Antonia FONYI

chargée de recherche au C.N.R.S.

ARANY JÁNOS (1817-1882)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 1 382 mots

Figure dominante de la littérature hongroise de la seconde moitié du xixe siècle, Arany, père du « classicisme national », pratiqua à la fois le genre épique et le genre lyrique. Fidèle à la tradition politique qui régnait dans les lettres hongroises, il s'efforça de ne servir que la cause du patriotisme, écartant ses problèmes personnels ; mais ceux- […] Lire la suite

MAUPASSANT GUY DE (1850-1893)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 2 318 mots

Maître consacré de l'art de la nouvelle, Maupassant jouit d'une singulière fortune littéraire : s'il est considéré à l'étranger comme le conteur français par excellence, et, en même temps, comme le fondateur d'une école internationale – de Joseph Conrad à Isaac Babel, de nombreux écrivains se réclament de son exemple –, la France, pendant longtemps, ne l'a […] Lire la suite

MÓRICZ ZSIGMOND (1879-1942)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 959 mots

Grande figure du réalisme hongrois dans la première moitié du xxe siècle, ce romancier puissant se distingue par l'étendue de ses thèmes et sa vision nuancée. Engagé au service de sa mission humanitaire, chacun de ses écrits peut être considéré comme un signal de détresse exhortant à la transformation fondamentale de son pays. Son œuvre offre une vue […] Lire la suite

NOUVELLE

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI, 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 148 mots

Depuis les nouvelles de la Renaissance, on ne fait que parler des renaissances de la nouvelle : au xixe, au xxe siècle. Comme si ce genre périodiquement périclitait, ou décédait. Mais l'âge classique pourrait bien se définir : celui, notamment, de la nouvelle. Et dans la Chine des Song, des Ming, des Mand […] Lire la suite