POLANYI KARL (1886-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spécialiste d'histoire et d'anthropologie économiques, Polanyi, d'origine hongroise, manifesta très tôt des idées anti-autoritaires et fut obligé de quitter son pays après la Première Guerre mondiale pour se réfugier à Vienne. En 1930, il partit pour la Grande-Bretagne, où il enseigna aux universités d'Oxford et de Londres. C'est là qu'il entreprit son immense ouvrage d'érudition, The Great Transformation, vaste remise en question de tout ce qui était admis concernant l'histoire économique de l'Angleterre.

Après la Seconde Guerre mondiale, Polanyi, qui connaissait bien les États-Unis pour y avoir donné de nombreuses conférences, vint enseigner l'histoire économique à l'université Columbia, où il exerça sur ses étudiants une influence considérable. Avec Conrad Arensberg, il mit sur pied un vaste projet d'étude comparative des systèmes économiques ; le résultat en fut la publication d'un gros ouvrage collectif intitulé Trade and Market in the Early Empire (1957), qui marque une date importante en matière d'anthropologie et d'histoire économiques.

Polanyi ne vit pas la parution de son ouvrage sur le Dahomey et le commerce des esclaves (Dahomey and the Slave Trade : an Analysis of an Archaic Economy, 1966). Cette contribution de premier ordre en anthropologie économique peut être considérée comme ayant fondé, au sein de cette dernière discipline, l'école dite substantiviste, qui s'oppose à l'école formaliste. Pour celle-ci, la théorie économique doit pouvoir rendre compte de tous les types possibles de systèmes économiques. Polanyi montre au contraire, dans son livre, que les mécanismes économiques tels que la monnaie, les marchés, le commerce extérieur ou les ports de commerce fonctionnent de façon tout à fait différente des mécanismes économiques tels qu'ils sont décrits dans la littérature économique libérale.

—  Raymond ECHES

Écrit par :

  • : assistant à l'U.E.R. des lettres et sciences humaines de l'université de Nice

Classification


Autres références

«  POLANYI KARL (1886-1964)  » est également traité dans :

CAPITALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick VERLEY
  •  • 6 275 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Facteurs de production et économie de marché au XIXe siècle »  : […] L'hypothèse centrale de Polanyi était que l'économie de marché n'existe que pendant quelques décennies du xix e   siècle, où elle s'empare pour peu de temps du travail et de la monnaie. La pénurie ou l'abondance de main-d'œuvre expliquent grossièrement les différentiels importants de niveaux de salaires entre les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France ou les pays d'Europe moyenne et méditerran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-histoire/#i_19040

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 508 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le capitalisme en débat »  : […] Les travaux pionniers de Karl Marx et de Max Weber n'ont pas laissé indifférents. Au premier, Immanuel Wallerstein ( Le Capitalisme historique , 1983) reproche ainsi de focaliser exclusivement son attention sur quelques pays européens. N'est-ce pas là une faute de raisonnement tant il est vrai que même les espaces dominés par le féodalisme participent aussi du phénomène capitaliste ? Hier comme au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-sociologie/#i_19040

ÉCHANGE

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 3 704 mots

Dans le chapitre « Les ethnologues »  : […] L'ethnologie a apporté plus récemment une importante contribution à la théorie de l'échange par la description et l'interprétation des phénomènes de circulation des biens dans les sociétés primitives. Les premiers travaux et observations qui ont fourni matière en ce domaine sont surtout ceux de Boas sur le potlatch (1897), de Malinowski sur le kula (1922) et de Firth sur l'économie des Maori (193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echange/#i_19040

MARCHÉ (sociologie)

  • Écrit par 
  • Valérie ASENSI, 
  • Gilles LAFERTÉ
  •  • 1 320 mots

Le «  grand partage disciplinaire » a longtemps réservé l’étude du marché à la science économique, ne démentant pas l’adage « les affaires sont les affaires » : sur le marché, l’esprit de calcul et, en particulier, de calcul économique primerait sur tout autre lien social. La notion de marché s’est donc construite à partir d’hypothèses propres à la pensée modélisatrice de la science économique : a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marche-sociologie/#i_19040

PAUVRETÉ ET REVENUS MINIMA

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 6 588 mots

Dans le chapitre « Une mesure controversée »  : […] Ces expériences de revenu social de complément en faveur des travailleurs à faible revenu se heurtent en réalité à plusieurs difficultés. Techniquement, d'abord, le complément est calculé par ménage, et non par travailleur, de manière à éviter d'aider des personnes dont le conjoint disposerait lui-même d'un revenu d'activité élevé. Mais cela induit une complexité relative des dispositifs, puisqu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauvrete-et-revenus-minima/#i_19040

Pour citer l’article

Raymond ECHES, « POLANYI KARL - (1886-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-polanyi/