MÉTÉORITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Composition isotopique des météorites

Avant 1973, il était d'usage de considérer que la composition isotopique des éléments contenus dans les météorites n'était pas différente de celle qui est mesurée dans des échantillons de matière terrestre, à l'exception des variations produites soit par des éléments radioactifs à vie courte piégés lors de la formation des météorites (129I, 244Pu), soit par des interactions nucléaires de spallation induites par le rayonnement cosmique sur les noyaux cibles des météorites, soit encore par des fractionnements de masse au cours de réactions physico-chimiques. En d'autres termes, l'homogénéité isotopique du système solaire était considérée comme une loi bien établie puisqu'elle était, semble-t-il, vérifiée pour les matériaux terrestres, lunaires et météoritiques.

Pourtant dès 1969, une anomalie isotopique avait été détectée dans le néon par D. Black et R. Pépin ; elle pouvait correspondre à une variété très enrichie en néon 22. En 1972, Black attribuait l'origine de cette composante de 22Ne (qu'il appela « Ne-E ») à une source extérieure au système solaire, en écrivant : « ... des grains de poussière, présents dans le nuage qui allait former le système solaire et qui n'ont pas été vaporisés, devaient contenir cette variété de néon E ». Cette première observation allait être vérifiée dans les années suivantes.

Actuellement, des anomalies isotopiques « primordiales » ont été détectées dans une quinzaine d'éléments chimiques tels que l'hydrogène, le carbone, l'azote, l'oxygène, le néon, le silicium, le calcium, le titane, le krypton, le strontium, le xénon, le baryum, le néodyme et le samarium. Un élément comme le xénon, qui possède de nombreux isotopes, peut être porteur de plusieurs « anomalies ». En revanche, pour des éléments ne possédant que deux isotopes (H, C et N), les « anomalies » peuvent être dues aussi bien à des fractionnements de masse qu'à des processus nucléaires, ou aux deux à la fois. Nous passerons en revue certaines des anomalies isotopiques détectées dans l'oxygène, l'hydrogène, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages



Médias de l’article

Météorite

Météorite
Crédits : Hulton Getty

photographie

Astéroïdes

Astéroïdes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Radionucléides primordiaux

Radionucléides primordiaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Âges absolus des météorites

Âges absolus des météorites
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 6 médias de l'article





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : directeur de recherche au C.N.R.S., co-directeur du laboratoire associé 286 (minéralogie des roches profondes et des météorites), C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  MÉTÉORITES  » est également traité dans :

BIOT DÉMONTRE L'ORIGINE EXTRATERRESTRE DES MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 303 mots

Il peut aujourd'hui paraître curieux que les météorites n'aient pas attiré l'attention des savants avant la fin du xviiie siècle. Mais la plupart d'entre eux partageaient alors l'opinion de Newton selon laquelle il ne pouvait exister de petits objets dans l'espace interplanétaire. L'Allemand Ernst Florenz Fri […] Lire la suite

IMPACT MÉTÉORITIQUE DE LA LIMITE CRÉTACÉ-PALÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 1 113 mots
  •  • 1 média

L'existence d'une phase d'extinction d'espèces de grande ampleur à la limite entre le Crétacé et le Paléogène (et donc entre deux ères, le Mésozoïque et le Cénozoïque), datée de 66 millions d'années, est connue depuis le xixe si […] Lire la suite

MÉTEORITE ALLENDE

  • Écrit par 
  • Frances WESTALL
  •  • 1 397 mots
  •  • 1 média

La météorite Allende est tombée sur Terre durant la nuit du 8 février 1969 près du village Pueblito de Allende, dans le nord du Mexique (État de Chihuahua). Celle-ci provenait d’un météoroïde (objet interplanétaire dérivant d’astéroïdes ou de comètes) qui a explosé dans l’atmosphère terrestre (on parle alors de météore), libérant une multitude de fragments (appelés […] Lire la suite

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La rigueur de la physique »  : […] La lointaine origine de ce débat remontait à des réflexions de Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), qui s’était lui-même inspiré de René Descartes (1596-1650) et de Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) pour postuler que la Terre avait initialement été une masse en fusion arrachée du Soleil lors de l’impact d’une comète. L’idée de Buffon fut alors de mesurer les vitesses de refroid […] Lire la suite

ALVAREZ LUIS WALTER (1911-1988)

  • Écrit par 
  • Alain GRIMAUD
  •  • 418 mots
  •  • 1 média

Physicien américain né le 13 juin 1911 à San Francisco, Luis Walter Alvarez commence ses travaux comme assistant, puis il devient professeur à l'université de Californie (Berkeley), où il découvre en 1938 le phénomène de capture électronique de certains noyaux radioactifs. Avec Felix Bloch, il effectue la première mesure du moment magnétique du neutron en 1940. Entre 1940 et 1943, il poursuit ses […] Lire la suite

ALVAREZ ET L'EXTINCTION DES DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 182 mots

Les chercheurs américains Luis W. Alvarez, son fils Walter Alvarez, Frank Asaro et Helen Michel annoncent, en 1980, la découverte d'un fort enrichissement en iridium dans un niveau argileux daté à 65 millions d'années (limite entre le Crétacé et le Tertiaire). Cet élément chimique est abondant dans certaines météorites. Ils l'interprètent comme l'indice de la collision, à cette époque, d'un gros […] Lire la suite

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Liens entre météorites et N.E.A. »  : […] L'origine des météorites est toujours un problème ouvert. Mais il est déjà établi qu'avant d'entrer en collision avec la Terre les corps à l'origine des météorites évoluent sur des orbites qui croisent l'orbite de la Terre. Par conséquent, ces objets appartiennent temporairement à l'un des trois groupes de N.E.A., qui constituent ainsi des sources potentielles d'objets entrant en collision avec n […] Lire la suite

ASTROBLÈME

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 251 mots

Terme créé par Dietz, en 1960, pour désigner les cratères météoritiques fossiles, cratères partiellement érodés, voire réduits à l'état de vestiges repris dans des structures complexes. Érodé, partiellement ou totalement recouvert de sédiments, éventuellement repris par la tectonique, l'astroblème est morphologiquement décalé par la présence d'un lac circulaire ou de toute structure circulaire obs […] Lire la suite

ATMOSPHÈRE - La couche atmosphérique terrestre

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 7 814 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La mésosphère »  : […] Entre 50 et 80 kilomètres d'altitude, on trouve la mésosphère, dont la température diminue fortement avec l’altitude pour atteindre des valeurs moyennes de l’ordre de – 90  0 C à son sommet, la mésopause, niveau où l’on observe les températures les plus froides de l’atmosphère. C’est en pénétrant dans cette couche que la plupart des météorites brûlent après s’être échauffés au contact des particu […] Lire la suite

CATASTROPHES NATURELLES (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 840 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes géologiques »  : […] Elles comprennent les séismes, les glissements de terrain (ainsi que les avalanches), les éruptions volcaniques, les tsunamis et les collisions d’astéroïdes. Un séisme est une secousse du sol (ou une série de secousses) d’intensité plus ou moins forte. On en recense environ un million par an, mais tous ne sont pas meurtriers. Un séisme a pour cause le relâchement en profondeur d’énormes contraint […] Lire la suite

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La vie durant le Cénozoïque »  : […] On doit reconnaître que toutes les grandes innovations biologiques qui ont engendré la biodiversité actuelle se sont produites soit durant le Paléozoïque (voire encore plus tôt) pour les animaux invertébrés et les plantes sans fleurs, soit durant le Mésozoïque pour les vertébrés et les plantes à fleurs. Le Cénozoïque est, quant à lui, une ère de spécialisations qui s'opèrent sur des groupes déjà […] Lire la suite

CHICXULUB CRATÈRE DE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 438 mots

Pour la plupart des spécialistes, les extinctions massives d'espèces à la fin du Crétacé, il y a 65 millions d'années (Ma), ont résulté de l'obscurcissement du Soleil et de changements climatiques de grande ampleur déclenchés par un impact météoritique catastrophique. Témoins d'un choc violent, le cratère de 180 km de diamètre identifié à Chicxulub, près de la côte du Yucatán (Mexique), et la ré […] Lire la suite

DAUBRÉE GABRIEL AUGUSTE (1814-1896)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 787 mots

Géologue français né à Metz et mort à Paris. Après la soutenance de sa thèse ( Phénomènes calorifiques du globe terrestre ), Gabriel Daubrée enseigne la géologie à la faculté des sciences à Strasbourg. Ses premières recherches portent surtout sur des problèmes de métallogénie. La deuxième édition du Voyage métallurgique en Angleterre , de Dufrenoy et Élie de Beaumont, reprend des extraits de son i […] Lire la suite

DÉBRIS SPATIAUX

  • Écrit par 
  • Christophe BONNAL
  •  • 5 323 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Origine et nature des débris orbitaux »  : […] Le lancement de la fusée soviétique R-7 Semiorka le 4 octobre 1957, plaçant en orbite Spoutnik, cette petite boule de 84 kilogrammes constituant le premier satellite artificiel, a marqué le début de la conquête spatiale, mais également celui de la pollution de l’espace. En effet, sur la même orbite que ce satellite, mais derrière lui, se trouvait le dernier étage de la fusée (assemblage de réserv […] Lire la suite

DINOSAURES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 7 333 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'impact météoritique de la limite Crétacé-Tertiaire »  : […] Les premiers éléments concrets de réponse sont venus en 1980, lorsque fut annoncée la découverte, dans un très mince niveau argileux situé à la limite Crétacé-Tertiaire, d'indices de la collision d'un astéroïde avec la Terre, le diamètre de cet astéroïde étant estimé à environ 10 kilomètres. Il s'agissait, tout d'abord, d'un enrichissement considérable en iridium, métal très rare dans la croûte t […] Lire la suite

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De Mars aux planètes extérieures »  : […] Malgré ses dimensions (son diamètre est la moitié environ de celui de la Terre) et son atmosphère très ténue, Mars a souvent été et est encore considérée comme le meilleur site dans le système solaire pour la recherche d'une vie extraterrestre. Dans les années 1860 et 1870, plusieurs astronomes, tels le Britannique William Rutter Dawes et les Italiens Pietro Angelo Secchi et Giovanni Schiaparelli […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers une théorie générale des crises biologiques ? »  : […] Le regain d'intérêt pour les grandes extinctions et le débat concernant leur origine ont conduit à rechercher des phénomènes récurrents qui pourraient expliquer ces crises biologiques. Dans les années 1980, les paléontologues américains David Raup et John Sepkoski établirent des bases de données permettant de quantifier les taux d'extinctions des genres d'animaux marins au cours des temps géologi […] Lire la suite

HADÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 1 134 mots

L' Hadéen est une période de temps qui débute lors de l'accrétion de notre planète, il y a 4,568 milliards d'années (Ga), et qui se termine vers 4 Ga, âge des plus anciennes roches connues. Il correspond au premier éon de l'échelle des temps géologiques terrestres et est chronologiquement suivi par l'Archéen, le Protérozoïque et enfin par le Phanérozoïque. Le terme Hadéen a été inventé en 1972 par […] Lire la suite

LOVELL ALFRED CHARLES BERNARD (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Michael Anthony HOSKIN
  • , Universalis
  •  • 839 mots

Radioastronome britannique né le 31 août 1913 à Oldland Common, dans le Gloucestershire, mort le 6 août 2012. Alfred Charles Bernard Lovell soutient une thèse de doctorat (Ph.D.) à l'université de Bristol en 1936. Après avoir donné des cours de physique à l'université de Manchester pendant un an, il y devient membre d'une équipe de recherche sur les rayons cosmiques jusqu'en 1939, date à laquelle […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, Paul PELLAS, « MÉTÉORITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteorites/