TUNNEL SOUS LA MANCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Inauguration du tunnel sous la Manche

Inauguration du tunnel sous la Manche
Crédits : Chesnot/ Witt/ SIPA

photographie

Traverser la Manche

Traverser la Manche
Crédits : BNF, département Estampes et photographie

photographie

Tunnel sous la Manche : chronologie

Tunnel sous la Manche : chronologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tunnel sous la Manche : les projets de 1985

Tunnel sous la Manche : les projets de 1985
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Avec une longueur de quelque 50,5 kilomètres, le tunnel sous la Manche figure parmi les plus importantes constructions du xxe siècle, au même titre que le canal de Panamá (ouvert en 1914), le Golden Gate (achevé en 1937) et le haut barrage d’Assouan (mis en service en 1973). Avec 37,9 kilomètres percés sous la mer, cette réalisation possède la section sous-marine la plus longue du monde. L’ouvrage, stratégique pour l’Union européenne, a été inauguré le 6 mai 1994 par la reine Élisabeth II et le président de la République française François Mitterrand. Grâce à la liaison ferroviaire transmanche, la Grande-Bretagne est désormais rattachée à l’Europe continentale par une frontière commune et perd son caractère insulaire. Pour réaliser ce « chantier du siècle », des dizaines d’entreprises et 13 000 ouvriers, ingénieurs et techniciens se sont investis depuis 1987, accomplissant ainsi un rêve vieux de près de deux siècles.

Inauguration du tunnel sous la Manche

Inauguration du tunnel sous la Manche

Photographie

Le 6 mai 1994, la reine Élisabeth II et le président de la République française, François Mitterrand, inaugurent le tunnel sous la Manche. Derrière eux se dresse l’une des têtes d'un tunnelier ayant servi au creusement de cet ouvrage.   

Crédits : Chesnot/ Witt/ SIPA

Afficher

Le tunnel : un projet ancien et ambitieux

La Manche, ce bras de mer (33 km dans sa plus petite largeur, au niveau du pas de Calais) qui sépare actuellement la Grande-Bretagne de l’Europe continentale, n’a pas toujours existé. En effet, ce n’est qu’après la dernière glaciation du Quaternaire, il y a environ huit à dix mille ans, que la Grande-Bretagne a été détachée définitivement du continent européen pour devenir une île. Peu profonde, la Manche n’en a pas moins constitué une protection inestimable contre les différentes tentatives d’invasions au cours des siècles.

Les pionniers : 1802-1867

L’idée de traverser la Manche par voie terrestre est ancienne. Sous le règne de Louis XV et de George II, le géologue et physicien français Nicolas Desmarets remporte en 1751 le concours lancé par l’académie d’Amiens pour améliorer les relations par le pas de Calais, en démontrant la similitude géologique de part et d’autre de ce détroit. Il aurait proposé un tunnel utilisable par des carrosses.

Traverser la Manche

Traverser la Manche

Photographie

Sur cette gravure française anonyme datant de 1803 sont représentés divers projets d’invasion de l’Angleterre par air, mer et tunnel sous-marin. Le premier projet attesté de tunnel sous la Manche date en fait de 1802 et est dû à l’ingénieur français Albert Mathieu-Favier. 

Crédits : BNF, département Estampes et photographie

Afficher

Le premier projet documenté de liaison fixe entre [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUNNEL SOUS LA MANCHE  » est également traité dans :

CALAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 1 033 mots
  •  • 3 médias

Le développement de Calais, qui comptait 73 504 habitants en 2012 et 96 594 pour son agglomération, a presque toujours dépendu de sa position remarquable, au plus près des côtes anglaises. Ce n'est pas un hasard si le détroit, ou « pas » en langage picard, aujourd'hui traversé par un tunnel, qui sépare la mer du Nord de la Manche porte son nom. La ville est née au Moyen Âge, sur une des percées na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calais/#i_21003

CHEMINS DE FER

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BERNARD, 
  • Daniel BRUN, 
  • Universalis
  •  • 12 356 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Royaume-Uni »  : […] D'une certaine façon, British Rail (B.R.) a été précurseur en matière de relèvement de vitesse, avec l'aventure des trains pendulaires APT (Advanced Passenger Train), qui auraient circulé sur infrastructure existante. Une rame APT-E (Experimental) à turbines circula entre 1972 et 1976, puis trois rames, à traction électrique cette fois, dénommées APT-P (Prototype) commencèrent des essais en 1979. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chemins-de-fer/#i_21003

TRANSPORTS - Transports et risques

  • Écrit par 
  • Michel QUATRE
  •  • 8 620 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'évaluation du risque »  : […] Prenant en compte tous ces aléas, les concepteurs réalisent, par les méthodes d'analyse de risque, une évaluation à la fois en termes de gravité et de probabilité d'occurrence. La diversité des aléas qui viennent d'être décrits illustre bien la difficulté de la synthèse qui s'appuie sur des données de base très hétérogènes : éléments de sûreté de fonctionnement de systèmes matériels éprouvés, donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-risques/#i_21003

TUNNELS

  • Écrit par 
  • Michel MAREC, 
  • Jean PÉRA
  •  • 8 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Longs tunnels ferroviaires »  : […] Le problème de la traversée des Alpes par les voies ferrées a été résolu par la construction de longs tunnels : en 1871, Mont-Cenis (12,2 km) ; en 1881, Saint-Gothard (14,9 km) ; en 1884, l'Arlberg (10,25 km) ; en 1898, Tende (8,1 km) ; en 1905, Simplon (19,8 km), doublé en 1921 ; en 1906, Tauern (8,5 km) et Karawanken (7,9 km) en 1912, Loetschberg (14,6 km) ;. Beaucoup de ces tunnels sont doublés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnels/#i_21003

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent BONNAUD, « TUNNEL SOUS LA MANCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnel-sous-la-manche/