MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Macédoine du Nord : carte physique

Macédoine du Nord : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Macédoine du Nord : drapeau

Macédoine du Nord : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Tremblement de terre à Skopje

Tremblement de terre à Skopje
Crédits : Hulton Getty

photographie


Nom officielRépublique de Macédoine du Nord (MK) 1
Note : Le 12 février 2019, la République de Macédoine est officiellement renommée République de Macédoine du Nord
Chef de l'ÉtatGjorge Ivanov (depuis le 12 mai 2009)
Chef du gouvernementZoran Zaev (depuis le 31 mai 2017)
CapitaleSkopje
Langues officiellesalbanais, macédonien
Unité monétairedenar (MKD)
Population2 077 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)25 713

La Macédoine indépendante

Une difficile reconnaissance

Contrairement aux autres républiques de l'ex-Yougoslavie, la Macédoine aura du mal à obtenir sa reconnaissance internationale malgré l'avis favorable de la commission Badinter (commission d'arbitrage sur la reconnaissance des républiques de l'ex-Yougoslavie) en janvier 1992. La Grèce s'oppose à sa reconnaissance, car elle craint des visées irrédentistes de la Macédoine : affaire du drapeau (la Macédoine a utilisé dans un premier temps le soleil de Verghina, emblème de la dynastie macédonienne antique), du nom (la Grèce estime que le terme Macédoine ne s'applique qu'à sa province du Nord) et de deux articles de la Constitution faisant référence à la Grande Macédoine. Skopje doit donc attendre le 8 avril 1993 pour être admise à l'ONU sous le nom d’Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM), en anglais Former Yugoslav Republic of Macedonia (FYROM). Athènes ne renonce pas et décrète unilatéralement le blocus de la Macédoine le 16 février 1994. Mais, isolée diplomatiquement, la Grèce accepte de lever l'embargo en octobre 1995 à la condition que Skopje change de drapeau. Cette difficile reconnaissance a pénalisé la Macédoine en la tenant à l'écart des organismes politiques et économiques internationaux ; ce fait, lié au blocus, a favorisé l'émergence d'une économie « grise », voire mafieuse.

Outre les dangers extérieurs qui ont conduit les États-Unis à envoyer des casques bleus américains en Macédoine dès juillet 1993, c'est le problème de la minorité albanaise qui risque de déstabiliser le pays de l'intérieur.

Les revendications albanaises

Les recensements de 1991 et 1994 comptabilisaient 23 p. 100 d'Albanais pour 66 p. 100 de Macédoniens (les autres minorités sont par ordre d'importance les Turcs, les Tsiganes, les Serbes et les Valaques). Mais les Albanais contestent ces résultats et, forts de dizaines de milliers d'Albanais du Kosovo vivant plus ou moins illégalement en Macédoine, ils déclarent représenter 40 p. 100 de la populati [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
  • : journaliste spécialisée
  • : professeur, membre de l'Académie macédonienne des sciences et des arts
  • : professeur émérite

Classification


Autres références

«  MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE  » est également traité dans :

MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/macedoine-du-nord-macedoine/#i_32862

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 507 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La fin des régimes communistes et les perspectives d'intégration européenne »  : […] L'effondrement du pouvoir communiste en Europe du Centre-Est à partir de la fin de 1989, débouchant sur une transition de régime le plus souvent pacifique, a été considéré en général comme une ouverture à la réunification de l'Europe, avec des perspectives de développement de la démocratie, de généralisation de l'économie de marché et d'intégration à une Union européenne élargie. Dans les Balkans, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-balkanique/#i_32862

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Un nationalisme utile »  : […] Malgré une soumission totale à l'Union soviétique, les dirigeants communistes bulgares ont souvent été tentés par le nationalisme ; lorsque Moscou lâchait la bride, le « national-communisme » bulgare reprenait de la vigueur. De 1945 à 1948, Tito est le modèle de l'Europe de l'Est. Ce dernier ayant des visées sur la Macédoine bulgare (Macédoine du Pirin dont la capitale, Gorna Djoumaya, est devenu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_32862

CHALCIDIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 364 mots

Un système de failles orthogonales explique la configuration de la triple péninsule grecque que constitue la Chalcidique, la répartition de ses masses montagneuses et celle des fossés d'effondrement et des golfes qui l'encadrent ou la pénètrent et, par conséquent, l'étagement d'une végétation souvent dense et assez bien conservée, car cette contrée isolée n'a jamais été très peuplée. Département d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalcidique/#i_32862

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_32862

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] Les Dinarides forment un ensemble montagneux d'une altitude moyenne de 2 000 mètres avec, toutefois, quelques massifs plus élevés, le point culminant étant l'Olympe (2 917 m), en Thessalie grecque. On peut y distinguer trois sortes de montagnes : – Des montagnes calcaires occupent la façade adriatique et ionienne : nombreuses y sont les grottes, comme celles de Postonja en Slovénie, les plus gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinarides/#i_32862

ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 311 mots
  •  • 1 média

Mosaïque de peuples née du règlement de la Première Guerre mondiale, intégrée au bloc communiste à partir de 1945 malgré les tentations sécessionnistes de Tito, la république socialiste fédérale de Yougoslavie ne résiste pas à l'effondrement du bloc de l'Est. Au terme d'élections libres qui, partout sauf en Serbie et au Monténégro, ont donné la victoire aux partis nationalistes, quatre républiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclatement-de-la-yougoslavie/#i_32862

ÉCLATEMENT DE LA YOUGOSLAVIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 890 mots

4 mai 1980 Mort du maréchal Tito, président de la République socialiste fédérative de Yougoslavie, après trente-cinq ans de pouvoir sans partage. 1981 Le soulèvement des Albanais du Kosovo, qui réclament un statut de République, est violemment réprimé par Belgrade. 1987 Slobodan Milošević prend le pouvoir et impose un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie-reperes-chronologiques/#i_32862

GLIGOROV KIRO (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 378 mots

Président de la Macédoine de 1991 à 1999, Kiro Gligorov fut l'artisan de l'indépendance du pays au moment de l'éclatement de la Yougoslavie. Il géra la difficile transition d'une république appartenant à la Fédération yougoslave à un État indépendant, provisoirement baptisée Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM ; en anglais FYROM, Former Yugoslav Republic of Macedonia). Cette ancienn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiro-gligorov/#i_32862

GRÈCE - Espace et société

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL
  •  • 6 408 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Des dissymétries régionales maintenues »  : […] L'ampleur des mutations géographiques, économiques, sociales et politiques qui ont affecté la Grèce depuis l'après-guerre a profondément bouleversé les équilibres géographiques et les paysages humains du pays. Pendant longtemps, le résultat d'ensemble a pu se résumer au partage entre un espace utile, concentrant sur un territoire restreint les hommes et les activités dynamiques, et des espaces pér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-espace-et-societe/#i_32862

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La Grèce, puissance balkanique »  : […] La Grèce, selon une orientation permanente de sa diplomatie, a toujours été la locomotive de la coopération balkanique. Cette coopération, pendant longtemps d'ordre économique et culturelle, visait à développer des relations entre des pays membres de l'O.T.A.N. (Grèce et Turquie) et des États communistes (Albanie, Bulgarie, Roumanie et Yougoslavie). Avec la chute du communisme dans les États d'Eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/#i_32862

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 911 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le règne d’Abdülhamid (1876-1909) »  : […] De 1875 à 1878, l’Empire ottoman traverse l’une des plus graves crises de son histoire. Elle débute à l’été de 1875 par une révolte des paysans chrétiens de l’Herzégovine, révolte qui se propage en Bosnie puis en Bulgarie, et débouche sur une guerre avec le Monténégro et la Serbie (juillet 1876). À cela s’ajoute la banqueroute financière de l’État qui suscite la colère des créanciers européens. En […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_32862

SARAKATSAN

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 771 mots

Terme qui désigne les pasteurs transhumants d'origine ethnique commune de la péninsule balkanique tout entière ; il est employé de préférence aux noms de Vlakh, Valaque, ou Koutso-Valaque (semi-Valaque), qui ont introduit une confusion entre ces pasteurs transhumants et les habitants de l'ancienne principauté de Valachie. Le terme Sarakatsan (Karakatsan ou Karakatchan) aurait pour origine une trib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarakatsan/#i_32862

SERBIE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Jovan DERETIC, 
  • Catherine LUTARD
  •  • 11 785 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'indépendance »  : […] Comme toutes les régions dominées par l'Empire ottoman, la Serbie était profondément arriérée sur le plan économique et allait peu bénéficier des répercussions de la révolution industrielle. Fortement rurale (90 p. 100 de la population), elle se caractérisait par une communauté familiale patriarcale (la zadruga ) qui prenait la forme d'une organisation sociale, économique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serbie/#i_32862

SKOPJE ou SKOPLJE

  • Écrit par 
  • Michel ROUX
  •  • 533 mots
  •  • 1 média

Capitale de la Macédoine du Nord, Skopje comptait 506 000 habitants lors du recensement de 2002. La population était estimée en 2016 à 546 800 habitants, soit le quart de la population du pays ; parmi eux, deux tiers de Macédoniens slaves, 20 p. 100 d'Albanais, des Turcs, des Serbes et des Roms. La ville est située dans l'un des bassins de la vallée du Vardar qui, prolongée par celle de la Morava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skopje-skoplje/#i_32862

THESSALONIQUE ou SALONIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Principale ville de la Grèce du Nord, située en Macédoine centrale, deuxième ville (364 000 hab. et environ 800 000 hab. pour son agglomération en 2001) et premier port de Grèce, Thessalonique (ou Salonique) est la seule ville grecque qui dispose d'une base régionale suffisante pour lui permettre de résister partiellement à l'attraction et à la centralisation d'Athènes. Elle a souffert des modific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thessalonique-salonique/#i_32862

TRAJKOVSKI BORIS (1956-2004)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 631 mots

Boris Trajkovski, président de la République de Macédoine de 1999 à 2004, est né le 25 juin 1956 à Monospitovo, un petit village du district de Strumica (aujourd’hui en Macédoine du Nord), à la frontière bulgare, dans une région où existent deux minuscules paroisses protestantes. Ces Macédoniens ont été évangélisés à la fin de l'Empire ottoman par des missionnaires américains. Boris Trajkovski ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-trajkovski/#i_32862

YOUGOSLAVIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Catherine LUTARD, 
  • Robert PHILIPPOT
  • , Universalis
  •  • 15 194 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  L'éclatement de la Yougoslavie et la fin de la fédération »  : […] Bien avant la disparition de la république socialiste fédérative de Yougoslavie en 1991-1992, les ferments de la désintégration étaient à l'œuvre. Sécessions et guerres se sont multipliées sur la quasi-totalité du territoire yougoslave. Par un effet de dominos, les combats ont glissé du nord vers le sud, partant de la Slovénie en 1991, pour atteindre le Kosovo en 1998 et la Macédoine en 2001 . Pen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yougoslavie/#i_32862

Voir aussi

Pour citer l’article

Christophe CHICLET, Maria BEZANOVSKA, Blaze KONESKI, Michel ROUX, « MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-du-nord-macedoine/