VIRUS NEUROTROPES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On regroupe les virus capables d’infecter le système nerveux sous l’appellation de virus neurotropes. Habituellement, les pathologies du système nerveux sont causées par des virus bien connus tels que le virus de la rougeole ou encore le virus de l'herpès. Cependant, différents virus répertoriés comme étant surtout responsables d’infections respiratoires peuvent être également impliqués dans des pathologies du système nerveux central. C’est le cas par exemple du virus respiratoire syncytial humain, des virus de la grippe ou des coronavirus humains comme le MERS-CoV, le SARS-CoV-1 (à l’origine du syndrome respiratoire aigu sévère ou SRAS) et le SARS-CoV-2 (à l’origine de la Covid-19). Les infections du système nerveux sont un problème important de santé publique car elles peuvent provoquer des atteintes dévastatrices allant jusqu’au décès, en particulier lorsqu’elles surviennent chez les jeunes enfants et les personnes âgées, plus sensibles à ce type d’infection. On considère que les infections virales du système nerveux sont plus nombreuses chaque année que toutes les infections bactériennes, fongiques et parasitaires réunies.

Caractéristiques des principaux virus neurotropes

Photographie : Caractéristiques des principaux virus neurotropes

Photographie

Dans ce tableau sont représentées les principales caractéristiques de virus neurotropes, choisis comme exemples parmi les différents membres de la famille virale à laquelle chacun appartient. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Certains virus neurotropes ciblent spécifiquement le système nerveux périphérique tandis que d’autres ont la capacité d’atteindre également le système nerveux central. Ils provoquent ainsi des pathologies très diverses suivant le site de réplication du virus et de l’inflammation associée. Le système nerveux central reçoit et gère les informations sensorielles, il permet de coordonner les mouvements musculaires et il est également le siège des fonctions psychiques et intellectuelles. Il est constitué de l’encéphale et de la moelle épinière. L’encéphale étant lui-même composé du cerveau, du tronc cérébral et du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Caractéristiques des principaux virus neurotropes

Caractéristiques des principaux virus neurotropes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

TAB

Lieux de projection du système olfactif

Lieux de projection du système olfactif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure fine de la barrière hémato-encéphalique

Structure fine de la barrière hémato-encéphalique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Franchissement de la barrière hémato-encéphalique par le virus SARS-CoV-2

Franchissement de la barrière hémato-encéphalique par le virus SARS-CoV-2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  VIRUS NEUROTROPES  » est également traité dans :

LEVADITI CONSTANTIN (1874-1953)

  • Écrit par 
  • Jean LEVADITI
  •  • 503 mots

Né à Galati (Roumanie), Constantin Levaditi, médecin français, est d'abord, en 1896, interne des hôpitaux à Bucarest et se consacre à des recherches expérimentales. Après avoir été préparateur du professeur Babes à Bucarest, il est nommé à Paris préparateur du professeur Charrin au Collège de France. Avant d'entrer à l'Institut Pasteur, où se déroulera toute sa carrière, un séjour à Francfort-sur- […] Lire la suite

NÉVRAXITE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 222 mots

Affection inflammatoire ou infectieuse touchant l'ensemble du système nerveux central ; le terme de névraxite est habituellement employé pour désigner certaines encéphalomyélites virales. Le diagnostic d'infection à virus neurotrope repose sur la mise en évidence d'un liquide céphalo-rachidien clair, contenant parfois davantage d'albumine que le liquide normal, et quelques cellules seulement, mai […] Lire la suite

NIL OCCIDENTAL VIRUS DU ou WEST NILE VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 1 866 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Description »  : […] Le WNV a été isolé pour la première fois en 1937 à partir d’un patient présentant une maladie fébrile et résidant dans le district du Nil occidental, au nord de l’Ouganda. C’est un arbovirus de la famille des Flaviviridae et du genre F lavivirus qui est composé de plus de 70 membres, tels que les virus de la dengue, de l’encéphalite japonaise ou encore de la fièvre jaune. Le WNV est un virus enve […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Yannick SIMONIN, « VIRUS NEUROTROPES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-neurotropes/