TRIBU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Enfants-soldats au Soudan

Enfants-soldats au Soudan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Société lignagère : organisation politique territoriale et parenté

Société lignagère : organisation politique territoriale et parenté
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chefferie polynésienne : organisation politique territoriale et parenté

Chefferie polynésienne : organisation politique territoriale et parenté
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Les anthropologues désignent habituellement par le terme « tribu » deux réalités, deux domaines de faits différents mais liés. D'une part, presque tous s'en servent pour distinguer un type de société parmi d'autres, un mode d'organisation sociale spécifique qu'ils comparent à d'autres (« bandes », « États », etc.). Ce point cependant ne fait pas l'unanimité parmi eux par suite de l'imprécision des critères sélectionnés pour définir et isoler ces divers types de société. Mais le désaccord est encore plus profond à propos du second usage du terme « tribu », lorsqu'il désigne un stade de l'évolution de la société humaine. Le lien entre ces deux usages est d'ailleurs très clair puisque, dans la perspective des évolutionnistes, chaque stade d'évolution est caractérisé par un type spécifique d'organisation sociale. La majorité des anthropologues se refusent toutefois à conclure de l'existence d'un mode d'organisation sociale à l'existence d'un stade nécessaire de l'évolution de l'humanité et contestent même la possibilité théorique d'une analyse scientifique de l'évolution des sociétés humaines (E. R. Leach), ou dénient tout intérêt à se préoccuper de leur histoire. C'est le cas, à l'exception notable d'Evans-Pritchard ou de Raymond Firth, de la plupart des anthropologues qui se réclament du fonctionnalisme ou d'un certain structuralisme. En outre, même parmi ceux qui défendent le projet de construire une théorie scientifique de l'évolution sociale, certains, comme Herbert Lewis, ne considèrent pas le mode d'organisation tribale de la société comme un stade nécessaire et général de cette évolution, et d'autres, comme Morton Fried, vont plus loin encore, et y voient à la fois l'effet secondaire de l'apparition de sociétés étatiques et un véritable cul-de-sac de l'évolution de l'humanité.

En définitive, bien que le terme « tribu » envahisse littéralement les écrits et les discours des ant [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études de classe exceptionnelle à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  TRIBU  » est également traité dans :

AMÉRINDIENS - Amérique du Nord

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET, 
  • Roger RENAUD
  • , Universalis
  •  • 10 328 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un univers non conflictuel »  : […] Il y avait avant l'arrivée des Européens 2 000 langues indigènes. Beaucoup d'Indiens connaissaient 2 ou 3 langues, et il existait des moyens de communication intertribaux, langages par signes ou langues internationales. L'habitat était dispersé, les concentrations humaines permanentes de quelques milliers de personnes étaient rares. Il n'y avait nulle organisation politique apparente au-delà des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-amerique-du-nord/#i_15799

BÉLOUTCHES ou BALOUTCHES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 645 mots

On trouve des Béloutches (appelés aussi Baloutches) au Pakistan, en Afghanistan, en Iran, dans les républiques d'Asie centrale, en Inde et dans les émirats du golfe arabo-persique. C'est au Béloutchistan pakistanais et iranien que vivent les plus importantes communautés béloutches. La langue est le baloutchi. C'est une langue indo-aryenne qui est apparentée au groupe iranien de l'Est et dont les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beloutches-baloutches/#i_15799

CLAN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 066 mots

Dans le chapitre « Descendance unilinéaire »  : […] Dans les langues gaéliques, la consonne latine p se transforme en k  ; c'est ainsi que le mot latin planta donna naissance à clann , d'où procède notre clan. Cette étymologie indique très clairement en quel sens les premiers utilisateurs du mot clan le comprenaient : les rejetons, les bour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clan/#i_15799

DOUZE TRIBUS D'ISRAËL LES

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 666 mots

Dans l'Ancien Testament, Israël est présenté comme une communauté à structure tribale, depuis le moment de son apparition en tant que peuple, au début de l'Exode, jusqu'à l'établissement de la monarchie en terre de Canaan. Les tribus, qui sont au nombre de douze, correspondent aux douze fils du patriarche Jacob (Genèse, xxix-xxx ), que celui-ci eut de quatre femmes. Léa l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-douze-tribus-d-israel/#i_15799

ETHNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Loup AMSELLE
  •  • 3 853 mots

Dans le chapitre « Préhistoire de la notion »  : […] L'idée selon laquelle il existe une hiérarchie entre des sociétés occupant des positions voisines dans l'espace n'est pas nouvelle. Les Grecs opposaient ainsi les ethnè (sing. ethnos ) et la polis (cité). Les sociétés qui relevaient de leur culture mais auxquelles « manquait » l'organisation en cités-États étaient des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnie/#i_15799

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anthropologie des groupes sociaux »  : […] Les anthropologues, par l'objet même de leurs études « de terrain », se placent dans une situation en apparence privilégiée. Ils considèrent généralement des sociétés de petite taille, dont certaines ne dépassent pas le stade de la bande – comme c'est le cas chez les Amérindiens du Sud. Ils conduisent, tout au moins durant la phase initiale et ethnographique de la recherche, une investigation to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_15799

HAZĀRA

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 1 414 mots

Troisième groupe ethnique d'Afghanistan par leur importance numérique, les Hazāra sont aussi présents au Pakistan et en Iran. Leurs nombre est estimé, au début du xxi e siècle, de 3,5 à 4 millions. De race mongoloïde, ils seraient, selon la légende, des descendants des armées de Genghis Khān, laissées en stationnement dans le massif de l'Hindou K […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hazara/#i_15799

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les initiations tribales »  : […] Les rites de passage de l' enfance à l'âge adulte n'existent pas partout, du moins pas pour les deux sexes. Ici, il n'y a que les garçons qui les subissent ; là, les filles seulement ; ailleurs, les deux. Comme le montre A. Van Gennep, l'initiation est un « rite de passage » qui prend place dans tout un ensemble organisé, allant des rites de la naissance à ceux de la mort ; c'est pourquoi les cér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_15799

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'organisation sociale »  : […] La coexistence initialement forcée et difficile des groupes berbères et arabes donne progressivement naissance à la société maure, dont les principales caractéristiques survivent encore aujourd'hui. Sur le plan ethnique, la « race maure » se constitue sur la base d'un métissage dominant arabo-berbère, auquel s'ajoutent, au gré de contacts et de mélanges particuliers de populations, des apports ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_15799

NÉPAL

  • Écrit par 
  • Gilles BÉGUIN, 
  • Benoît CAILMAIL, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Luciano PETECH, 
  • Philippe RAMIREZ
  •  • 16 327 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les tribus des montagnes »  : […] Dans l'ethnologie de l'Inde et du Népal, la catégorie « tribus » regroupe des populations restées relativement perméables à la société des castes et dont le système politique traditionnel ignorait l'État. Il ne s'agit pas d'un concept indigène. Toutefois, l'ensemble des tribus se considèrent aujourd'hui comme des « minorités » ( janaj āti ), distinctes de la majorité indo-nép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nepal/#i_15799

NOUVELLE-CALÉDONIE

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe GAY
  •  • 4 998 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les enjeux socio-spatiaux actuels »  : […] De tout l’outre-mer français, la Nouvelle-Calédonie est le territoire où la domination de la ville principale est la plus forte, puisque l’agglomération de Nouméa, appelée « Grand Nouméa », concentre un peu plus des deux tiers de la population néo-calédonienne, contre un tiers en 1956, si l’on considère que les quatre communes qui la composent (Nouméa, Païta, Mont-Dore et Dumbéa) en font intégral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-caledonie/#i_15799

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Organisation sociale et politique »  : […] Proches des Hawaiiens par leur système de parenté, les Maoris vivaient en familles étendues, appelées whanau . Celles-ci rassemblaient en général trois générations, des grands-parents aux petits-enfants. Cette grande famille habitait une seule maison et cultivait en commun ses jardins. C'est entre familles que se réglaient les mariages et la répartition des jardins nouvellem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_15799

PASHTAN, PACHTOUN ou PAṬHĀN

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 492 mots

Groupe ethnique dominant de l'Afghānistān, les Pashtan (ou Pashtou ou encore Pachtou ou Pachtoun), qui parlent le pashto, sont établis surtout au sud et à l'est du pays ainsi que dans la province du Nord-Ouest du Pākistān. Ils sont environ 19 millions. Il existe plusieurs hypothèses sur l'origine des Pashtan ; eux-mêmes se nomment fils d'Israël et prétendent venir de Syrie-Mésopotamie, d'où ils fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pashtan-pachtoun-pathan/#i_15799

SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 9 280 mots

Dans le chapitre « Typologie des sociétés globales »  : […] Avant que de s'interroger sur cet acte fondateur, il est intéressant de poursuivre – pour en préciser les limites – la démarche du sociologue qui entreprend de dénombrer et de classer les sociétés dans lesquelles il voit des réalités. Il ne peut y parvenir qu'à la condition de faire des regroupements à partir de critères jugés pertinents, c'est-à-dire de forger des types. «  Il semblait, observe D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe/#i_15799

TRIBALISME

  • Écrit par 
  • Jean COPANS
  •  • 4 410 mots
  •  • 3 médias

L'utilisation massive et hors de propos du terme « tribalisme » montre bien que certains abus de vocabulaire et d'interprétation idéologique ont leur source dans les imprécisions, pour ne pas dire les lacunes, du discours anthropologique. La notion de tribalisme recouvre des phénomènes et des réalités si différents et si disparates qu'on ne sait plus si elle renvoie au type de structure sociale qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribalisme/#i_15799

Voir aussi

Pour citer l’article

Maurice GODELIER, « TRIBU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu/