PARENTÉ SYSTÈMES DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La théorie de l'alliance

La théorie de l'alliance a eu des précurseurs parmi l'école hollandaise avec Van Wouden ; ses promoteurs furent tout d'abord Lévi-Strauss, puis à sa suite E. R. Leach et R. Needham en Angleterre et Dumont en France. C'est en 1949 que parut l'ouvrage de Lévi-Strauss intitulé Les Structures élémentaires de la parenté, qui fondait la théorie de l'alliance. Si l'analyse des systèmes de parenté forme l'essentiel de ses nombreux développements, le livre s'appuie sur une théorie générale des sociétés et met en place une interprétation structurale de la parenté fondée sur des lois universelles. Et, d'abord, la prohibition de l'inceste, qui « possède, à la fois, l'universalité des tendances et des instincts, et le caractère coercitif des lois et des institutions ». É. Durkheim avait fait appel à l'exogamie pour expliquer la prohibition de l'inceste comme un reste de règles anciennes. Pour Lévi-Strauss, la prohibition de l'inceste « exprime le passage du fait naturel de la consanguinité au fait culturel de l'alliance ». C'est-à-dire qu'elle « est moins une règle qui interdit d'épouser mère, sœur ou fille qu'une règle qui oblige à donner mère, sœur ou fille à autrui ». C'est placer d'emblée le mariage au centre des phénomènes de parenté, car il est un « archétype de l'échange ». Ainsi la prohibition de l'inceste est-elle l'expression négative d'une loi générale de l'échange, qui implique un principe universel de réciprocité que l'on voit à l'œuvre dans toutes les formes institutionnelles de mariage. Toutes les sociétés définissent solidairement les concepts de consanguinité et d'affinité, mais tandis que certaines, comme les société occidentales, se contentent de règles négatives pour déterminer les conjoints possibles, d'autres au contraire, en plus des interdits de l'inceste, établissent des règles positives permettant de choisir le conjoint. Ces sociétés présentent des structures élémentaires de parenté, qui font [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages

Médias de l’article

Cousins parallèles et croisés

Cousins parallèles et croisés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système dysharmonique

Système dysharmonique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mariage patrilatéral

Mariage patrilatéral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Mariage matrilatéral

Mariage matrilatéral
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  PARENTÉ SYSTÈMES DE  » est également traité dans :

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 130 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Société et parenté »  : […] Chez tous les Aborigènes, des interdits s'appliquent à la sexualité, à l'espace, à la parole, à la nourriture ou à l'utilisation de certains objets. Ces interdits concernent quatre domaines principaux : les relations de parenté et d'alliance, le deuil, les rites totémiques et les rites qui ponctuent le cycle de vie. Le tabou le plus important, commun à tous les Aborigènes, interdit à un garçon et […] Lire la suite

ADOPTION

  • Écrit par 
  • Pierre MURAT
  •  • 8 874 mots

L'adoption a pour but de créer un lien de filiation entre personnes qui ne sont pas apparentées par le sang en tant que parent et enfant. Il s'agit donc d'une filiation qui repose non pas sur le lien biologique, mais sur la volonté : c'est une filiation élective. Bien plus que les règles relatives à la filiation biologique, l'adoption est marquée par son caractère juridique qui la façonne : toutef […] Lire la suite

AGNAT

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 163 mots

Venant du droit romain, « agnat » (en latin agnatus ) désigne dans l'anthropologie contemporaine un système de descendance reposant uniquement sur la lignée mâle (par opposition à « cognat », qui qualifie la parenté par les femmes). Le critère de résidence commune et d'autorité (dérivé de la loi romaine) ayant été abandonné, « agnat » s'entend désormais absolument, sans qu'il soit fait référence à […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de Lévi-Strauss »  : […] Il n'y a pas d'antinomie entre l'anthropologie structurale et l'anthropologie sociale. La première fut d'abord une méthode qui en vint à développer de telles implications théoriques qu'elle visa à rassembler les sciences humaines dans une science globale de la communication, dans une sémiologie où l'analyse structurale de la parenté et des mythes s'intégrerait en un de ses lieux, l'anthropologie […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Parenté et pouvoir »  : […] L'anthropologie moderne, loin de concevoir parenté et politique comme des termes exclusifs l'un de l'autre ou opposés l'un à l'autre, a révélé les liens complexes existant entre les deux systèmes, et fondé l'étude théorique de leurs rapports à l'occasion de recherches conduites « sur le terrain ». On a constaté, à diverses reprises, que les relations politiques s'expriment aussi dans le langage d […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « L'anthropologie »  : […] Une fois précisée la nature des rapports sociaux qu'étudie l'anthropologie économique, il reste à définir les types de sociétés qui appartiennent à son champ d'analyse. Une nouvelle difficulté surgit, celle de l'anthropologie tout entière. On peut définir celle-ci de façon abstraite et « totalitaire » comme la Science de l'Homme, et, dans ce cas, l'anthropologie prétend devenir un jour la synthèse […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « L’analyse structurale »  : […] Les premiers travaux en anthropologie cognitive avaient pour principal objectif de documenter la diversité culturelle des catégories linguistiques. L’approche dominante était alors l’analyse structurale, représentée notamment par Claude Lévi-Strauss et fondée sur la description de couples de traits dont l’opposition et les transformations au sein d’un système déterminé sont productrices de sens. […] Lire la suite

BAMILÉKÉ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 563 mots

Dans le chapitre « Économie et parenté »  : […] Actuellement, les Bamiléké ne sont plus que cultivateurs, principalement de maïs et d'arachides, et éleveurs de chèvres. Ce sont les femmes qui travaillent la terre, ce qui donne au polygame des revenus supérieurs à ceux du monogame, et un plus haut rang social. Les chèvres paissent sur les prairies au sommet des collines : les gardiens sont inutiles, car un système ingénieux de chemins bordés de […] Lire la suite

BAOULÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHAUVEAU
  •  • 3 390 mots

Dans le chapitre « L'organisation sociale »  : […] Le village ( klo ), dont les plus importants comptaient au début du xx e  siècle deux milliers d'habitants, est composé de différents quartiers ( akpaswa ) regroupant, autour d'une famille prééminente, des unités de résidence restreintes ( awlo ) et de niveau supérieur ( awlobo ). Chacune de ces unités (qui, à l'exception de l' awlo , ne correspondent pas forcément à des entités topographiques dis […] Lire la suite

BOBO

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 406 mots

L'appellation Bobo est peu claire. Les ethnologues ont alimenté la confusion en distinguant Bobo Oulé ou Tara, Niénigué, Bobo Gbé ou Kian, Bobo Fing, Bobo Dioula. Les Bobo Oulé ainsi que les Niénigué sont des Bwa ; ils sont installés au Burkina Faso, au nord-est de Bobo-Dioulasso, au sud et au nord de Dédougou et débordent sur les confins maliens. Quant aux Bobo Gbé que signale l'ethnologue frança […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel de COPPET, « PARENTÉ SYSTÈMES DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/