OBSERVATION ASTRONOMIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'astronome est celui qui observe les astres. Autrefois à l'œil nu, aujourd'hui en s'aidant d'instruments de plus en plus élaborés ; à tel point que, bien souvent, l'observation est devenue un processus automatisé où l'intervention humaine se réduit à la préparation de l'observation et à l'extraction de l'information pertinente à partir de résultats fournis automatiquement.

Le ciel n'est pas vide. Cela rassure ou inquiète, intrigue, suscite la curiosité. Nul télescope spatial ne nous ôtera le plaisir de contempler la nuit étoilée. Mais il y a déjà bien longtemps que, au-delà de la contemplation, les hommes cherchent à comprendre, et à expliquer, les mouvements et la nature des astres. Ils se sont faits astronomes et, plus tard, astrophysiciens, quand ils ont découverts que des lois physiques universelles s'appliquaient au ciel comme sur la Terre.

L'astronomie de l'Antiquité était surtout soucieuse des mouvements des astres : il s'agissait de les observer, de les consigner, de les prédire et de les expliquer. Cela ne pouvait s'accomplir sans émettre des hypothèses sur la nature du monde, sans en bâtir des modèles. Univers fini, Terre au centre, mouvements sphériques ou circulaires constituaient les règles auxquelles se pliaient les premiers modèles du monde. Jusqu'à la Renaissance, environ, les objets célestes n'étaient observables qu'à l'œil nu ; ils étaient donc moins abondants qu'aujourd'hui : quelques milliers d'étoiles, sept planètes (y compris la Lune et le Soleil, alors catalogués comme telles), quelques imprévisibles comètes et d'encore plus rares « étoiles nouvelles », que nous appelons aujourd'hui supernovae. Les instruments d'observation n'étaient pas de nature optique, mais de simples aides au repérage et au calcul : des quadrants permet [...]


Médias de l’article

Lunettes de Galilée

Lunettes de Galilée
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Isaac Newton

Isaac Newton
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Edwin Powell Hubble

Edwin Powell Hubble
Crédits : The Observatories of the Carnegie Institution of Washington

photographie

Galaxie spirale barrée NGC 1300

Galaxie spirale barrée NGC 1300
Crédits : The Hubble Heritage Team/ NASA

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  OBSERVATION ASTRONOMIQUE  » est également traité dans :

ABERRATION ASTRONOMIQUE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 992 mots
  •  • 1 média

On désigne sous le nom d'aberration un déplacement apparent des astres dû au mouvement relatif de l'observateur et de ces astres, et dont l'origine se trouve dans la valeur finie de la vitesse de la lumière. Ce mouvement provient de la rotation de la Terre sur elle-même ( aberration diurne ), de sa révolution autour du barycentre du système solaire ( aberration stellaire ou annuelle ) et du mouvem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aberration-astronomique/#i_92473

A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 104 mots
  •  • 5 médias

Le 13 mars 2013, au cœur du désert d'Atacama, le radiotélescope A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) a été inauguré, en présence de Sebastián Piñera, président de la République du Chili, et des représentants des trois grandes organisations astronomiques – issues d'Europe, d'Amérique du Nord et du Japon – qui ont conduit conjointement le projet. L'instrument, situé à 5 100 mètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atacama-large-millimeter-submillimeter-array/#i_92473

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les observations astronomiques »  : […] La compétition engagée par les astronomes du monde entier pour aller toujours plus loin dans l'exploration du passé de l'Univers et pour obtenir des détails toujours plus fins des objets célestes passe par l'imagination de nouvelles techniques ou par le repérage de nouveaux sites terrestres qui amélioreraient les performances actuelles. L'avènement des outils spatiaux a fait franchir une étape con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antarctique/#i_92473

ANTARES, télescope sous-marin à neutrinos

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 307 mots

Antares, premier télescope sous-marin à neutrinos, est installé au large de La Seyne-sur-Mer (Var). Depuis juin 2008, les 12 lignes de détection d'Antares scrutent par 2 500 mètres de fond le passage de neutrinos d'origine cosmique. Couvrant une surface de 10 hectares, ce détecteur est un ensemble de mille photomultiplicateurs répartis sur 12 lignes verticales hautes de 350 mètres et espacées d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antares-telescope-sous-marin-a-neutrinos/#i_92473

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Découverte et observation des N.E.A. »  : […] C'est en 1898 que le premier N.E.A. est observé. Il s’agit de (433) Éros, qui appartient au groupe Amor. Avec un diamètre moyen égal à 23 kilomètres, il est aujourd'hui le deuxième plus gros N.E.A. connu, après (1036) Ganymède, dont le diamètre est de 38,5 km. Il a fallu attendre 1932 pour que le véritable premier croiseur de la Terre soit observé. Son nom, (1862) Apollo, fut attribué au groupe ay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asteroides/#i_92473

ASTRE ou OBJET CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 1 245 mots

Le nom d'« astre » s'applique à tout corps céleste. Pour l'astronome de l'Antiquité, il désignait l'une des quelques milliers d'étoiles suffisamment brillantes pour être visibles à l'œil nu ou l'une des sept planètes (du grec planêtes [ asteres ], « astres errants »), dites aussi « promeneuses du ciel », alors connues : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne ; la Lune, « Astre de la Nuit », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astre-astronomie/#i_92473

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'astrométrie spatiale »  : […] Il est bien connu que la précision des observations faites par les instruments terrestres est limitée par le caractère fluctuant de l' atmosphère terrestre. D'où l'utilité de faire des observations à partir de satellites artificiels. Cela offre un intérêt considérable pour l'astrométrie et est à l'origine du satellite Hipparcos de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.), lancé le 8 août 1989 et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrometrie/#i_92473

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

De tout temps, l'homme a été attiré par la voûte céleste. Il y a des milliers d'années, l'observation des astres lui servait seulement à marquer des étapes dans le déroulement du temps. L'alternance des jours et des nuits, les phases de la Lune et les changements dans la position des planètes retinrent immédiatement son attention. Mais il eut tôt fait de remarquer également que le mouvement du So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_92473

ASTRONOMISCHE GESELLSCHAFT KATALOG

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 164 mots

Compilation des positions de toutes les étoiles jusqu'à la magnitude 9, réalisée en Allemagne par l'Astronomische Gesellschaft. Friedrich W. A. Argelander, fondateur de cette société, proposa de créer ce catalogue stellaire en 1867, après avoir achevé le Bonner Durchmusterung (B.D.). Ce projet de grande ampleur exigea la participation d'observatoires du monde entier, chacun étant chargé de cart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomische-gesellschaft-katalog/#i_92473

B.I.C.E.P. (Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 708 mots
  •  • 1 média

Le télescope B.I.C.E.P. (pour Background Imaging of Cosmic Extragalactic Polarization , soit Imagerie de polarisation du fond cosmique extragalactique) est un instrument dédié à l’étude du rayonnement primordial. Il est installé sur le continent Antarctique et utilisé par des équipes de physiciens du Caltech (l’Institut de technologie de Californie à Pasadena) et de l’université de Californie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/background-imaging-of-cosmic-extragalactic-polarization/#i_92473

BONNER DURCHMUSTERUNG

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 95 mots

Catalogue stellaire indiquant la position et la magnitude apparente de 324 188 étoiles situées entre les déclinaisons + 90 0 et — 2 0 . Compilé à Bonn sous la direction de l'astronome allemand Friedrich Wilhelm August Argelander, cet ouvrage nécessita vingt-cinq années de travail et fut publié de 1859 à 1862. Les diagrammes qui l'accompagnent, publiés en 1863, étaient les plus complets et exacts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonner-durchmusterung/#i_92473

BRAHE TYCHO (1546-1601)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 1 739 mots
  •  • 2 médias

C'est par son prénom que le célèbre astronome danois Tycho Brahe a été universellement cité au xvii e  siècle, et très souvent par la suite. Le système auquel il a laissé son nom et dans lequel le Soleil tourne autour de la Terre immobile tandis que les autres planètes tournent autour du Soleil a dans l'histoire figure de compromis qui place son auteur parmi les défenseurs attardés d'une conceptio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tycho-brahe/#i_92473

CAPE PHOTOGRAPHIC DURCHMUSTERUNG

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 115 mots

Catalogue stellaire répertoriant plus de 454 000 étoiles jusqu'à la magnitude 11, situées entre les déclinaisons — 18 0 et — 90 0 . Les plaques photographiques nécessaires à l'opération furent réalisées de 1885 à 1890 dans la ville du Cap (Afrique du Sud) par l'astronome britannique David Gill. Durant dix ans (de 1886 à 1896), Jacobus Cornelius Kapteyn compila, à Groningen (Pays-Bas), le catalo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cape-photographic-durchmusterung/#i_92473

CARTE DU CIEL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 173 mots

Carte photographique de plus de 10 millions d'étoiles réparties sur toute la voûte céleste, qui avait pour ambition de recenser toutes les étoiles jusqu'à la magnitude 14 et de répertorier dans un catalogue associé toutes les étoiles de magnitude inférieure ou égale à 12. Le projet fut élaboré vers 1887 par Ernest Amédée Mouchez, alors directeur de l'Observatoire de Paris. Il impliqua la collabo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-du-ciel/#i_92473

CATALOGUE HENRY DRAPER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 128 mots

Liste de la position, de la magnitude et du type spectral des étoiles de l'ensemble de la voûte céleste. Ce catalogue fut le premier à utiliser le système actuel de classement alphanumérique des étoiles par type spectral (classification de Harvard). Nommé en mémoire de l'astronome américain Henry Draper, il fut compilé à l'observatoire de l'université Harvard sous la direction d'Edward Charles P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogue-henry-draper/#i_92473

CATALOGUE MESSIER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Liste d'une centaine d'amas stellaires, de nébuleuses et de galaxies compilée par Charles Messier, qui en découvrit un grand nombre lui-même. Ce catalogue reste un précieux guide pour les astronomes amateurs, bien qu'il ait été dépassé par le New General Catalogue (NGC). Les données du NGC et de Messier sont encore couramment utilisées. Le catalogue Messier recense divers objets, tels que la nébu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogue-messier/#i_92473

CATALOGUES ASTRONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Carlos JASCHEK
  •  • 1 553 mots

L'observation astronomique porte sur un très grand nombre d'objets dissemblables (planètes, satellites, étoiles, amas stellaires, galaxies...) qui diffèrent par leur position, leurs propriétés physiques et leur nature. Étant donné que toutes les propriétés sont variables avec le temps, seule l'accumulation patiente d'observations peut conduire à une connaissance de la nature de ces objets. À parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogues-astronomiques/#i_92473

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire et dénomination »  : […] Sur les quelque 5 400 comètes détectées jusqu'à aujourd'hui, celle de Halley restera sans doute la plus marquante de l'histoire. Recensée pour la première fois dans des chroniques chinoises en l'an 239 avant J.-C., elle apparut de nouveau en 1066, ce qui fut interprété par Guillaume le Conquérant comme un bon présage pour envahir l'Angleterre. Elle est d'ailleurs représentée sur la tapisserie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_92473

COPERNIC NICOLAS (1473-1543)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  • , Universalis
  •  • 5 383 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le chanoine de Frombork »  : […] Nicolas Copernic est né le 19 février 1473 à Toruń, ville dont le nom dérive d'un mot polonais ( tarn , et, plus tard, tarnina ) qui désigne le prunellier, espèce abondante dans la région. Située à un point stratégique de la rive nord de la Vistule, la ville de Toruń avait été transformée en forteresse par les chevaliers de l'ordre Teutonique, qui l'appelèrent Thorn. Ils y avaient introduit des co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-copernic/#i_92473

CÓRDOBA DURCHMUSTERUNG

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 58 mots

Catalogue stellaire donnant la position et la magnitude apparente de près de 580 000 étoiles situées entre les déclinaisons — 23 0 et — 90 0 . Compilé à l'Observatoire national d'Argentine, à Córdoba, et achevé en 1930, ce catalogue complète le Bonner Durchmusterung recensant les étoiles de l'hémisphère boréal. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordoba-durchmusterung/#i_92473

COSMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 9 326 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les principes »  : […] Le premier principe énonce qu'il y a un sens à envisager une cosmologie scientifique, à parler d'un Univers qui ne se réduit pas à la simple accumulation des objets existants, et que cet Univers est intelligible. Sans quoi cette discipline n'aurait pas de raison d'être ! Ainsi, l'Univers dans son ensemble est muni d'une structure, ou il est même cette structure. Les structures géométrique, chrono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmologie/#i_92473

DÉCOUVERTE DE NEPTUNE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 273 mots

Alexis Bouvard, astronome à l'Observatoire de Paris, remarque au début du xix e  siècle des irrégularités dans le mouvement d'Uranus, découvert en 1781 par William Herschel. Grâce en particulier à François Arago, l'idée que ce mouvement peut être perturbé par une autre planète inconnue se fait jour. Indépendamment l'un de l'autre, le Britannique John Couch Adams et le Français Urbain Jean Joseph L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-neptune/#i_92473

DÉCOUVERTE DES PULSARS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 295 mots

La découverte des pulsars constitue un exemple de découverte fortuite consécutive à la mise en service d'un nouvel instrument d' observation astronomique. Il s'agit aussi d'un exemple de mise en évidence d'objets dont l'existence avait été prévue par les théoriciens. En dépouillant en 1967 les observations faites à Cambridge, au Royaume-Uni, avec un instrument flambant neuf destiné à observer la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-pulsars/#i_92473

DÉCOUVERTE D'URANUS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 298 mots
  •  • 1 média

Musicien professionnel – il est violoniste, organiste et compositeur – et astronome amateur, William Herschel est d'origine allemande : il naît Friedrich Wilhelm Herschel le 15 novembre 1738 à Hanovre mais s'établit en Angleterre en 1756 (il sera naturalisé anglais le 30 avril 1793). Herschel construit de nombreux télescopes dérivés de celui de Newton, et réalise de multiples observations astronom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-d-uranus/#i_92473

DE SITTER WILLEM (1872-1934)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 657 mots

Le Néerlandais Willem De Sitter est connu pour ses importants travaux en physique mathématique, et en particulier pour avoir le premier établi en 1917 la possibilité mathématique d’un Univers en expansion dans le cadre de la théorie de la relativité générale dont Albert Einstein venait de proposer le formalisme. Issu d’une lignée de juristes, fils d’un juge, de Sitter est né le 6 mai 1872 à Sneek […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-de-sitter/#i_92473

ÉCLIPSE SOLAIRE DU 11 AOÛT 1999

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 347 mots

L'étude du halo de gaz ionisé – la couronne – qui entoure notre étoile n'a longtemps été possible que durant une occultation totale de l'astre du jour par la Lune, phénomène qui est improprement qualifié d'éclipse totale de Soleil. Mais, depuis l'invention du coronographe par le Français Bernard Lyot, en 1930, cette couronne est régulièrement observée en dehors des « éclipses », en particulier gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipse-solaire-du-11-aout-1999/#i_92473

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Connaître et comprendre l'Univers »  : […] Depuis 1957, les sondes spatiales et les satellites ont permis d'accomplir, dans la connaissance de l'Univers, un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres. En utilisant ces moyens spatiaux, les scientifiques peuvent en effet s'affranchir de l'atmosphère terrestre, qui absorbe une grande partie du spectre électromagnétique. Cette connaissance a fait plus de progrès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_92473

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Observation des étoiles »  : […] Les étoiles ont été observées jusqu'à présent uniquement par l'intermédiaire de leur rayonnement électromagnétique et plus particulièrement de leur rayonnement lumineux. Ce dernier est important, d'une part, parce qu'aux températures qui règnent à la surface des étoiles le maximum de l'émission se trouve dans cette partie du spectre ; d'autre part, parce que, pendant longtemps, ce fut le seul obse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etoiles/#i_92473

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Depuis 1995, année de la découverte de la première exoplanète, 51 Pegasi b, de nombreux corps célestes de ce type ont été mis en évidence. Encore appelées planètes extrasolaires, les exoplanètes, dont l’existence a été questionnée par les philosophes depuis l’Antiquité, sont des planètes situées hors du système solaire qui orbitent autour d’une étoile autre que le Soleil. De très nombreuses obser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes-ou-planetes-extrasolaires/#i_92473

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 907 mots
  •  • 7 médias

Une exoplanète est un astre très peu lumineux, qu'elle diffuse la lumière de l’étoile autour de laquelle elle tourne ou qu’elle émette son propre rayonnement, généralement dans l’infrarouge vu sa basse température. Sa détection est donc difficile, et ce, d’autant plus que sa distance à la Terre est grande. Ainsi, seules des exoplanètes appartenant à notre Galaxie sont connues. Depuis la découvert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes/#i_92473

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Le système solaire est de mieux en mieux connu, au fur et à mesure des progrès des sciences et des techniques. Les télescopes et les sondes spatiales permettent l’exploration de tous les astres qui gravitent autour du Soleil : planètes telluriques, planètes géantes ou petits corps comme les astéroïdes et les comètes. La conquête spatiale a bouleversé nos connaissances en même temps qu’elle pose d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exploration-du-systeme-solaire/#i_92473

GAIA MISSION

  • Écrit par 
  • François MIGNARD
  •  • 2 653 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une mission au service de l’astrométrie  »  : […] L’objectif principal de la mission Gaia est de recenser environ 1,5 milliard d’étoiles de la Voie lactée, en donnant leurs positions précises, leur distance par rapport au Soleil, la valeur de leur déplacement annuel sur le ciel et bien d’autres caractéristiques physiques (température de surface, luminosité, âge, composition chimique, etc.). Ces informations seront fort précieuses pour la communau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaia-mission/#i_92473

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure de la Galaxie »  : […] Une grande partie des connaissances sur la structure de la Galaxie provient, d'une part, de l'observation optique et infrarouge des étoiles et des nébuleuses ionisées, d'autre part, de celle du milieu interstellaire par la radioastronomie. Ces deux méthodes peuvent être considérées comme complémentaires : la première s'applique aux étoiles et à la matière interstellaire dont la distance peut être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-voie-lactee/#i_92473

GALILÉE (G. GALILEI)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 4 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « Le Messager céleste » »  : […] Informé, en juin 1609, par le Français Jacques Baudouère, des propriétés d'un instrument d'optique récemment apparu aux Pays-Bas, Galilée s'appliqua aussitôt à le construire à partir des données sommaires qui lui étaient communiquées : association de deux lentilles, l'une convergente, l'autre divergente. Il ne tarda pas à obtenir un résultat supérieur à celui des artisans hollandais, avec un gros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-1564-1642/#i_92473

GALILÉE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 645 mots

15 février 1564 Galilée (Galileo Galilei) naît à Pise ; il est le premier des six ou sept enfants du musicien Vincenzo Galilei, qui avait épousé en 1562 Giulia degli Ammannati. 1583 Selon son premier biographe, Vincenzo Viviani, Galilée formule la loi d'isochronisme du pendule, après avoir observé le balancement d'un lustre dans la cathédrale de Pise : la durée d'une oscillation ne dépend que de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-reperes-chronologiques/#i_92473

HARMONICES MUNDI (J. Kepler)

  • Écrit par 
  • Claire BOUYRE
  •  • 677 mots
  •  • 1 média

Dans la prestigieuse université de Tübingen, dans le Wurtemberg, les cours de Michael Maestlin, mathématicien réputé, ont permis au jeune Johannes Kepler (1571-1630) de découvrir l’astronomie et de se familiariser avec le système héliocentrique de Nicolas Copernic (1473-1543) dans lequel l’ensemble des planètes tourne autour d’un Soleil fixe au centre du monde. Kepler renonce progressivement au pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonices-mundi/#i_92473

HERSCHEL MISSION

  • Écrit par 
  • Laurent PAGANI
  •  • 2 917 mots
  •  • 3 médias

Grâce à la mission d'astronomie spatiale Herschel (initialement nommée Far InfraRed and Submillimetre Telescope, ou First), la dernière fenêtre du spectre électromagnétique encore quasi vierge s'ouvre à nous. Avec son miroir primaire – le plus grand jamais construit pour l'astronomie spatiale (3,5 m de diamètre au lieu de 60 à 80 cm) – refroidi passivement, équipé d'instruments couvrant la totali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-herschel/#i_92473

HUBBLE, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Hakim ATEK
  •  • 2 247 mots
  •  • 4 médias

Lancé par la navette Discovery le 24 avril 1990 et orbitant depuis autour de la Terre, Hubble est le télescope spatial le plus connu du public, ayant su captiver son attention et sans doute faire germer des vocations d’astronomes. Il restera l’un des outils de ce domaine des sciences à avoir fourni les plus belles images du ciel. Né d’une collaboration entre l’Agence spatiale américaine (NASA), l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubble-telescope-spatial/#i_92473

LUNETTES ASTRONOMIQUES DE GALILÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Les longues-vues constituées de deux lentilles – objectif et oculaire – ont, selon toute probabilité, été inventées avant 1604 ; elles se répandent en Europe vers 1608. Galilée va en construire plusieurs à partir de 1609 et utiliser ces premières lunettes astronomiques pour observer le ciel : d'abord la Lune, puis les étoiles, enfin les planètes. Il s'ensuit une moisson de découvertes qu'il commun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lunettes-astronomiques-de-galilee/#i_92473

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Calendrier, constellations et lunaisons ; instruments astronomiques »  : […] Dans le calendrier hindou, l'année civile se compose de douze mois lunaires de trente jours. Le calendrier solaire, que l'Inde emprunta à l'astronomie grecque dans les premiers siècles de l'ère chrétienne en même temps que les signes du zodiaque et la semaine de sept jours, n'a jamais supplanté le comput traditionnel fondé sur les notions de nakṣatra (division de la sphère sidérale et groupe d'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_92473

PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain OMONT
  •  • 1 330 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La radioastronomie millimétrique et les objectifs de Noema »  : […] La radioastronomie millimétrique étudie les ondes radio émises par les objets célestes à des longueurs d’onde millimétriques. Elle se focalise donc sur l’étude des molécules se trouvant dans les différents milieux astrophysiques et principalement dans une grande partie du gaz interstellaire suffisamment dense et froid pour que les molécules dominent ce milieu. Le rayonnement millimétrique qu’ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interferometre-du-plateau-de-bure/#i_92473

IRAS (Infrared Astronomical Satellite)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 293 mots

Le satellite d'astronomie infrarouge Iras (Infrared Astronomical Satellite), cofinancé par les Pays-Bas, les États-Unis et le Royaume-Uni, est lancé le 25 janvier 1983. Il s'agit essentiellement d'un grand cryostat rempli d'hélium liquide, dans lequel est logé un télescope de 60 centimètres de diamètre. Les détecteurs placés au foyer de ce télescope sont sensibles à l'infrarouge lointain, de 12 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iras/#i_92473

NEWTON TÉLESCOPE DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Les lunettes – formées uniquement de lentilles – que Galilée commence à utiliser en 1609 à des fins astronomiques étaient des instruments médiocres, entachés d'aberration chromatique. Les lunettes plus importantes construites ensuite au cours du xvii e  siècle présentaient le même défaut, et étaient de plus extrêmement encombrantes. Isaac Newton réalise qu'il est possible d'utiliser un miroir conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescope-de-newton/#i_92473

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 11 249 mots
  •  • 60 médias

Dans le chapitre «  Les nuages »  : […] Les formes et contours qui, dans le visible, se dessinent sur le disque de Jupiter correspondent à de forts contrastes de brillance ; ceux-ci sont dus à la distribution particulière de couches de nuages plus ou moins opaques se formant à différentes altitudes. L'extrême singularité du spectacle de Jupiter – et de celui de Saturne – réside avant tout dans une forte symétrie axiale : une dizaine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-planete/#i_92473

KEPLER, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 666 mots
  •  • 1 média

Le télescope spatial Kepler est un satellite conçu par la N.A.S.A. pour détecter des systèmes planétaires dans notre région de la Galaxie. Mis sur orbite en mars 2009, c’est un télescope de 95 centimètres de diamètre à grand champ de vision qui enregistre continûment la brillance de plus de 150 000 étoiles afin de détecter les systèmes planétaires lointains et d’en faire un catalogue aussi détai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kepler-telescope-spatial/#i_92473

KEPLER JOHANNES

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 455 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Première ébauche de l'architecture du monde planétaire »  : […] Le Mysterium cosmographicum mérite donc qu'on lui accorde attention. Si Kepler n'est pas le premier à être favorable à la solution copernicienne, il est certainement le premier à situer de manière précise et positive l'« économie » réelle de cette solution. Sans doute souligne-t-il, lui aussi, le gain réalisé dans le nombre de mouvements circulaires nécessaires pour la représentation des mouveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-kepler/#i_92473

OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 1 395 mots
  •  • 3 médias

L’Observatoire de Paris est le plus ancien observatoire astronomique qui ait fonctionné sans interruption depuis sa création. Il fut fondé le 21 juin 1667, jour où les membres de l’ Académie des sciences – institution née l’année précédente – posèrent la première pierre, sur laquelle ils tracèrent le méridien de Paris qui servit de référence pendant deux siècles. Il devait également être un lieu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/observatoire-de-paris/#i_92473

KEPLER LOIS DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Avec Galilée, Johannes Kepler peut être considéré comme le premier chercheur moderne : ils n'accordent de confiance qu'à l'observation ou à l'expérience, quitte à rejeter les dogmes établis. La confrontation des observations très précises de la position de Mars faites par son maître Tycho Brahe avec les prédictions des Tables pruténiques convainc Kepler que l'orbite de la planète rouge ne peut êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-de-kepler/#i_92473

LUNETTES ET TÉLESCOPES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 635 mots

1609-1610 Galilée réalise les premières observations du ciel à travers une lunette. 1653 Christiaan Huygens invente un oculaire perfectionné pour les lunettes, qu'il décrit dans un manuscrit, Tractatus de refractione et telescopiis . 1668 Isaac Newton invente le télescope. 1672 Cassegrain met au point un télescope comportant un miroir parabolique concave principal et un miroir hyperbolique con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lunettes-et-telescopes-reperes-chronologiques/#i_92473

MÉDAILLE D'OR DU CNRS 2017

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Deux pionniers mis à l’honneur »  : […] Physicien expérimentateur, Alain Brillet a développé la méthode de détection sur laquelle repose l’extrême sensibilité des interféromètres LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) et Virgo (qui tire son nom de l’amas de galaxies de la Vierge), instruments scientifiques situés respectivement aux États-Unis et en Europe, construits pour traquer ces ondes gravitationnelles. Physici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaille-d-or-du-cnrs-2017/#i_92473

MÉSOPOTAMIE - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Christine PROUST
  •  • 3 604 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les époques achéménide et hellénistique »  : […] Alors que l’histoire intellectuelle du II e  millénaire est inséparable de celle des écoles de scribes, celle du I er  millénaire est inséparable de celle des bibliothèques. Les politiques royales de constitution des grandes bibliothèques ont sans doute commencé à la fin du II e  millénaire, puis ont continué à grande échelle au I er  millénaire. Les rois assyriens ont entrepris la collecte des éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-les-mathematiques/#i_92473

MESSIER CHARLES (1730-1817)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 247 mots

L’astronome français Charles Messier fut le premier à compiler un catalogue systématique des nébuleuses et des amas d’étoiles. À l’époque de Messier, le terme « nébuleuse » était utilisé pour désigner n’importe quelle source lumineuse céleste d’aspect diffus. Né le 26 juin 1730 à Badonviller (aujourd’hui dans le département de Meurthe-et-Moselle), Messier entre, en 1751, au service de l’astronome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-messier/#i_92473

MESURE DE LA DISTANCE TERRE-SOLEIL

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 731 mots
  •  • 1 média

La distance entre la Terre et le Soleil est une quantité tellement fondamentale qu’on la nomme « unité astronomique » (UA) et que nombre de mesures sont exprimées par rapport à cette distance. L’UA est précisément définie comme le demi grand-axe de l’ellipse que décrit la Terre autour du Soleil et est aujourd’hui estimée à 149 598 600 kilomètres. Sa mesure a longtemps été un défi à l’ingéniosité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-distance-terre-soleil/#i_92473

NAINES BRUNES

  • Écrit par 
  • Isabelle BARAFFE
  •  • 3 119 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La détection des naines brunes »  : […] Bien que leur existence ait été prédite théoriquement en 1963 par deux chercheurs japonais, Chushiro Hayashi et Takenori Nakano, et indépendamment par un Américain, Shiv Kumar, la détection des naines brunes fut tardive, à cause de leur faible luminosité. Ce n'est qu'en 1995 que la preuve indéniable de l'existence de ces objets fut apportée avec la découverte de Gliese 229B, une naine brune compa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naines-brunes/#i_92473

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 830 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les anneaux »  : […] Comme les autres planètes géantes, Neptune possède des anneaux, mais ceux-ci sont très particuliers : ils présentent en effet des arcs de matière. La découverte de ces arcs depuis la Terre grâce à l'observation d'occultations d'étoiles en 1984 et 1985 a conduit à modifier le programme de Voyager-2 afin de mieux étudier l'environnement de Neptune. La sonde a ainsi révélé que la planète était entou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptune-planete/#i_92473

NEUVIÈME PLANÈTE

  • Écrit par 
  • Jacques LASKAR
  •  • 1 530 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Recherche de la planète 9 »  : […] Depuis ces travaux qui ont eu un très fort impact dans les médias, une partie de la communauté astronomique est à la recherche de cette planète hypothétique qui devrait se trouver à une grande distance du Soleil, de l’ordre de 500 à 1 000 ua. Mais la chasse est difficile, car les simulations de l’équipe de Caltech ne prennent en compte que des effets à très long terme. Ils ne peuvent obtenir des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neuvieme-planete/#i_92473

NEW HORIZONS, MISSION

  • Écrit par 
  • Bernard SCHMITT
  •  • 2 738 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Principales découvertes »  : […] La mission New Horizons a survolé, l’un après l’autre, le plus gros objet connu de la ceinture de Kuiper, Pluton (quelque 2 375 km de diamètre), et l’un des plus petits, 2014 MU 69 (20-30 km). Les observations effectuées durant ces survols ont radicalement enrichi notre connaissance de la surface et de l'atmosphère de Pluton, tout comme de son système de satellites et promettent d’apporter des i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/new-horizons-mission/#i_92473

OPTIQUE ADAPTATIVE

  • Écrit par 
  • Daniel ROUAN
  •  • 3 721 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'astronomie »  : […] Il était naturel que les astronomes prennent rapidement la mesure de l'avantage énorme que l'optique adaptative pouvait conférer à leur discipline et se lancent dans l'aventure d'un tel développement : ils représentent en effet dans le monde les utilisateurs des systèmes optiques les plus grands en diamètre, donc la communauté la plus sensibilisée à la dégradation par l'atmosphère. Pourtant, le b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/optique-adaptative/#i_92473

PLANCK MISSION

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA, 
  • Bernard PIRE, 
  • Cécile RENAULT
  •  • 3 649 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Des résultats essentiels  »  : […] Comment interpréter ces observations ? Le modèle cosmologique standard, construit à partir de la physique actuellement connue, contient six paramètres, en désignant ainsi des quantités dont le modèle laisse libre le choix de la valeur : deux d’entre elles sont la constante de Hubble H o et la densité de matière noire froide Ω c . Première étape : un ajustement statistique optimal entre le modèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-planck/#i_92473

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 144 mots
  •  • 3 médias

Depuis les débuts de l'ère spatiale, les astronomes ont mis beaucoup d'espoirs dans l'observation des planètes du système solaire pour connaître les conditions dans lesquelles celui-ci s'est formé. Cette interrogation trouve ses prolongements naturels dans deux questions essentielles : comprendre comment la vie est apparue sur (au moins) une planète et dans quelles conditions elle pourrait s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-planetaires/#i_92473

PLANÈTES

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 3 739 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les planètes et l’histoire »  : […] L’observation des planètes remonte au début de l’histoire de l’humanité. Les Grecs, ayant observé leur mouvement dans le ciel par rapport aux étoiles fixes, ont baptisé planêtês , ou « astres errants » les cinq d’entre elles visibles à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Selon la conception d’Aristote (385 env.-322 av. J.-C.), pour qui le monde doit être régi par des sphères, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes/#i_92473

PLANÈTES (GENÈSE DES)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 261 mots
  •  • 1 média

Le 5 novembre 2014, la direction du radiotélescope Atacama Large Millimeter-submillimeter Array (A.L.M.A.) publia dans un communiqué une « image révolutionnaire révélant la genèse de planètes » autour de l’étoile HL Tauri (HL Tau) . L’image, magnifique (fig.1), suscita immédiatement un enthousiasme justifié, dans l’attente de l’article scientifique détaillé, qui parut en mars 2015. La constellati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes-genese-des/#i_92473

PREMIÈRE DÉTERMINATION DE LA DISTANCE D'UNE ÉTOILE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 338 mots

Bien que l'on soit depuis longtemps convaincu que les étoiles sont très éloignées, toutes les tentatives pour évaluer leur distance vont demeurer vaines jusqu'au début du xix e  siècle. Le principe de cette mesure est pourtant simple : si l'on parvient à observer, au cours d'une année, le déplacement apparent d'une étoile proche par rapport à des étoiles supposées plus lointaines, déplacement qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-determination-de-la-distance-d-une-etoile/#i_92473

PREMIÈRE IMAGE TÉLESCOPIQUE D'UN TROU NOIR

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LUMINET
  •  • 1 034 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la simulation numérique à l’image réelle »  : […] La campagne d’observations de ces deux trous noirs par l’EHT s’est déroulée en avril 2017, durant quatre jours. Les différents radiotélescopes ont permis chacun d’accéder à une petite partie de l’information. Il a fallu ensuite utiliser des algorithmes sophistiqués pour recomposer, à partir des innombrables données numériques enregistrées, l’image dans sa totalité, ce qui a demandé deux années de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-image-telescopique-d-un-trou-noir/#i_92473

PREMIER TEST DE LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE AUTOUR D'UN TROU NOIR SUPERMASSIF

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 340 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « S2, une précieuse étoile test  »  : […] Depuis 1992, l’équipe de Reinhard Genzel suit attentivement la trajectoire fortement elliptique d’une étoile, S2, en orbite autour de SgrA*. Ce dernier occupe l’un des foyers de cette ellipse et S2 le frôle périodiquement (tous les seize ans) en passant à une distance de 125 unités astronomiques (1 ua correspondant à la distance Terre-Soleil), soit 17 heures-lumière. Ce point de l’orbite, dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-test-de-la-relativite-generale-autour-d-un-trou-noir-supermassif/#i_92473

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2017

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 1 848 mots
  •  • 2 médias

Le prix Nobel de physique 2017 a été attribué aux Américains Rainer Weiss, Barry Clark Barish et Kip Stephen Thorne pour « leurs contributions décisives au détecteur LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) et l’observation d’ondes gravitationnelles ». Le premier de ces lauréats a reçu la moitié de ce prix, les deux autres se partageant l’autre moitié. Ces ondes gravitationnell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physique-2017/#i_92473

QUASARS

  • Écrit par 
  • Philippe VÉRON
  •  • 5 606 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La découverte des quasars »  : […] L'établissement des premières cartes radio du ciel, dans les années 1950, a montré qu'il existait deux classes principales de radiosources. La première classe était constituée de sources concentrées dans le plan galactique ; cette distribution particulière montrait qu'il ne pouvait s'agir que d'objets situés dans notre Galaxie, ce qui a été très rapidement confirmé lorsqu'on a pu prouver que le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasars/#i_92473

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Radioastronomie et astronomie optique »  : […] L' étude des ondes radio a apporté de nombreux résultats nouveaux à l'astronomie. Ces ondes, intéressantes en elles-mêmes, permettent d'observer des phénomènes invisibles par ailleurs, notamment certaines régions de l'Univers qui ont un rayonnement négligeable dans les autres domaines. L'interprétation du rayonnement radio permet aussi d'aborder le problème des rayons cosmiques et des mouvements d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_92473

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Opaque aux rayons X, l'atmosphère terrestre empêche l'observation des photons X extraterrestres depuis le sol. La date de naissance de l'astronomie des rayons X peut être située le 18 juin 1962, lorsqu'un détecteur sensible à ce type de rayonnement, placé à bord d'une fusée-sonde de la N.A.S.A., découvrait l'existence d'une source X située hors du système solaire. Cette source devait être, par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-x-cosmiques/#i_92473

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 031 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les techniques d'observation des rayons gamma cosmiques »  : […] La détection des rayons gamma cosmiques passe par leur interaction avec les atomes du milieu détecteur. Un photon gamma de très basse énergie (moins de 0,2 MeV) y est le plus souvent absorbé ( effet photoélectrique ), avec émission d'un électron emportant l'essentiel de son énergie. Un photon un peu plus énergétique (de 0,2 à 5 MeV) est plutôt diffusé, avec changement d'énergie ( effet Compton ) e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_92473

ROSETTA, sonde spatiale

  • Écrit par 
  • Philippe HENAREJOS
  •  • 2 581 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un noyau à double corps »  : […] Rosetta a donc voyagé une dizaine d’années pour s’approcher de Tchourioumov-Guerassimenko. À la fin du mois de juin 2014, la caméra à haute résolution embarquée sur la sonde a pris les premières images du noyau de la comète à une distance de 86 000 kilomètres. Le 6 août de cette même année, Rosetta a atteint son but en se stabilisant à environ 100 kilomètres du noyau cométaire . La comète, qui mes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosetta-sonde-spatiale/#i_92473

SATURNE, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 12 516 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre «  Les anneaux »  : […] Observés pour la première fois par Galilée en 1610, les anneaux de Saturne sont probablement l'un des plus beaux spectacles qu'on puisse voir dans le ciel avec une simple paire de jumelles. Leurs survols par les sondes Voyager en novembre 1980 et août 1981 nous ont révélé un magnifique système composé d'un nombre incalculable de milliards de « cailloux » en orbite autour de Saturne et formant des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-planete/#i_92473

SOLEIL

  • Écrit par 
  • Pierre LANTOS
  •  • 5 471 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Couronne »  : […] L'étude de la couronne s'est faite, pendant de nombreuses années, lors d'éclipses ou à l'aide d'un instrument, le coronographe, créant une éclipse artificielle de la photosphère. Pourtant, en 1973, les images en rayons  X obtenues à partir de la station orbitale habitée Skylab ont profondément modifié l'approche que l'on pouvait avoir de la physique coronale, car, contrairement aux observations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil/#i_92473

STEINBERG JEAN-LOUIS (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Michel COMBES, 
  • James LEQUEUX
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la Résistance à la radioastronomie »  : […] Né le 7 juin 1922 à Paris, Jean-Louis Steinberg mène des études d’ingénieur puis obtient en 1943 un diplôme de docteur-ingénieur. Ses parents, juifs non pratiquants, et les deux aînés de leurs trois fils (dont Jean-Louis) sont dénoncés et arrêtés en juin 1944. Ils sont déportés à Auschwitz-Birkenau, où Jean-Louis est actif dans la résistance à l’intérieur du camp. Il est le seul survivant des quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-steinberg/#i_92473

SURSAUT RADIO RAPIDE

  • Écrit par 
  • Fabrice MOTTEZ
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

D’une durée extrêmement brève (quelques millièmes de seconde), les sursauts radio rapides (FRB pour fast radio burst s ) ont longtemps échappé à la vigilance des astronomes. Depuis 2007, année de leur découverte, quelques dizaines de signaux de ce type ont été observés ou retrouvés dans les archives. Sur la totalité du ciel, on estime à quelques milliers le nombre de FRB par jour. Les recherches […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sursauts-radio-rapides/#i_92473

TABLES RUDOLPHINES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 128 mots

En latin Tabulae Rudolphinae , tables planétaires et catalogue d'étoiles publiés en 1627 par Johannes Kepler, basés principalement sur les observations de Tycho Brahe. Meilleur catalogue réalisé avant l'invention du télescope, cet ouvrage a une précision de quelques minutes d'arc et contient la position de 1 005 étoiles (Kepler ayant intégré les 777 étoiles observées par Tycho), ainsi que des ta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tables-rudolphines/#i_92473

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Vers de nouveaux instruments »  : […] On demande aux instruments astronomiques de déceler des astres aussi faibles que possible et de révéler des détails angulaires aussi fins que possible. L'efficacité énergétique dépend du rendement quantique du récepteur employé et de la surface collectrice. Or, le rendement des meilleurs récepteurs approche désormais l'unité. Quant à la dimension de la surface collectrice, elle se heurte à des co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_92473

TRAPPIST-1, système planétaire

  • Écrit par 
  • Franck SELSIS
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « À la recherche d’exoterres… »  : […] Comme la plupart des exoplanètes connues, celles de Trappist-1 ont été mises en évidence par leurs transits . On appelle « transit » le passage d’une planète entre son étoile et un observateur et la baisse de luminosité apparente qu’elle provoque à chacune de ses révolutions autour de son étoile. Parmi la population d’exoplanètes qui peuplent notre Galaxie, seules sont observables par leurs trans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trappist-1-systeme-planetaire/#i_92473

TROUS NOIRS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LUMINET
  •  • 12 631 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Détection des trous noirs stellaires »  : […] Au début des années 1970, le déploiement de détecteurs de rayonnements de hautes énergies embarqués sur des satellites a révélé l’existence de sources X binaires, à savoir des systèmes d'étoiles doubles dont l’une d’elles, optiquement invisible et très compacte, émet un flux important de rayons X. Dans ce cas, l'étoile compacte (étoile à neutrons ou trou noir stellaire) arrache l'atmosphère de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trous-noirs/#i_92473

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Observer l’Univers »  : […] L’image populaire de l’astronome est celle d’un homme posté derrière son télescope, l’œil rivé à l’oculaire ; mais il n’y a plus guère que les astronomes amateurs pour adopter cette attitude. Les scientifiques, assis devant leur ordinateur, examinent l’Univers dans tous les domaines où celui-ci nous envoie des signaux, là où la lumière visible ne l’est presque plus, et pour lesquels il est diffici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_92473

URANOMETRIA (J. Bayer)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 480 mots

Jusqu'à la fin du xvi e  siècle, les étoiles sont désignées par la partie de la constellation où elles sont situées – ce qui n'est pas dénué d'ambiguïté – ou, pour les principales, par leur nom arabe. Grâce aux instruments perfectionnés de son observatoire d'Uraniborg, l'astronome danois Tycho Brahe parvient à mesurer la position d'un millier d'étoiles avec une précision très supérieure à tout ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranometria/#i_92473

URANUS, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 679 mots
  •  • 17 médias

Près de deux fois et demie plus petite et située deux fois plus loin du Soleil que Saturne, la planète Uranus a une magnitude de l'ordre de 6, ce qui est à la limite de la détection à l'œil nu. Un observateur expérimenté peut cependant l'apercevoir par une nuit claire ; elle apparaît alors comme une étoile très faible. Inconnue des Anciens, pour lesquels Saturne marquait la limite du système sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranus-planete/#i_92473

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Halley et les transits de Vénus »  : […] Le 7 novembre 1677, l'astronome britannique Edmund Halley, âgé seulement de vingt et un ans, observe depuis l'île Sainte-Hélène le passage de Mercure devant le Soleil. Cette observation, qui est possible tous les trois à dix ans, n'était donc pas exceptionnelle, mais Halley eut le talent d'en extraire toute la substance scientifique. Ce n'est pourtant que quatre décennies plus tard, en 1716, qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_92473

V.L.T. (Very Large Telescope)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 731 mots
  •  • 1 média

Situé au nord du Chili, dans le désert d’Atacama, le VLT (Very Large Telescope) est un ensemble de télescopes construit par l’Observatoire européen austral (ESO pour European Southern Observatory), une organisation européenne créée en 1962 pour fournir aux astronomes européens de puissants télescopes optiques dans l’hémisphère Sud. Conçu au cours de la décennie 1980, le VLT a été progressivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/very-large-telescope/#i_92473

ZODIACALE LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • René DUMONT
  •  • 3 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Brillance et polarisation »  : […] Bien que les mesures extra-atmosphériques soient en principe plus crédibles, elles restent encore trop lacunaires pour permettre le tracé d'une carte couvrant la majeure partie du ciel, et donnant les distributions photométrique et polarimétrique du phénomène. Jusqu'à présent, de telles cartes sont établies d'après les observations au sol ou en ballon, convenablement sélectionnées selon l'accord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere-zodiacale/#i_92473

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc LACHIÈZE-REY, « OBSERVATION ASTRONOMIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/observation-astronomique/