SHANGHAI [CHANG-HAI]

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au cœur des luttes politiques

La ville restera jusqu'en 1927 le centre principal du mouvement ouvrier et des activités du Parti communiste (fondé à Shanghai en 1921). C'était déjà à Shanghai qu'avaient eu lieu les principales grèves ouvrières du 4-Mai 1919. En mars 1927, la grève insurrectionnelle de 800 000 travailleurs de la ville assure le triomphe des troupes nationalistes sur les nordistes ; mais cette victoire ouvrière est éphémère, puisque, dès le 12 avril, Tchiang Kai-chek fait massacrer ses alliés d'extrême gauche. Les luttes politiques entre la gauche et la droite du mouvement national s'étaient polarisées autour de Shanghai de façon très significative.

À partir de 1927, la gauche ne livre plus à Shanghai que des combats d'arrière-garde, et la ville est dominée par le Guomindang, puis par les Nippons de 1937 à 1945. Les communistes n'y rentreront qu'en 1949. Ils s'interrogeront quelque temps sur l'avenir de la ville, envisageant même de « dégrader » Shanghai et de la réduire à une position économique secondaire, comme pour la punir de son passé de ville cosmopolite et marchande. Mais la politique finalement retenue fut de stabiliser la ville à son niveau de 1949 et de la reconvertir en centre d'industries de transformation. Shanghai, qui à l'origine faisait figure de corps étranger dans l'organisme communiste chinois, semble avoir été fort bien assimilée quand éclate en 1965 la révolution culturelle ; c'est à Shanghai que Mao Zedong s'établit dans la période où la capitale, Pékin, est tenue par les « appareils » du Parti communiste chinois et de l'État auxquels il a décidé de s'attaquer ; c'est dans des journaux de Shanghai que paraissent les premiers articles qui ouvrent les grandes luttes politiques de 1966-1967.

Guerre sino-japonaise

Photographie : Guerre sino-japonaise

Photographie

Les troupes japonaises célèbrent leur victoire par une marche triomphale à travers la concession internationale de Shanghai, pendant la guerre sino-japonaise, en 1937. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Seconde guerre sino-japonaise

Photographie : Seconde guerre sino-japonaise

Photographie

La gare de Shanghai après un bombardement japonais lors de la seconde guerre sino-japonaise. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre sino-japonaise, 1937-1945

Vidéo : Guerre sino-japonaise, 1937-1945

Vidéo

Après l'annexion de la Mandchourie, en 1931, les Japonais provoquent un incident de frontière et envahissent le nord et le centre de la Chine. Malgré de nombreux succès militaires, ils ne parviennent pas à obtenir la capitulation de leur adversaire. Après de terribles bombardements par... 

Crédits : National Archives

Afficher

L'ouverture économique de 1978 prônée par Deng Xiaoping ne s'étend pas jusqu'à Shanghai, que le pouvoir entend tenir à l'écart, compte tenu de son passé, de toute velléité d'autonomie. Pour mieux s'assurer de son pouvoir sans partage, l'État contraint la ville à lui reverser 85 p. 100 de ses revenus, lu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Chine : carte administrative

Chine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Shanghai: quartier de Pudong

Shanghai: quartier de Pudong
Crédits : Steven Yu/ Pixabay

photographie

La concession britannique de Shanghai

La concession britannique de Shanghai
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Guerre sino-japonaise

Guerre sino-japonaise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris, directeur d'études à l'École pratique des hautes études
  • : docteur ès lettres, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne

Classification

Autres références

«  SHANGHAI [ CHANG-HAI ]  » est également traité dans :

AGRICULTURE URBAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET, 
  • Xavier LAUREAU
  •  • 6 267 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Exemples de reconnexions de métropoles à leurs campagnes proches »  : […] Les initiatives sont nombreuses pour tenter de ressusciter, au moins ponctuellement et partiellement, le modèle de localisation des productions agricoles en fonction d’une ville-marché, établi par l’Allemand Johann Heinrich von Thünen (1783-1850) dans la première moitié du xix e  siècle, époque où les villes étaient souvent entourées de ceintures maraîchères . Ces initiatives reposent le plus souv […] Lire la suite

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'explosion urbaine »  : […] Le recensement de 2000 a révélé un taux d'urbanisation de 36 p. 100 pour l'ensemble de la Chine et il devrait atteindre 50 p. 100 dans les années 2010. Le processus d'urbanisation s'est donc accéléré et il a surtout pris des formes variées. Dans les années 1980, il a touché essentiellement les bourgs, les petites et moyennes villes chinoises. L'industrialisation rurale a entraîné une multiplicati […] Lire la suite

CHINOIS CINÉMA

  • Écrit par 
  • Régis BERGERON, 
  • Adrien GOMBEAUD, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 415 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La difficile pénétration d’une industrie importée »  : […] Quel pays aurait pu être mieux préparé à recevoir le cinématographe que celui des « ombres chinoises » ? Aussi bien le désigne-t-on en Chine en forgeant le mot dianying , qui signifie « ombres électriques ». Le premier film projeté dans le pays l’est à Shanghai le 11 août 1896. Le grand port, ouvert à toutes les influences étrangères – élément déterminant –, n’est donc guère en retard sur Paris. L […] Lire la suite

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 356 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Les années vidéo »  : […] Les années 1990 partagent leur dynamisme entre la performance, la vidéo naissante et la peinture dite « cynique » qui a la faveur des médias occidentaux. L'un des artistes les plus en vue, Yue Mijun (né en 1962) se représente – parfois en plusieurs exemplaires – dans toutes sortes de situations le crâne rasé avec un large sourire béat, même devant le peloton d'exécution. Zhou Chunya (né en 1955), […] Lire la suite

MÉTROPOLISATION

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 6 709 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Grands équipements et grands événements, la course à l’attractivité »  : […] La métropolisation est porteuse d’une certaine standardisation des politiques urbaines, avec les inévitables équipements de prestige signés par des architectes « mondiaux » : la ligne d’horizon ( sky line )   avec ses tours d’affaires ( corporate towers ), le gigantisme des centres commerciaux ( shopping malls , à l’instar des 800 000 mètres carrés du Dubaï Mall) favorisant l’émergence de pôles […] Lire la suite

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, en particulier, mis en service, à la fin de l'ann […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CHESNEAUX, Jean DELVERT, « SHANGHAI [CHANG-HAI] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/shanghai-chang-hai/