LOGEMENT SOCIAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'essor spectaculaire de la construction publique d'habitations des années 1950 aux années 1970 a consacré en France l'existence de ce qu'on a appelé alors le « logement social ». Mais, si l'expression n'entre dans le vocabulaire qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la législation sociale ayant pour objet le logement est bien plus ancienne : elle a vu le jour le 30 novembre 1894 avec de l'adoption de la loi « Jules Siegfried » relative aux habitations à bon marché (H.B.M.) – rebaptisées habitations à loyer modéré (H.L.M.) par la loi du 21 juillet 1950. Auparavant, les initiatives dans ce domaine avaient été rares : cités du grand patronat industriel, projet utopiste ou geste exemplaire de Louis-Napoléon Bonaparte avec la construction de la cité Rochechouart à Paris en 1851. La loi de 1894 fonde en revanche une politique publique du logement, en plaçant la construction d'H.B.M., qu'elle institue, sous la responsabilité de comités départementaux chargés de l'impulser et de la contrôler et en accordant aux constructeurs – sociétés d'utilité publique comme particuliers – le bénéfice d'exemptions fiscales. Au cours du demi-siècle qui suit, la législation s'étoffe et se modifie, dessinant les grandes orientations de l'action publique sur la base desquelles s'édifie le logement social à partir des années 1950.

Les projets réformateurs

L'avènement du logement social a longtemps été regardé par les historiens comme le triomphe des tenants de l'intervention de l'État sur les défenseurs de l'initiative privée, la construction publique s'imposant comme remède à la « crise du logement ». Certes, cette opposition public-privé correspond à une réalité, et il est vrai que la politique publique a vu le jour, ou a été relancée, dans des contextes de crise où l'offre de logements laissait insatisfaite une large part de la demande. Mais, à y regarder de plus près, cette politique apparaît comme la résultante d'un processus d'élaboration de projets réformateurs [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LOGEMENT SOCIAL  » est également traité dans :

LOGEMENT OUVRIER

  • Écrit par 
  • Maria Teresa MAIULLARI
  •  • 2 437 mots

L'histoire du logement ouvrier appartient largement au xxe siècle, qui a vu la naissance, l'apogée et la reconversion des cités ou villes ouvrières les plus imposantes. Cette histoire fait aujourd'hui son retour dans l'actualité. Du fait de la perte à peu près complète de sa fonction primitive et de son lien direct avec l'entreprise, sa production et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-ouvrier/#i_81302

AILLAUD ÉMILE (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Christian de PORTZAMPARC
  •  • 379 mots

Hors des écoles, hors des styles, l'architecte français Émile Aillaud a été, au cours des années 1960-1970, l'architecte d'ensembles de logements économiques assez largement démarqués du béton sérieux et orthogonal où la rhétorique fonctionnaliste d'après-guerre voyait l'expression convenue et internationale de la société industrielle. À l'époque de l'industrialisation du bâtiment et dans ce conte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-aillaud/#i_81302

AMSTERDAM ÉCOLE D', architecture

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 138 mots

Dans les années 1905, trois jeunes étudiants en architecture travaillent chez Eduard Cuypers, à Amsterdam. Ce sont Michel De Klerk, JJohan Melchior Van der Mey et Piet Kramer. Ils critiquent Berlage, le plus célèbre praticien de la ville, et lui reprochent une étroite rationalité incapable d'exprimer le piquant de la vie moderne. Le plus doué de ce trio est Michel De Klerk dont les logements soci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-d-amsterdam-architecture/#i_81302

ANDRAULT MICHEL (1926- ) et PARAT PIERRE (1928- )

  • Écrit par 
  • Eve ROY
  • , Universalis
  •  • 1 075 mots

En 1957, deux jeunes architectes remportent le concours international de la Basilique de Syracuse avec un projet dont l'audacieuse corolle inversée en voile de béton était présentée comme la métaphore de l'élévation de l'humanité vers Dieu. Michel Andrault (né en 1926 à Montrouge) et Pierre Parat (né en 1928 à Versailles), diplômés de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1955, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrault-parat/#i_81302

ARAVENA ALEJANDRO (1967- )

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 1 006 mots
  •  • 1 média

L’architecte chilien Alejandro Aravena a reçu le prix Pritzker le 4 avril 2016, au siège de l’Organisation des Nations unies à New York. Après le Mexicain Luis Barragán (1980) et les Brésiliens Oscar Niemeyer (1988) et Paulo Mendes da Rocha (2006), il est le quatrième Latino-Américain à être lauréat de cette prestigieuse récompense. Le jury – dont il avait été membre de 2009 à 1015 – a salué un ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alejandro-aravena/#i_81302

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Un patrimoine déconsidéré »  : […] D'autres bâtiments importants (comme la Caisse d'allocations familiales de Raymond Lopez, Marcel Reby et Michel Holley, Paris, 1952-1959) sont ruinés par manque d'entretien. Et que dire du logement social ? L'ensemble de Guy Lagneau, Michel Weill et Jean Dimitrijevic à Fontenay-aux-Roses a été défiguré par une réhabilitation hâtive. D'une manière générale, les grands ensembles des années 1960 ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_81302

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 946 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Reich « millénaire » »  : […] Si l'architecture issue des courants rationalistes arrive tant bien que mal, et au prix de compromis, à se maintenir en Italie pendant la période du fascisme, il n'en sera pas de même en Allemagne sous le III e  Reich. Dès son origine, le mouvement nazi avait mené le combat contre tout ce qui, selon lui, ne s'inscrivait pas dans le concept global de « valeurs allemandes  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-et-etat-au-xxe-siecle/#i_81302

BANLIEUE

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ, 
  • Stéphane BEAUD, 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 548 mots

Dans le chapitre « Les logiques de peuplement des grands ensembles »  : […] Il faut se garder du piège de l'anachronisme si l'on veut retracer brièvement l'histoire des « grands ensembles », construits à marche forcée dans les années 1950-1960, et ne pas prêter après-coup, à cette politique de logement, une volonté à tout prix de ségrégation. Le problème des « mal logés » et de l'insalubrité des logements était devenu si grave en France dans les années 1950 (le fameux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banlieue/#i_81302

BOBIGNY

  • Écrit par 
  • Boris LEBEAU
  •  • 790 mots
  •  • 1 média

Avec 48 892 habitants (en 2012), Bobigny est une commune de taille moyenne de la banlieue nord-est de Paris. Pourtant, son statut de préfecture de la Seine-Saint-Denis lui confère une place particulière dans le système territorial métropolitain. Bien que les fouilles archéologiques menées depuis 2002 dans l'enceinte de l'hôpital Avicenne révèlent les traces d'une présence gauloise au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobigny/#i_81302

BODSON FERNAND (1877-1966)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 391 mots

Le rôle de pionniers des architectes belges dans la genèse de l'Art nouveau européen ainsi que dans la réaction qui suivit, à la veille de 1914 — nouvelles tendances à la géométrisation, retour à la ligne droite avec l'Art déco — est bien connu. Mais la puissante stature d'Antoine Pompe (1873-1980) a quelque peu éclipsé celle de son ami Fernand Bodson, le fondateur des premières revues belges cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-bodson/#i_81302

CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC, 
  • Olivier MARTY
  •  • 1 096 mots

Dans le chapitre « Un investisseur de long terme procurant un appui aux politiques publiques »  : […] La fonction principale de la Caisse demeure la gestion de fonds privés requérant une protection particulière, par exemple les biens mis sous séquestre, les dépôts des notaires et de leurs clients ou des auxiliaires de justice ainsi que les fonds versés par certaines institutions publiques. C'est une activité « banque de dépôts ». L'activité « caisse centrale », elle, consiste à recueillir l'éparg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caisse-des-depots-et-consignations/#i_81302

CANDILIS GEORGES (1913-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre GRANVEAUD
  •  • 1 076 mots

D'origine grecque, né à Bakou, l'architecte français Georges Candilis a fait ses études à l'École polytechnique nationale d'Athènes avant de travailler, dès 1946, chez Le Corbusier, sur le projet d'unité d'habitation de Marseille, dont il dirigea le chantier avec l'architecte américain Shadrach Woods (1923-1973). En 1951, Candilis et Woods vont diriger le bureau africain de l'Atbat (Ateliers des b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-candilis/#i_81302

CHEMETOV PAUL (1928- )

  • Écrit par 
  • Jean Claude GARCIAS
  •  • 734 mots

Paul Chemetov est né à Paris en 1928. Diplômé de l'École des beaux-arts en 1959, il rejoint une équipe pluridisciplinaire, l'Atelier d'urbanisme et architecture ou A.U.A., à laquelle André Malraux confie quelques programmes culturels. Le groupe associe une pléiade de jeunes architectes, dont Jean Deroche, Jacques Kalisz, Michel Corajoud, Henri Ciriani ou Borja Huidobro, qui se spécialisent dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-chemetov/#i_81302

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 004 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une politique du logement fluctuante »  : […] Le programme présidentiel prévoyait de construire davantage de logements neufs (500 000 par an), d’encadrer les loyers, de développer le logement social et la mixité sociale, et de créer une garantie universelle des loyers (évitant le versement d’une caution). De 2012 à 2014, la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, tente d’aller dans ce sens : le secteur public accepte de céder des ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-hollande-2012-2017/#i_81302

CIRIANI HENRI (1936- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 962 mots

Dans le chapitre « Le fil conducteur et les « pièces urbaines » »  : […] Henri Ciriani adopte longtemps cette attitude intellectuelle, à la recherche d'une structure urbaine, d'une armature capable de « requalifier la ville », travail qu'il théorisera ultérieurement sous la notion de « fil conducteur » (1977). Il développe des réflexions dans ce sens à l'occasion de divers projets d'urbanisme comme celui des Sept Planètes pour sept mille logements à Dunkerque (1975) ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-ciriani/#i_81302

CRÉTEIL

  • Écrit par 
  • Jean STEINBERG
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Créteil, chef-lieu du département du Val-de-Marne, comptait 90 590 habitants en 2012. Cette commune, bordée à l'est par la Marne, a connu deux épisodes successifs de forte croissance démographique depuis les années 1960, qui ont fait tripler sa population en trente ans. Créteil a une origine très ancienne mais ne devient un bourg qu'à l'époque gallo-romaine. Jusqu'au second Empire, seul existe l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creteil/#i_81302

CRITIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Valérie DEVILLARD, 
  • Hélène JANNIÈRE
  •  • 5 217 mots

Dans le chapitre « La critique architecturale, objet d'une pluridisciplinarité »  : […] En France, les années 1966-1973 témoignent d'une révision de l'héritage du Mouvement moderne ; mais elles sont aussi empreintes d'une lecture anglo-saxonne de la ville, qu'elle soit anthropologique (Kevin Lynch, The Image of the City , 1962) ou qu'elle émane de la critique littéraire (Robert Venturi, Complexity and Contradiction in Architecture , 1966). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-architecturale/#i_81302

DE KLERK MICHEL (1884-1923)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 686 mots

Né, et mort, à Amsterdam dans une famille modeste et nombreuse, Michel De Klerk n'eut pas la possibilité de poursuivre des études d'architecte de façon classique. Il apprit son métier dans l'agence d'Édouard Cuypers, le neveu du constructeur du Rijksmuseum, tout en suivant des cours du soir. De Klerk profita largement de l'ambiance chaleureuse qui régnait dans ce bureau ; Cuypers permettait en eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-de-klerk/#i_81302

LION YVES (1945- )

  • Écrit par 
  • Jean Claude GARCIAS
  •  • 857 mots

Né à Casablanca en 1945, Yves Lion obtient son diplôme d'architecte en 1972, et ouvre son agence à Paris en 1974. Il est associé à l'architecte canadien Alan Levitt depuis 1986. Après toute une série d'études que l'on qualifierait aujourd'hui de colossales, pour des villes nouvelles (3 000 logements à Marne-la-Vallée, 12 000 à L'Isle-d'Abeau près de Lyon) Yves Lion se fait remarquer à la fin des a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-lion/#i_81302

LODS MARCEL (1891-1978)

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER, 
  • Jean-Michel SAVIGNAT
  •  • 713 mots

« Le bâtiment de demain se fera en usine. » Cette simple phrase, qui revient dans tous les écrits et toutes les déclarations de Marcel Lods, pourrait à elle seule décrire l'état d'esprit dans lequel celui-ci a travaillé toute sa vie. Ce déplacement de la conception technique de l'architecture vers l'expression d'un type à venir de production des bâtiments découle de cet espoir que Lods ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-lods/#i_81302

MILWAUKEE

  • Écrit par 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 1 005 mots
  •  • 1 média

Située à l’embouchure de la rivière Milwaukee sur la rive occidentale du lac Michigan, Milwaukee, avec ses 595 000 habitants en 2016 (1,5 million dans l’agglomération) est la plus grande ville de l’État du Wisconsin . Capitale américaine de la bière, en raison de l’histoire de son peuplement d’origine germanique, elle représente le jalon nord d’une grande conurbation urbaine qui s’étire sur tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milwaukee/#i_81302

MOORE CHARLES W. (1925-1993)

  • Écrit par 
  • Christian BONNEFOI
  •  • 923 mots

Originaire du Middle-West américain, Charles W. Moore, docteur en histoire de l'art et architecte, est une figure essentielle du postmodernisme américain. Comme sa tendance à adapter ses constructions à des lieux spécifiquement américains l'a isolé des grands courants de l'architecture moderne internationale, il s'est attribué un rôle de traducteur et de codificateur des éléments du répertoire arc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-w-moore/#i_81302

NOUVEL JEAN (1945- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN, 
  • Universalis
  •  • 2 197 mots

Dans le chapitre « L’architecture comme un art visuel »  : […] C'est un concours gagné en 1981, celui de l'Institut du monde arabe à Paris , qui lui permet de réaliser avec Architecture Studio (M. Robain, J.-F. Galmiche, R. Tisnado, J.-F. Bonne) une œuvre phare de la nouvelle architecture parisienne qui le propulse définitivement dans la célébrité. Il obtient le prix de l'Équerre d'argent pour l’IMA. Achevé à l'automne de 1987, cet édifice élégant, lisse et s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-nouvel/#i_81302

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Moderniser la capitale »  : […] La modernisation est dans un premier temps purement théorique, comme la mission de définition de nouveaux types d'immeubles de logements, confiée à Michel Roux-Spitz en 1941. Les recommandations de l'architecte orienteront toutefois la construction des premières opérations menées par l'Office public d'H.L.M. de la Ville de Paris en 1950-1952. Mais la crise du logement impose une échelle et un d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_81302

RENAUDIE JEAN (1925-1981)

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 1 512 mots

Né le 8 juin 1925 dans une famille modeste de la Haute-Vienne, Jean Renaudie entreprit au lendemain de la guerre des études d'architecture qui devaient être longues, comme c'était souvent le cas pour les étudiants pauvres, contraints de « faire la place » pour survivre, reportant leur diplôme d'année en année. Il avait commencé chez Auguste Perret, le vieux maître de l'académisme moderne et de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-renaudie/#i_81302

SCHÜTTE-LIHOTZKY MARGARETE (1897-2000)

  • Écrit par 
  • Dietrich Wilhelm DREYSSE
  •  • 762 mots

L'architecte autrichienne Margarete Lihotzky est née le 23 janvier 1897 à Vienne. Après avoir suivi des leçons particulières de peinture, elle entre, en 1915, à la Kunstgewerbeschule où elle commence, contre l'avis de sa famille, des études d'architecture. Sous l'influence de son maître, l'architecte Oskar Strnad, elle s'intéresse au problème du logement, alors particulièrement crucial à Vienne où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margarete-schutte-lihotzky/#i_81302

SEGAL WALTER (1907-1985)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 355 mots

Originaire d'Ascona, dans le canton suisse du Tessin, Walter Segal a accompli un parcours assez inhabituel en s'inscrivant successivement aux écoles d'architecture de Berlin, de Delft et de Zurich. En 1936, il s'installe à Londres et il ne quittera plus la Grande-Bretagne. Après avoir participé, de 1950 à 1970, à l'essor de la construction dans ce pays, il devient très méfiant à l'égard du giganti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-segal/#i_81302

SINGAPOUR

  • Écrit par 
  • Rodolphe DE KONINCK
  •  • 6 470 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La reproduction sociale »  : […] La reconversion touche des domaines particulièrement imbriqués les uns aux autres alors que les distinctions entre production et circulation et même entre production et reproduction se confondent quelque peu. Pourtant, et là réside une caractéristique essentielle du projet singapourien, la transformation économique repose sur un encadrement social et territorial très serré. Il s'agit tout d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/singapour/#i_81302

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La phase doctrinale (1919-1950) »  : […] Avec un net retard par rapport aux autres arts, le début du xx e  siècle avait vu naître un mouvement d'avant-garde en architecture. L'Autrichien Adolf Loos (premier manifeste publié en 1897) en fut l'un des initiateurs. Il s'agissait de rompre avec la tradition et l'historicisme afin d'intégrer l'apport des nouvelles techniques constructives et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_81302

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la quête de la société idéale à la recherche de l'homme nouveau »  : […] De la Renaissance aux années 1970, l'architecture et l'utopie se sont périodiquement rencontrées autour d'une faiblesse commune : le désir d'arrêter le temps, de figer l'histoire, que ce soit au moyen de la présence persistante du monument ou grâce à une organisation sociale parfaite. C'est dans le dépassement de ce désir quelque peu régressif que réside peut-être la possibilité d'écrire à présen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/#i_81302

VILLE - La ville nouvelle

  • Écrit par 
  • Leonardo BENEVOLO
  •  • 3 888 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le problème des villes nouvelles dans le monde contemporain »  : […] Le mouvement de l'architecture moderne, qui commence pendant la Première Guerre mondiale, rouvre le débat sur les villes nouvelles. En effet, la recherche architecturale, partant de l'analyse scientifique du milieu et du nouvel intérêt apparu dans les premières décennies du xx e  siècle pour la construction idéale de la forme visible, se propose d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-la-ville-nouvelle/#i_81302

VILLE - Les politiques de la ville

  • Écrit par 
  • Véronique LE GOAZIOU
  •  • 4 358 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grandes orientations »  : […] Relevons toutefois, sous ses multiples procédures et son langage souvent abscons, quelques-unes de ses inspirations fortes. Une loi importante est promulguée lors du second septennat de François Mitterrand, la loi d'orientation sur la ville (L.O.V., juillet 1991), dite loi « anti-ghettos », qui, entre autres principes, énonce celui d'une meilleure répartition des logements sociaux sur l'ensemble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-les-politiques-de-la-ville/#i_81302

WALTER JEAN (1883-1957)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 736 mots

Fils d'un entrepreneur alsacien qui avait opté pour la France après la guerre de 1870, Jean Walter naquit à Montbéliard. Diplômé de l'École spéciale d'architecture en 1902, il ouvrit un cabinet dans sa ville natale : là, il se distingue très vite par ses tarifs, bien en deçà de ceux que pratiquent ses confrères, également étonnés par ses propos sur l'industrialisation nécessaire du bâtiment et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-walter/#i_81302

Voir aussi

Pour citer l’article

Susanna MAGRI, « LOGEMENT SOCIAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/logement-social/