ROUGEOLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La rougeole est une des plus répandues des maladies contagieuses épidémiques : elle frappe la quasi-totalité des sujets, le plus souvent dans l'enfance. Affection virale généralement bénigne alors qu'elle survient chez des enfants en bonne santé, elle est au contraire très grave lorsqu'une épidémie se développe chez des sujets mal nourris ou vivant dans des conditions d'hygiène défectueuses. En Afrique noire, elle représente encore l'une des principales causes de mortalité infantile. Aussi les chercheurs de tous pays ont-ils cherché à mettre au point un vaccin (1960) qui a permis une nette régression de cette maladie lorsqu'il est utilisé de façon systématique. Le nombre de décès pour cause de cette maladie enregistrés dans le monde est ainsi passé de 6 millions au début des années 1960 à 345 000 en 2005.

La maladie clinique

La rougeole évolue suivant un processus très régulier. La contamination par le virus se fait par voie aérienne. Après une incubation de dix à onze jours, la période d'invasion débute par un malaise progressif ou une élévation brusque de la température à 40 0C, et se poursuit par l'installation en vingt-quatre heures d'un catarrhe oculo-nasal (conjonctivite avec larmoiement, écoulement nasal) et de toux. Trois jours après, un semis de petites taches blanchâtres se détachant sur un fond rouge est généralement visible à la face interne des joues (signe de Koplik).

La période d'état est marquée, quatorze jours après la contamination, par une éruption de maculo-papules, c'est-à-dire de taches rouges qui présentent un relief caractéristique et s'effacent à la pression du doigt ; leur taille est inégale, leur contour irrégulier et déchiqueté. Cette éruption commence à la face et se généralise progressivement de haut en bas du corps. Durant cette période, la fièvre peut persister quelques jours, mais en général la sortie de l'éruption semble la faire disparaître, du fait que celle-ci est une conséquence de l'apparition des anticorps spécifiques. L [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, professeur de microbiologie à l'École nationale de la santé publique

Classification


Autres références

«  ROUGEOLE  » est également traité dans :

CALENDRIER VACCINAL 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 237 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les objectifs du calendrier vaccinal français 2018  »  : […] Le bloc vaccinal obligatoire a pour but d’assurer une immunité solide des enfants jusqu’à l’entrée à l’école primaire et sans doute bien au-delà, même si la durée de l’immunité acquise varie d’un sujet à un autre. La pratique des rappels, tout comme celle de la primovaccination chez des sujets adultes non encore vaccinés, doit permettre d’assurer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendrier-vaccinal-2018/#i_37412

MALADIES INFECTIEUSES

  • Écrit par 
  • Catherine DUPUIS
  •  • 5 788 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sensibilité de la population »  : […] La sensibilité de la population est évidemment la troisième condition nécessaire au développement d'une épidémie. Le niveau de sensibilité d'une population n'est pas uniforme pour les diverses maladies infectieuses. Il dépend en effet étroitement du degré de l'immunité qui s'est constituée à la suite de l'expérience de la maladie quelle qu'ait été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses/#i_37412

VACCINATION (CONTROVERSES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  • , Universalis
  •  • 2 282 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chercher à responsabiliser les patients »  : […] Cette volonté de s'informer et de préserver sa santé coïncide avec l'évolution du discours médical, qui cherche à responsabiliser le patient, à le rendre « acteur » de sa santé. Elle va aussi de pair avec une certaine méfiance à l’égard des autorités officielles, de l'industrie pharmaceutique et des experts, et laisse une place grandissante aux inf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination-statut-juridique/#i_37412

MALADIES INFECTIEUSES ÉMERGENTES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 10 465 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réémergence de maladies infectieuses connues  »  : […] Certaines pathologies émergentes disparaissent puis réapparaissent de façon sporadique dans leur zone d’endémicité. Ebola est un exemple de cette émergence répétée. La raison est que la même cause (la chasse pour la consommation de viande de brousse) produit les mêmes effets, la contamination étant liée au contact avec des singes contaminés. Le re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infectieuses-emergentes/#i_37412

ÉRUPTIVES MALADIES

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 593 mots

On qualifie de maladies éruptives des maladies infectieuses accompagnées — et caractérisées — par un exanthème, c'est-à-dire une érubescence cutanée plus ou moins durable. Cette rougeur initiale affecte parfois des zones très localisées du corps, mais elle peut aussi apparaître sur l'ensemble de la peau, le plus souvent de façon progressive. Il s'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-eruptives/#i_37412

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 470 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La médecine »  : […] Quand les musulmans parurent sur la scène du monde, la médecine avait déjà parcouru une longue période de son histoire avec Hippocrate, Galien et Dioscoride et avec les médecins de l'école d'Alexandrie, pour venir se concentrer au vi e  siècle à Gondēshāpūr (en arabe : Djundīsābūr). Cette ville du sud-ouest de la Perse avait accueilli tour à tour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-mathematiques-et-les-autres-sciences/#i_37412

MYXOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN
  •  • 659 mots

Nom d'une famille de virus comprenant le groupe des orthomyxovirus (souvent désignés comme « myxovirus ») et celui des paramyxovirus. Dans cette famille, la forme des virions est similaire et une propriété est commune : la capacité d'agglutiner les globules rouges. Cependant, pour le reste, il y a des différences fondamentales entre les deux groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myxovirus/#i_37412

EXANTHÈME

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 193 mots

Manifestation caractéristique d'infections, en général fébriles, dont le déroulement provoque, au niveau de la peau, l'apparition d'une « éruption » cutanée. La confusion est facile avec des éruptions résultant d'intoxications (en général médicamenteuses) qui ont reçu le nom de toxidermies. Toute maladie infectieuse éruptive s'en distingue cependan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exantheme/#i_37412

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques MAURIN, « ROUGEOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rougeole/