MASSE, physique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Masse et interactions

Nous savons que la matière est composée d'atomes, eux-mêmes composés d'électrons et d'un noyau constitué de particules plus fondamentales : les quarks et gluons, qui forment les nucléons, regroupés dans le noyau.

L'affirmation que la masse d'un corps quelconque est fournie par celle de ses constituants, même en tenant compte pour être plus précis du défaut de masse évoqué plus haut, semble complètement contredite au niveau le plus élémentaire. Comprendre les masses des particules est un des grands défis de la physique du xxie siècle.

En effet, dans la physique quantique des particules et des interactions fondamentales, la notion de masse présente plusieurs aspects des plus intéressants. Rappelons tout d'abord qu'une interaction entre deux particules est comprise, dans le formalisme de la théorie quantique des champs, comme l'échange entre elles de particules médiatrices. Par exemple, deux électrons peuvent « rebondir » l'un sur l'autre en échangeant un ou plusieurs photons. Les particules médiatrices de l'interaction électromagnétique sont ici les photons (cf. physique quantique). S'ils sont animés de grande énergie et s'approchent très près l'un de l'autre, les deux électrons peuvent aussi échanger des bosons Z0, messagers de l'interaction nucléaire faible, dont l'intensité est inférieure et la portée moindre que l'interaction électromagnétique. Ces particules intermédiaires sont dites « virtuelles » ; leur existence éphémère, entre leur émission et leur absorption, ne peut dépasser, sous peine de violer la loi de conservation de l'énergie, une durée Δt liée, par l'inégalité de Heisenberg, à la dispersion en énergie D mc2 nécessaire pour assurer leur apparition :

est la constante de Planck. Une action physique ne pouvant se propager à une vitesse supérieure à la vitesse limite c, l'interaction médiatisée par ces particules virtuelles le quanton ne saurait agir à une distance supérieure à cΔt. En conséquence, la portée a d'une interaction est liée à l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Nice
  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Autres références

«  MASSE, physique  » est également traité dans :

MASSE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 654 mots
  •  • 1 média

La notion de masse est liée à la quantité de matière contenue dans un corps. La physique newtonienne la définit comme le coefficient d'inertie reliant l'intensité d'une force appliquée à l'accélération d'un mouvement mais aussi comme caractérisant la réponse gravitationnelle d'un objet. La théorie de la relativité restreinte attache un équivalent en énergi […] Lire la suite

DYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 10 004 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mouvement de translation d'une fusée »  : […] La propulsion d'une fusée étant une propulsion par réaction, l'émission des gaz est trop importante pour que la masse de la fusée (constituée de l'enveloppe et des combustibles non consommés) puisse être considérée comme constante. Le principe fondamental s'applique à un ensemble matériel Σ bien déterminé et dont les constituants sont suivis dans leurs mouvements. La fusée étant par hypothèse en t […] Lire la suite

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 941 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Gravitation et évolution stellaire »  : […] Bien que les étoiles de la classe la plus répandue dans notre Galaxie et ailleurs aient des rayons extrêmement variables, leurs masses diffèrent en général assez peu de celle du Soleil (environ d'un facteur dix). Cela correspond au fait que, quels que soient leur rayon et leur densité, toutes les variétés « normales » d'étoiles comportent le même nombre N de baryons (nombre total de protons et de […] Lire la suite

RELATIVITÉ - Relativité générale

  • Écrit par 
  • Thibault DAMOUR, 
  • Stanley DESER
  •  • 12 096 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Champs gravitationnels forts. Trous noirs »  : […] Le régime des champs gravitationnels forts se rencontre dans la physique des corps gravitationnellement condensés. Cette dénomination désigne les états finals de l'évolution des étoiles. Après épuisement de leurs sources d'énergie nucléaire, les étoiles finissent par condenser une masse énorme dans un rayon très petit, conduisant, selon la masse initiale, à une naine blanche, à une étoile à neutr […] Lire la suite

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 163 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le mouvement képlérien »  : […] Quand la trajectoire de B est une ellipse, le mouvement est dit képlérien. Ce mouvement joue un rôle particulièrement important en mécanique céleste. Soit O le centre de l'ellipse décrite par B ; on rapporte l'ellipse à un système d'axes rectangulaires d'origine O, l'axe Ox étant porté par OA et orienté de O vers A. Le sommet du grand axe de l'ellipse le plus voisin du foyer A, soit P sur la figur […] Lire la suite

CINÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 5 734 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cinétique »  : […] La cinétique, théorie partielle de la mécanique, fait appel aux notions de longueur, de temps et de masse. Elle est le prolongement de la cinématique, puisque son élaboration ne demande que l'introduction d'une nouvelle notion : celle de masse (cf. masse ). On pose comme postulat que, en chaque point M du domaine de l'espace où se trouve un ensemble matériel, la masse d'un ensemble mécanique est […] Lire la suite

INTERACTIONS (physique) - Interaction gravitationnelle

  • Écrit par 
  • Alain KARASIEWICZ, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  •  • 1 962 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  La théorie de Newton »  : […] Après des siècles de débats et de mesures, une synthèse décisive de ce qui constitue la notion de gravitation est exposée dans les Principia (1687) d'Isaac Newton. Elle a son origine dans la comparaison des forces de pesanteur en différents points de la Terre et dans l'observation du mouvement de la Lune (fig. 1 ). Newton suppose que celle-ci « tombe » sur la Terre suivant la loi de Galilée, ma […] Lire la suite

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Oscillations de neutrinos »  : […] Ce phénomène éventuel est de nature typiquement quantique, résultant des propriétés de la fonction d'onde. Si les nombres leptoniques ne sont pas conservés et si la masse des neutrinos n'est pas nulle, les états ν e , ν μ , ν τ , qui sont couplés aux autres particules dans les interactions faibles, ne sont pas des états propres de la matrice de masse, mais un mélange de tels états (dénotés ν 1 , ν […] Lire la suite

GRAVITATION

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 150 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La mesure de la constante de gravitation »  : […] La notion de constante de gravitation n’apparaîtra en fait que deux cents ans environ après la parution des Principia . La raison en est simple : il est plus fructueux de déterminer par le calcul des rapports entre quantités mesurables. Ainsi, la mesure de la déviation d’un fil à plomb entre une expérience effectuée sur une plaine et la même répétée au pied d’une montagne permet de déterminer le r […] Lire la suite

MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Françoise BALIBAR
  •  • 6 897 mots

Dans le chapitre « Espace, temps, matière »  : […] Comme on l'a déjà suggéré, la solution apportée par Newton au problème de la « cause » du mouvement inertiel – l'emprise de l'espace (absolu) sur les choses – n'est pas, en dépit de tous les succès qu'a connus la théorie newtonienne, celle qui convient. La raison en est que le concept d'espace absolu (tout comme celui de repos absolu) est en contradiction avec le principe de relativité galiléen. C […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Belgique. Présentation d’un plan de déconfinement. 15-30 avril 2020

Le 15, le Conseil national de sécurité, présidé par la Première ministre Sophie Wilmès et composé des ministres-présidents régionaux et des ministres concernés, annonce la prolongation des mesures de confinement et de distanciation physique jusqu’au 3 mai. À compter du 20, toutefois […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc LÉVY-LEBLOND, Bernard PIRE, « MASSE, physique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/masse-physique/