MAI-68

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le « mouvement de mai » ou « la grève générale », à plus fort titre, ne désignent qu'un aspect de la crise inédite ayant affecté la France du 3 mai au 23 juin 1968. « Mai 1968 », « mai-juin » ou « les événements de mai », plus englobants, sont strictement descriptifs et semblent a priori résister à toute conceptualisation préétablie.

Un mouvement transnational

Ces « événements », quelque nom qu'on leur donne, participent d'un mouvement transnational à dimension générationnelle. Dans les années 1960, l'arrivée à l'âge adulte dans les pays industrialisés de la génération du baby-boom (née après la Seconde Guerre mondiale), la croissance et l'accès à une consommation de masse, l'allongement de la scolarité, la démocratisation de l'enseignement et la transformation des mœurs autorisent l'émergence de ce nouveau groupe social qu'est « la jeunesse ». Son affirmation, d'abord culturelle (blousons noirs, hippies, jeunes gens en colère), amplifie la crise des formes d'encadrement de la jeunesse constituées après la Seconde Guerre mondiale et doit à la guerre du Vietnam de bientôt revêtir un tour plus politique. Aux États-Unis, la contestation étudiante débute en 1964 à l'université de Berkeley. En Europe, elle émane de la mouvance communiste et de mouvements d'extrême gauche. De nouveaux modes d'action s'affirment, qui empruntent indifféremment au mouvement américain pour les droits civiques, à la Subversive Aktion berlinoise, aux Zengakuren japonais ou aux provos d'Amsterdam et qui n'excluent pas la violence. Cette contestation dont l'assise étudiante est forte se circonscrit principalement en Amérique du Nord et en Europe occidentale, mais elle affecte également, sous d'autres formes et sur d'autres thèmes, certains pays socialistes (Pologne, Tchécoslovaquie), l'Espagne franquiste, l'Amérique latine (Mexique) ou le Japon, entre autres.

Le « mai français » participe [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit
Crédits : Hulton Getty

photographie

Affrontement en mai 1968

Affrontement en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

Étudiants en mai 1968

Étudiants en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

France : les élections législatives de 1968

France : les élections législatives de 1968
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte





Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAI-68  » est également traité dans :

CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Plongeant ses racines dans le mouvement de contestation parti de l'université de Nanterre le 22 mars, la crise de mai 1968 est, dans un premier temps, une révolte de la jeunesse protestant pêle-mêle contre la guerre du Vietnam, les dysfonctionnements de l'enseignement supérieur et la société de consommation. Après l […] Lire la suite

MAI-68 (photographies et affiches)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 317 mots

Limitée dans les autres pays aux milieux universitaires et militants en lutte, en France la contestation gagna le monde ouvrier et imposa un caractère politique particulier aux événements qui embrasèrent Paris et certaines grandes villes de province durant le mois de mai 1968. Alors que l'originalité historique des affiches a très vite été reconnue au point de donner lieu dès 1988 à des enchères d […] Lire la suite

MAI-68, L'AFFICHE EN HÉRITAGE (M. Wlassikoff)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 1 070 mots

La célébration du quarantenaire des événements de mai 1968 a favorisé une suite d'opérations éditoriales, muséographiques et marchandes. Des expositions ont été organisées à Drouot à Paris par l'étude Camard et Associés et par Artcurial, où les affiches de Mai-68, qui devaient être le couronnement de la vente « Mai-68 en […] Lire la suite

MAI-68 VU DE L'ÉTRANGER (dir. M. Vaïsse)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 985 mots

Si le quarantième anniversaire des « événements » de 1968 a donné lieu à de très nombreuses publications ou manifestations scientifiques en France, force est de constater que celles-ci n'ont guère considéré cet épisode de contestation politique et sociale au-delà des frontières hexagonales. Souvent soulignée, la quasi-simultanéité des mouvements français, allemand, britannique, nord-américain ou e […] Lire la suite

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le vent de la contestation »  : […] Au milieu des années 1960, des mouvements de contestation sociaux et culturels trouvent leur traduction dans l'affiche. Le Flower Power, en Californie, donne naissance aux affiches dites « psychédéliques », réalisées par de jeunes créateurs (Victor Moscoso, Wes Wilson), souvent autodidactes. C'est aussi le cas aux Pays-Bas avec le mouvement Provo, auquel le dessinateur Willem contribue. Les affich […] Lire la suite

CARICATURE

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 8 333 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Retour de la caricature ? »  : […] La fin des années 1960 et le début des années 1970 ont vu, en France, la flambée de la caricature contestataire. Alors que pendant les journées de Mai-68, les affiches de l'atelier de l'École des beaux-arts couvraient les murs, des magazines exclusivement consacrés à la satire –  L'Enragé , Siné -Massacre, Hara-Kiri , puis Charlie ... – ont mené un même combat contre le pouvoir politique en pla […] Lire la suite

CARON GILLES (1939-1970)

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 802 mots

Gilles Caron est un photoreporter français disparu au Cambodge à l'âge de trente ans. Durant sa très courte carrière, il a marqué les esprits par son courage et son sens de l'événement. Sa façon d'être au cœur de l'action rend ses images très dynamiques. Jamais distant, il s'implique physiquement aux côtés des étudiants de mai 1968 ou des soldats américains au Vietnam. Il incarne la quintessence […] Lire la suite

CERTEAU MICHEL DE (1925-1986)

  • Écrit par 
  • Dominique JULIA, 
  • Claude RABANT
  •  • 2 889 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écoute des voix »  : […] Le type d'épistémologie mis en œuvre par Michel de Certeau pour rendre compte des mystiques aux xvi e et xvii e  siècles s'articule très expressément avec une réflexion et une pratique insérées dans l'univers contemporain. Dans son travail historique, il met en effet l'accent sur la solidarité que l'expérience mystique a entretenue avec la régression des institutions du sens dans une chrétienté […] Lire la suite

C.F.D.T. (Confédération française démocratique du travail)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 1 973 mots
  •  • 1 média

La C.F.T.C. a mis vingt ans à se « déconfessionnaliser ». Le processus qui aboutit en 1964 à l'apparition de la Confédération française démocratique du travail (C.F.D.T.) passe en partie par la suppression de l'hégémonie de la Fédération intersectorielle des employés, symbolisée par la désignation d'un ouvrier métallurgiste, Eugène Descamps, au secrétariat général. Après l'abandon de la référence […] Lire la suite

CHARLIE HEBDO

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 1 001 mots
  •  • 5 médias

Le journal Charlie Hebdo est né de l’interdiction de la publication de Hara-Kiri Hebdo en 1970. À la suite des événements de Mai-68, le monde du dessin de presse subit un changement radical. Le dessin d'humour était jusqu’à lors dominé par des publications familiales, à l'esprit conservateur, auquel, malgré leur talent, les dessinateurs devaient se conformer. Après Mai-68, cet humour va être ba […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Mai-juin 1968 »  : […] La France avait connu, dans les premières années de la V e  République, quelques mouvements sociaux importants. Ainsi, la grève des mineurs de 1963 – à laquelle le pouvoir avait répondu par un ordre de réquisition – avait été populaire et la confiance accordée au président de la République en avait été sensiblement affectée pendant quelques mois. En 1966, après un accord C.G.T.-C.F.D.T. pour une […] Lire la suite

COHN-BENDIT DANIEL (1945- )

  • Écrit par 
  • Michel SOUDAIS
  •  • 1 165 mots

Ancien leader de la révolte étudiante de Mai-68 à Paris, Daniel Cohn-Bendit a fait son retour sur la scène politique française en conduisant la liste des Verts aux élections européennes de juin 1999. Ardent défenseur de l'Europe fédérale et de l'euro, plus réformiste que révolutionnaire, encore libertaire mais aussi libéral, « Dany le Vert » aurait bien fait oublier « Dany le Rouge », n'était un f […] Lire la suite

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 390 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Crise et conflit »  : […] Quelle que soit la définition retenue, ce qui importe ici, c'est que chaque instance peut entrer en conflit avec les autres, parce que chacune constitue un système, donc possède une inertie propre. Ce type de conflit est d'une tout autre nature que les conflits de classes. Dans l' histoire sociale, il faut nettement distinguer, à l'intérieur de la société capitaliste, deux types de contradictions […] Lire la suite

CONTRE-CULTURE

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 3 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La contestation culturelle »  : […] Mais cette action politique va beaucoup plus loin quand elle analyse la société dite capitaliste ou technocratique, définie par sa capacité à manipuler non plus seulement le travail, mais la consommation, l'information, les transports, l'éducation. La figure de Marcuse domine cette contestation culturelle et sociale qui est menée à la fois au nom de Freud et au nom de Marx et qui voit dans les «  […] Lire la suite

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris

  • Écrit par 
  • Emmanuel SCHWARTZ
  •  • 1 219 mots

Dans le chapitre « Administration et politique »  : […] La Convention nationale supprime les Académies en 1793, tout en conservant leurs écoles. Sous la Restauration, en 1819, une ordonnance royale fixe les règlements qui placent l’École sous le contrôle de l'État et le grand prix de Rome sous l’autorité de l'Institut (qui regroupe cinq académies, dont l’Académie des beaux-arts). Les élèves de l'Ancien Régime (uniquement des hommes) sont inscrits sur s […] Lire la suite

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 797 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance d'un mouvement en France (1968-1974) »  : […] Indépendamment de ces multiples influences théoriques et esthétiques, l'écologie est aussi marquée par l'histoire politique. Ainsi, en France, les écologistes héritent d'une conception des rapports politiques marqués par Mai-68. Cette période a été à la fois le dernier sursaut du mouvement ouvrier représenté par l'extrême gauche, trotskiste ou maoïste, toujours imprégnée de léninisme, et le prem […] Lire la suite

ENSEIGNEMENT DE L'ART

  • Écrit par 
  • Annie VERGER
  •  • 16 047 mots

Dans le chapitre « L'enseignement de l'art : la réflexion théorique »  : […] La dichotomie des systèmes de production de l'artiste se maintient pendant une grande partie du xx e  siècle avec, d'un côté, les écoles d'art qui enseignent toujours le dessin d'après l'antique, la gravure, la sculpture et une peinture de type « post-bonnardien » ; de l'autre côté, un ensemble d'agents (directeurs de galeries, critiques, éditeurs, etc.) intéressés à la production de valeurs artis […] Lire la suite

FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER
  •  • 4 252 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Situation du féminisme révolutionnaire au lendemain de Mai-68 »  : […] Réflexion, ou régression ? Régression, sans doute, à l'aune de la révolution identitaire collective dont le M.L.F. fut porteur, dans ses idées comme dans ses formes d'action. Ce mouvement de réflexion et de pratique, né de la révolte de Mai-68 et baptisé par les médias en 1970, renvoie, au-delà des querelles sur sa date de naissance, à une prise de parole collective des femmes. De l'université de […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 682 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France de l'expansion et les mutations de la société française »  : […] Les années 1958-1974 sont celles qui voient la France connaître la croissance la plus longue et la plus forte de son histoire, avec un taux annuel moyen égalant ou dépassant 5 p. 100. Elle le doit à un environnement international favorable, à une large ouverture vers les marchés extérieurs, à une forte croissance démographique, mais aussi au rôle accru de l'État qui, depuis les nationalisations d […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

23 juin 2014 • Union européenne • Formation des groupes au Parlement européen.

À l'issue du délai accordé aux députés européens élus en mai pour constituer des groupes parlementaires, le Parti populaire européen (conservateurs) présidé par l'Allemand Manfred Weber confirme son caractère majoritaire avec 221 députés sur 751. L'Alliance progressiste des socialistes [...] Lire la suite

12 mars 2014 • Italie • Annonce d'un vaste plan de relance de l'économie.

Matteo Renzi, nommé président du Conseil en février, présente un plan de relance de l'économie de 90 milliards d'euros incluant des mesures nouvelles et d'autres déjà décidées, qui doivent entrer en vigueur avant la fin mai. Il annonce notamment une baisse de 10 milliards de l'impôt sur le revenu [...] Lire la suite

5 mai 2011 • Royaume-Uni • Élections locales, régionales et référendum.

, les électeurs britanniques consultés par référendum se prononcent par 68 p. 100 des voix en faveur du maintien du mode de scrutin uninominal à un tour et rejettent le changement pour un mode de scrutin « alternatif ». L'organisation de ce référendum était la condition posée par les libéraux-démocrates, en mai 2010, pour leur participation au gouvernement.  [...] Lire la suite

4-19 août 2009 • Niger • Référendum constitutionnel pour la prolongation du mandat présidentiel.

Le 4, le président Mamadou Tandja organise un référendum constitutionnel afin de prolonger de trois ans son deuxième mandat avant d'organiser un nouveau scrutin, et pour lever la limite du nombre de mandats présidentiels successifs. La Cour constitutionnelle s'était opposée, dès le 25 mai, à [...] Lire la suite

5-22 juillet 2007 • Turquie • Victoire du Parti de la justice et du développement aux élections législatives.

Le 5, la Cour constitutionnelle rejette les demandes d'annulation de la réforme constitutionnelle, adoptée en mai, qui prévoit l'élection du président de la République au suffrage universel. Celles-ci avaient été déposées par le principal parti d'opposition laïque, le Parti républicain du peuple [...] Lire la suite

22 février 2001 • France - Allemagne • Campagne contre Daniel Cohn-Bendit, soupçonné de pédophilie.

les « caresses » à caractère sexuel auxquelles il se serait livré sur de jeunes enfants alors qu'il était éducateur dans un jardin d'enfants autogéré de Francfort. L'intéressé dément toute « réalité » à ses propos et évoque une « pure provocation » de sa part dans le contexte de l'après-Mai-68, dont il avait [...] Lire la suite

3-31 mai 1999 • Népal • Majorité absolue pour le Parti du Congrès aux élections législatives.

d'opposition, obtient 68 élus (—20) et le Parti national-démocrate (conservateurs royalistes) 11 (—9). La majorité absolue atteinte par la formation au pouvoir met un terme à l'instabilité dont souffrait le pays depuis 1994. Le 31, Khrishna Prasad Bhattarai, l'un des dirigeants du Parti du Congrès, prête serment comme Premier ministre. Il avait déjà occupé ce poste d'avril 1990 à mai 1991.  [...] Lire la suite

24-28 septembre 1995 • Israël - Autorité palestinienne • Accord sur l'extension de l'autonomie palestinienne.

. Le texte prévoit l'extension à six grandes villes de Cisjordanie – Djénine, Tulkarm, Naplouse, Qalqiliya, Ramallah et Bethléem – du régime d'autonomie accordé à la bande de Gaza et à Jéricho en mai 1994. L'armée israélienne doit se retirer dans les six mois de ces villes où elle doit être remplacée [...] Lire la suite

5 juillet 1995 • Arménie • Victoire de la majorité sortante aux élections législatives.

de nombre des 83 élus non inscrits. Aucun des onze autres partis représentés ne dispose de plus de 8 sièges. Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe dénoncent de nombreuses irrégularités, à commencer par l'interdiction de participer au scrutin notifiée en mai [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Danielle TARTAKOWSKY, « MAI-68 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/