TUNNEL SOUS LA MANCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Inauguration du tunnel sous la Manche

Inauguration du tunnel sous la Manche
Crédits : Chesnot/ Witt/ SIPA

photographie

Traverser la Manche

Traverser la Manche
Crédits : BNF, département Estampes et photographie

photographie

Tunnel sous la Manche : chronologie

Tunnel sous la Manche : chronologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tunnel sous la Manche : les projets de 1985

Tunnel sous la Manche : les projets de 1985
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Les effets du système transmanche

Impacts régionaux

La mesure des effets des infrastructures sur les territoires qu’elles desservent fait l’objet de nombreuses controverses. Mais certaines enquêtes réalisées depuis l’ouverture du système transmanche laissent entrevoir des bénéfices importants pour les régions concernées.

Pendant la construction du tunnel, le débat sur ses conséquences économiques fait rage au Royaume-Uni. Le groupe de pression Flexilink, faisant allusion à la nouvelle concurrence pour le transport maritime, communique en mettant en avant « 3 500 recrutements, 40 000 licenciements ». Un autre axe de débat concerne le North-South divide : les adversaires du tunnel craignent que ce dernier n’accentue les inégalités entre le sud-est du pays, riche et résidentiel, et le nord, appauvri par la désindustrialisation. Ce débat n’a pas lieu d’être dans le Nord–Pas-de-Calais, région également en reconversion, mais qui bénéficie de la présence du chantier sur son territoire et qui voit dans la nouvelle infrastructure un levier de croissance.

Les impacts économiques au niveau régional de la création du tunnel sous la Manche sont de deux types : les uns, à court terme, sont liés à la construction de l’ouvrage ; les autres, à long terme, dépendent de son exploitation (valorisation immobilière et foncière, implantation d’activités, tourisme, etc.).

Dès la signature du traité de Canterbury, le ministère français de l’Équipement, pour qui l’intérêt du tunnel se situe dans le contexte d’un réseau ferroviaire européen à grande vitesse, décide d’inclure la construction d’infrastructures d’accompagnement dans le protocole État-région destiné à accompagner la réalisation du tunnel (Plan transmanche). Le TGV Nord s’inscrit dans ce cadre, avec un embranchement vers le tunnel et Londres, mais aussi la modernisation de voies ferrées classiques, des ports de la Manche et plusieurs sections d’autoroutes (A26 Calais-Reims et rocade Pas-de-Calais). Pierre Mauroy, ancien Premier ministre et maire de Lille, s’engage fortement en faveur de c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUNNEL SOUS LA MANCHE  » est également traité dans :

CALAIS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 1 033 mots
  •  • 3 médias

Le développement de Calais, qui comptait 73 504 habitants en 2012 et 96 594 pour son agglomération, a presque toujours dépendu de sa position remarquable, au plus près des côtes anglaises. Ce n'est pas un hasard si le détroit, ou « pas » en langage picard, aujourd'hui traversé par un tunnel, qui sépare la mer du Nord de la Manche porte son nom. La ville est née au Moyen Âge, sur une des percées na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calais/#i_21003

CHEMINS DE FER

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BERNARD, 
  • Daniel BRUN, 
  • Universalis
  •  • 12 356 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Royaume-Uni »  : […] D'une certaine façon, British Rail (B.R.) a été précurseur en matière de relèvement de vitesse, avec l'aventure des trains pendulaires APT (Advanced Passenger Train), qui auraient circulé sur infrastructure existante. Une rame APT-E (Experimental) à turbines circula entre 1972 et 1976, puis trois rames, à traction électrique cette fois, dénommées APT-P (Prototype) commencèrent des essais en 1979. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chemins-de-fer/#i_21003

TRANSPORTS - Transports et risques

  • Écrit par 
  • Michel QUATRE
  •  • 8 620 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'évaluation du risque »  : […] Prenant en compte tous ces aléas, les concepteurs réalisent, par les méthodes d'analyse de risque, une évaluation à la fois en termes de gravité et de probabilité d'occurrence. La diversité des aléas qui viennent d'être décrits illustre bien la difficulté de la synthèse qui s'appuie sur des données de base très hétérogènes : éléments de sûreté de fonctionnement de systèmes matériels éprouvés, donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transports-transports-et-risques/#i_21003

TUNNELS

  • Écrit par 
  • Michel MAREC, 
  • Jean PÉRA
  •  • 8 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Longs tunnels ferroviaires »  : […] Le problème de la traversée des Alpes par les voies ferrées a été résolu par la construction de longs tunnels : en 1871, Mont-Cenis (12,2 km) ; en 1881, Saint-Gothard (14,9 km) ; en 1884, l'Arlberg (10,25 km) ; en 1898, Tende (8,1 km) ; en 1905, Simplon (19,8 km), doublé en 1921 ; en 1906, Tauern (8,5 km) et Karawanken (7,9 km) en 1912, Loetschberg (14,6 km) ;. Beaucoup de ces tunnels sont doublés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnels/#i_21003

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent BONNAUD, « TUNNEL SOUS LA MANCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunnel-sous-la-manche/