FESTIVALS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jamais les festivals n'ont été si nombreux ni si populaires. Jamais ils n'ont concerné autant de domaines artistiques – de l'opéra au cinéma, en passant par le théâtre, la danse et les arts plastiques. Identifiés à un lieu et à une régularité dans le temps, initialement tournés vers un public de connaisseurs, ils ont su, à partir de la seconde moitié du xxe siècle, séduire un public plus large, au risque de passer de la célébration initiale de l'art au pèlerinage et au « show » culturel. Parallèlement, leur poids économique et leur rôle dans la vie culturelle d'une région n'ont cessé de prendre de l'ampleur. En cela aussi, les noms de Cannes, Avignon ou Salzbourg sont bien des exemples de la médiatisation de l'art.

Les festivals d'opéra

Les ouvrages lyriques s'inscrivent dans le temps, mais aussi dans l'espace. Ils sont liés à quelques hauts lieux où ils furent créés ou connurent leurs plus légendaires représentations. Il arrive même que certains compositeurs ne puissent plus être séparés du temple lyrique qui a été élevé à leur culte : imagine-t-on Wagner sans Bayreuth ou Mozart sans Salzbourg ?

En matière d'opéra, quatre lieux – qui ont chacun leur identité et leur âme – sont, par les événements et les artistes qui ont fait leur gloire, emblématiques ; il s'agit (dans l'ordre chronologique de leur création) de Bayreuth, en Allemagne, de Salzbourg, en Autriche, de Glyndebourne, en Angleterre, et d'Aix-en-Provence, en France.

Le festival de Bayreuth

Pour Richard Wagner (1813-1883), un festival représente une utopie sociale plus qu'une réalité artistique. Dès 1848, il envisage une réforme de l'Opéra de Dresde – le Königliches Sächsisches Hoftheater, encore appelé Semper Oper – avec pour principe sa démocratisation. Puis, dans son exil suisse, entamé en 1849, il élabore un projet de théâtre pour Zurich, dans lequel il insiste sur le mot « Fest », qui désigne en allemand autant le caractère festif d'une manifestation que sa dimension solennelle. Sa cible principale est alors le théâtre de répertoire. Lorsqu'en 1864 Louis II de Bavière devient son mécène, l'idée prend forme : après l'échec d'un premier projet à Munich, c'est sur Bayreuth, petite localité campagnarde et provinciale, que Wagner jette son dévolu ; la première pierre du Festspielhaus est posée le 22 mai 1872. La famille Wagner s'installe dans la villa Wahnfried en 1874, et le premier festival a lieu en 1876, avec la création du cycle intégral de la tétralogie L'Anneau du Nibelung (Der Ring des Nibelungen).

Un projet idéologique

L'architecture du Festspielhaus est l'exact reflet du projet idéologique de Wagner : une bâtisse sans décorum et un intérieur qui rompt avec le théâtre à l'italienne pour privilégier la forme de l'amphithéâtre, sans loges fermées (donc sans distinction de rang social), tous les regards convergeant vers la scène. Wagner préconise l'obscurité totale dans la salle afin que rien ne vienne détourner le spectateur de l'illusion théâtrale. Mais l'innovation la plus extraordinaire reste la fosse d'orchestre couverte, donc invisible. Rien ne vient jamais troubler l'attention du spectateur, qui peut se concentrer totalement sur l'action, tandis que le son de l'orchestre, toujours reflété par une paroi ou un auvent, lui parvient comme amorti, ce qui favorise la fusion sonore et rend l'acoustique unique au monde.

Festspielhaus de Bayreuth

Photographie : Festspielhaus de Bayreuth

Le Festspielhaus (théâtre des festivals) de Bayreuth, en 1876. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Une histoire mouvementée

Le premier festival a lieu en août 1876, avec le prologue – L'Or du Rhin – et les trois journées – La Walkyrie, Siegfried et Le Crépuscule des dieux – de L'Anneau du Nibelung, donné trois fois sous la direction de Hans Richter. Il connaît un tel échec qu'il faudra attendre six ans pour que l'expérience soit renouvelée, avec la création, le 26 juillet 1882, du testament musical et spirituel de Wagner, Parsifal, six mois avant la mort du compositeur. La manifestation n'a pas encore atteint la stabilité financière et artistique. C'est à Cosima (1837-1930), l'épouse du compositeur, que revient cette lourde tâche. Directrice du festival de 1883 à 1906, elle en fait un rendez-vous recherché des mélomanes et en fixe le répertoire, tel qu'il est encore joué de nos jours : Le Vaisseau fantôme, Tannhäuser, Lohengrin, la tétralogie de L'Anneau du Nibelung, Tristan et Isolde, Les [...]

Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.

Photographie : Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.

L'opéra wagnérien va tenter de refonder l'alliance entre musique, poésie et art scénique, en se référant directement à la tragédie grecque. «Tannhäuser» dans la mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, en 1955. 

Crédits : AKG

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 26 pages

Médias de l’article

Festspielhaus de Bayreuth

Festspielhaus de Bayreuth
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.

Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.
Crédits : AKG

photographie

Josef Greindl

Josef Greindl
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Così fan tutte

Così fan tutte
Crédits : Erich Auerbach/ Getty Images

photographie

Afficher les 20 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  FESTIVALS  » est également traité dans :

887 (R. Lepage)

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 829 mots

Considéré à juste titre comme une personnalité marquante de la scène internationale contemporaine, Robert Lepage, metteur en scène, scénographe et comédien québécois, a donné au Théâtre de la Ville, dans le cadre du festival d’Automne à Paris, sa dernière création, représentée pour la première fois en juillet 2015 à Toronto. Son titre numérique et énigmatique renvoie à la numérotation de l’immeubl […] Lire la suite

CANNES FESTIVAL DE

  • Écrit par 
  • Philippe d' HUGUES
  •  • 2 160 mots
  •  • 6 médias

Événement majeur de la vie cinématographique et culturelle mondiale, le festival international du film de Cannes relève également de la chronique mondaine et, parfois, de la gazette scandaleuse. Il a longtemps été le terrain d'élection de tous les paparazzi du globe, et cet aspect n'a pas peu contribué à un succès sans cesse croissant. Pourtant, plutôt que les ébats complaisamment photographiés […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 835 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Expansion mondiale »  : […] Produits presque exclusivement, jusque vers 1945, dans des studios américains ou soviétiques, le dessin animé et le film d'animation ont connu, à partir des années cinquante, un mouvement d'expansion qui s'est traduit par l'apparition d'une multitude d'écoles nationales : dans les années quarante, Cuba, Royaume-Uni, Canada, Tchécoslovaquie, Italie, France ; dans les années cinquante, Espagne, Aust […] Lire la suite

DAVIES PETER MAXWELL (1934-2016)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 816 mots

Le compositeur britannique Peter Maxwell Davies, né le 8 septembre 1934 à Salford (Greater Manchester, Angleterre), entame des études au Royal Manchester College of Music (1953-1956) et à l'université de Manchester (1953-1957), puis les poursuit en Italie (1957-1958) auprès de Goffredo Petrassi. De 1959 à 1962, il enseigne la musique au lycée de Cirencester, dans le Gloucestershire (Angleterre) […] Lire la suite

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FEMMES DE CRÉTEIL

  • Écrit par 
  • Laetitia MIKLES
  •  • 978 mots

Le Festival international de films de femmes de Créteil a été créé en 1979. Les premières éditions se tiennent d'abord à Sceaux. Puis, devant l'intérêt croissant du public, le festival s'implante à Créteil à partir de 1985. En 2009, il accueillait plus de 30 000 festivaliers, un public mixte mais majoritairement féminin. Il se déroule sur dix jours au mois de mars et propose chaque année une prog […] Lire la suite

GERGIEV VALERY (1953- )

  • Écrit par 
  • Harry SUMRALL
  • , Universalis
  •  • 674 mots

Le chef d'orchestre russe Valery Gergiev, directeur musical du théâtre Mariinski (ex-Kirov) de Saint-Pétersbourg, a redoré le blason de son illustre compagnie et lui a redonné une place de premier plan parmi les maisons d'opéra du monde entier. Valery Abissalovitch Gergiev naît à Moscou, le 2 mai 1953. D'origine ossète, il passe une grande partie de son enfance dans le Caucase, à Ordjonikidze (auj […] Lire la suite

JEUX OLYMPIQUES - Les concours d'art et littérature

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 764 mots
  •  • 2 médias

Dix ans après la première édition des jeux Olympiques de l'époque moderne, Pierre de Coubertin désire étoffer le programme non du point de vue sportif, mais en ajoutant un volet culturel. Une nouvelle fois, sa démarche fait référence à l'Antiquité grecque : pourtant, aux jeux Olympiques, les concours d'art ne constituèrent jamais un élément essentiel du programme, et l'attribution de récompenses […] Lire la suite

KREMER GIDON (1947- )

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 178 mots

Dans le chapitre « Une carrière contrariée »  : […] Gidon Kremer (en letton Gidons Krēmers) naît à Riga, en Lettonie, le 27 février 1947. Sa famille, d'origine allemande, compte plusieurs musiciens professionnels : son grand-père maternel, Karl Brückner, avait été professeur au Conservatoire de Riga ; ses parents, violonistes professionnels, seront ses premiers mentors. Après avoir suivi les cours de Voldemar Sturesteps à l'Académie lituanienne de […] Lire la suite

LE BRIS MICHEL (1944-2021)

  • Écrit par 
  • Laurent LEMIRE
  •  • 713 mots

Michel Le Bris est né le 1 er  février 1944 à Plougasnou (Finistère), de père inconnu, dans une famille pauvre mais où les livres attisent sa curiosité. Il restera toujours attaché à cette terre qui finit et s’ouvre sur les appels du large. Dans son roman La   Beauté du monde (2008) qui manque de peu d’obtenir le prix Goncourt, il évoque cette propension aux voyages de tous ordres qui a bercé son […] Lire la suite

LOCARNO FESTIVAL DE

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 1 043 mots
  •  • 1 média

Locarno est une petite ville de plus de quinze mille habitants située dans le Tessin, en Suisse italophone. À l’instar de Cannes ou Venise, sa splendide position sur les bords du lac Majeur, à une centaine de kilomètres au nord de Milan, est un argument de poids pour y attirer chaque été le public et les professionnels du cinéma, depuis soixante-dix ans. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-28 février 2021 France. Reconfinement partiel dans les Alpes-Maritimes et à Dunkerque.

Le 18, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot indique que les festivals de l’été pourront se dérouler en configuration assise et dans le respect des mesures sanitaires, avec un public limité à cinq mille personnes. Le 22, le préfet des Alpes-Maritimes, où la circulation virale est élevée, impose un confinement de la zone littorale le week-end, ainsi que la fermeture des commerces et galeries commerciales non alimentaires de plus de cinq mille mètres carrés. […] Lire la suite

3-19 juin 2014 France. Mouvement des intermittents du spectacle

D'autres spectacles ou festivals sont annulés au cours du mois. En 2003 déjà, un mouvement de grève des intermittents avait profondément perturbé le déroulement des festivals estivaux. Le 4, la C.G.T.-Spectacle lance un appel national à la grève. Le 7, le Premier ministre Manuel Valls charge le député socialiste Jean-Patrick Gille de mener une « mission de propositions » sur l'assurance-chômage des intermittents. […] Lire la suite

1er-10 juillet 2003 France. Annulation de festivals en raison du conflit des intermittents du spectacle

Le 10, les festivals d'Avignon et d'Aix-en-Provence, ainsi que les Francofolies de La Rochelle, sont annulés par leurs organisateurs.  […] Lire la suite

26 juin 2003 France. Mouvement de protestation des intermittents du spectacle

Les jours suivants, le mouvement de protestation des intermittents se durcit, menaçant le déroulement des festivals artistiques de l'été.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Michel BRÈQUE, Matthieu CHÉREAU, Jean CHOLLET, Philippe DULAC, Christian MERLIN, Nicole QUENTIN-MAURER, « FESTIVALS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/festivals/