TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tchèque (République) : carte physique

Tchèque (République) : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tchèque (République) : drapeau

Tchèque (République) : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Václav Havel

Václav Havel
Crédits : T. Zelezny/ AFP/ Getty

photographie

Nouvelles adhésions à l'O.T.A.N., mars 1999

Nouvelles adhésions à l'O.T.A.N., mars 1999
Crédits : PA Photos

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique tchèque (CZ)
Chef de l'ÉtatMilos Zeman (depuis le 8 mars 2013)
Chef du gouvernementAndrej Babiš (depuis le 13 décembre 2017)
CapitalePrague
Langue officielletchèque
Unité monétairecouronne tchèque (CZK)
Population10 591 000 (estim. 2017)
Superficie (km2)78 865
Dans l’atlas toutes les données

Géographie

Les paysages naturels

Les pays tchèques s'étendent sur deux ensembles régionaux distincts : à l'ouest, la Bohême, qui couvre près des trois quarts de la superficie, appartient au domaine hercynien ; à l'est, la Moravie est formée d'un chapelet de bassins dessinant un couloir d'orientation méridienne, entre la bordure du massif de Bohême et les chaînes des Carpates Blanches. À ces divisions naturelles correspondent des paysages et des formes d'organisation différentes de la vie économique.

On désigne généralement sous le nom de « quadrilatère de Bohême » les contours d'un ensemble de hautes terres appartenant au système hercynien, encadrant le vaste bassin de la Labe (l'Elbe). Au sud-ouest, la Šumava comprend le versant interne des massifs formant le Böhmerwald en Autriche et en Allemagne. Très arrosée, couverte de forêts mixtes et de conifères, cette région est orientée vers l'activité agro-sylvo-pastorale.

Au nord-ouest, les monts Métallifères (en tchèque Krušné Hory) et leurs bordures composent un ensemble plus varié : un bloc de hautes terres cristallines, injecté de filons métallifères, basculé vers le nord, domine par un abrupt le fossé de la Bilina et de l'Ohře, des cuvettes intérieures remplies de dépôts tertiaires contenant des charbons bruns et des lignites, et des plateaux résultant d'épanchements volcaniques où naissent les sources chaudes qui font la réputation des stations de Karlovy Vary et Mariánské Lázně. Au nord, au-delà de la percée de l'Elbe qui se dirige vers la mer du Nord, les monts des Géants (Krkonoše) culminent à plus de 1 600 mètres, au-dessus de petits bassins. Formant le quatrième côté du quadrilatère, à l'est, les hauteurs tchéco-moraves ne présentent aucune ligne de relief marquée, et les altitudes ne dépassent pas 700 mètres.

Au centre du quadrilatère, le plateau central tchèque, haut pays granitique et gneissique, forme des surfaces monotones entaillées par les vallées des affluents de la Vltava (la Moldau allemande). Les r[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 28 pages




Écrit par :

  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : directrice de recherche au C.N.R.S.
  • : chargé d'études à la Documentation française, Paris
  • : chargé de cours (littérature tchèque, littérature comparée) à l'Institut national des langues et civilisations orientales

Classification


Autres références

«  TCHÈQUE RÉPUBLIQUE  » est également traité dans :

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/republique-tcheque/#i_19106

BOHÊME, géologie et géographie

  • Écrit par 
  • Joseph SCHULTZ
  •  • 925 mots

Čechy en tchèque, la Bohême est d'abord une unité naturelle, une cuvette entourée de toutes parts par un rempart de montagnes. Les Krušné Hory (monts Métallifères, Erzgebirge), au nord-ouest, dominent par un véritable abrupt l'intérieur du « quadrilatère ». Au nord, les Sudètes, succession de horsts et de grabens, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boheme-geologie-et-geographie/#i_19106

BRNO

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 138 mots
  •  • 1 média

Jadis capitale de la Moravie, Brno, avec ses 370 500 habitants en 2004, est la deuxième ville de la République tchèque, et la capitale de la région de Jihomoravský, dans le sud-est du pays. Elle est située au confluent de la Svratka et de la Svitava (affluents de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brno/#i_19106

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 420 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Tchécoslovaquie »  : […] de souveraineté, Václav Havel démissionne de la présidence de la République. Václav Klaus et Vladimír Mečiar décident de mettre fin à la Fédération tchécoslovaque dont les origines remontent à 1918. Ainsi naît, le 1er janvier 1993, la République tchèque, dont Václav Havel sera le président et Václav Klaus (un libéral) le chef du gouvernement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_19106

DIENSTBIER JIRI (1937-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 256 mots

Jiri Dienstbier était un journaliste et un homme politique tchèque, dissident du Parti communiste tchécoslovaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiri-dienstbier/#i_19106

DOLNI-VESTONICE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOINAIS
  •  • 304 mots

Fouillé méthodiquement depuis 1924, d'abord sous la direction de K. Absolon, puis d'A. Bohmers (1939-1942) et, enfin, de B. Klima à partir de 1947, le gisement de Dolni-Vestonice, près de Hustopeče, au pied des monts Pavlov en Moravie (région de Brno en République tchèque), est un site particulièrement représentatif du type […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolni-vestonice/#i_19106

ELBE

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 618 mots

Mis à part le Rhin, qui a une origine alpestre, l'Elbe (en tchèque le Labe) est le plus important des fleuves d'Europe centrale coulant des massifs hercyniens en direction de la mer du Nord, ou de la Baltique, à travers la grande plaine germano-polonaise (Ems, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elbe/#i_19106

HAVEL VÁCLAV (1936-2011)

  • Écrit par 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 1 163 mots

juin 1990. Il est alors maintenu à son poste, mais démissionne en juillet 1992 pour ne pas être associé au divorce tchécoslovaque qui devient inéluctable. Malgré cet échec, Václav Havel accepte, au lendemain de la division du pays le 1er janvier 1993, de devenir le président de la République tchèque, poste qu'il conservera jusqu'en février 2003 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/havel-v/#i_19106

ODER

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 457 mots
  •  • 1 média

L'Oder (Odra en polonais et en tchèque) est un fleuve de 854 kilomètres de longueur, au bassin versant de 124 700 kilomètres carrés. À l'instar de la Vistule à l'est, de la Weser, de l'Ems et du Rhin à l'ouest, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oder/#i_19106

OLOMOUC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Ville de République tchèque en Moravie du Nord, Olomouc (en allemand Olmütz) est située au centre-est du pays, à la confluence de la Morava et de la Bystčrice, à l'extrémité nord de la plaine fertile et agricole de Haná […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olomouc/#i_19106

OSTRAVA

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu de la Moravie-Silésie, Ostrava est la troisième ville de la République tchèque par l'importance de sa population (309 500 hab. en 2006). Née de la révolution industrielle, comme siège d'extraction de la houille, elle s'est développée grâce à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ostrava/#i_19106

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 045 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'élargissement géographique »  : […] Volker Ruehe, puis relayé par le secrétaire général de l'O.T.A.N., Manfred Wörner, sur l'élargissement rapide de l'O.T.A.N. à trois nouveaux pays, la Pologne, la République tchèque et la Hongrie. Le PpP, pourtant conçu pour permettre aux partenaires d'adapter leurs relations avec l'O.T.A.N. à leurs besoins, fut désormais perçu comme une solution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_19106

PLZEŇ, all. PILSEN

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Grand centre industriel de la Bohême occidentale, en République tchèque, Plzeň, capitale de la région homonyme, comptait 164 000 habitants en 2003. Fondée au xiiie siècle, la ville se développe surtout à partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plzen-pilsen/#i_19106

PRAGUE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  • , Universalis
  •  • 5 212 mots
  •  • 5 médias

heureuse la vocation de Prague, ville d'art. Par royaume, entendons l'État, sous la forme du duché, du royaume de Bohême, de la République tchécoslovaque et de la République tchèque, mais aussi la société renouvelée à travers les âges, qui a toujours garanti une place éminente à cette cité mère. Pendant le haut Moyen Âge, les Tchèques se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prague/#i_19106

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 876 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Rupture entre deux nations »  : […] er septembre 1992, la Constitution tchèque est votée le 16 décembre. Le 1er janvier 1993, sans qu'il y ait eu consultation populaire, la République fédérale tchèque et slovaque cède la place à deux États distincts : la République tchèque (10 323 690 habitants en 1993) et la Slovaquie (5 296 768 habitants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_19106

UNION EUROPÉENNE : ÉLARGISSEMENT VERS L'EST - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Edith LHOMEL
  •  • 609 mots

1993-1995 Les accords d'association sont ratifiés avec la Hongrie et la Pologne (décembre 1993), la Bulgarie, la Roumanie, la République tchèque, la Slovaquie (décembre 1994), les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-reperes-chronologiques/#i_19106

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Claude MAUREL, Marie-Elizabeth DUCREUX, Jaroslav BLAHA, Vladimir PESKA, « TCHÈQUE RÉPUBLIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/