Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉTAMORPHISME

Articles

  • MÉTAMORPHISME ET GÉODYNAMIQUE

    • Écrit par
    • 6 010 mots
    • 8 médias

    La dynamique de notre planète est conditionnée depuis son origine par son évolution thermique : c’est la dissipation de l’ énergie thermique qui fait fonctionner la machine Terre. Volcanisme et flux de chaleur sont des exemples manifestes de transferts de la chaleur des profondeurs du globe...

  • AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

    • Écrit par , , , , , , et
    • 24 158 mots
    • 23 médias
    Les plus anciennes formations de l'Amérique du Sud correspondent à des roches métamorphiques (gneiss, migmatites, amphibolites) des Guyanes et du Venezuela méridional, dont l'âge radiométrique est de 4 milliards d'années environ, et qui sont affectées par l'orogenèse hylienne.
  • ANALCIME

    • Écrit par
    • 386 mots

    Du grec analkis (faible), allusion au fait que l'analcime (ou analcite) s'électrise peu par friction.

    De formule brute [Si2AlO6]Na,H2O, l'analcime est une des zéolites les plus communes. Elle peut être assimilée à un feldspathoïde dans les laves alcalines sous-saturées et, moins...

  • ANCHIMÉTAMORPHISME

    • Écrit par
    • 187 mots

    Ensemble des phénomènes de transformation des roches se déroulant à la limite de la diagenèse (compaction et induration des sédiments) et du métamorphisme (recristallisation des roches sous l'action de la pression et de la température).

    À vrai dire, cette limite est une zone de passage...

  • APENNIN

    • Écrit par et
    • 2 778 mots
    • 3 médias
    ...continentale dans l'avant-pays, sont plus particulièrement apenniniques. La mise en place des nappes de l'Apennin septentrional est accompagnée d'un léger métamorphisme dans les parties les plus internes (nord-ouest) : on lui doit, par exemple, la formation des marbres de Carrare, d'âge jurassique, appartenant...
  • BECKE FRIEDRICH (1855-1931)

    • Écrit par
    • 153 mots

    Minéralogiste et pétrographe autrichien, F. Becke a grandement participé à la mise en place et au développement des méthodes optiques en pétrographie.

    Né à Prague, il fit ses études à Vienne, où il obtint la chaire de minéralogie de l'université en 1898 ; il en devint recteur en 1921....

  • CHLORITES

    • Écrit par et
    • 1 278 mots
    • 1 média
    Au cours de la diagenèse, les chlorites remplacent peu à peu les argiles plus hydratées ; puis dans les premiers stades du métamorphisme, elles acquièrent un grand développement et caractérisent certains faciès typiques (schistes verts, chloritoschistes), alors que leur association précise avec...
  • DAUBRÉE GABRIEL AUGUSTE (1814-1896)

    • Écrit par
    • 787 mots

    Géologue français né à Metz et mort à Paris. Après la soutenance de sa thèse (Phénomènes calorifiques du globe terrestre), Gabriel Daubrée enseigne la géologie à la faculté des sciences à Strasbourg. Ses premières recherches portent surtout sur des problèmes de métallogénie. La deuxième...

  • EAU DU MANTEAU TERRESTRE

    • Écrit par
    • 2 666 mots
    • 3 médias
    ...manteau au niveau des zones de subduction, sous la forme de sédiments et de croûte océanique altérée. Lors de l'enfoncement de la plaque en subduction, des réactions métamorphiques se produisent, qui transforment les minéraux hydratés en minéraux de haute pression anhydres, ce qui libère près de 90 p. 100...
  • ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

    • Écrit par
    • 3 939 mots
    • 7 médias
    ...physique qui entraîne une fusion partielle et la production de magma est la fusion hydratée. Il se produit dans les zones de subduction, en lien avec le métamorphisme de haute pression-basse température de la croûte océanique et des sédiments qui se sont accumulés sur elle. Lorsque la croûte entre en subduction,...
  • ESKOLA PENTTI EELIS (1883-1964)

    • Écrit par
    • 181 mots

    Pétrographe finlandais, né à Lellainen et mort à Helsinki, connu surtout pour ses travaux sur le métamorphisme et sur les équilibres minéraux. Dans ce domaine, c'est à lui que revient le mérite d'avoir créé la notion de faciès métamorphique, système cohérent de classification des roches métamorphiques....

  • FELDSPATHS

    • Écrit par
    • 4 815 mots
    • 9 médias
    Au cours du métamorphisme, la basicité des plagioclases augmente progressivement, ce qui en fait de bons indicateurs de faciès. À basse température, seule est stable l'albite, associée à la chlorite et à l'épidote. Un hiatus, qui correspond aux péristérites, sépare ces zones de « schistes verts » du...
  • FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

    • Écrit par , , , , , , , et
    • 16 692 mots
    • 24 médias
    ... supérieur, au Cambrien et à l'Ordovicien. Ainsi, les schistes périphériques sont d'âges antécambrien, cambrien, ordovicien et silurien. Le métamorphisme est du type à chlorite-séricite. Il passe à un métamorphisme à biotite en bordure de la zone lémovico-arverne ou en bordure des massifs...
  • GOLDSCHMIDT VICTOR MORITZ (1888-1947)

    • Écrit par
    • 341 mots

    Minéralogiste et pétrologue norvégien, né à Zurich, Victor Moritz Goldschmidt a jeté les bases de la cristallochimie minérale et créé la géochimie moderne.

    Sa première publication, maintenant classique, Die Kontaktmetamorphose im Kristiania-Gebiete, rassemble les résultats de son énorme...

  • GRENATS

    • Écrit par et
    • 4 264 mots
    • 11 médias
    Au cours du métamorphisme régional l'almandin est un minéral fréquent, spécialement dans les micaschistes et les gneiss alumineux. Dans des conditions de métamorphisme correspondant à un certain intervalle de température, son développement est influencé par la pression, cette dernière tendant à stabiliser...
  • HIMALAYENNE CHAÎNE

    • Écrit par et
    • 4 443 mots
    • 9 médias
    Dans les parties profondes, la déformation est ductile, contemporaine d'un métamorphisme qui atteint le faciès amphibolite (avec du grenat, du disthène et de la sillimanite). Les roches sont alors transformées sur plusieurs kilomètres d'épaisseur en micaschistes et en gneiss, typiques de la Haute Chaîne....
  • HUTTON JAMES (1726-1797)

    • Écrit par
    • 2 272 mots
    ...sont que les sédiments transformés, issus de l'érosion de reliefs encore plus anciens : Hutton, apport décisif, introduit donc, ce faisant, le concept de métamorphisme. Au cours de l'immensité sans limite de la durée, on a ainsi « une succession de mondes ». D'où, en conclusion, ces paroles hardies : « Ainsi,...
  • IBÉRIQUE PÉNINSULE

    • Écrit par
    • 4 168 mots
    • 1 média
    ...sierra Nevada et des nappes supérieures, riches en carbonates d'âge mésozoïque discuté, avec des lames de roches basiques et ultrabasiques, ayant subi un métamorphisme de haute pression ; plus haut, les « nappes alpujarrides », avec, à l'ouest, un puissant socle cristallophyllien pénétré par des péridotites...
  • JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

    • Écrit par
    • 3 978 mots
    • 11 médias
    ...qui pouvaient être localisés sur des monts sous-marins dont les plateaux d'Oga et d'Akiyoshi sont les plus célèbres. Une partie de ces roches a subi un métamorphisme de haute pression et basse température (métamorphisme de la zone de Sangun), contemporain d'une déformation ductile avec des mouvements...
  • MARNES

    • Écrit par
    • 989 mots
    • 1 média
    Par diagenèse, les marnes donnent des schistes calcarifères qui, sous l'action d'un métamorphisme peu intense, se transforment en « schistes lustrés » qui jouent un si grand rôle dans les zones internes des Alpes. Un métamorphisme plus intense provoque la formation d'amphibolites et de pyroxénites....
  • MÉDITERRANÉENNE AIRE

    • Écrit par , , et
    • 8 265 mots
    • 4 médias
    Les zones internes sont, au contraire, celles qui ont été affectées parle métamorphisme alpin, qu'il s'agisse du socle des marges continentales, comme les massifs cristallins internes des Alpes (Grand Paradis, Mont-Rose, etc.) ou des nappes océaniques issues de la Téthys, charriées sur...

Médias

Gneiss folié - crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H.

Gneiss folié

Gneiss œillé - crédits : Guy Colombeau / L.A.S.E.H

Gneiss œillé

Structure de l'Appenin - crédits : Encyclopædia Universalis France

Structure de l'Appenin