Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DATATION RADIOCHRONOLOGIQUE

Articles

  • ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

    • Écrit par Loïc BERTRAND, Jean-Paul DEMOULE, Loïc LANGOUET, Martine REGERT
    • 4 388 mots
    • 3 médias
    La datation par le radiocarbone a été élaborée par William F. Libby en 1946. Le carbone 14 provient de la transformation de l'azote de la haute atmosphère par les rayons cosmiques. Ce carbone radioactif, d’une demi-vie de 5 730 ans, est assimilé par les organismes vivants dans une certaine...
  • GÉOCHIMIE

    • Écrit par Marie-Laure PONS
    • 2 062 mots
    • 4 médias
    ...considéré a disparu. La conservation du nombre total d'atomes père et fils permettra d'utiliser le rapport fils/père comme chronomètre. Ainsi, l'étude des systèmes radioactifs permet de réaliser desdatations radiochronologiques. Il s'agit de la principale application de la géochimie des isotopes instables.
  • GÉOCHRONOLOGIE ou DATATION, géologie

    • Écrit par René LÉTOLLE
    • 1 899 mots
    • 3 médias

    La géochronologie est la branche de la géologie qui a pour objet la datation des diverses formations de la croûte terrestre. À côté de la géochronologie « relative », fondée essentiellement sur la stratigraphie et le paléomagnétisme, la géochronologie « absolue » et, plus précisément,...

  • HAUSSE DU NIVEAU DE LA MER IL Y A 14 650 ANS

    • Écrit par Pierre DESCHAMPS
    • 458 mots
    • 1 média

    Au cours de la dernière déglaciation, qui a débuté il y a 21 000 ans, le niveau marin a monté de près de 120 à 130 mètres, pour se stabiliser à son niveau actuel il y a 6 000 ans. Les calottes laurentide et fennoscandinave, qui recouvraient l'Amérique et l'Europe du Nord au cours du dernier maximum...

  • MÉTÉORITES

    • Écrit par Mireille CHRISTOPHE MICHEL-LEVY, Paul PELLAS
    • 14 652 mots
    • 6 médias
    ...météorites (à l'exception des objets S.N.C., cf. Datations des achondrites) constituent les systèmes clos les plus anciens de matériau solaire condensé. C'est à C. Patterson que revient le mérite d'avoir réussi en 1956 – à partir d'hypothèses, couramment acceptées aujourd'hui, mais qui n'étaient pas évidentes...
  • NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

    • Écrit par Bernard PIRE
    • 3 089 mots
    • 2 médias
    L'utilisation de la radioactivité comme moyen de datation fut suggérée dès 1912 par Rutherford. La datation au carbone 14, par exemple, repose sur un principe simple : cet isotope est présent dans la biosphère grâce au bombardement des particules cosmiques sur les noyaux d'azote, et le...
  • RADIOACTIVITÉ

    • Écrit par Bernard SILVESTRE-BRAC
    • 5 420 mots
    • 2 médias
    ...grande générosité, a mis à notre disposition des éléments actifs de périodes très variées, depuis la seconde et moins jusqu'au milliard d'années et plus. On peut mettre cela à profit pour dater des échantillons. La méthode de datation est, dans son principe, simple. Supposons un élément composé, au moment...
  • URANIUM-THORIUM-PLOMB DATATION PAR L'

    • Écrit par Hervé BELLON
    • 331 mots

    Les isotopes 238 et 235 de l'uranium et le thorium 232 sont radioactifs. Dans les trois cas, les produits radiogéniques formés sont des isotopes du plomb : 238U donne 206Pb + 84He (T = 4,51 × 109 ans), 235U donne 207Pb + 74He (T = 7,13 × 108 ans), 232U donne 208Pb + 62He (T =...