ETIEMBLE

ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'université de Paris-IV

BENDA JULIEN (1867-1956)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 081 mots

Pour avoir, plus d'un demi-siècle durant, obstinément, passionnément refusé presque toutes les modes philosophiques et politiques (en pleine ivresse bergsonienne, rédigé quelques pages irréfutables sur et contre la fameuse « intuition » sous laquelle il discerne quatre sens au moins à peu près inconciliables ; en pleine vigueur des camelots du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julien-benda/#i_0

BROSSES CHARLES DE (1709-1777)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 355 mots

Toute sa carrière de magistrat épicurien, et par conséquent courageux, inflexible sur l'honneur professionnel, Charles de Brosses la fit au parlement de Dijon, sa ville natale : fils de magistrat, il fut donc, dès vingt et un ans, conseiller ; puis président à trente-deux, pour finir sous le mortier d'un premier président (qu'il coiffa en 1765), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-brosses/#i_0

CINGRIA CHARLES-ALBERT (1883-1954)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 677 mots

« Charles-Albert Cingria est un grand écrivain français qui est mort à l'âge de soixante-douze ans sans que personne s'en aperçoive. Quand je dis personne, je veux dire les grands journaux, les grands hommes politiques et les grands critiques. » Ainsi s'ouvre la préface de Paulhan pour le premier des dix-sept tomes qui rassemblent enfin les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-albert-cingria/#i_0

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 456 mots

Deux millénaires et demi durant, ou peu s'en faut, la pensée, la fable et l'influence de Kongzi, notre Confucius , ont formé une grande part des Chinois, des Coréens, des Vietnamiens, des Japonais et jusqu'à certains Européens. Si même on la compare à celle de Mahomet ou du Bouddha, la marque de ce moraliste semble exceptionnellement tenace : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_0

COURIER PAUL-LOUIS (1772-1825)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • E.U.
  •  • 1 412 mots

« Paul-Louis Courier, vigneron de la Chavonnière, bûcheron de la forêt de Larçay, laboureur de la Filonnière, de la Houssière et autres lieux » : peu d'écrivains français joignirent meilleure plume à pire caractère. E.U. Mauvais caractère Ni les mathématiques, ni surtout l'école […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-louis-courier/#i_0

ELUARD PAUL (1895-1952)

  • Écrit par 
  • Claude ROY, 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 555 mots

Dans son avertissement à l'iconographie de Paul Eluard, Roger-Jean Ségalat juge roidement les quelques ouvrages publiés jusqu'ici sur le poète : « Les quelques études mi-biographiques, mi-littéraires concernant Paul Eluard ont été, pour la plupart, écrites de son vivant ou immédiatement après sa mort. Inspirées par l'amitié, elles contiennent plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-eluard/#i_0

FRANCE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 7 338 mots

Qu'elle ait neuf cents ou mille ans (selon que l'on choisit ceci ou cela comme la première œuvre), la littérature française paraît bien jeunette quand on la compare aux littératures grecque ou chinoise. Ses amis conviennent qu'elle est riche, variée, de bonne qualité ; quand on ne l'aime guère, on en loue plutôt la raison, le classicisme : les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-la-litterature/#i_0

IBN GUZMAN (1095 env.-1160)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 259 mots

Dans le Libro de las banderas de los campeones, de Ibn Sa‘īd al-Maghribi, on lit (LVII) : « L'écrivain Abū Bakr Muḥammad ben ‘Īsā ben ‘Abd al-Malik Ibn Ḳuzmān, célèbre pour ses zadjals, appartenait à une famille à la fois noble et lettrée. On me récita ces vers-ci, qui sont de lui : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-guzman/#i_0

LAWRENCE THOMAS EDWARD (1888-1935)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 531 mots

Thomas Edward Lawrence est essentiellement connu pour son action auprès des tribus arabes pendant la Première Guerre mondiale, ce qui fit de lui un héros presque légendaire et lui valut le surnom de Lawrence d'Arabie . Lawrence a-t-il été réellement le grand personnage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-edward-lawrence/#i_0

MANDARINS

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 3 755 mots

Depuis qu'en 1954 Simone de Beauvoir publia Les Mandarins, le mot, qui ne s'employait en français qu'avec deux sens : le propre, pour désigner les fonctionnaires lettrés de la Chine, le figuré, pour stigmatiser certains abus d'autorité commis en médecine par plus d'un grand patron, a vu son extension croître démesurément. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandarins/#i_0

NOUVELLE

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI, 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 159 mots

Depuis les nouvelles de la Renaissance, on ne fait que parler des renaissances de la nouvelle : au xixe, au xxe siècle. Comme si ce genre périodiquement périclitait, ou décédait. Mais l'âge classique pourrait bien se définir : celui, notamment, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle/#i_0

PASTORALE, genre littéraire

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE, 
  • Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, 
  • ETIEMBLE, 
  • Jacqueline DUCHEMIN
  •  • 6 891 mots

Demandons-nous d'abord pourquoi si peu de littératures ont élaboré des pastorales. Avec leur économie paysanne de type maraîcher, quasi jardinier, comment Chinois et Japonais auraient-ils gaspillé en pâtures une terre assez généreuse (mais au Japon très exiguë), capable de prodiguer les cinq céréales et le soja ? Ignorants de notre « péché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pastorale-genre-litteraire/#i_0

ROMAN - Genèse du roman

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 5 824 mots

À propos de Beauté mon beau souci, Arland écrivait : « Nouvelle ou roman ? [...] C'est une nouvelle qui soudain se transforme en roman » ; et Robert Mallet : « À la limite du récit autobiographique, de la nouvelle et de l'essai. Certains pourront les considérer comme des ébauches de roman, d'autres comme des romans condensés. » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-genese-du-roman/#i_0

SUPERVIELLE JULES (1884-1960)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 1 851 mots

L'Uruguay a donné coup sur coup trois poètes aux lettres françaises : Laforgue, Lautréamont, Supervielle. Trois hommes que tourmente une inquiétude métaphysique. De quoi imaginer quelque genius loci, ou jurer par Taine. Mais ce troisième Uruguayen était du Pays basque. Et, s'il est vrai que Paulhan, dans une lettre inédite à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-supervielle/#i_0