PYGMÉES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On ne connaît pas le nombre de Pygmées qui vivent dans la forêt équatoriale africaine, de l'océan Atlantique aux Grands Lacs ; les estimations oscillent entre 150 000 et 200 000 (150 000 au Zaïre, les avait-on évalués en 1971). À l'ouest, on les appelle Binga : ils sont dispersés au Cameroun, au Gabon et au Congo, approximativement entre les fleuves Sanaga au nord, Oubangui à l'est, Niari au sud-ouest. Au Zaïre et au Rwanda, ils sont nommés Twa ou Cwa, et au nord-est, dans la forêt de l'Ituri, Mbuti ; estimé à 40 000, ce groupe est le mieux étudié. L'anthropologue M. J. Gusinde donne le nom de Twide, dérivé de Twa, aux Pygmées africains, pour lesquels E. T. Harny a forgé le nom de Négrille, diminutif de Nègre. Certains auteurs classent parmi les Pygmées les Negritos, populations asiatiques de petite taille : Aeta des Philippines, Semang de Malaisie, Andaman des îles du même nom. La thèse d'une origine commune de tous les Pygmées, africains et asiatiques, est combattue par l'anthropobiologie actuelle, qui explique les similitudes de ces groupes par l'adaptation génétique à un même milieu, la forêt équatoriale.

Les plus petits hommes du monde

On ne traitera ici que des Pygmées d'Afrique, les plus petits hommes du monde (la stature moyenne masculine des Mbuti est de 1,44 m). Leur nom vient du grec pugmaios, qui signifie « haut d'une coudée » : l'Antiquité les connaissait déjà, depuis leur découverte par une expédition vers les sources du Nil envoyée par un pharaon de la VIe dynastie ; celui-ci en fit venir un à sa cour, avec force recommandations pour sa sécurité et son confort ; « Salut au danseur de Dieu, à celui qui réjouit le cœur, à celui vers lequel soupire le roi » écrit le pharaon. D'Égypte, la connaissance des Pygmées s'est répandue chez les Anciens : ils sont nommés par Homère et par Aristote, et représentés sur des mosaïques de Pompéi. Ensuite, les Occidentaux en firent des monstres infra-humains, jusqu'à ce que des explorateurs de la fin du xix

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PYGMÉES  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Types humains et « races » : des représentations controversées »  : […] L'unicité de l'espèce humaine n'empêche pas celle-ci de se subdiviser en groupes identifiables par des caractéristiques physiques héréditaires. Celles-ci ont été utilisées pour définir des races. L'Afrique au sud du Sahara est ainsi le continent des Noirs, par opposition à l'Afrique septentrionale peuplée de Blancs. Le terme de race pose aujourd'hui problème. De nombreux scientifiques le récusent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_14397

ANTHROPOLOGY DAY (1904)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 202 mots

Les jeux Olympiques de Saint Louis demeurent avant tout ceux de l'Amérique blanche. La guerre de Sécession est achevée depuis moins de quarante ans, la victoire du Nord sur le Sud a permis l'abolition de l'esclavage en 1865. Cette abolition ne signifie pas pour autant l'égalité des races, loin de là : malgré les 14 e et 15 e  amendements de la Con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropology-day/#i_14397

FIGURATIF ART

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 2 888 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fonction sociale de l'art figuratif »  : […] Les images anthropocentriques de l'univers sont des anamorphoses de la structuration sociale. Cette relation se dévoile en premier lieu dans les circonstances de société où l'homme est à la fois ordonnateur et support de la figuration. « Le rapport des individus figurants à la matière figurée est moins important, écrit A. Leroi-Gourhan, que les valeurs communes entre figurants et spectateurs, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-figuratif/#i_14397

GABON

  • Écrit par 
  • Nicolas METEGUE N'NAH, 
  • Roland POURTIER
  •  • 6 678 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Durant l'Antiquité : arrivée et installation des Bantous »  : […] Les traces d'une industrie métallurgique très ancienne découvertes au Gabon − notamment dans le massif de l'Otoumbi −, sont certainement dues aux premiers peuples de langues bantoues dont l'installation, dans ce pays, remonte sans doute au viii e  siècle avant J.-C., peut-être même plus tôt. Dès l'origine, les rapports entre Bantous et Pygmées fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabon/#i_14397

GRAFFITI

  • Écrit par 
  • Glen D. CURRY, 
  • Scott H. DECKER, 
  • William P. MCLEAN
  • , Universalis
  •  • 5 872 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ethnologie »  : […] On a déjà vu qu'il est difficile de parler de graffiti à propos des manifestations graphiques des peuples sans écriture. Il faut supposer, néanmoins, qu'il existe chez certains de ces peuples des expressions gratuites, plus ou moins irréfléchies, que l'on pourrait qualifier de graffiti. Maintenant que le phénomène général des graffiti semble intéresser davantage les chercheurs, on peut voir paraî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graffiti/#i_14397

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Des populations peu nombreuses mais variées »  : […] Ce qui est frappant tout d'abord en Océanie, c'est la faiblesse numérique des populations : toutes les îles et tous les archipels, de la Nouvelle-Guinée aux Hawaii, de l'île de Pâques aux Salomon, réunissent à peine 10 millions d'habitants. Plus de la moitié du total d'ailleurs est à mettre au compte de la Papouasie - Nouvelle-Guinée, et ensuite seules les Hawaii dépassent le million d'habitants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_14397

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots

Dans le chapitre « Peuplement »  : […] On distingue en Mélanésie trois types physiques différents : les Pygmées, qui habitent les montagnes centrales de Nouvelle-Guinée ; les Papous, qui peuplent la plus grande partie de cette île ; les Mélanésiens proprement dits, qui occupent les zones côtières de Nouvelle-Guinée et les archipels. L'origine des Pygmées est incertaine et, bien que leur taille soit très petite, on a pu supposer qu'ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/#i_14397

TEKE ROYAUME

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 795 mots

Au cœur oublié de l'Afrique, le seul royaume équatorial de plaine, celui de l'U :Nko et de son peuple, sans être ignoré, reste peu connu, alors qu'il illustre un type de structure et d'histoire. Il n'y a, semble-t-il, qu'une seule grande savane en basse altitude, sous un climat équatorial (600 m) : celle des plateaux teke en grès éocènes, de 0 à 4 0 de latitude Sud entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-teke/#i_14397

ZOOS HUMAINS (ouvrage collectif) et L'ÉCRAN ET LE ZOO (O. Razac) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 997 mots

« Entre “eux” et “nous”, une barrière infranchissable. » Si toute civilisation élabore une représentation de l'autre qui lui permet de se valoriser elle-même, jamais cette construction n'a été poussée aussi loin qu'en Occident, où elle a accompagné et justifié les conquêtes coloniales : « Jusqu'au xix e  siècle, ces représentations de l'altérité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoos-humains-ouvrage-collectif-l-ecran-et-le-zoo/#i_14397

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques MAQUET, « PYGMÉES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pygmees/