Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

UNION EUROPÉENNE Politique agricole commune

Les budgets successifs de la PAC (en euros constants de 2007) - crédits : Encyclopædia Universalis France

Les budgets successifs de la PAC (en euros constants de 2007)

La Politique agricole commune ou PAC est la plus ancienne des politiques communes de l'Union européenne. Elle a été et demeure un des principaux fondements de la construction européenne, même si elle ne mobilise plus aujourd’hui qu’environ 40 p. 100 du budget communautaire contre plus de 70 p. 100 à ses débuts dans les années 1960. La France reste, devant l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie, le principal bénéficiaire des fonds versés dans le cadre de la PAC.

La Politique agricole commune a joué un rôle fondamental dans la montée en puissance des agricultures française et européenne, et pour hisser l’Union européenne aux tout pemiers rangs des grands exportateurs mondiaux de produits agricoles et agroalimentaires.

La PAC de 2013, mise en application à partir de 2015, est toutefois bien différente de la PAC originelle : alors qu’elle n’avait pas connu de modification majeure jusqu’en 1992, toute une série de réformes se sont succédé depuis cette date, en 1999 (Agenda 2000), 2003 (Accord de Luxembourg), 2007 (Bilan de santé) et 2013.

Ces réformes, qui ont progressivement réduit les soutiens apportés aux marchés, exposant ainsi de façon croissante les agriculteurs à l’instabilité elle-même croissante des marchés, ont parallèlement favorisé un « verdissement » de plus en plus marqué de la production agricole et apporté un soutien plus important et diversifié au monde rural.

Afin de mieux comprendre les évolutions des objectifs et des modalités de fonctionnement de la PAC, il est utile de les replacer dans les contextes économiques, politiques et géopolitiques des époques où ces réformes ont été initiées. La crise agricole qui a touché les agricultures française et européenne à partir de 2015 alimente les débats portant sur une nouvelle réforme, prévue pour 2020.

La première PAC : 1962-1992

Son contexte : assurer la sécurité alimentaire

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la situation historiquement déficitaire de l’Europe en produits agricoles et alimentaires s’est accentuée : en 1947, la récolte française de blé n’avait jamais été aussi faible depuis… 1816 et les Français subissaient encore alors de réelles pénuries alimentaires. Le retard technique de l’agriculture européenne par rapport à celle des États-Unis était considérable et ne devait commencer à se combler qu’à partir des années 1950 avec l’aide apportée par le plan Marshall. Les débuts de cette première PAC ne datent pas du traité de Rome de 1957, mais de 1962, et se terminent en 1992 : ils correspondent pour l’essentiel, sur le plan géopolitique, à la période de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest, la construction du mur de Berlin datant de 1961 et sa destruction de 1989. Même si la mise en place de la PAC ne va pas dans le sens des intérêts économiques des États-Unis – elle permettra à la CEE de passer d’une situation historiquement déficitaire à une situation nettement excédentaire –, elle constitue pour eux, en permettant le développement des agricultures européennes, un utile rempart contre la progression du communisme dans la lutte qui les oppose à l’Union soviétique.

Quatre objectifs

Ils figurent dans l'article 39 du traité de Rome signé en mars 1957. On demandait alors à la PAC :

– « d'accroître la productivité de l'agriculture en développant le progrès technique » ;

– « d'assurer un niveau de vie équitable à la population agricole » ;

– « de stabiliser les marchés » ;

– « de garantir la sécurité des approvisionnements ».

Ces quatre objectifs de départ constituent toujours les fondements de la PAC. Ils n’ont jamais été remis en question par la suite, malgré les élargissements successifs de l’Union, les diverses réformes et l’accroissement des marges de manœuvre laissées aux États.

Quatre principes de base

Afin d'atteindre ces[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, membre de l'Académie d'agriculture de France

Classification

Pour citer cet article

Jean-Paul CHARVET. UNION EUROPÉENNE - Politique agricole commune [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 21/11/2016

Médias

Les budgets successifs de la PAC (en euros constants de 2007) - crédits : Encyclopædia Universalis France

Les budgets successifs de la PAC (en euros constants de 2007)

Superficies agricoles, taille moyenne et nombre d’exploitations, main-d’œuvre agricole dans l’Union européenne à 28 (en 2013) - crédits : Encyclopædia Universalis France

Superficies agricoles, taille moyenne et nombre d’exploitations, main-d’œuvre agricole dans l’Union européenne à 28 (en 2013)

Manifestation contre la P.A.C., février 1999 - crédits : Mossay/ Belga/ AFP

Manifestation contre la P.A.C., février 1999

Autres références

  • CRISE DE L'UNION EUROPÉENNE

    • Écrit par
    • 312 mots

    Au printemps de 2005, l'Union européenne entre dans une crise politique grave, d'autant plus marquante que cette dernière vient contredire une dynamique apparemment irrésistible. Un an plus tôt, en effet, l'U.E. semblait être parvenue à mener de front les processus d'élargissement et d'approfondissement,...

  • UNION EUROPÉENNE (UE), chronologie contemporaine

    • Écrit par Universalis
  • BÂLE ACCORDS DE (1972)

    • Écrit par
    • 303 mots

    Le 24 avril 1972, les accords monétaires de Bâle sont signés. Ils mettent en place l'une des propositions du plan rédigé par l'équipe réunie autour de Pierre Werner, Premier ministre luxembourgeois de l'époque, proposant de parvenir par étapes à la création d'une Union économique et monétaire....

  • ACIER - Économie

    • Écrit par
    • 10 178 mots
    Au sein de l'O.C.D.E.,l'Union européenne des Quinze, traitée comme un bloc à la suite du plan Davignon et parce qu'il s'agit d'une entité réelle en termes de sidérurgie, est restée leader de la production d'acier jusqu'en 2000, mais avec une production toujours comprise entre 140 et 160 millions...
  • AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

    • Écrit par et
    • 9 998 mots
    • 2 médias
    Seule une minorité d'exploitations ont franchi toutes les étapes de ce développement, qui a été activement promu par des politiques publiques.Par exemple, dans les pays de la Communauté puis de l'Union européenne, jusqu'en 1992, la politique agricole commune a été protectionniste pour de nombreux...
  • AGRICULTURE - Politiques agricoles et négociations internationales

    • Écrit par
    • 10 574 mots
    • 6 médias
    ...premières agricoles, a entraîné une accumulation d’excédents agricoles et une forte baisse des prix internationaux. Ainsi, les années 1980 ont été marquées par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Communauté européenne pour gagner des marchés agricoles à l’exportation, par l’augmentation considérable...
  • Afficher les 212 références