MAI-68

Médias de l’article

Daniel Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit
Crédits : Hulton Getty

photographie

Affrontement en mai 1968

Affrontement en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

Étudiants en mai 1968

Étudiants en mai 1968
Crédits : Hulton Getty

photographie

France : les élections législatives de 1968

France : les élections législatives de 1968
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


Un mouvement social d'ampleur

Le chef de l'État tient d'abord les incidents du quartier Latin pour un problème d'ordre public, à traiter comme tel. Cette approche s'infléchit après que Georges Pompidou l'a convaincu de jouer l'apaisement. La réouverture de la Sorbonne, effective le 13, est cependant trop tardive pour désamorcer un mouvement en plein essor. Dans la nuit du 13, les étudiants occupent la Sorbonne puis la plupart des universités et l'Odéon, devenus autant de forums où la parole se libère. Des comités de toutes sortes se multiplient. La réforme et l'utopie se confondent (« Prenons nos désirs pour des réalités ») tandis que le marxisme, le situationnisme et la pensée libertaire s'affirment et se combinent sur des modes inédits.

Étudiants en mai 1968

Étudiants en mai 1968

photographie

Les étudiants français devant la Sorbonne, à Paris, en mai 1968. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dès le 14, les occupations s'étendent à certaines usines (Sud Aviation, Renault Cléon). Le 16, la C.G.T. et la C.F.D.T. poussent, chacune à leur manière, à amplifier l'action sans appel explicite à la grève générale. La grève avec occupation des locaux se généralise, réactivant la mémoire de 1936, son esthétique, ses pratiques et le mythe de la grève générale. Le mouvement est sensiblement plus ample et plus complexe qu'en 1936 puisqu'il s'étend au secteur public et à l'encadrement. Dans les entreprises dépourvues de syndicats, notamment chez Citröen, il permet de poser et de résoudre des problèmes résolus ailleurs depuis 1936. Dans les bastions cégétistes du secteur public, elle permet à des revendications rejetées depuis des mois d'être enfin acceptées. Dans certains secteurs de pointe où la C.F.D.T. prédomine prévalent les thèmes autogestionnaires. Les journalistes de l'O.R.T.F. se battent pour la liberté d'information. L'enseignement secondaire et le monde agricole se mobilisent également.

Contestation et occupations s'étendent à la plupart des structures d'encadrement en n'épargnant ni les Églises ni les associations, des fédérations sportives aux parents d'élèves en passant par le mouvement familial... Les ordres d'architectes, de médecins, d'avocat[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAI-68  » est également traité dans :

CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Plongeant ses racines dans le mouvement de contestation parti de l' université de Nanterre le 22 mars, la crise de mai 1968 est, dans un premier temps, une révolte de la jeunesse protestant pêle-mêle contre la guerre du Vietnam, les dysfonctionnements de l'enseignement supérieur et la société de consommation. Après les émeutes étudiantes du 10 mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-de-mai-1968-en-france/#i_14629

MAI-68 (photographies et affiches)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 317 mots

Limitée dans les autres pays aux milieux universitaires et militants en lutte, en France la contestation gagna le monde ouvrier et imposa un caractère politique particulier aux événements qui embrasèrent Paris et certaines grandes villes de province durant le mois de mai 1968. Alors que l'originalité historique des affiches a très vite été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68-photographies-et-affiches/#i_14629

MAI-68, L'AFFICHE EN HÉRITAGE (M. Wlassikoff)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 1 070 mots

La célébration du quarantenaire des événements de mai 1968 a favorisé une suite d'opérations éditoriales, muséographiques et marchandes. Des expositions ont été organisées à Drouot à Paris par l'étude Camard et Associés et par Artcurial, où les affiches de Mai-68 , qui devaient être le couronnement de la vente « Mai-68 en mouvements », furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68-l-affiche-en-heritage/#i_14629

MAI-68 VU DE L'ÉTRANGER (dir. M. Vaïsse)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 985 mots

Si le quarantième anniversaire des « événements » de 1968 a donné lieu à de très nombreuses publications ou manifestations scientifiques en France, force est de constater que celles-ci n'ont guère considéré cet épisode de contestation politique et sociale au-delà des frontières hexagonales. Souvent soulignée, la quasi-simultanéité des mouvements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68-vu-de-l-etranger/#i_14629

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 819 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le vent de la contestation »  : […] La révolte étudiante de Mai-68, en France, déclenche une grève générale avec occupation des établissements d'enseignement et des entreprises. Les étudiants des Beaux-Arts de Paris, rejoints par de nombreux artistes (Arroyo, Fromanger, Rancillac, entre autres), fondent l'Atelier populaire, qui s'équipe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_14629

CARICATURE

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 8 336 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Retour de la caricature ? »  : […] La fin des années 1960 et le début des années 1970 ont vu, en France, la flambée de la caricature contestataire. Alors que pendant les journées de Mai-68, les affiches de l'atelier de l'École des beaux-arts couvraient les murs, des magazines exclusivement consacrés à la satire – L'Enragé, Siné-Massacre, Hara-Kiri, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caricature/#i_14629

CARON GILLES (1939-1970)

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 802 mots

End, de Jean-Luc Godard, et Baisers volés, de François Truffaut, il couvre les manifestations de mai 1968. Le 6 mai, il réalise le portrait devenu mythique de Daniel Cohn-Bendit défiant un garde de la compagnie républicaine de sécurité devant la Sorbonne. En quelques traits, il brosse le portrait d'une jeunesse qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-caron/#i_14629

CERTEAU MICHEL DE (1925-1986)

  • Écrit par 
  • Dominique JULIA, 
  • Claude RABANT
  •  • 2 890 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écoute des voix »  : […] institutions. De là, sans doute, l'extraordinaire acuité du regard porté sur là crise de Mai-68 dans La Prise de parole (1968). Il ne s'agit pas de caser à tout prix les « événements » dans une région particulière du savoir déjà constitué ou dans des codes préétablis pour recouvrir rapidement la faille ouverte, mais d'écouter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-de-certeau/#i_14629

C.F.D.T. (Confédération française démocratique du travail)

  • Écrit par 
  • René MOURIAUX
  •  • 1 973 mots
  •  • 1 média

et la scission qui l'accompagne, la C.F.D.T. entreprend de consolider son assise et sa démarche. Le mouvement de mai 1968 l'entraîne sur la voie de l'autogestion. La rupture de l'Union de la gauche en 1977 permet à son deuxième secrétaire général, Edmond Maire, d'effectuer un « recentrage », et de prendre ses distances avec la C.G.T., son alliée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-francaise-democratique-du-travail/#i_14629

CHARLIE HEBDO

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 1 003 mots
  •  • 5 médias

À la suite des événements de Mai-68, le monde du dessin de presse subit un changement radical. Le dessin d'humour était jusqu’à lors dominé par des publications familiales, à l'esprit conservateur, auquel, malgré leur talent, les dessinateurs devaient se conformer. Après Mai-68, cet humour va être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-hebdo/#i_14629

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Mai-juin 1968 »  : […] Un malaise étudiant était sensible, mais assez diffus et non cristallisé sur une thématique unique. Des incidents commencent à l'université de Nanterre, qui est fermée ; l'agitation se porte sur la Sorbonne, occupée le 3 mai ; la police intervient et arrête de nombreuses personnes, ce qui déclenche des manifestions violentes dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_14629

COHN-BENDIT DANIEL (1945-    )

  • Écrit par 
  • Michel SOUDAIS
  •  • 1 165 mots

occultant la sexualité. Le 22 mars, il est l'un des fondateurs du mouvement éponyme. Ses membres, bientôt surnommés les « enragés », allaient être à l'origine des événements de Mai-68. Agitateur né, Daniel Cohn-Bendit, avec son œil moqueur, sa langue bien pendue et sa tignasse rousse, en est vite une figure médiatique. Expulsé par le ministre de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-cohn-bendit/#i_14629

COMMUNISME EN FRANCE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 833 mots

Mai 1968 Surpris par la spontanéité du mouvement étudiant puis de la crise sociale, le P.C.F. tente en vain d'encadrer la protestation et les grèves, mais subit de plein fouet la concurrence de l'extrême gauche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-en-france-reperes-chronologiques/#i_14629

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 393 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Crise et conflit »  : […] et moins, selon l'excellente analyse de M. Crozier, dans Le Phénomène bureaucratique, il peut se transformer autrement que par bonds et par crises. Mais on peut penser aussi que la crise de mai 1968 était une crise révolutionnaire, c'est-à-dire annonciatrice de nouveaux conflits sociaux, mettant en cause le système de pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_14629

CONTRE-CULTURE

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 3 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La contestation culturelle »  : […] Le succès des mouvements révolutionnaires étudiants de 1968, aux États-Unis, en Allemagne et surtout en France, allait marquer de manière inattendue le déclin de la contre-culture : d'un côté, ce succès a accéléré la formation de nouveaux mouvements sociaux, en particulier celui des femmes, trop engagé dans des luttes proprement sociales pour s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contre-culture/#i_14629

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris

  • Écrit par 
  • Emmanuel SCHWARTZ
  •  • 1 219 mots

Dans le chapitre « Administration et politique »  : […] que l’École elle-même, qui applique un contrôle sévère, même si les professeurs sont souvent des esprits tolérants. Les événements de mai 1968 entraînent, sous le ministère d’André Malraux, la fin de l’École académique et le départ de la section d'architecture (70 p. 100 des élèves), laquelle est redistribuée sur le territoire français en unités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-nationale-superieure-des-beaux-arts-paris/#i_14629

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 798 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance d'un mouvement en France (1968-1974) »  : […] ces multiples influences théoriques et esthétiques, l'écologie est aussi marquée par l'histoire politique. Ainsi, en France, les écologistes héritent d'une conception des rapports politiques marqués par Mai-68. Cette période a été à la fois le dernier sursaut du mouvement ouvrier représenté par l'extrême gauche, trotskiste ou maoïste, toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_14629

ENSEIGNEMENT DE L'ART

  • Écrit par 
  • Annie VERGER
  •  • 16 047 mots

Dans le chapitre « L'enseignement de l'art : la réflexion théorique »  : […] Les événements de mai 1968 vont bousculer cet équilibre. Dès le début de la révolte estudiantine, l'École des beaux-arts de Paris est occupée par les élèves grévistes et par un certain nombre d'artistes. La réflexion critique menée par les représentants de la Nouvelle Figuration au sein du Salon de la jeune peinture est en grande partie responsable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enseignement-de-l-art/#i_14629

FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER
  •  • 4 252 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Situation du féminisme révolutionnaire au lendemain de Mai-68 »  : […] Réflexion, ou régression ? Régression, sans doute, à l'aune de la révolution identitaire collective dont le M.L.F. fut porteur, dans ses idées comme dans ses formes d'action. Ce mouvement de réflexion et de pratique, né de la révolte de Mai-68 et baptisé par les médias en 1970, renvoie, au-delà des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-france-du-m-l-f-a-la-parite/#i_14629

FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 6 685 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France de l'expansion et les mutations de la société française »  : […] accroissent plus qu'elles ne les annulent les motifs d'insatisfaction de la société française, et la crise qui atteint brutalement la France en mai et juin 1968 va servir de révélateur aux frustrations accumulées par la population. On voit se mêler, durant ces semaines de contestations et de manifestations, un rejet de la société de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-la-france-d-aujourd-hui/#i_14629

GAULLE CHARLES DE (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 7 642 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le renouveau »  : […] Près d'un mois durant, du 3 au 30 mai, la biographie du général de Gaulle perd toute crédibilité. Lui d'ordinaire si ferme dans l'extraordinaire, si lucide dans le péril, on le voit errant, hésitant, passant de la brutalité au désarroi, de la tentation du renoncement au vertige de la pire répression, évasif et désorienté, grommelant et intempestif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-gaulle/#i_14629

GRAFFITI

  • Écrit par 
  • Glen D. CURRY, 
  • Scott H. DECKER, 
  • William P. MCLEAN
  • , Universalis
  •  • 5 816 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fonction sociale »  : […] des événements qui ont eu lieu dans les milieux estudiantin et ouvrier de plusieurs pays au cours du printemps 1968. Avec ces graffiti linguistiques, le mur sert de support encore une fois à la contestation qui éclate en slogans ou en sigles (cf. Les murs ont la parole, Tchou, Paris, 1968). Mélangé à ces manifestations usuelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graffiti/#i_14629

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 445 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La contestation »  : […] La révolte de Mai-68 conduit les étudiants des beaux-arts de Paris, rejoints par de nombreux artistes, à lancer une production d'affiches militantes, instaurant un mode de création collectif inédit. L'efficacité des inscriptions murales, largement inspirées par les situationnistes, et la force des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_14629

GRÈVE

  • Écrit par 
  • Hélène SINAY
  • , Universalis
  •  • 12 477 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les grèves de mai-juin 1968 »  : […] À première vue, les grèves de mai-juin 1968 sont très différentes de celles de 1936. Cependant, un examen attentif révèle des ressemblances assez étonnantes. Certains ont pu dès lors se demander si 1968 n'a pas été, au regard de la lutte ouvrière tout au moins, « davantage une révolte d'hier qu'un mouvement de demain » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greve/#i_14629

HOMOSEXUALITÉ

  • Écrit par 
  • Frédéric MARTEL
  •  • 9 204 mots

Dans le chapitre « La révolution des années 1970 »  : […] Tout au long des années 1970, dans la dynamique de Mai-68 et des revendications « gauchistes » des années Pompidou, la question homosexuelle devient en effet peu à peu un enjeu de société. Dans un premier temps, entre 1971 et 1979, le mouvement fut politiquement situationniste, trotskiste et bientôt maoïste, mais toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homosexualite/#i_14629

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les ivresses de Mai »  : […] Mai-1968 fut un moment difficile pour les intellectuels qui se rallièrent au mouvement sans y être invités. Sartre vint prendre la parole à la Sorbonne. Aragon résista mal aux interpellations gouailleuses de Daniel Cohn Bendit. Pouvait-il en être autrement, dans la mesure où ce moment fut d'abord un refus des savoirs imposés et des maîtres qui les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_14629

MANIFESTATION

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 3 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un mode de régulation des crises »  : […] une composante majeure des crises du système politique dominant. En février 1934 comme en mai 1968, des manifestations d'ampleur, qui se répondent les unes aux autres (6 et 12 février 1934, 13 et 30 mai 1968), sont l'élément déclencheur de la crise et l'un des moyens de sa résorption. Les forces capables de réactiver le principe de la nécessaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifestation/#i_14629

MASSU JACQUES (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 813 mots

les mots de 1960 et ceux de 1970 sur son « compagnon de toujours », il y avait eu la nomination de Massu comme commandant en chef des forces françaises en Allemagne en février 1966 et les soixante-dix minutes que Charles de Gaulle passa à Baden-Baden, le 29 mai 1968. De cette visite, le général confia à Alain Peyrefitte : Massu « m'a fait sentir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-massu/#i_14629

MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 017 mots
  •  • 3 médias

en 1968, la révolte de la jeunesse gronde dans le monde entier. En France, c'est la mobilisation de Mai-68 ; de nombreux pays occidentaux, le Brésil et le Japon connaissent des mouvements similaires. En Tchécoslovaquie, les forces armées du pacte de Varsovie écrasent le Printemps de Prague. Aux États-Unis, la jeunesse proteste contre la guerre du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexico-jeux-olympiques-de-1968-contexte-organisation-bilan/#i_14629

MITTERRAND FRANÇOIS (1916-1996)

  • Écrit par 
  • Gérard GRUNBERG
  •  • 1 863 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une longue carrière politique »  : […] très puissamment sa carrière politique. Mais c'est encore de Gaulle qui l'arrête, quand, en pleine crise de Mai-68, il décrète maladroitement la vacance du pouvoir, se déclarant candidat à une élection présidentielle anticipée qu'il appelle de ses vœux. Le triomphe gaulliste aux élections de juin le ramène presque à son point de départ. Ce n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-mitterrand/#i_14629

MUSÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN, 
  • André DESVALLÉES, 
  • Raymonde MOULIN
  •  • 13 792 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Crises de l'institution muséologique »  : […] En mai 1968, un groupement de professionnels s'institua spontanément à Paris pour contester les musées, considérés comme des institutions « bourgeoises ». Aux États-Unis d'Amérique, des artistes tentent de se grouper pour rejeter l'art et les musées. En 1970, Vasarely écrit : « Je veux en finir avec tout ce qui précisément fait le musée : l'œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/museologie/#i_14629

NON-DIRECTIVITÉ, éducation

  • Écrit par 
  • Daniel HAMELINE
  •  • 938 mots

Lors de la grande rébellion culturelle et sociale de 1968, la non-directivité a fait partie, comme une composante qui va de soi, des revendications libertaires illustrées par le slogan « Il est interdit d'interdire ». Permissivité contre répression, créativité contre conformité, autodidaxie contre transmission : la non- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/non-directivite-education/#i_14629

POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS

  • Écrit par 
  • René LÉVY
  •  • 5 033 mots

Dans le chapitre « Guerre froide, décolonisation, Mai-68 : priorité à la sauvegarde des régimes politiques »  : […] dotée de nouvelles institutions politiques, qui entre dans la société de consommation, les événements de mai 1968 font l’effet d’une surprise totale. Ils constituent également pour les forces de l’ordre une épreuve lourde d’enseignements. En dépit de leur durée, de leur extension géographique et de l’intensité de certaines manifestations, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/police-en-france-de-la-liberation-a-nos-jours/#i_14629

POMPIDOU GEORGES (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 364 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les aléas d'un couple exécutif »  : […] déjà à le remplacer après les élections législatives de 1966, mais c'est l'épisode de Mai-68 qui aura définitivement raison de l'alliance entre les deux hommes. En l'absence du général, disparu sans prévenir Matignon, Pompidou assume la direction des affaires, fait rouvrir la Sorbonne et conclut les accords de Grenelle avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-pompidou/#i_14629

SITUATIONNISTES

  • Écrit par 
  • Rémi HEISS
  •  • 1 007 mots

Revue qui a marqué profondément les années 1960, l'Internationale situationniste a eu douze numéros entre 1958 et 1969 (repris en volume, Champ libre, 1975) et a influé, par ses critiques idéologiques, sociales et politiques, sur le mouvement de mai 1968. Le principal animateur du groupe situationniste fut Guy Debord (1931-1994 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/situationnistes/#i_14629

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et politique culturelle

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED
  •  • 5 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La crise »  : […] À cet ensemble de doutes, de velléités et d'hésitations, les événements de Mai-68 donnent l'occasion de se cristalliser fortement. Tandis que la fonction symbolique du théâtre dans la nation est bafouée, dans un maelström de paroles et de gestes, à l'occasion de l'occupation de l'Odéon et de sa transformation en forum, c'est toute l'action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-theatre-et-politique-culturelle/#i_14629

TROTSKI LÉON (1879-1940) ET TROTSKISME

  • Écrit par 
  • Michel LEQUENNE
  •  • 6 961 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La IVe Internationale »  : […] 1968 marque un nouveau seuil pour le mouvement trotskiste. Bien qu'en France comme ailleurs les événements de 1968 mettent surtout en avant le spontanéisme et les mouvements maoïstes, il ne peut échapper que le Mai français est relié politiquement à la lutte étudiante contre la guerre du Vietnam, où la J.C.R. (Jeunesse communiste révolutionnaire) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trotski-et-trotskisme/#i_14629

UNIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Pascale GRUSON, 
  • René RÉMOND, 
  • Alain TOURAINE
  •  • 13 318 mots

Dans le chapitre « L'Université et l'enseignement supérieur en France »  : […] sociétés fortement industrialisées, est très faible. L'une des exigences du mouvement de mai 1968 était que ce système fût critique à l'égard de la société, et donc qu'il fût reconnu comme pouvant, moyennant de profondes transformations, y jouer un rôle central. La loi d'orientation des universités conçue alors par Edgar Faure n'a pas réussi à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite/#i_14629

VANEIGEM RAOUL (1934-    )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 869 mots

Personnage énigmatique du monde intellectuel, Raoul Vaneigem a préféré, aux interviews préfabriquées, la recherche de l'harmonie dans la construction permanente de sa propre vie. On ne peut donc reconstituer que des bribes de sa biographie. Né à Lessines dans le Hainaut en 1934, il fait des études de philologie romane à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-vaneigem/#i_14629

Voir aussi

Pour citer l’article

Danielle TARTAKOWSKY, « MAI-68 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/