PAU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pau, chef-lieu des Pyrénées-Atlantiques, rayonne sur une partie du piémont pyrénéen. La ville centre compte 79 260 habitants et son aire urbaine 240 850 habitants en 2012.

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte : Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte administrative de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Pau doit sa situation de préfecture à son histoire et à son statut de capitale du Béarn, province à l'identité ancienne et marquée qui, au cours des siècles, a joui d'une certaine autonomie. Mais la ville ne joue que tardivement un rôle dans cette région.

Petit poste fortifié installé à l'origine (xiie siècle) sur un replat de terrasse dominant le gave du même nom, Pau se transforme en une puissante citadelle grâce à sa position stratégique. Autour de son château (xiiie-xvie siècle), la ville se développe et abrite, à la fin du xve siècle, une des cours princières provinciales les plus prestigieuses, la cour de Navarre, berceau du futur Henri IV.

Pau : le château

Photographie : Pau : le château

Construit sur un éperon rocheux, le château de Pau est à la fois une forteresse médiévale et un palais Renaissance. Il est surmonté de six tours, dont l'une est un impressionnant donjon de brique construit au XIVe siècle. L'installation de la cour de Navarre à Pau modifia largement... 

Crédits : Philippe Giraud/ Goodlook Pictures/ Corbis

Afficher

À partir de la création, sous la Révolution, des Basses-Pyrénées, ancien nom des Pyrénées-Atlantiques, Pau (et plus généralement le Béarn) a du mal à se définir, tiraillée entre les différents territoires tels que le Pays de l'Adour et le Pays basque. Jusqu’en 2015, à l'échelle régionale, la ville était souvent incluse dans des programmes entre Midi-Pyrénées et Aquitaine (la réforme régionale entrée en vigueur ne devrait pas changer la donne). Cette situation de seuil empêche le rayonnement maximal de Pau, malgré la volonté politique de développer des axes de communication pouvant la désenclaver.

À partir du xixe siècle, la ville se bâtit une petite notoriété en devenant une station touristique hivernale appréciée des Britanniques, principalement pour la qualité de son climat. De cette période datent les grandes œuvres urbanistiques qui symbolisent Pau (palais Beaumont, hôtel Gassion, nombreuses villas, le premier golf du continent européen en 1856).

La ville doit son essor économique à la découverte, en 1951, à Lacq, à vingt kilomètres à l'ouest, sur le piémont, d'un très important gisement de gaz. Pau accueillait alors les cadres et les laboratoires de la Société nationale des pétroles d'Aquitaine, future Elf Aquitaine, et animait une région active (dont le taux de croissance était de 4 à 5 p. 100 par an), comprenant une centrale électrique à Artix, un complexe chimique à Pardies, une usine d'aluminium et une ville nouvelle à Mourenx. Mais le déclin du gisement, amorcé depuis 1983, et l'arrêt progressif de l'exploitation amènent Pau à développer d'autres secteurs économiques.

Aujourd'hui, le secteur industriel est basé sur l'aéronautique, regroupé autour de Turboméca, Messier-Bugatti-Dowty (groupe Safran) et Dassault et d'un certain nombre d'entreprises de sous-traitance dans ce domaine. Mais la ville reste surtout un centre de services important en raison de son éloignement relatif des deux métropoles régionales, Bordeaux et Toulouse, se situant chacune à près de 200 kilomètres. Pau possède donc des services aux entreprises qui sont diffusés jusqu'à la ville de Tarbes, sa voisine dans les Hautes-Pyrénées. Même si son pôle universitaire est incomplet, il est particulièrement dynamique dans la recherche sur le pétrole. Néanmoins, la fonction régionale que Pau souhaiterait développer est limitée par la barrière pyrénéenne et par la concurrence de Bayonne et, dans une moindre mesure, de Tarbes, qui n'est qu'à quarante-cinq kilomètres.

La ville conserve une fonction touristique certaine avec un casino, un espace vert important autour de la ville (golf, hippisme), un circuit automobile et un palais des congrès, aménagé dans le palais Beaumont, depuis 2000. Porte des Pyrénées à quarante kilomètres des premières montagnes, et à cent dix kilomètres de la mer, elle constitue une escale urbaine dans les voyages du piémont.

Pau pourrait devenir un nœud relativement important, avec un axe est-ouest Toulouse - Saint-Sébastien via Tarbes, Pau, Bayonne, matérialisé par l'autoroute A64, et un axe nord-sud Bordeaux-Pau concrétisé par l’autoroute A65 depuis 2010 et un T.G.V. en projet. Pau dispose également d'un aéroport à vocation nationale. Du fait des infrastructures de transport, Pau regarde vers Toulouse et non vers Bor [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pau : le château

Pau : le château
Crédits : Philippe Giraud/ Goodlook Pictures/ Corbis

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PAU  » est également traité dans :

TARBES

  • Écrit par 
  • Robert MARCONIS
  •  • 780 mots
  •  • 2 médias

Préfecture des Hautes-Pyrénées, Tarbes comptait 42 870 habitants (en 2013) et forme, avec quatorze communes voisines, une communauté d’agglomération de près de 80 000 habitants. Dans la région Midi-Pyrénées (intégrée depuis 2016 dans la nouvelle région Occitanie), Tarbes se situait au deuxième rang, loin toutefois derrière Toulouse, près de dix fois plus peuplée. Son pôle urbain rayonne sur 84 com […] Lire la suite

Les derniers événements

28 juin 2020 France. Second tour des élections municipales.

La République en marche (LRM) et ses alliés, souvent associés aux Républicains au second tour, subissent une sévère déroute, en dépit de la victoire du Premier ministre Édouard Philippe au Havre et de celle de François Bayrou à Pau. Le Parti communiste (PC) enregistre plus de pertes, dont celle de Saint-Denis qu’il contrôlait depuis 1944, que de conquêtes. […] Lire la suite

13 janvier 2020 France – Afrique. Sommet des membres du G5 Sahel.

Après une année 2019 marquée par une recrudescence des attaques djihadistes dans la région, le président Emmanuel Macron réunit à Pau (Pyrénées-Atlantiques) les dirigeants des pays membres du G5 Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad. L’annonce de ce sommet, programmé à la suite de l’accident d’hélicoptères qui a coûté la vie à treize soldats français de l’opération Barkhane en novembre au Mali, avait suscité les réserves de certains participants qui s’étaient sentis « convoqués » par Paris, alors que la présence militaire française est critiquée par certaines opinions publiques, notamment au Mali. […] Lire la suite

18-23 mai 2018 France. Agression mortelle à Pau.

Le 18, un Français d’origine burkinabé est battu à mort, en plein jour, par une dizaine de jeunes, pour la plupart mineurs, dans une cité de Pau (Pyrénées-Atlantiques). La victime était connue pour une affaire de stupéfiants survenue dans un autre département. Le maire de la ville François Bayrou dénonce « des réseaux prêts à toutes les violences pour imposer leur loi ». […] Lire la suite

15-19 avril 2016 France. Mouvement de protestation à Mayotte.

Le 15, les représentants de l’intersyndicale à l’initiative d’un mouvement de grève générale pour « l’égalité réelle et la justice » lancé le 30 mars dans l’île de Mayotte rencontrent la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin à Paris. Ils obtiennent notamment l’application dans l’île du Code du travail et des conventions collectives de la métropole, ainsi que la poursuite de la reconstitution des carrières des agents travaillant dans la fonction publique avant la départementalisation de 2011. […] Lire la suite

1er-29 avril 2014 France. Nomination du gouvernement de Manuel Valls

Bernard Cazeneuve est nommé à l'Intérieur, Benoît Hamon à l'Éducation nationale, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem aux Droits des femmes, à la Ville, à la Jeunesse et aux Sports, Sylvia Pinel au Logement et à l'Égalité des territoires et George Pau-Langevin à l'Outre-Mer. Laurent Fabius, Christiane Taubira, Marisol Touraine, Jean-Yves Le Drian, Marylise Lebranchu, Aurélie Filippetti et Stéphane Le Foll conservent leur portefeuille. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Aude GASTILLEUR, « PAU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pau/