Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

WAGNER RICHARD (repères chronologiques)

22 mai 1813 Richard Wagner naît à Leipzig.

Wagner, Rienzi

Wagner, Rienzi

20 octobre 1842 Rienzi, der Letzte der Tribunen (Rienzi, le dernier des tribuns), « grand opéra romantique » en cinq actes sur un livret du compositeur d'après le roman d'Edward Bulwer-Lytton, est créé au Königlich Sächsisches Hoftheater de Dresde sous la direction de Carl Gottlieb Reissiger.

Wagner, Le Vaisseau fantôme, chœur des fileuses

Wagner, Le Vaisseau fantôme, chœur des fileuses

2 janvier 1843 Der fliegende Holländer (Le Vaisseau fantôme), « opéra romantique » en trois actes sur un livret de Wagner d'après Aus den Memoiren des Herrn von Schnabelewopski de Heinrich Heine, est créé au Königlich Sächsisches Hoftheater de Dresde sous la direction du compositeur.

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ballade de Senta

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ballade de Senta

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ouverture

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ouverture

19 octobre 1845 Tannhäuser und der Sängerkrieg auf Wartburg (Tannhäuser et le tournoi des chanteurs à la Wartburg), « grand opéra romantique » en trois actes sur un livret de Wagner, est créé au Königlich Sächsisches Hoftheater de Dresde sous la direction du compositeur.

Wagner, Tannhäuser, prière d'Élisabeth

Wagner, Tannhäuser, prière d'Élisabeth

Wagner, Tannhäuser, ouverture

Wagner, Tannhäuser, ouverture

1849 Wagner, lié d'amitié avec Michel Bakounine, doit s'exiler en Suisse à la suite de sa participation aux soulèvements de mai à Dresde.

28 août 1850 Lohengrin, « opéra romantique » en trois actes sur un livret du compositeur, est créé au Grossherzogliches Hof-Theater de Weimar sous la direction de Franz Liszt, auquel l'ouvrage est dédié.

Wagner, Lohengrin, «Einsam in trüben Tagen»

Wagner, Lohengrin, «Einsam in trüben Tagen»

Wagner, Lohengrin, «Treulich geführt»

Wagner, Lohengrin, «Treulich geführt»

4 mai 1864 Wagner est reçu à Munich par le roi Louis II de Bavière, qui devient son mécène.

10 juin 1865 Tristan und Isolde (Tristan et Isolde), « action musicale » en trois actes sur un poème du compositeur, est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich, sous la direction de Hans von Bülow, en présence de Louis II de Bavière.

Wagner, Tristan et Isolde, «Einsam wachend in der Nacht»

Wagner, Tristan et Isolde, «Einsam wachend in der Nacht»

Wagner, Tristan et Isolde, «Mort d'Isolde»

Wagner, Tristan et Isolde, «Mort d'Isolde»

21 juin 1868 Die Meistersinger von Nürnberg (Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg), « opéra » en trois actes sur un livret du compositeur, dédié à Louis II de Bavière, est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich, sous la direction de Hans von Bülow.

Wagner, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, «Morgenlich leuchtend in rosigem Schein»

Wagner, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, «Morgenlich leuchtend in rosigem Schein»

Wagner, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, ouverture

Wagner, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, ouverture

22 septembre 1869 Das Rheingold (L'Or du Rhin), prologue en un acte au « festival scénique » Der Ring des Nibelungen (L'Anneau du Nibelung, ou Tétralogie, sur un livret du compositeur), est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich, sous la direction de Franz Wüllner.

Wagner, L'Or du Rhin, «Weia! Waga!»

Wagner, L'Or du Rhin, «Weia! Waga!»

Wagner, L'Or du Rhin, «Descente au Nibelheim»

Wagner, L'Or du Rhin, «Descente au Nibelheim»

26 juin 1870 Die Walküre (La Walkyrie), drame musical en trois actes, première journée de L'Anneau du Nibelung, est créée au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich, sous la direction de Franz Wüllner.

Wagner, La Walkyrie, prélude

Wagner, La Walkyrie, prélude

Wagner, La Walkyrie, «L'Enchantement du feu»

Wagner, La Walkyrie, «L'Enchantement du feu»

25 août 1870 Richard Wagner épouse à Lucerne Cosima, fille de Franz Liszt et de Marie d'Agoult, divorcée de Hans von Bülow. Wagner et Cosima entretenaient une liaison depuis 1864.

Wagner, Siegfried, «Dass der mein Vater nicht ist»

Wagner, Siegfried, «Dass der mein Vater nicht ist»

13 août 1876 Première représentation – L'Or du Rhin – du premier festival de Bayreuth (Bavière), qui voit la création intégrale de L'Anneau du Nibelung, donné trois fois sous la direction de Hans Richter. Siegfried (drame musical en trois actes) et Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux, drame musical en un prologue et trois actes), deuxième et troisième journées du Ring, sont créés les 16 et 17 août, sous la direction de Hans Richter.

Wagner, Siegfried, «Murmures de la forêt»

Wagner, Siegfried, «Murmures de la forêt»

Wagner, Siegfried, «Heil dir Sonne»

Wagner, Siegfried, «Heil dir Sonne»

Wagner, Le Crépuscule des dieux, Immolation de Brünnhilde

Wagner, Le Crépuscule des dieux, Immolation de Brünnhilde

Wagner, Le Crépuscule des dieux, «Voyage de Siegfried sur le Rhin»

Wagner, Le Crépuscule des dieux, «Voyage de Siegfried sur le Rhin»

Wagner, Parsifal, «Nun achte wohl; und lass mich seh'n»

Wagner, Parsifal, «Nun achte wohl; und lass mich seh'n»

26 juillet 1882 Parsifal, « festival scénique sacré » en trois actes sur un livret du compositeur, est créé au Festspielhaus de Bayreuth, sous la direction d'Hermann Levi.

Wagner, Parsifal, «Komm, komm, holder Knabe!»

Wagner, Parsifal, «Komm, komm, holder Knabe!»

Wagner, Parsifal, prélude

Wagner, Parsifal, prélude

13 février 1883 Richard Wagner meurt à Venise, au palais Vendramin-Calergi.

— Christian MERLIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Lille-III-Charles-de-Gaulle, critique musical

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Wagner, Rienzi

Wagner, Rienzi

Wagner, Le Vaisseau fantôme, chœur des fileuses

Wagner, Le Vaisseau fantôme, chœur des fileuses

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ballade de Senta

Wagner, Le Vaisseau fantôme, ballade de Senta

Autres références

  • L'OR DU RHIN (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 2 120 mots
    • 1 média

    Das Rheingold (L'Or du Rhin) de Richard Wagner, prologue de la tétralogie Der Ring des Nibelungen(L'Anneau du Nibelung), sur un livret du compositeur, a été créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 22 septembre 1869, sous la direction de Franz Wüllner, avec Sophie Stehle...

  • LA WALKYRIE (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 2 060 mots
    • 1 média

    Die Walküre (La Walkyrie) de Richard Wagner, première journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen(L'Anneau du Nibelung), sur un livret du compositeur, a été créée au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich le 26 juin 1870, sous la direction de Franz Wüllner, avec Therese Vogl...

  • LE CRÉPUSCULE DES DIEUX (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 1 569 mots
    • 1 média

    Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux) de Richard Wagner, troisième et dernière journée de la tétralogie Der Ring des Nibelungen (L'Anneau du Nibelung), sur un livret du compositeur, a été créé au Festspielhaus de Bayreuth lors du premier festival, le 17 août 1876, sous la direction...

  • LE RING D'AIX-EN-PROVENCE

    • Écrit par Pierre FLINOIS
    • 1 496 mots

    Créé au sortir de la Seconde Guerre mondiale pour faire (re)découvrir – avec quel succès – Mozart à la France, le festival d'Aix-en-Provence en a gardé le renom d'une manifestation pratiquement dédiée au seul Salzbourgeois. Chaque directeur a eu beau faire, l'image initiale est demeurée dans l'inconscient...

  • PARSIFAL (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 1 642 mots
    • 1 média

    Parsifal de Richard Wagner, festival scénique sacré (« Bühnenweihfestspiel ») sur un texte du compositeur d'après des sources médiévales (au premier chef desquelles le Parzival de Wolfram d'Eschenbach), envisagé dès 1857, a été composé entre 1877 et 1882, et créé à Bayreuth le 26...

  • SIEGFRIED (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 1 580 mots
    • 2 médias

    Siegfried de Richard Wagner, deuxième journée de la tétralogie Der Ring des Niebelungen (L'Anneau du Nibelung), sur un livret du compositeur, a été créé au Festspielhaus de Bayreuth le 16 août 1876, lors du premier festival, sous la direction de Hans Richter, avec Georg Unger (Siegfried),...

  • TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner), en bref

    • Écrit par Christian MERLIN
    • 198 mots

    Le 10 juin 1865, Tristan et Isolde, de Richard Wagner, est créé au Königliches Hof- und Nationaltheater de Munich. Lorsque s'épanouissent les premières mesures du prélude, les spectateurs n'ont peut-être pas conscience d'assister à une révolution dans l'histoire de la musique : un accord des instruments...

  • TRISTAN ET ISOLDE (R. Wagner)

    • Écrit par Timothée PICARD
    • 1 910 mots
    • 1 média

    Tristan und Isolde (Tristan et Isolde), « action musicale » en trois actes de Richard Wagner, sur un livret du compositeur d'après plusieurs sources médiévales (au premier rang desquelles le poème inachevé de Gottfried de Strasbourg), a été composé entre 1857 et 1859 et créé le 10 juin 1865 au Königliches...

  • WAGNÉRISME

    • Écrit par Jean PAVANS
    • 1 852 mots
    • 1 média

    Si, dans le monde des arts, les noms des grands maîtres ont souvent suscité des termes nouveaux, comme « mozartien » ou « beethovénien », l'existence même du mot « wagnérisme » reflète la position et l'influence singulières de l'œuvre de Richard Wagner dans l'histoire...

  • APPIA (A.)

    • Écrit par André VEINSTEIN
    • 1 272 mots
    ...spectacles auxquels il assistera au cours des années 1879-1886 qui provoqueront en lui, et pour toute sa vie, sa passion du théâtre. L'œuvre et les idées de Wagner constituent les sources de sa pensée ; mais les réalisations scéniques à Bayreuth de Parsifal en 1886 et de Tristan et Isolde en 1888 confirment,...
  • APPIA (A.) - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 424 mots

    1862 1er septembre, naissance d'Adolphe, François, Appia à Genève.

    1880-1890 Études musicales à Genève, Leipzig, Paris et Dresde. En 1882, il se rend pour la première fois à Bayreuth, où il assiste à une représentation de Parsifal.

    1891-1892 Appia rédige ses premières réflexions,...

  • BÜLOW HANS VON (1830-1894)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 557 mots

    Hans von Bülow est l'un des rares chefs d'orchestre du xixe siècle dont le nom ait survécu à l'épreuve du temps. Né à Dresde le 8 janvier 1830, il ressent d'abord une attirance limitée pour la musique. Il commence à travailler le piano avec Friedrich Wieck, le beau-père...

  • BEHRENS HILDEGARD (1937-2009)

    • Écrit par Alain PÂRIS
    • 1 482 mots

    Cette cantatrice allemande était considérée comme la plus grande soprano wagnérienne de sa génération. Contrairement aux chanteuses qui l'avaient précédée dans le même répertoire, elle était dotée d'un grand tempérament d'actrice. Sa voix, moins puissante que celle de ...

  • Afficher les 70 références

Voir aussi