Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHÈDRE, Platon Fiche de lecture

Bibliographie

Platon, Phèdre, trad., introd. et notes L. Brisson, suivi de J. Derrida, La Pharmacie de Platon, Garnier-Flammarion, Paris, 1989 ; Lettres, trad. introd., notices et notes L. Brisson, ibid., 1987.

Études

M.-D. Richard, L'Enseignement oral de Platon, Préface de P. Hadot, Cerf, Paris, 1986

B. Sève, Phèdre de Platon. Un commentaire, éditions Pédagogie moderne, Paris, 1980.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

François TRÉMOLIÈRES. PHÈDRE, Platon - Fiche de lecture [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ART (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 282 mots
    ...d’une manière toute différente. D’une part, deux millénaires avant le romantisme, il mit en évidence la dimension de l’inspiration. Ne dit-il pas dans le Phèdre que le contact des artistes avec le Beau est comme « une folie venue des dieux » ? D’autre part, en adéquation avec les théoriciens contemporains...
  • EXPÉRIENCE (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 783 mots
    ...pour eux-mêmes. » Alors que la sensibilité était pour Platon comme un poids qui entraînait l’âme vers le bas, ainsi que l’illustre la fable du dialoguePhèdre, qui nous présente l’âme comme un attelage tiré par deux chevaux, l’un cherchant à atteindre le Ciel des idées, l’autre faisant tout pour...
  • INSPIRATION (Grèce antique)

    • Écrit par Luc BRISSON
    • 2 321 mots
    Dans le Phèdre, Platon critique la rhétorique pratiquée à son époque. Pour garder à sa critique une dimension raisonnable, il la fait porter sur un exemple, un discours rédigé par Lysias et que Phèdre lit à Socrate au début du dialogue. Ce discours développe, comme c'était souvent le cas à...
  • FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIe s.

    • Écrit par Frank LESTRINGANT
    • 6 760 mots
    • 3 médias
    ...commun des mortels, dans des régions où n’accèdent pas les âmes vulgaires. Ronsard ne propose aucune hiérarchisation des quatre fureurs distinguées par Platon dans le Phèdre – fureur prophétique, fureur mystique (par exemple, celle des mystères de Dionysos), fureur poétique, fureur amoureuse –, mais...

Voir aussi