NOUVELLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La nouvelle en Europe

En Europe, l'histoire de la nouvelle commence, d'après certains chercheurs, à l'Antiquité gréco-romaine, mais d'autres placent ses débuts à la fin du xiiie siècle, où elle émerge des décombres du Moyen Âge pour s'imposer comme genre autonome. Véhicule de la croyance incrédule de la Renaissance, bien qu'elle soit issue de l'exemplum, elle est rarement d'inspiration ecclésiastique ; imprégnée de l'esprit humaniste, elle rejette la simplicité parfois grossière du fabliau, autre genre auquel elle succède, et cherche à mettre en relief ce qui est unique dans le personnage et son destin. Les auteurs de cette époque publient d'ordinaire leurs nouvelles en cycles, unis par l'artifice d'un jeu de société : une petite compagnie passe son temps en écoutant des histoires qui, pour être proches de la vie quotidienne, n'en contiennent pas moins quelque élément singulier, ce qui leur vaut d'être racontées. Cohérentes et condensées, elles se terminent généralement sur un effet surprenant, souvent rehaussé par une pointe spirituelle. Mis à part ces quelques traits qui, d'ailleurs, ne se retrouvent pas dans chaque récit, la production de l'époque montre la plus grande diversité. Des amourettes libertines aux graves tournants du sort, les conteurs touchent à tout sujet qui s'offre à eux. Boccace se propose d'amuser son public avec le Décaméron et confronte souvent des vérités individuelles aux lois morales en vigueur ; dans l'Heptaméron de Marguerite de Navarre, c'est l'intention didactique qui prédomine. Les Contes de Cantorbéry de Chaucer sont écrits en vers, aussi certains critiques hésitent à les appeler « nouvelles ». Dans les Nouvelles exemplaires de Cervantès, le récit qui relie les histoires est absent, celles-ci sont parfois très étendues et l'action y suit un chemin sinueux. Mais ce sera, en partie, grâce à leur côté romanesque que certaines d'entre elles serviront de modèles aux nouvelles des xviie et xviiie siècles où le genre tend à disparaître au profit du roman, pour renaître ensuite comme le représentant des aspirations au réalisme et à la simplicité.

La seconde période de floraison de la nouvelle commence au début du xixe siècle. Si son héros, à l'époque de la Renaissance, est l'individu qui s'affirme face à un système de mœurs rigides et révolues, le renouveau du genre est lié également à une puissance vague d'individualisme : la nouvelle est, d'après Friedrich Schlegel, « une histoire qui n'appartient pas à l'histoire ». En faveur chez les romantiques, elle ne tarde pas à devenir « l'animal domestique des Allemands », comme disait T. Mundt. Un reflet de sérénité brille encore chez Goethe qui, explorateur des richesses de la réalité, définit le contenu du genre comme « un événement inouï qui a eu lieu ». Mais, à partir de H. von Kleist, les conteurs se penchent sur les abîmes de l'âme et du destin. De même, la tendance réaliste semble faiblir : que le héros soit en quête de la « fleur bleue » ou de son alter ego démoniaque, la nouvelle s'ouvre à la métaphysique et, avec les œuvres de Hoffmann, par exemple, elle se mue en conte fantastique. Un processus semblable s'observe dans les autres littératures nationales : le fond réaliste sert souvent de contraste aux inventions extravagantes de Gogol, de Pouchkine, de Hawthorne, de Poe ou de Gautier, et la grande clarté des récits de Mérimée rayonne autour d'un noyau opaque. La forme reste toujours insaisissable (d'après L. Tieck, c'est la présence d'un « tournant » ; selon Poe – et Baudelaire –, c'est « l'effet unique » qui définit le genre) ; quant au contenu, il reste aussi varié qu'autrefois, bien que de nombreux auteurs choisissent pour objet le moment décisif d'une existence humaine.

À partir du milieu du siècle, grâce à la prospérité du journalisme, la production de nouvelles augmente encore ; les récits paraissent tantôt en cycle, tantôt isolément ; parfois c'est un sujet de roman qui semble s'émietter en nouvelles, d'autres fois c'est un fait divers ou une impression personnelle qui revêt une forme artistique. Un certain engouement pour le réalisme commence à se manifester à nouveau, notamment chez Keller, Tolstoï, Maupassant, Kipling, O'Henry, mais, sous le signe de l'esprit relativiste, la réalité saisie n'est qu'une réalité tronquée : le sujet de la nouvelle se présente comme un fragment détaché de l'ensemble du monde, et, en isolant un cas particulier, l'auteur met souvent en évidence la pluralité des sy [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'université de Paris-IV
  • : chargée de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  NOUVELLE  » est également traité dans :

ABENCÉRAGE L'

  • Écrit par 
  • Charles Vincent AUBRUN
  •  • 785 mots

C'est une courte nouvelle d'aventures galantes et chevaleresques. La meilleure version qui nous en soit parvenue parut sous le titre de El Abencerraje dans un ouvrage de miscellanées littéraires, El Inventario (Medina del Campo, 1565, sous le nom d'Antonio de Villegas). Ce roman pastoral, qui connut partout un grand succès, répandit en Europe l'histoire de l'Abencérage. Avec les Guerres civiles […] Lire la suite

AKUTAGAWA RYŪNOSUKE (1892-1927)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS
  •  • 1 292 mots

Vers 1920, Akutagawa Ryūnosuke s'était déjà imposé aux yeux du public japonais comme l'écrivain le plus brillant de la « génération de Taishō ». Mais une lueur étrange émane de ses récits brefs qui, à eux seuls, constituent la presque totalité de son œuvre. Durant les premières années, il faisait revivre les époques les plus diverses, se plaisait à parodier ou à imaginer toujours d'autres styles. […] Lire la suite

ANDRIĆ IVO (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Agnès REBATTET
  •  • 1 942 mots

Dans le chapitre « Un maître de la nouvelle »  : […] C'est en écrivant des poèmes qu'Andrić fit ses débuts dans la littérature : ses premiers vers parurent en 1911 dans la revue Bosanska vila ( La Fée bosniaque ) et, en 1914, son nom figura dans l'anthologie Hrvatska mlada lirika ( La Jeune Poésie croate ). Puis en 1918 parut Ex ponto , conçu durant ses années de prison et fruit de ses méditations. Ce journal intérieur, présenté comme une suite de […] Lire la suite

ARABE (MONDE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 288 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La nouvelle »  : […] La nouvelle n'est pas en reste et la production récente témoigne de l'intérêt des littérateurs pour un genre dont la particularité la plus visible est la brièveté. Poussant la caractéristique à son extrême, les textes donnent lieu à une écriture de plus en plus condensée et explorent les possibles de ce que l'on désigne désormais sous le nom de « nouvelle très brève » ( qịṣsa qạsīra jiddan ) […] Lire la suite

ARLAND MARCEL (1899-1986)

  • Écrit par 
  • Jérôme GARCIN
  •  • 733 mots

Jean Paulhan n'aurait pas existé, Marcel Arland eût sans doute été le grand patriarche des lettres françaises de l'après-guerre. Mais la présence rigide et sévère du premier a accentué la discrétion du second — qui n'en demeure pas moins l'un des représentants les plus brillants de l'esthétique et du souci littéraires du xx e siècle. Marcel Arland naît le 5 juillet 1899 en Haute-Marne, à Varennes […] Lire la suite

BANDELLO MATTEO (1484-1561)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 2 234 mots

Dans le chapitre « Nouvelle et réalité »  : […] Causeur plaisant qui sait retenir l'intérêt du lecteur par l'agrément d'une narration sans cesse variée, Bandello n'est pas seulement un habile conteur de cour : il est le témoin d'un monde social en crise. En matière de morale, il énonce sans doute des préceptes libéraux de bon sens, qui révèlent une conception épicurienne et indulgente de l'existence ; mais à ce naturalisme viennent s'ajouter l' […] Lire la suite

BOCCACE (1313-1375)

  • Écrit par 
  • Claudette PERRUS
  •  • 4 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « Décaméron » »  : […] Comme l'écrit l'auteur dans sa Préface, il s'agit de « cent nouvelles, ou fables, ou paraboles, ou histoires, comme il vous plaira de les appeler, racontées en dix jours par une honnête compagnie de sept dames et de trois jeunes hommes pendant le temps de la peste... ». Le récit de l'épidémie, de la rencontre des dix jeunes gens, de leur départ et de leur séjour à la campagne, d'où ils rentreront […] Lire la suite

BOULANGER DANIEL (1922-2014)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 694 mots

Né le 24 janvier 1922 à Compiègne, passé par le petit séminaire, résistant pendant l’Occupation, puis bourlingueur tâtant de tous métiers, Daniel Boulanger, en même temps qu’il publie ses premiers romans, fréquente le mileu de la Nouvelle Vague. On le voit ainsi dans À bout de souffle (1959) et Tirez sur le pianiste (1960). Il signe par la suite, en tant que scénariste, nombre de films très con […] Lire la suite

BOWEN ELIZABETH (1899-1973)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 578 mots

Née à Dublin, Elizabeth Bowen est pourtant moins marquée par ses origines irlandaises que beaucoup de ses compatriotes qui comme elle se sont tournés vers la littérature. C'est que très jeune elle quitte l'Irlande pour faire ses études dans le Kent en Angleterre. À partir de l'âge de dix-neuf ans, elle passe régulièrement une partie de l'année en Italie, et le reste à Londres. C'est pour tenter d' […] Lire la suite

CARVER RAYMOND (1938-1988)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 465 mots

Fils d'ouvrier, Raymond Carver — né le 26 mai 1938 dans l'Oregon — se marie jeune. Ses enfants naissent tôt : il connaît la gêne la plus grande, soumis aux exigences d'études supérieures à mener et d'emplois alimentaires à trouver. Bien qu'il eût auparavant publié des poèmes et des recueils de proses en tirages limités, Raymond Carver n'atteignit la célébrité qu'en 1977, avec la publication de son […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 mars - 7 avril 2022 Espagne – Maroc. Approbation par Madrid de la position marocaine sur le Sahara occidental.

Le 18 mars, le gouvernement espagnol publie un communiqué annonçant « une nouvelle étape dans notre relation avec le Maroc ». Le président du gouvernement Pedro Sánchez avait auparavant adressé un message au roi du Maroc Mohammed VI dans lequel il déclarait soutenir le plan marocain « d’autonomie » de l’ancienne colonie espagnole du Sahara occidental. […] Lire la suite

1er-31 mars 2022 Ukraine – Russie. Poursuite de la pression militaire russe et des soutiens occidentaux à l'Ukraine.

Le 24 également, au lendemain du rejet d’une résolution « humanitaire » proposée par la Russie et votée seulement par Moscou et Pékin, l’Assemblée générale de l’ONU adopte par 140 voix contre 5 et 38 abstentions une nouvelle résolution exigeant de la Russie l’« arrêt » immédiat des hostilités et la protection des civils. Le 25, le Kremlin annonce que « les objectifs de la première étape de l’opération militaire spéciale en Ukraine sont remplis » et que l’objectif principal est désormais « la libération du Donbass ». […] Lire la suite

19 mars 2022 Église catholique. Promulgation de la réforme de la curie romaine.

Le pape François promulgue la nouvelle Constitution apostolique de la curie romaine à laquelle il travaille depuis son élection et dont une partie des dispositions sont déjà entrées en vigueur. Intitulée Praedicate Evangelium –« Annoncez l’Évangile » –, celle-ci remplace la Constitution Pastor Bonus publiée par Jean-Paul II en juin 1988. Le texte « se propose de mieux harmoniser l’exercice actuel du service de la curie avec le chemin d’évangélisation de l’Église ». […] Lire la suite

13 mars 2022 Colombie. Élections législatives.

La nouvelle coalition du Pacte historique (gauche) dirigée par l’ancien maire de Bogotá Gustavo Petro arrive en tête à la Chambre des représentants avec 15,6 % des suffrages et 25 sièges sur 188. Le Parti libéral (centre) obtient 14,3 % des voix et 32 élus et le Parti conservateur (droite) 12,6 % des suffrages et 25 députés. Avec 9,9 % des voix et 16 sièges, le Centre démocratique (extrême droite) du président Iván Duque s’effondre, tout comme le Parti social d’unité nationale (centre ; 8,7 % des suffrages et 15 élus) et le Changement radical (droite ; 8,5 % des voix et 16 élus). […] Lire la suite

1er-28 février 2022 France. Allègement de l'obligation de port du masque sanitaire.

Le 24, le Congrès de Nouvelle-Calédonie abroge l’obligation vaccinale qu’il avait instaurée en septembre 2021. Les sanctions pour non-respect de cette obligation devaient commencer à s’appliquer à la fin du mois. Le 28, le port du masque n’est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au passe vaccinal. Le traitement des cas contacts vaccinés est allégé. […] Lire la suite

Pour citer l’article

 ETIEMBLE, Antonia FONYI, « NOUVELLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle/