ROUTES DE LA SOIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diversité des échanges sur la Route de la soie

La soie n’était évidemment pas l’unique bien transporté sur la route qui porte son nom. Elle y côtoyait de nombreux autres produits. De plus, idées, religions et techniques trouvaient là également une voie propice à leur diffusion.

Découverte et diffusion de la soie

D’après une légende chinoise, la soie fut découverte vers 2700 avant J.-C. par l’épouse du prince Hoang-Ti, lorsqu’un cocon tomba dans sa tasse de thé et que, voulant l’en retirer, elle déroula le fil. La sériciculture ne se diffusa d’abord qu’en Chine, et son secret était jalousement gardé. En 440 avant J.-C., un prince de Khotan, un royaume en bordure du désert de Takla-Makan, se maria avec une princesse chinoise. Apprenant que ce pays ne produisait pas de soie, elle aurait fait sortir de Chine des vers à soie et des graines de mûrier en les cachant dans sa coiffe et aurait formé, avant son départ, ses suivantes à la sériciculture. La Perse, bientôt dans le secret, prit garde de ne pas le dévoiler pour ménager ses propres intérêts commerciaux. Vers 550, deux moines nestoriens y furent envoyés en « mission d’espionnage » et ramenèrent des œufs de vers à soie à Byzance en les dissimulant dans des cannes de bambou. De là, l’industrie de la soie se répandit au Moyen-Orient, puis en Grèce et enfin à toute l’Europe.

Autres produits et techniques

Si elle était la plus précieuse et la plus mystérieuse, la soie n’a jamais été la seule marchandise transitant par la Route. Des produits d’une extrême variété y circulaient dans les deux sens. Les Chinois exportaient également des herbes médicinales, de la laque, des peaux et des fourrures, des carapaces de tortue, du jade sculpté, des épices (cannelle, muscade, gingembre) et une grande variété de produits de luxe. S’ils importaient principalement des chevaux, ils faisaient également parvenir en Chine des produits en verre de Rome, de l’or et de l’argent, des textiles en lin et en laine, de l’ambre, des lapis-lazulis du Badakhshan, des épée [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Les différents itinéraires de la Route de la soie

Les différents itinéraires de la Route de la soie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Caravane sur la Route de la soie

Caravane sur la Route de la soie
Crédits : Leemage/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Art et croyances sur les routes de la soie

Art et croyances sur les routes de la soie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Sur les traces de Marco Polo

Sur les traces de Marco Polo
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Afficher les 6 médias de l'article


Classification

Autres références

«  ROUTES DE LA SOIE  » est également traité dans :

"OUVERTURE" DE LA ROUTE DE LA SOIE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 260 mots

Inventée à la fin du xixe siècle par un savant allemand, Ferdinand von Richthofen, l'expression la « Route de la soie » désigne les différentes voies par lesquelles des biens ont transité entre la Chine centrale et l'Orient méditerranéen. Après le couloir du Gansu, les marchandises étaient acheminées par l'une des deux routes contournant le désert du […] Lire la suite

ROUTES DE LA SOIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 545 mots

— 1200 Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale selon des voies de transmission encore inconnues. Une fois adopté, il est imité et perfectionné par les Shang, puis par les Zhou. Cette introduction atteste l'existence d'échanges entre l'Orient et l'Occident bien avant le commencement de relations commerciales. […] Lire la suite

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'empire kushana »  : […] Au moment même où les Parthes essayaient de consolider leur pouvoir dans la vallée de l'Indus, la Bactriane était envahie et occupée par une nouvelle vague de nomades, les Kushana, qui faisaient partie de la confédération des Yue-Tche, tribus habitant les régions situées au nord de la Chine. Les historiens ne sont pas d'accord sur l'origine ethnique des Yue-Tche. Certains les considèrent comme éta […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dégager des sous-ensembles régionaux au sein de l'Asie soulève deux difficultés majeures. D'une part, les phénomènes comme la démographie, la superficie ou l'économie opèrent à une échelle beaucoup plus vaste que l'Europe, voire que l'Amérique du Nord. La Chine, qui ne constitue qu'une partie de l'Asie, est, par exemple, aussi grande que les États-Unis, de même que l'Inde par rapport à l'Union eur […] Lire la suite

CHANG'AN [TCH'ANG-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 990 mots

Actuelle Xi'an, capitale de la province chinoise du Shaanxi. La première Chang'an (Paix éternelle) est établie comme capitale de l'empire par les Han (~ 202), sur la rive droite de la Wei et à une quinzaine de kilomètres au sud de Xianyang, la capitale des Qin qu'ils viennent de renverser. La ville met environ un siècle à acquérir son étendue définitive. Elle est entourée d'une muraille de forme i […] Lire la suite

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Continuité sous les Sui et les Tang jusqu'au milieu du VIIIe siècle »  : […] La période qui s'étend de la fin du vi e  siècle au x e  siècle se divise assez nettement en deux parties. Les empires des Sui et des Tang , jusqu'au milieu du viii e  siècle, sont comme le prolongement de celui des Zhou du Nord. La continuité est évidente dans les institutions, les formes politiques, l'importance politique et stratégique de la vallée de la Wei, la composition des classes dirigea […] Lire la suite

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Les motivations économiques »  : […] Les motifs économiques sont sous-jacents dans les toutes premières découvertes. L'exploration de la côte africaine commencée sous l'impulsion du prosélytisme religieux se soutient très vite par l'intérêt commercial. Le profit matériel n'est plus seulement le « revenant-bon » de la croisade. Il lui est consubstantiel. L'accès direct aux sources d'approvisionnement des épices et de la soie est au c […] Lire la suite

FERGANA

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 403 mots

La dépression intramontagnarde de Fergana occupe 22 000 kilomètres carrés, dont 17 000 appartiennent à l'Ouzbékistan, le reste étant partagé de manière à peu près égale entre le Tadjikistan et le Kirghizstan. Dominée de tous côtés par de très hautes montagnes atteignant 4 000 mètres au nord et à l'est et 7 000 mètres au sud, la plaine de Fergana (300 km de longueur, 100 km de largeur) doit son exi […] Lire la suite

GOBI DÉSERT DE

  • Écrit par 
  • Guy S. ALITTO, 
  • Mikhail Platonovich PETROV
  •  • 2 133 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Étude et exploration »  : […] L'ancienne Route de la soie traversait le sud du désert d'Alashan et le Gobi-Altaï avant de se diriger vers le nord et l'ouest pour contourner le désert de Takla-Makan. Les Européens découvrirent le Gobi dès le xiii e  siècle, grâce aux descriptions saisissantes de Marco Polo. La région demeura cependant longtemps méconnue et inexplorée. Elle suscita un regain d'intérêt à la fin du xix e  siècle […] Lire la suite

HIRAYAMA IKUO (1930-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 398 mots

Peintre japonais. Né en 1930 à Setoda, dans la préfecture d'Hiroshima, Hirayama Ikuo est un survivant de la bombe atomique qui a dévasté la ville japonaise le 6 août 1945. Il devient adepte du bouddhisme et sort diplômé de l'école des Beaux-Arts de Tōkyō. Représentant du mouvement artistique Nihonga apparu à la fin du xix e  siècle en réaction à la peinture occidentale, Hirayama pratique des tech […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Chine. Deuxième forum international sur les « Nouvelles Routes de la soie ». 26 avril 2019

Dans son discours devant le deuxième forum international consacré à la Belt and Road Initiative (BRI) – ou « Nouvelles Routes de la soie » – à Pékin, le président Xi Jinping plaide en faveur de projets « transparents » et « viables », respectueux des « règles internationales » et sans risque […] Lire la suite

Chine – Union européenne. Visite du président chinois Xi Jinping en Europe. 22-26 mars 2019

, le président chinois Xi Jinping, en visite en Italie, et le président du Conseil italien Giuseppe Conte assistent à la signature du mémorandum qui marque l’adhésion de l’Italie aux « nouvelles routes de la soie », le projet chinois de développement de liaisons commerciales à travers l’Eurasie et vers […] Lire la suite

Chine. Promotion des « Nouvelles Routes de la soie ». 14-15 mai 2017

Les 14 et 15, un sommet sur les « Nouvelles Routes de la soie » réunit à Pékin les représentants d’une centaine de pays, dont vingt-neuf chefs d’État ou de gouvernement, plus le secrétaire général de l’ONU et la directrice générale du FMI. Ce programme, lancé en 2013 par le président Xi Jinping […] Lire la suite

Pour citer l’article

« ROUTES DE LA SOIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-la-soie/