MÉTÉORITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Météorite

Météorite
Crédits : Hulton Getty

photographie

Astéroïdes

Astéroïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Radionucléides primordiaux

Radionucléides primordiaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Âges absolus des météorites

Âges absolus des météorites
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Classification

On classe les météorites d'après les proportions métal-silicates en trois grands groupes : les pierres, les fers et les lithosidérites (ayant environ autant de métal que de silicates).

Jusqu'en 1969, les tectites, masses vitreuses riches en SiO2, FeO, MgO et CaO et qui présentent souvent une morphologie attribuée à une traversée de l'atmosphère à grande vitesse, étaient considérées comme pouvant avoir une origine extraterrestre, et résultant de l'éjection de matière à la suite d'impacts de météorites sur la surface de la Lune. Depuis les missions Apollo, l'étude des rapports isotopiques du strontium a montré que les tectites sont des verres d'origine terrestre, produits par impacts de bolides sur la surface de la Terre.

À l'intérieur de chacun des grands groupes qui viennent d'être définis, les météorites sont classées d'après leur texture, leur composition chimique, leur degré d'oxydoréduction et, par conséquent, leur composition minéralogique. Cette classification est également compatible avec celle qui est fondée sur les proportions relatives des isotopes 16, 17 et 18 de l'oxygène ; certaines catégories présentent des enrichissements ou des appauvrissements en l'isotope 16O par rapport aux proportions trouvées dans les roches terrestres et lunaires (cf. chap. 5, L'oxygène).

Les pierres

Les pierres sont de formes variées, avec des arêtes émoussées. On en trouve dans toute la gamme des gris (une ancienne classification distinguait les chondrites noires, grises et blanches), et elles sont recouvertes d'une fine pellicule vitrifiée noire, formée lors de leur traversée de l'atmosphère.

Plus de 90 p. 100 des pierres ont une texture particulière : elles sont formées de chondres – d'où leur nom de chondrites – et de grains métalliques. Les chondres sont des sphérules de quelques dizaines de micromètres à quelques millimètres de diamètre, sur l'origine desquelles les opinions les plus variées subsistent : condensat primaire, condensat provoqué par des décharges électriques dans l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., co-directeur du laboratoire associé 286 (minéralogie des roches profondes et des météorites), C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  MÉTÉORITES  » est également traité dans :

BIOT DÉMONTRE L'ORIGINE EXTRATERRESTRE DES MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 303 mots

Il peut aujourd'hui paraître curieux que les météorites n'aient pas attiré l'attention des savants avant la fin du xviiie siècle. Mais la plupart d'entre eux partageaient alors l'opinion de Newton selon laquelle il ne pouvait exister de petits objets dans l'espace interplanétaire. L'Allemand Ernst Florenz Fri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biot-demontre-l-origine-extraterrestre-des-meteorites/#i_29653

MÉTEORITE ALLENDE

  • Écrit par 
  • Frances WESTALL
  •  • 1 397 mots
  •  • 1 média

La météorite Allende est tombée sur Terre durant la nuit du 8 février 1969 près du village Pueblito de Allende, dans le nord du Mexique (État de Chihuahua). Celle-ci provenait d’un météoroïde (objet interplanétaire dérivant d’astéroïdes ou de comètes) qui a explosé dans l’atmosphère terrestre (on parle alors de météore), libérant une multitude de fragments (appelés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorite-allende/#i_29653

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La rigueur de la physique »  : […] La lointaine origine de ce débat remontait à des réflexions de Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), qui s’était lui-même inspiré de René Descartes (1596-1650) et de Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) pour postuler que la Terre avait initialement été une masse en fusion arrachée du Soleil lors de l’impact d’une comète. L’idée de Buffon fut alors de mesurer les vitesses de refroid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-de-la-terre/#i_29653

ALVAREZ LUIS WALTER (1911-1988)

  • Écrit par 
  • Alain GRIMAUD
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

Physicien américain né le 13 juin 1911 à San Francisco, Luis Walter Alvarez commence ses travaux comme assistant, puis il devient professeur à l'université de Californie (Berkeley), où il découvre en 1938 le phénomène de capture électronique de certains noyaux radioactifs. Avec Felix Bloch, il effectue la première mesure du moment magnétique du neutron en 1940. Entre 1940 et 1943, il poursuit ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-walter-alvarez/#i_29653

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

Les chercheurs américains Luis W. Alvarez, son fils Walter Alvarez, Frank Asaro et Helen Michel annoncent, en 1980, la découverte d'un fort enrichissement en iridium dans un niveau argileux daté à 65 millions d'années (limite entre le Crétacé et le Tertiaire). Cet élément chimique est abondant dans certaines météorites. Ils l'interprètent comme l'indice de la collision, à cette époque, d'un gros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvarez-et-l-extinction-des-dinosaures/#i_29653

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Liens entre météorites et N.E.A. »  : […] L'origine des météorites est toujours un problème ouvert. Mais il est déjà établi qu'avant d'entrer en collision avec la Terre les corps à l'origine des météorites évoluent sur des orbites qui croisent l'orbite de la Terre. Par conséquent, ces objets appartiennent temporairement à l'un des trois groupes de N.E.A., qui constituent ainsi des sources potentielles d'objets entrant en collision avec n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asteroides/#i_29653

ASTROBLÈME

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 251 mots

Terme créé par Dietz, en 1960, pour désigner les cratères météoritiques fossiles, cratères partiellement érodés, voire réduits à l'état de vestiges repris dans des structures complexes. Érodé, partiellement ou totalement recouvert de sédiments, éventuellement repris par la tectonique, l'astroblème est morphologiquement décalé par la présence d'un lac circulaire ou de toute structure circulaire obs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrobleme/#i_29653

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 840 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes géologiques »  : […] Elles comprennent les séismes, les glissements de terrain (ainsi que les avalanches), les éruptions volcaniques, les tsunamis et les collisions d’astéroïdes. Un séisme est une secousse du sol (ou une série de secousses) d’intensité plus ou moins forte. On en recense environ un million par an, mais tous ne sont pas meurtriers. Un séisme a pour cause le relâchement en profondeur d’énormes contraint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes-naturelles-notions-de-base/#i_29653

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La vie durant le Cénozoïque »  : […] On doit reconnaître que toutes les grandes innovations biologiques qui ont engendré la biodiversité actuelle se sont produites soit durant le Paléozoïque (voire encore plus tôt) pour les animaux invertébrés et les plantes sans fleurs, soit durant le Mésozoïque pour les vertébrés et les plantes à fleurs. Le Cénozoïque est, quant à lui, une ère de spécialisations qui s'opèrent sur des groupes déjà […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_29653

CHICXULUB CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 438 mots

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de diamètre identifié à Chicxulub, près de la côte du Yucatán (Mexique), et la ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratere-de-chicxulub/#i_29653

DAUBRÉE GABRIEL AUGUSTE (1814-1896)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 787 mots

Géologue français né à Metz et mort à Paris. Après la soutenance de sa thèse ( Phénomènes calorifiques du globe terrestre ), Gabriel Daubrée enseigne la géologie à la faculté des sciences à Strasbourg. Ses premières recherches portent surtout sur des problèmes de métallogénie. La deuxième édition du Voyage métallurgique en Angleterre , de Dufrenoy et Éli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-auguste-daubree/#i_29653

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Origine et nature des débris orbitaux »  : […] Le lancement de la fusée soviétique R-7 Semiorka le 4 octobre 1957, plaçant en orbite Spoutnik, cette petite boule de 84 kilogrammes constituant le premier satellite artificiel, a marqué le début de la conquête spatiale, mais également celui de la pollution de l’espace. En effet, sur la même orbite que ce satellite, mais derrière lui, se trouvait le dernier étage de la fusée (assemblage de réserv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debris-spatiaux/#i_29653

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 330 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinosaures/#i_29653

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De Mars aux planètes extérieures »  : […] Malgré ses dimensions (son diamètre est la moitié environ de celui de la Terre) et son atmosphère très ténue, Mars a souvent été et est encore considérée comme le meilleur site dans le système solaire pour la recherche d'une vie extraterrestre. Dans les années 1860 et 1870, plusieurs astronomes, tels le Britannique William Rutter Dawes et les Italiens Pietro Angelo Secchi et Giovanni Schiaparelli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exobiologie/#i_29653

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 272 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers une théorie générale des crises biologiques ? »  : […] Le regain d'intérêt pour les grandes extinctions et le débat concernant leur origine ont conduit à rechercher des phénomènes récurrents qui pourraient expliquer ces crises biologiques. Dans les années 1980, les paléontologues américains David Raup et John Sepkoski établirent des bases de données permettant de quantifier les taux d'extinctions des genres d'animaux marins au cours des temps géologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_29653

HADÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 1 134 mots

L' Hadéen est une période de temps qui débute lors de l'accrétion de notre planète, il y a 4,568 milliards d'années (Ga), et qui se termine vers 4 Ga, âge des plus anciennes roches connues. Il correspond au premier éon de l'échelle des temps géologiques terrestres et est chronologiquement suivi par l'Archéen, le Protérozoïque et enfin par le Phanérozoïque. Le terme Hadéen a été inventé en 1972 par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadeen/#i_29653

LOVELL ALFRED CHARLES BERNARD (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Michael Anthony HOSKIN
  • , Universalis
  •  • 839 mots

Radioastronome britannique né le 31 août 1913 à Oldland Common, dans le Gloucestershire, mort le 6 août 2012. Alfred Charles Bernard Lovell soutient une thèse de doctorat (Ph.D.) à l'université de Bristol en 1936. Après avoir donné des cours de physique à l'université de Manchester pendant un an, il y devient membre d'une équipe de recherche sur les rayons cosmiques jusqu'en 1939, date à laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-charles-bernard-lovell/#i_29653

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 406 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre «  Origine et histoire »  : […] L'origine de la Lune a toujours posé un problème et l'on proposait, pour le résoudre, trois scénarios bien distincts : – l'hypothèse de la fission suppose que la Lune est un morceau du manteau terrestre qui s'en serait détaché, par exemple sous l'effet de marées ; les différences notables de composition chimique entre la Lune et la « patrie » supposée infirment complètement ce modèle  ; – la deuxi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lune/#i_29653

MARS, planète

  • Écrit par 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Olivier de GOURSAC, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 18 406 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Histoire géologique de Mars »  : […] Malgré toutes les incertitudes et les nombreuses inconnues de la géologie martienne, on peut établir sommairement un « scénario » de l'histoire et de l'évolution géologiques de Mars. Mars s'est formé par accrétion, il y a 4,5 milliards d'années, en même temps que les autres planètes du système solaire. Après sa formation, l'intérieur de la planète s'est différencié pour former un noyau, un manteau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars-planete/#i_29653

MERCURE, planète

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 4 683 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Chronologie »  : […] Sur Mercure, un cratère n'est soumis à aucune forme d'érosion classique (éolienne, fluviatile, etc.) puisqu'il y a absence totale d'atmosphère et d'eau. Il ne peut qu'être recouvert par des terrains plus récents, ou oblitéré partiellement par les impacts d'autres météorites, en particulier des innombrables micrométéorites. Cette « éternité » des cratères explique leur abondance (remarquons qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-planete/#i_29653

METEOR CRATER

  • Écrit par 
  • François ARBEY
  •  • 271 mots

Parmi les cratères météoritiques, le Meteor Crater, ou cratère Barringer, en Arizona (États-Unis), fut l'un des plus controversés. Ce cratère, de 1 200 mètres de diamètre sur 175 mètres de profondeur, présente un certain nombre de caractères qui permettent d'attribuer avec certitude son origine à la chute d'une météorite il y a 20 000 à 50 000 ans. Aucun critère précis ne permet d'en faire un crat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteor-crater/#i_29653

ORIGINE DE LA VIE

  • Écrit par 
  • André BRACK
  •  • 11 454 mots

Dans le chapitre « Des molécules organiques d'origine extraterrestre ? »  : […] Les radioastronomes ont découvert que la chimie organique est particulièrement active dans les nuages denses de gaz et de poussières interstellaires bien que la température y soit très basse (environ — 260  0 C) et que les molécules y soient très diluées. Comme les molécules organiques interstellaires sont enrichies en deutérium par rapport à l'hydrogène interstellaire, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-de-la-vie/#i_29653

PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

  • Écrit par 
  • Alain BLIECK
  •  • 10 606 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Évolution de la biodiversité »  : […] La biodiversité, c'est-à-dire le nombre d'espèces vivantes, a fluctué au cours des temps géologiques. Apparue vers — 3,8 milliards d'années, la vie s'est lentement diversifiée au cours du Protérozoïque jusqu'à l'« explosion cambrienne ». Les bilans chiffrés de la diversité des faunes et flores fossiles ont mis en évidence des moments particuliers de cette évolution au cours du Phanérozoïque. C'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleozoique-ere-primaire/#i_29653

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 144 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'apport des météorites »  : […] La cosmogonie moderne repose sur l'emploi de techniques d'analyse théorique ou numérique très sophistiquées. Grâce aux simulations, il est désormais possible de conduire des expériences numériques qui autorisent l'étude de phénomènes d'une grande complexité. La ceinture des astéroïdes et les anneaux des planètes, en particulier, constituent un laboratoire idéal pour tester les modèles élaborés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-planetaires/#i_29653

ROCHECHOUART CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 750 mots
  •  • 1 média

Le seul cratère d'impact météoritique, ou astroblème, bien attesté en France est celui qui se trouve aux alentours de la ville de Rochechouart (Haute-Vienne), à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Limoges. D'un diamètre actuel de 20 à 25 kilomètres, il se trouve à cheval sur les départements de la Haute-Vienne et de la Charente. Complètement aplani par l'érosion, il n'est plus visible dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cratere-de-rochechouart/#i_29653

ROCHES LUNAIRES

  • Écrit par 
  • Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY
  •  • 3 189 mots
  •  • 3 médias

Le dernier débarquement lunaire de la série des vols Apollo a eu lieu le 4 décembre 1972. Lors des vols américains Apollo-11, 12 et 14 à 17, ont été recueillis 390 kg de roches et de poussières du sol, et les trois sondes automatiques soviétiques Luna en ont rapporté quelques centaines de grammes. Aucun des échantillons recueillis n'était en place, c'est-à-dire adhérent à la formation rocheuse i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-lunaires/#i_29653

SILICE

  • Écrit par 
  • Maurice LELUBRE, 
  • Jean WYART
  •  • 5 731 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Autres formes »  : […] La coésite et la stishovite , métastables à la pression ordinaire, ont d'abord été obtenues au laboratoire, à partir de silice colloïdale chauffée entre 500 et 800  0 C à des pressions comprises entre 35 × 10 5 et 75 × 10 5  kilopascals pour la coesite, à des températures de 1 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/silice/#i_29653

TECTITES

  • Écrit par 
  • Paul PELLAS
  •  • 1 656 mots
  •  • 1 média

Les tectites (du grec τηκτ́ος, « fondu ») sont des verres naturels produits par l'impact de gros bolides ( météorites, comètes ?) sur la surface terrestre. Ce sont donc des «  impactites », c'est-à-dire des roches transformées en verre sous l'action d'un métamorphisme induit par un choc. Contrairement aux impactites proprement dites, que l'on recueille aux abords immédiats des cratères d'impact, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectites/#i_29653

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La nébuleuse primitive »  : […] La nébuleuse primitive qui entoure le Soleil a la même composition que celui-ci : 70 p. 100 d'hydrogène, 28 p. 100 d'hélium, 2 p. 100 pour tous les autres éléments. L'histoire de la nébuleuse primitive comporte un aspect dynamique (mouvements), thermique (sa température en fonction du temps), chimique (évaporation de l'hydrogène et de l'hélium, condensation des autres éléments, au moins dans le d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_29653

TERRE (ORIGINE MÉTÉORITIQUE DE LA)

  • Écrit par 
  • Caroline FITOUSSI
  •  • 606 mots

La Terre s'est formée par accrétion, l'agglomération de matériaux et d'objets rocheux présents dans le disque protoplanétaire. Au cours de son accrétion, suffisamment énergétique pour fondre les roches et créer un « océan de magma », la Terre s'est différenciée, la phase métallique plus dense, plongeant en son centre pour former le noyau et reléguant à la périphérie la partie silicatée qui, en re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-meteoritique-de-la-terre/#i_29653

TOUNGOUSKA ÉVÉNEMENT DE LA

  • Écrit par 
  • François ARBEY
  •  • 599 mots

Du fait des problèmes posés, l'étude de l'événement de la Toungounska est d'un intérêt exceptionnel. Une énorme explosion en altitude, le 30 juin 1908, fut accompagnée de phénomènes optiques, acoustiques et mécaniques très importants, observables en Sibérie centrale dans une zone de quelque 1 500 kilomètres de diamètre. Une boule de feu éclatante traversa le ciel clair en laissant le long de sa tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evenement-de-la-toungouska/#i_29653

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  L'univers des poussières, des roches et des êtres vivants »  : […] Cette catégorie de l'Univers comprend des objets de dimension supérieure au millième de micromètre et inférieure à quelques dizaines de mètres ; elle englobe à la fois des structures inanimées (comme la poussière interstellaire et interplanétaire, les météorites et de nombreuses roches observées, par exemple, à la surface des planètes semblables à la nôtre, appelées planètes telluriques) et aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_29653

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le système solaire »  : […] Le Soleil est une des deux cents milliards d’étoiles que compte notre Galaxie, la Voie lactée. Nous connaissons bien les neuf grosses planètes qui tournent autour de lui, toutes dans le même sens et presque dans le même plan : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Neptune, Uranus et Pluton (de gauche à droite ci-dessous). À noter que, depuis 2006, la notion de planète a été modifiée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_29653

UREY HAROLD CLAYTON (1893-1981)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 585 mots

Chimiste américain né à Walkerton (Indiana) et mort à La Jolla (Californie). Harold Clayton Urey commence sa carrière à Copenhague (1923-1924), où il prend part aux recherches de Niels Bohr sur la théorie de la structure de l'atome. Professeur associé à la Johns Hopkins University (Baltimore, 1924-1929), à Columbia University (1929-1945), puis à l'Institut d'études nucléaires de l'université de Ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-clayton-urey/#i_29653

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Formations géologiques »  : […] L'interprétation géologique des images radars semble indiquer la présence de trois types d'unités géologiques : les cratères d'impact météoritiques, dont la distribution en taille-fréquence renseigne sur l'âge moyen de la surface ; les formations volcaniques, qui renseignent sur la dynamique interne de la planète, la structure thermique et chimique du manteau vénusien ; les structures tectonique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_29653

Voir aussi

Pour citer l’article

Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, Paul PELLAS, « MÉTÉORITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorites/