République tchèque, histoire


BACILEK KAROL (1896-1974)

  • Écrit par 
  • Ilios YANNAKAKIS
  •  • 648 mots

Le nom de Karol Bacilek est étroitement lié à la période la plus sombre de l'histoire tchécoslovaque de l'après-guerre : les « procès » politiques des années 1950. Surnommé le Beria tchécoslovaque, Bacilek a été un des principaux organisateurs des procès contre Slansky et d'autres éminents dirigeants communistes et contre certains hauts responsables du Parti communiste slovaque accusés de « nation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-bacilek/#i_0

BENEŠ EDVARD (1884-1948)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 983 mots
  •  • 1 média

Fils de paysans de Bohême du Sud, Edvard Beneš s'affirme tout d'abord comme universitaire et publiciste. Il étudie la philosophie, la philologie romane et la science politique à l'Université de Prague puis à celle de Dijon, dont il devient docteur en droit en 1908. Beneš commencera par écrire dans la presse social-démocrate tchèque. Sous l'influence combinée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edvard-benes/#i_0

ČERNÍK OLDŘICH (1921-1994)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 899 mots
  •  • 1 média

Fils de mineur de la région d'Ostrava, Oldřich Černík est ouvrier métallurgiste de 1937 à 1949. Il s'intègre alors dans l'appareil du Parti communiste — dont il est membre depuis 1945 — et dans celui de l'État de sa région, la Moravie du Nord ; à partir de 1954, il préside le conseil régional de celle-ci. Les remous politiques, économiques et sociaux de l'année 1956 le poussent en avant. Černik en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oldrich-cernik/#i_0

DIENSTBIER JIRI (1937-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 261 mots

Jiri Dienstbier était un journaliste et un homme politique tchèque, dissident du Parti communiste tchécoslovaque.Jiri Dienstbier naît le 20 avril 1937 à Cladno, en Tchécoslovaquie (aujourd'hui en République tchèque). En 1958, il adhère au Parti communiste tchécoslovaque et travaille comme journaliste et correspondant étranger pour la radio d'État jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jiri-dienstbier/#i_0

DUBČEK ALEXANDRE (1921-1992)

  • Écrit par 
  • Jacques RUPNIK
  • , Universalis
  •  • 1 335 mots
  •  • 1 média

Le dirigeant communiste slovaque Alexander Dubček restera dans l'histoire comme l'homme symbole du Printemps de Prague en 1968, une des rares tentatives effectuées dans les démocraties populaires pour se démarquer de la rigueur du système soviétique. Tout en donnant des gages de fidélité à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-dubcek/#i_0

FIERLINGER ZDENĚK (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 816 mots

Né à Olomouc (Moravie), Fierlinger étudie au collège commercial de cette ville et y reçoit une formation économique. Après un séjour en Russie (de 1910 à 1914), il se retrouve prisonnier dès le début de la Première Guerre mondiale et, avec l'appui de la mission militaire française et du gouvernement du tsar, organise une fraternité militaire pour regrouper ses compatriotes émigrés ou prisonniers. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zdenek-fierlinger/#i_0

FUČÍK JULIUS (1903-1943)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 296 mots

Étudiant à l'université de Prague en philosophie, lettres et histoire de l'art, Julius Fučík adhère à dix-huit ans au Parti communiste tchécoslovaque dès sa fondation en 1921. Journaliste de talent, il met toute son activité au service de son parti et de la glorification de l'Union soviétique, où il fait deux longs séjours et d'où il rapporte d'enthousiastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-fucik/#i_0

GOTTWALD KLEMENT (1896-1953)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 854 mots

Fils de paysans moraves, Klement Gottwald adolescent part à Vienne où il travaille comme apprenti charpentier. C'est là qu'il adhère à seize ans aux Jeunesses socialistes. De 1915 à 1918, il est soldat dans l'armée austro-hongroise. Il rejoint ensuite la gauche marxiste du Parti social-démocrate tchécoslovaque, noyau du Parti communiste fondé en 1921. Dès 1922, il figure parmi les permanents du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klement-gottwald/#i_0

HAVEL VÁCLAV (1936-2011)

  • Écrit par 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 1 169 mots

Homme de lettres devenu homme d'État, Václav Havel restera pour ses concitoyens l'incarnation du philosophe-roi. Comme son illustre prédécesseur Tomas Masaryk, premier président de la République tchécoslovaque de 1918 à 1935, il représente l'intellectuel engagé que des circonstances exceptionnelles propulsent sur le devant de la scène politique.Václav Havel est né le 5 octobre 1936 dans une famill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/havel-v/#i_0

HAVLÍČEK-BOROVSKY KAREL (1821-1856)

  • Écrit par 
  • Ivo FLEISCHMANN
  •  • 468 mots

Originaire de Bohême, Karel Havlíček-Borovsky fut, en même temps qu'une personnalité politique de premier plan, le créateur du journalisme moderne dans son pays. Après avoir été exclu du séminaire pour progrès insuffisants et légèreté d'esprit, il fit son apprentissage en Pologne et surtout en Russie, d'où il reviendra persuadé que, si assurément il est slave, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-havlicek-borovsky/#i_0

HENLEIN KONRAD (1898-1945)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Homme politique germanophone, né le 6 mai 1898 à Maffersdorf bei Reichenberg, dans les Sudètes en Bohême (Autriche-Hongrie, auj. Vratislavice nad Nisou, près de Liberec, en Rép. tchèque), mort le 10 mai 1945 à Plzeň (auj. Rép. tchèque).Konrad Henlein, après des études de commerce, est employé de banque puis professeur de gymnastique. Il est responsable du De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-henlein/#i_0

HLINKA ANDREJ (1864-1938)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 436 mots

Prêtre catholique et homme politique slovaque né le 27 septembre 1864 à Stará Černová (Empire Autriche-Hongrie, auj. Slovaquie), mort le 16 août 1938 à Ružomberok (Tchécoslovaquie, auj. Slovaquie).Andrej Hlinka, nommé curé de la petite ville industrielle de Ružomberok en 1905, y soutient activement les candidats nationalistes slovaques lors des élections de 1906 au Parlement hongrois. Son patrioti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrej-hlinka/#i_0

HUSÁK GUSTÁV (1913-1991)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 904 mots
  •  • 2 médias

Né à Bratislava, Gustáv Husák adhère au mouvement communiste alors qu'il est étudiant. Pendant la guerre, il prend une part active au travail clandestin du parti. Il est l'un des organisateurs du soulèvement de la Slovaquie en 1944. Il est alors nommé membre du præsidium du comité central et vice-président du Part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustav-husak/#i_0

HUS JAN (1370 env.-1415)

  • Écrit par 
  • Michel LARAN
  •  • 1 547 mots
  •  • 2 médias

Passionnément attaché à la réforme de l'Église catholique, Jan Hus a dépassé les enseignements de John Wyclif par la hardiesse et l'étendue de son action qu'il a menée jusqu'au sacrifice suprême. Il apparaît ainsi comme le précurseur, à plus d'un siècle de distance, des grands réformateurs du xvie siècle, de Lut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-hus/#i_0

JEAN NÉPOMUCÈNE saint (1330 env.-env. 1393)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 550 mots

Un récit en honneur au xviiie siècle raconte que Jean dit Népomucène naquit à Pomuk ou Népomuk en Bohême. Ses parents étant âgés, sa naissance fut miraculeuse. Très pieux, il fit de solides études qu'il couronna à Prague par les doctorats en théologie et en droit canon. Après un mois passé dans la prière, il fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nepomucene/#i_0

LOBKOWITZ LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 509 mots

Famille aristocratique de Bohême, d'origine tchèque. Établie dans la vallée moyenne de l'Elbe (près d'Usti, au nord-ouest de Prague), la famille appartient dès le xvie siècle à l'ordre des Seigneurs, et l'on retrouve un Lobkowitz parmi les rebelles de 1547 (tentative des ordres en liaison avec la ligue de Smalkade pour briser le pouvoir de Ferdinand I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lobkowitz/#i_0

LONDON ARTUR (1915-1986)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 685 mots

Né à Ostrava, London adhère à quatorze ans à la Jeunesse communiste. Trop pauvre pour poursuivre des études, il est vendeur dans le textile. Animateur de la Jeunesse communiste et du syndicat rouge dans cette vieille région minière, il connaît à quinze ans ses premiers séjours en prison pour lutte antimilitariste et participation à des grèves illégales. Le parti l'envoie à Moscou en janvier 1934 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/artur-london/#i_0

MASARYK JAN (1886-1948)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 848 mots

Fils du premier président de la République tchécoslovaque, Tomáš Masaryk, et de l'Américaine Charlotte Garrigue, Jan Masaryk, musicien doué et causeur attachant, cache sous un humour de bon vivant une sensibilité très vive marquée par le protestantisme social de ses parents. Ce doux géant est en fait un infirme et un valétudinaire angoissé par le spectre de la maladie mentale qui emporta sa mère e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-masaryk/#i_0

MASARYK TOMÁŠ GARRIGUE (1850-1937)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 942 mots
  •  • 2 médias

Fils d'un misérable cocher de maître, Tomáš Masaryk commence à travailler très jeune comme apprenti serrurier puis chaudronnier. Remarqué par des prêtres tchèques, il obtient une bourse et étudie au collège, à Brno puis à Vienne. Il rompt, à vingt et un ans, avec le catholicisme à propos de la question de l'infaillibilité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-garrigue-masaryk/#i_0

NOVOMESKY LACO (1904-1976)

  • Écrit par 
  • Pavel TIGRID
  •  • 1 117 mots

Né à Budapest dans une famille slovaque qui, en 1919, reviendra s'installer à Senica, en Slovaquie, peu après la création de la République tchécoslovaque, Laco Novomesky se destine à la carrière d'enseignant, mais il y renonce en raison de son caractère tourmenté : il se lance dans le journalisme et dans le tumulte des mouvements littéraires et sociaux. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laco-novomesky/#i_0

NOVOTNY ANTONÍN (1904-1975)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 922 mots
  •  • 1 média

Fils d'ouvrier, Antonín Novotny adhère à dix-sept ans au Parti communiste tchécoslovaque qui vient de se constituer. Ce jeune serrurier de la banlieue de Prague gravira peu à peu les échelons d'une carrière d'apparatchik commencée dès 1929. Membre du comité régional du parti pour la ville de Prague, il fera partie en 1935 de la délégation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-novotny/#i_0

OLOMOUC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Ville de République tchèque en Moravie du Nord, Olomouc (en allemand Olmütz) est située au centre-est du pays, à la confluence de la Morava et de la Bystčrice, à l'extrémité nord de la plaine fertile et agricole de Haná.Selon certaines hypothèses, Olomouc trouverait son origine dans un camp fortifié romain (Mons Iulii ou Mont Jules). Elle eut dès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olomouc/#i_0

PAVEL JOSEF (1908-1973)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 659 mots
  •  • 1 média

Ayant adhéré au Parti communiste tchécoslovaque, en 1929, Pavel étudie de 1935 à 1937 à l'Académie Lénine de Moscou et à l'école militaire de Riazan. Commandant des brigades internationales créées pour venir en aide aux républicains espagnols, il assure, en 1937-1938, le commandement du bataillon Čapaev et du régiment Georges Dimitrov ; il obtient ses étoiles de général. Interné de 1939 à 1942 dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-pavel/#i_0

PLZEŇ, all. PILSEN

  • Écrit par 
  • Gyorgy ENYEDI
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Grand centre industriel de la Bohême occidentale, en République tchèque, Plzeň, capitale de la région homonyme, comptait 164 000 habitants en 2003. Fondée au xiiie siècle, la ville se développe surtout à partir du xixe siècle. Sa croissance rapide est ind […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plzen-pilsen/#i_0

PRAGUE COUP DE (1948)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 938 mots

La crise que connut la Tchécoslovaquie, du 13 au 25 février 1948, se déroula tant au niveau des institutions qu'au niveau de la rue. Les communistes, qui avaient obtenu 38 p. 100 des voix aux élections de mai 1946, contrôlaient directement des ministères clés tels l'Intérieur, l'Information, l'Agriculture, les Finances et, indirectement, la Défense, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coup-de-prague/#i_0

PRAGUE DÉFENESTRATION DE (1618)

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 201 mots

Acte de violence commis au château de Prague, le 23 mai, contre les gouverneurs impériaux ; deux d'entre eux, Martinic et Slawata, sont précipités d'une fenêtre par les protestants des états de Bohême dont l'empereur Mathias a violé les droits religieux concédés par la lettre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defenestration-de-prague/#i_0

PRAGUE INTERVENTION DE (1968)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 865 mots
  •  • 2 médias

Le 20 août 1968, vers vingt-trois heures, des dizaines de milliers de parachutistes soviétiques débarquent à l'aérodrome de Prague, transportés en avions-cargos Antonov 24 à partir de Moscou et de Lvov. Quelques instants auparavant, des soldats est-allemands et polonais, soviétiques, hongrois et bulgares avaient franchi les frontières nord, est et sud du pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intervention-de-prague/#i_0

PRAGUE (PRINTEMPS DE)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 994 mots
  •  • 2 médias

La période de libéralisation et de démocratisation du système socio-politique tchécoslovaque dite Printemps de Prague a été préparée dès le début des années 1960. À partir de 1961, le pays subit en effet une crise sans précédent : le système d'économie extensive, calqué sur celui de l'U.R.S.S., ne convient plus à ce pays industrialisé ; de 1961 à 1965, le taux de croissance stagne puis baisse, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prague-printemps-de/#i_0

PRAGUE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 366 mots

Jusqu'au milieu du xive siècle, sans doute en raison de l'archaïsme de ses structures sociales, l'Europe centrale et orientale n'a pas eu d'université propre et ses étudiants devaient aller à Paris ou à Bologne. En 1347, Charles IV, roi des Romains et roi de Bohême, obtin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-prague/#i_0

PŘEMYSLIDES LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 471 mots

Dynastie nationale tchèque qui a fondé le royaume de Bohême. Les Slaves de ce pays se détachent de la Grande-Moravie et se regroupent en un solide État. Le territoire, encore faiblement peuplé, se répartit entre une dizaine de tribus qui occupent le centre du pays, les pourtours montagneux demeurant à peu près vides. Bien située dans la région de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-premyslides/#i_0

PROCOPE LE GRAND (1380 env.-1434)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 229 mots

Prêtre, issu par sa mère de la haute bourgeoisie germanique de Prague, Procope le Chauve ou le Grand appartient à la secte orébite des hussites, qui veulent réformer la religion et la société de façon égalitaire.Il apparaît vers 1426 comme le principal chef de guerre des hussites, alors que l'empereur Sigismond d'Alle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procope-le-grand/#i_0

RIEGER FRANTIŠEK LADISLAV (1818-1903)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 269 mots

Fils d'un meunier, František Ladislav Rieger étudie le droit et rallie très jeune le mouvement nationaliste tchèque. En 1848, membre du comité national de Prague, il rédige la charte de la Bohême, entre dans le gouvernement du comte de Thun et propose un empire fédéraliste. Après la dissolution du comité national, il s'exile pendant deux ans à Paris. En 1853, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frantisek-ladislav-rieger/#i_0

SLÁNSKY RUDOLF SALZMANN dit RUDOLF (1901-1952)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 076 mots

Membre du Parti communiste tchécoslovaque depuis sa fondation, dirigeant des Jeunesses communistes, journaliste puis secrétaire régional dans les fiefs communistes d'Ostrava et de Kladno (1925-1928), Rudolf Slánsky, de son vrai nom Rudolf Salzmann, s'oppose à la conception social-démocrate d'un parti ouvert représentée par Šmeral. En 1928, au VIe congrès de l'Internationale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slansky-rudolf-salzmann-dit-rudolf/#i_0

SMRKOVSKÝ JOSEF (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 749 mots

Fils de paysan, ouvrier boulanger, Smrkovský adhère en 1930 au Parti communiste tchécoslovaque. Secrétaire des Jeunesses communistes jusqu'en 1937 puis secrétaire du comité régional de Brno, il reste dans le pays pendant l'occupation allemande. En 1944, il reconstitue le comité central clandestin décimé par trois fois et se fait le promoteur du frontisme en fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-smrkovsky/#i_0

SOKOLS

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 699 mots
  •  • 1 média

Société de gymnastique tchèque fondée en 1862 par M. Tyrš, professeur de philosophie, et par son beau-frère, le riche banquier et assureur J. Fügner, les Sokols (faucons) s'inspirent du Turnverein allemand alliant l'éducation physique et la formation patriotique de la jeunesse en une organisation nationaliste qui se veut paramilitaire. Cette société se développe surtout dans la Bohême du Nord et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sokols/#i_0

SUDÈTES

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 358 mots

En géographie, les Sudètes désignent une partie du territoire nord-est du quadrilatère de Bohême se situant entre la Porte de Moravie et les monts des Géants (Karkonosze).Population de langue allemande, les Sudètes ont en vain demandé leur rattachement à l'Allemagne en 1919 lors du traité de Versailles. Dès le début du national-socialisme, Hitler soutient leur revendication et un parti nazi est fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sudetes/#i_0

SUDOMER BATAILLE DE (1420)

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Le 25 mars 1420 en Bohême, près du village de Mladìjovice, quelque 2 500 nobles de l'empereur d'Allemagne et roi de Hongrie Sigismond de Luxembourg, tentent de venir à bout de 400 hussites taborites, premiers éléments populaires d'une armée réputée pour sa discipline et son e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-sudomer/#i_0

SVOBODA LUDVÍK (1895-1979)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 1 029 mots

Soldat dans l'armée austro-hongroise, Ludvík Svoboda déserte en 1917 pour rejoindre les rangs de la Légion tchèque qui combat en Russie. Il ne prend pas alors le parti des bolcheviks comme le fait la minorité de légionnaires communisants menée par l'écrivain Jaroslav Hašek ; après avoir quitté la légion en 1920, il sert dans l'armée tchèque de 1922 à 1929. De 1931 à 1934, il est professeur dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludvik-svoboda/#i_0

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 973 mots
  •  • 11 médias

L'État tchécoslovaque était issu de la Première Guerre mondiale et de l'effondrement de l'Empire multinational des Habsbourg. Il réunissait les comitats du nord de la Hongrie sous le nouveau nom de Slovaquie, et les pays tchèques : Bohêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchecoslovaquie/#i_0

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 336 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] La République tchèque est issue, comme la Slovaquie, de la dissolution de la Tchécoslovaquie le 1er janvier 1993. Elle comprend la Bohême, la Moravie, qui sont historiquement les Pays tchèques, et la Silésie tchèque rattachée à la Moravie.Les premières formations étatiques des Tchèques remontent au ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/2-histoire/

ZÁPOTOCKY ANTONÍN (1884-1957)

  • Écrit par 
  • Vladimir Claude FISERA
  •  • 783 mots

Né dans la vieille région industrielle de Kladno, d'un père qui fut l'un des fondateurs de la social-démocratie tchèque, Antonín Zápotocky s'est intégré très jeune dans le mouvement ouvrier. Apprenti tailleur de pierre, ouvrier maçon, il adhère à seize ans aux Jeunesses socialistes puis, deux années plus tard, au parti. À partir de 1907, il est sec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-zapotocky/#i_0


Affichage 

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations. Europe. Afrique du Nord. Pacifique. La Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls. En 1939, la Wehrmacht envahit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

vidéo

Néo-colonialisme. Choc pétrolier. Coexistence pacifique. Au lendemain de la crise des missiles de Cuba, qui a fait surgir le spectre d'une troisième guerre mondiale, la "détente" est à l'ordre du jour des relations Est-Ouest. Mais de nombreux conflits... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tchèque (République) : drapeau

Tchèque (République) : drapeau

drapeau

Tchèque (République) [1993]. À la suite de la partition de la Tchécoslovaquie en deux républiques indépendantes le 31 décembre 1992, la République tchèque a repris le drapeau de l'ancienne Tchécoslovaquie : deux simples bandes horizontales blanche et rouge ; brochant sur... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Václav Havel

Václav Havel

photographie

En novembre 1999, Václav Havel assiste, à Prague, à un concert organisé pour fêter les dix ans de la «révolution de velours», c'est-à-dire la fin du régime communiste en Tchécoslovaquie. 

Crédits : T. Zelezny/ AFP/ Getty

Afficher

Manifestation à Prague contre le bouclier antimissiles américain, 2007

Manifestation à Prague contre le bouclier antimissiles américain, 2007

photographie

Manifestation devant l'ambassade des États-Unis à Prague, le 4 juin 2007, à l'occasion de la visite du président George W. Bush, pour protester contre le projet d'installation d'un bouclier antimissile sur le territoire tchèque. 

Crédits : K. Vinion/ Getty

Afficher

Tabor hussite

Tabor hussite

photographie

Adoptés par Jan Zizka, qui avait remarqué leur efficacité à Tannenberg contre les chevaliers Teutoniques, les chariots de guerre, appelés «tabors» dans les chroniques (nom d'un mont biblique par lequel les hussites radicaux désignèrent leur camp), devinrent une pièce maîtresse... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Tomas Masaryk

Tomas Masaryk

photographie

Patriote et slaviste, Tomas Masaryk est le premier président de la République tchécoslovaque, de 1918 à 1935. 

Crédits : Getty

Afficher

Légionnaires tchèques

Légionnaires tchèques

photographie

Des Tchèques, soldats de la Légion étrangère pendant la Première Guerre mondiale, lisent un document publié par Tomas Masaryk et Edvard Benes, fondateurs du Conseil national tchécoslovaque. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Tomas Masaryk

Tomas Masaryk

photographie

Le Tchèque Tomas Masaryk (1850-1937), patriote et fondateur du Conseil national tchécoslovaque. Il fut élu président de la République en 1918. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Tchécoslovaquie abandonnée

La Tchécoslovaquie abandonnée

photographie

Des nazis renversent les barrières à la frontière entre la Tchécoslovaquie et l'Allemagne au moment même où la Grande-Bretagne et la France signent les accords de Munich (29 septembre 1938) et abandonnent les Tchèques aux ambitions allemandes. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Prague occupée

Prague occupée

photographie

Les forces allemandes entrent à Prague lors de l'annexion de la Tchécoslovaquie, le 15 mars 1939. Dans la foule, la majorité des Pragois serrent les poings en silence. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Discours d'Edvard Benes en 1925

Discours d'Edvard Benes en 1925

photographie

Edvard Benes (1884-1948) dirigea le ministère des Affaires étrangères de 1918 à 1935. Il fut dès 1915, au côté de Tomás Masaryk, l'un des principaux acteurs de la proclamation de la République de Tchécoslovaquie, dont il sera le président de 1935 à 1938, puis de 1946 à 1948. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

photographie

Le rattachement des Sudètes à la Tchécoslovaquie en 1919 provoqua dans la population essentiellement allemande de cette région un désir d'autonomie, qui se radicalisa jusqu'à la création, en 1933, du Parti allemand des Sudètes d'inspiration nationale-socialiste. Le soutien... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

photographie

Citoyens tchécoslovaques signant une lettre ouverte à Alexander Dubcek, lui demandant de rester ferme face aux Soviétiques. Le Printemps de Prague, accompagné par le nouveau secrétaire du P.C. tchécoslovaque, suscita un grand enthousiasme dans la population. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

photographie

Ici au côté de Leonid Brejnev, le président de la République tchécoslovaque Gustav Husák (1913-1991) restera fidèle à Moscou durant toute la durée de son mandat (de 1975 à 1989). À la suite de la tentative réformiste du Printemps de Prague, il avait remplacé Dubcek à la... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Célébration de l'élection de Václav Havel, décembre 1989

Célébration de l'élection de Václav Havel, décembre 1989

photographie

La «révolution de velours» de 1989 s'identifia à la présidence de la République tchécoslovaque de l'écrivain dissident Václav Havel en décembre. Démissionnaire en 1992, Havel sera élu président de la République tchèque après la partition effective de la Tchécoslovaquie (1993). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Réfugiés des Sudètes à Londres

Réfugiés des Sudètes à Londres

photographie

Réfugiés des Sudètes à Londres. Le 29 septembre 1938, les accords de Munich font droit aux revendications de l'Allemagne sur cette région germanophone de la Tchécoslovaquie, ouvrant la porte à d'autres démembrements puis à la disparition de cet État. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

1968 dans le monde

1968 dans le monde

vidéo

L'année 1968 s'ouvre avec l'offensive du Têt, déclenchée par les Nord-Vietnamiens. Dans les mois qui suivent, une vague de contestation déferle sur presque tous les pays, Mexique, États-Unis, Grande-Bretagne. En France, étudiants et policiers s'affrontent violemment de... 

Crédits : Pathé

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tchèque (République) : drapeau

Tchèque (République) : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Václav Havel

Václav Havel
Crédits : T. Zelezny/ AFP/ Getty

photographie

Manifestation à Prague contre le bouclier antimissiles américain, 2007

Manifestation à Prague contre le bouclier antimissiles américain, 2007
Crédits : K. Vinion/ Getty

photographie

Tabor hussite

Tabor hussite
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tomas Masaryk

Tomas Masaryk
Crédits : Getty

photographie

Légionnaires tchèques

Légionnaires tchèques
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tomas Masaryk

Tomas Masaryk
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Tchécoslovaquie abandonnée

La Tchécoslovaquie abandonnée
Crédits : Hulton Getty

photographie

Prague occupée

Prague occupée
Crédits : Hulton Getty

photographie

Discours d'Edvard Benes en 1925

Discours d'Edvard Benes en 1925
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)

Lecture de la Proclamation des Sudètes allemands (Eger, 1938)
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968

Lettre ouverte à Dubcek, juillet 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981

Leonid Brejnev et Gustav Husák, 1981
Crédits : Hulton Getty

photographie

Célébration de l'élection de Václav Havel, décembre 1989

Célébration de l'élection de Václav Havel, décembre 1989
Crédits : Hulton Getty

photographie

Réfugiés des Sudètes à Londres

Réfugiés des Sudètes à Londres
Crédits : Hulton Getty

photographie

1968 dans le monde

1968 dans le monde
Crédits : Pathé

vidéo