970 l'existence de la région wallonne, qui possède depuis 1980 des organes politiques propres.

La Wallonie a une population de 3 435 880 habitants (en 2007) et une superficie de 16 845,5 kilomètres carrés, soit 32,5 p. 100 de la population totale du pays, sur 56 p. 100 de son étendue.

Elle comprend les provinces de Brabant wallon, de Hainaut, de Liège, de Luxembourg et de Namur.

L'aire des patois wallons s'étend à la quasi-totalité de la région, mais les patois picards pénètrent dans le Hainaut occidental et des patois lorrains dans le Sud-Luxembourg. La région de langue allemande (72 000 personnes ; 853 km2) est située dans la partie orientale de la province de Liège.

La Wallonie est traversée, d'ouest en est, de bassins industriels très anciens qui souffrent à la fois du déclin et de la crise.

Le mouvement wallon

Le mot « Wallonie », employé pour la première fois en 1844 par Charles Grandgagnage, est repris en 1886 par Albert Mockel, qui le donne pour titre à la revue qu'il fonde alors en réaction contre La Jeune Belgique. Le même Albert Mockel fait encore figure de pionnier du mouvement wallon lorsqu'il lance, en avril 1897, dans un article publié dans Le Mercure de France, la formule : « La Wallonie aux Wallons, la Flandre aux Flamands et Bruxelles aux Belges. »

Le mouvement flamand naît pratiquement en même temps que l'État belge (1830). Le mouvement wallon, lui, naît quelque soixante ans plus tard (le premier congrès wallon se tient en 1890), en réaction contre ce qui est alors perçu par certains comme une mainmise – ou un risque de mainmise – flamande sur l'État belge.

À sa naissance, le mouvement [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : président-directeur général du Centre de recherche et d'information sociopolitiques, Bruxelles

Classification


Autres références

«  WALLONIE  » est également traité dans :

BAUDOUIN Ier (1930-1993) roi des Belges (1951-1993)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri DUMONT
  •  • 1 153 mots
  •  • 1 média

Fils aîné de Léopold III et d'Astrid de Suède, Baudouin est né à Bruxelles, le 7 septembre 1930. Deux grandes épreuves ont marqué son enfance : la mort accidentelle de sa mère en 1935 et la captivité dans la forteresse d'Hirschstein-sur-Elbe où les Allemands ont déporté son père en juin 1944. Après la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baudouin-ier-1930-1993-roi-des-belges-1951-1993/#i_21654

BELGIQUE - Géographie

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 6 517 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Répartition de la population et armature urbaine »  : […] En Wallonie, la seule zone de fortes densités, en dehors des récentes extensions périurbaines bruxelloises sur le Brabant wallon, est l'ancien sillon industriel. L'urbanisation préindustrielle était limitée dans le sud du pays. Les deux villes les plus importantes étaient les deux cités épiscopales historiques, Tournai, à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-geographie/#i_21654

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 610 mots
  •  • 16 médias

mettant en place un État constitué de trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) dotées de compétences politique, économique et culturelle, de moyens financiers non négligeables et d'un pouvoir législatif, fiscal et administratif. Le royaume de Belgique, créé en 1831, avec la connivence de Palmerston et de Talleyrand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_21654

BELGIQUE - La période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean FANIEL, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 8 984 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Trois années décisives  »  : […] mêmes années se dessine une nouvelle géographie économique. Les équilibres interrégionaux, longtemps favorables à la Wallonie, s'inversent progressivement en faveur de la Flandre. Tandis que devient patent le vieillissement des structures industrielles de la première, la seconde, favorisée par son accès à la mer, va bénéficier d'une implantation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-la-periode-contemporaine/#i_21654

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Impact d'une réforme institutionnelle »  : […] non seulement ne pas fusionner région et communauté, mais maintenir deux régions distinctes, Bruxelles et la Wallonie. À cet effet, ils choisirent Namur comme capitale de la Wallonie, alors que le « coup d'État » institutionnel flamand a installé à Bruxelles, région à part entière, non seulement les instances communautaires flamandes – les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-lettres-francaises/#i_21654

CHARLEROI

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 731 mots
  •  • 1 média

Située dans la vallée de la Sambre, sur l'étroit synclinal houiller qui traverse la Wallonie d'ouest en est, Charleroi compte 202 180 hab. en 2015 ; c'est la ville la plus peuplée de Wallonie, les fusions de communes de 1977 y ayant été plus larges qu'à Liège. C’est également la principale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charleroi/#i_21654

DI RUPO ELIO (1951-    )

  • Écrit par 
  • Paul PIRET
  • , Universalis
  •  • 1 273 mots

Dans le chapitre « Des fonctions multiples »  : […] en 1993, de l'Audiovisuel. Il devient chef de file du PS au gouvernement fédéral en tant que vice-Premier ministre, en charge des Communications et des Entreprises publiques d'abord (1994-1995), de l'Économie et des Télécommunications ensuite (1995-1999). Enfin, il est ministre-président de la Région wallonne, de 1999 à 2000, puis de 2005 à 2007 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elio-di-rupo/#i_21654

FLANDRE

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 4 858 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Flandre dans la Belgique en voie de fédéralisation »  : […] D'autres évolutions de grande portée se produisirent simultanément : en 1958, la Wallonie était encore la première région industrielle de Belgique ; dès 1961, les conditions étaient désormais réunies pour permettre à la Flandre de la supplanter. Une évolution décisive fut acquise peu après, avec la création d'une sidérurgie maritime près de la zone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flandre/#i_21654

HAINAUT

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 795 mots
  •  • 1 média

Avec 1 335 360 habitants en 2015, c'est la plus peuplée des provinces wallonnes. Elle est divisée en sept arrondissements, ceux de Mons, chef-lieu de la province, Charleroi, la plus grande ville, qui n'était qu'une forteresse en terre namuroise sous l'Ancien Régime et ne s'est développée qu'avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hainaut/#i_21654

LIÈGE PROVINCE DE

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 1 095 mots
  •  • 1 média

pour cause d'homogénéisation linguistique, à la seule province de Liège. Cette province wallonne comprend à son extrémité orientale les neuf communes de la Communauté germanophone, qui bénéficie d'une pleine autonomie pour les matières confiées aux Communautés dans le système fédéral belge, et dont le gouvernement siège à Eupen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-de-liege/#i_21654

LIÈGE, ville

  • Écrit par 
  • Jean LEJEUNE, 
  • Xavier MABILLE
  •  • 6 993 mots
  •  • 1 média

La principauté épiscopale de Liège eut pendant huit siècles une existence distincte de celle des autres principautés existant alors sur le territoire de l'actuel État belge. Principauté élective dotée d'institutions qui lui étaient propres et s'étendant de part et d'autre de la frontière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liege-ville/#i_21654

MICHEL CHARLES (1975-    )

  • Écrit par 
  • Joseph TORDOIR
  •  • 907 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le plus jeune ministre régional wallon »  : […] Jodoigne (1992-1999), Charles Michel est élu, en octobre 1994, conseiller de la nouvelle province du Brabant wallon et obtient la vice-présidence de cette assemblée provinciale en janvier 1995. Il conserve cette fonction jusqu’en juin 1999, époque de son entrée à la Chambre des représentants, en tant qu’élu P.R.L.-F.D.F. (Parti réformateur libéral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-michel/#i_21654

NAMUR

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 546 mots
  •  • 1 média

Au confluent de la Meuse et de la Sambre, Namur est dominée par sa citadelle. La croissance récente de sa population (110 630 habitants en 2015) en fait la plus dynamique des grandes villes wallonnes : elle le doit au fait d'avoir été choisie en 1986 comme capitale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namur/#i_21654

NAMUR PROVINCE DE

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 472 mots
  •  • 1 média

145 habitants (2015) et couvre 3 666 kilomètres carrés, est une des cinq provinces de la partie wallonne de la Belgique. Son territoire a été organisé lors de l'annexion à la France républicaine, en 1795, sous le nom de département de Sambre-et-Meuse (qui incorporait aussi le nord-ouest de l'actuelle province du Luxembourg). Sous l'Ancien Régime, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/province-de-namur/#i_21654

TOURNAI

  • Écrit par 
  • Christian VANDERMOTTEN
  •  • 700 mots
  •  • 1 média

: située en dehors de l'ancien axe charbonnier wallon, la ville a stagné durant la révolution industrielle, alors qu'elle était la deuxième de Wallonie au moment de l'indépendance de la Belgique, après Liège, l'une et l'autre villes épiscopales. Tournai, qui ne relevait pas de l'ancien comté de Hainaut, a conservé le siège épiscopal du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tournai/#i_21654

Voir aussi

Pour citer l’article

Xavier MABILLE, « WALLONIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wallonie/