MAI-68

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une crise politique

Les contradictions n'épargnent pas la majorité gouvernementale, la question de l'après-gaullisme paraissant ouvertement posé en son sein. Le 24 mai, le général de Gaulle abandonne à son Premier ministre la carte de la négociation et se réserve d'annoncer au pays un référendum visant à instaurer la participation et la régionalisation. Sans résultats probants.

Des stratégies concurrentes de relève politique vont alors se multiplier. Le P.C.F. préconise l'ouverture de négociations, mais invite simultanément à constituer des « comités pour un gouvernement populaire et d'union démocratique ». La C.F.D.T. regarde du côté de Mendès France qui se compromet pour lui à Charléty, le 27, au côté d'une fraction de l'extrême gauche. La C.G.T. rencontre le P.C.F. et la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (F.G.D.S.) et, constatant leurs divergences, mise résolument sur de nouveaux accords Matignon. Les négociations s'engagent le 25 mai au ministère du Travail, rue de Grenelle, mais elles s'avèrent infiniment plus délicates qu'en 1936 : les syndicats de salariés sont, cette fois, nombreux et divisés, et l'État est présent en qualité d'arbitre, mais également d'employeur. On doit se contenter d'un « constat » d'accords (augmentation de 35 p. 100 du S.M.I.C., suppression des abattements de zone) et de désaccords, beaucoup plus nombreux. Les grèves se prolongent et les négociations se déplacent au niveau des branches professionnelles.

La présidentialisation et la personnalisation qui ont valu au chef de l'État d'avoir été dès le 13 une cible majeure le dotent, aussi bien, des moyens de survivre à une crise qui eut emporté n'importe quel gouvernement sous les précédentes républiques. Le 29 mai, sa « disparition » laisse croire à certains, dont François Mitterrand, que le pouvoir est vacant. Le général s'est, en fait, rendu à Baden Baden où il a rencontré le général Massu. Il réapparaît le 30 quand se déroule une formidable [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit
Crédits : Hulton Getty

photographie

Affrontement en mai 1968

Affrontement en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

Étudiants en mai 1968

Étudiants en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

France : les élections législatives de 1968

France : les élections législatives de 1968
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  MAI-68  » est également traité dans :

CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Plongeant ses racines dans le mouvement de contestation parti de l'université de Nanterre le 22 mars, la crise de mai 1968 est, dans un premier temps, une révolte de la jeunesse protestant pêle-mêle contre la guerre du Vietnam, les dysfonctionnements de l'enseignement supérieur et la société de consommation. Après l […] Lire la suite

MAI-68 (photographies et affiches)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 317 mots

Limitée dans les autres pays aux milieux universitaires et militants en lutte, en France la contestation gagna le monde ouvrier et imposa un caractère politique particulier aux événements qui embrasèrent Paris et certaines grandes villes de province durant le mois de mai 1968. Alors que l'originalité historique des affiches a très vite été reconnue au point de donner lieu dès 1988 à des enchères d […] Lire la suite

MAI-68, L'AFFICHE EN HÉRITAGE (M. Wlassikoff)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 1 070 mots

La célébration du quarantenaire des événements de mai 1968 a favorisé une suite d'opérations éditoriales, muséographiques et marchandes. Des expositions ont été organisées à Drouot à Paris par l'étude Camard et Associés et par Artcurial, où les affiches de Mai-68, qui devaient être le couronnement de la vente « Mai-68 en […] Lire la suite

MAI-68 VU DE L'ÉTRANGER (dir. M. Vaïsse)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 985 mots

Si le quarantième anniversaire des « événements » de 1968 a donné lieu à de très nombreuses publications ou manifestations scientifiques en France, force est de constater que celles-ci n'ont guère considéré cet épisode de contestation politique et sociale au-delà des frontières hexagonales. Souvent soulignée, la quasi-simultanéité des mouvements français, allemand, britannique, nord-américain ou e […] Lire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le vent de la contestation »  : […] Au milieu des années 1960, des mouvements de contestation sociaux et culturels trouvent leur traduction dans l'affiche. Le Flower Power, en Californie, donne naissance aux affiches dites « psychédéliques », réalisées par de jeunes créateurs (Victor Moscoso, Wes Wilson), souvent autodidactes. C'est aussi le cas aux Pays-Bas avec le mouvement Provo, auquel le dessinateur Willem contribue. Les affich […] Lire la suite

CARICATURE

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 8 333 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Retour de la caricature ? »  : […] La fin des années 1960 et le début des années 1970 ont vu, en France, la flambée de la caricature contestataire. Alors que pendant les journées de Mai-68, les affiches de l'atelier de l'École des beaux-arts couvraient les murs, des magazines exclusivement consacrés à la satire –  L'Enragé , Siné -Massacre, Hara-Kiri , puis Charlie ... – ont mené un même combat contre le pouvoir politique en pla […] Lire la suite

CARON GILLES (1939-1970)

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 802 mots

Gilles Caron est un photoreporter français disparu au Cambodge à l'âge de trente ans. Durant sa très courte carrière, il a marqué les esprits par son courage et son sens de l'événement. Sa façon d'être au cœur de l'action rend ses images très dynamiques. Jamais distant, il s'implique physiquement aux côtés des étudiants de mai 1968 ou des soldats américains au Vietnam. Il incarne la quintessence […] Lire la suite

CERTEAU MICHEL DE (1925-1986)

  • Écrit par 
  • Dominique JULIA, 
  • Claude RABANT
  •  • 2 889 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écoute des voix »  : […] Le type d'épistémologie mis en œuvre par Michel de Certeau pour rendre compte des mystiques aux xvi e et xvii e  siècles s'articule très expressément avec une réflexion et une pratique insérées dans l'univers contemporain. Dans son travail historique, il met en effet l'accent sur la solidarité que l'expérience mystique a entretenue avec la régression des institutions du sens dans une chrétienté […] Lire la suite

C.F.D.T. (Confédération française démocratique du travail)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 1 973 mots
  •  • 1 média

La C.F.T.C. a mis vingt ans à se « déconfessionnaliser ». Le processus qui aboutit en 1964 à l'apparition de la Confédération française démocratique du travail (C.F.D.T.) passe en partie par la suppression de l'hégémonie de la Fédération intersectorielle des employés, symbolisée par la désignation d'un ouvrier métallurgiste, Eugène Descamps, au secrétariat général. Après l'abandon de la référence […] Lire la suite

CHARLIE HEBDO

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 1 001 mots
  •  • 4 médias

Le journal Charlie Hebdo est né de l’interdiction de la publication de Hara-Kiri Hebdo en 1970. À la suite des événements de Mai-68, le monde du dessin de presse subit un changement radical. Le dessin d'humour était jusqu’à lors dominé par des publications familiales, à l'esprit conservateur, auquel, malgré leur talent, les dessinateurs devaient se conformer. Après Mai-68, cet humour va être ba […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Union européenne. Formation des groupes au Parlement européen. 23 juin 2014

À l'issue du délai accordé aux députés européens élus en mai pour constituer des groupes parlementaires, le Parti populaire européen (conservateurs) présidé par l'Allemand Manfred Weber confirme son caractère majoritaire avec 221 députés sur 751. L'Alliance progressiste des socialistes […] Lire la suite

Italie. Annonce d'un vaste plan de relance de l'économie. 12 mars 2014

Matteo Renzi, nommé président du Conseil en février, présente un plan de relance de l'économie de 90 milliards d'euros incluant des mesures nouvelles et d'autres déjà décidées, qui doivent entrer en vigueur avant la fin mai. Il annonce notamment une baisse de 10 milliards de l'impôt sur le revenu […] Lire la suite

Royaume-Uni. Élections locales, régionales et référendum. 5 mai 2011

, les électeurs britanniques consultés par référendum se prononcent par 68 p. 100 des voix en faveur du maintien du mode de scrutin uninominal à un tour et rejettent le changement pour un mode de scrutin « alternatif ». L'organisation de ce référendum était la condition posée par les libéraux-démocrates, en mai 2010, pour leur participation au gouvernement. […] Lire la suite

Niger. Référendum constitutionnel pour la prolongation du mandat présidentiel. 4-19 août 2009

Le 4, le président Mamadou Tandja organise un référendum constitutionnel afin de prolonger de trois ans son deuxième mandat avant d'organiser un nouveau scrutin, et pour lever la limite du nombre de mandats présidentiels successifs. La Cour constitutionnelle s'était opposée, dès le 25 mai, à […] Lire la suite

Turquie. Victoire du Parti de la justice et du développement aux élections législatives. 5-22 juillet 2007

Le 5, la Cour constitutionnelle rejette les demandes d'annulation de la réforme constitutionnelle, adoptée en mai, qui prévoit l'élection du président de la République au suffrage universel. Celles-ci avaient été déposées par le principal parti d'opposition laïque, le Parti républicain du peuple […] Lire la suite

Pour citer l’article

Danielle TARTAKOWSKY, « MAI-68 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/