LIBAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique libanaise (LB)
Chef de l'ÉtatMichel Aoun (depuis le 31 octobre 2016)
Chef du gouvernementSaad Hariri (depuis le 20 décembre 2016)
CapitaleBeyrouth
Langue officiellearabe 2
Note : Selon l'article 11 de la Constitution, une loi détermine les cas où il est fait usage de la langue française
Unité monétairelivre libanaise (LBP)
Population7 288 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)10 452

La guerre

La « guerre des deux ans » (1975-1976)

La guerre débute, le 13 avril 1975, par un accrochage meurtrier entre Kataëb et militants palestiniens radicaux dans la banlieue de Beyrouth. Au mois de février, l'armée avait réprimé à Saïda une manifestation populaire contre la vie chère, à laquelle s'étaient joints des fidayīn en armes ; déjà se dessinait, entre le Mouvement national, les élites musulmanes frustrées par le partage communautaire et les Palestiniens, la coalition qui allait affronter durant deux ans les forces conservatrices dominées par les maronites et appuyées par quelques brigades de l'armée. L'étincelle palestinienne éclate dans la poudrière libanaise alors que le Proche-Orient tout entier vit à l'heure des remises en cause : à la suite de la guerre d'octobre 1973, les dirigeants arabes ont troqué leurs aspirations révolutionnaires contre un pragmatisme, des intérêts étroitement étatiques et des négociations avec Israël sous égide américaine. Cette nouvelle stratégie implique le verrouillage de la revendication palestinienne dans leurs pays respectifs, parfois même son écrasement militaire. En revanche, sur le territoire libanais, la lutte armée et le radicalisme se jouent d'un État qui a longtemps proclamé que « sa force était dans sa faiblesse » ; ils se conjuguent pour menacer les équilibres traditionnels.

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

1962 à 1989. De la guerre froide à la détente

Vidéo

Néo-colonialisme. Choc pétrolier. Coexistence pacifique.Au lendemain de la crise des missiles de Cuba, qui a fait surgir le spectre d'une troisième guerre mondiale, la "détente" est à l'ordre du jour des relations Est-Ouest.Mais de nombreux conflits périphériques persistent. Au Vietnam, les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Échappant au contrôle d'une armée paralysée par ses loyautés contradictoires, les affrontements entre « conservateurs chrétiens » et « islamo-palestino-progressistes » – c'est ainsi que la presse étiquette deux coalitions complexes et changeantes – se propagent à l'ensemble du pays, dressant village contre village, vallée contre vallée et quartiers contre quartiers. Embuscades, guérilla urbaine à la kalachnikov, tirs de francs-tireurs non identifiés sont bientôt suivis par l'entrée en lice de canons et de lance-roquettes que les milices se sont procurés, grâce aux subventions des émigrés ou de protecteurs arabes. Les civils sont les cibles privilégiées de bombardements et de tirs aveugles, d'att [...]


Médias de l’article

Liban : carte physique

Liban : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Liban : drapeau

Liban : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Liban : répartition territoriale des principales communautés

Liban : répartition territoriale des principales communautés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Temple de Bacchus, Baalbek, Liban

Temple de Bacchus, Baalbek, Liban
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 40 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités en science politique, Institut d'études politiques, Grenoble
  • : chercheur à la Fondation nationale des sciences politiques, docteur en science politique
  • : chargé de recherches au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  LIBAN  » est également traité dans :

LIBAN, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/liban/#i_5082

AKKAR PLAINE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 114 mots

Vaste plaine située en bordure de la Méditerranée entre le Liban et le djebel Alaouite, le Akkar s'adosse à l'est aux plateaux basaltiques du seuil de Homs. Le Naḥr al-Kābir le traverse en le partageant entre la Syrie (au nord) et le Liban (au sud). Bien que la plus grande partie de la plaine soit en territoire syrien, le nom de Akkar tend à être réservé au secteur libanais. Malgré d'incontestable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaine-du-akkar/#i_5082

ANTI-LIBAN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 316 mots

Djābāl al-Charqui (Montagne orientale), l'Anti-Liban, chaîne de montagnes du Moyen-Orient, parallèle à la chaîne du Liban dont elle est séparée par l'étroite plaine de la Bekaa, culmine au Talaat Mūsā (2 629 m) en Syrie. Cette vaste voûte anticlinale, très lourde, affectée de quelques ondulations, est interrompue au nord par la trouée de Tripoli-Homs et séparée au sud de l'Hermon par l'ensellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anti-liban/#i_5082

ARAFAT YASSER (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU
  •  • 1 389 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps de la lutte armée »  : […] Le Mouvement de libération de la Palestine, communément appelé Fatah (la conquête), naît en réalité de la fusion de plusieurs groupuscules qui ont vu le jour dans le Golfe. Le mouvement, qui obtient le soutien initial de l'Irak et de l'Algérie de Ben Bella, lance sa première opération de commando en janvier 1965 sous l'impulsion de Khalil al-Wazir (le futur Abou Jihad), le seul à avoir déjà fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasser-arafat/#i_5082

ASSAD BACHAR AL- (1965- )

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Universalis
  •  • 2 000 mots
  •  • 1 média

Président de la République arabe syrienne depuis 2000, Bachar al-Assad, né en septembre 1965, est resté longtemps à l'écart des cercles de pouvoir. Son père, le président Hafez al-Assad, traumatisé au début des années 1980 par les conflits de succession frisant la guerre civile au cœur même du régime à l'heure de son très grave accident de santé, prépare son fils aîné Bassel pour lui succéder. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bachar-al-assad/#i_5082

BAALBEK

  • Écrit par 
  • Claude NICOLET
  •  • 717 mots
  •  • 2 médias

Anciennement Héliopolis, Baalbek, ville du Liban, est située au pied du versant occidental de l'Anti-Liban, en bordure de la riche plaine de la Beqaa, où coule l'Oronte dans son cours supérieur. Là se trouvait le célèbre sanctuaire de Jupiter, ou plutôt de la triade héliopolitaine, dont les ruines colossales subsistent aujourd'hui. Le nom de Baalbek remonte à l'époque phénicienne ( Baal Beqaa , le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baalbek/#i_5082

BEKAA ou BEQAA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 617 mots

Plaine étroite (de 8 à 15 km) et allongée sur 120 kilomètres entre le Liban et l'Anti-Liban, la Bekaa (de l'arabe al-Baq’ , la plaine ; ancienne Koilé Syria, ou Syrie Creuse) est à la fois un synclinal et un fossé-faille prolongeant le fossé du Jourdain. Sa partie centrale est parfaitement plate et assez marécageuse : située à quelque 800 ou 900 mètres d'altitude, elle se relève jusqu'au seuil de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bekaa-beqaa/#i_5082

BEYROUTH

  • Écrit par 
  • Éric VERDEIL
  •  • 1 001 mots
  •  • 1 média

Le nom de la ville en arabe, Bayrut, a probablement une origine hébraïque : be'erot, qui signifie « puits ». La ville est bâtie à l'abri d'un cap protégeant des vents du sud-ouest un emplacement propice au mouillage. Vers le sud et l'est, ce site se prolonge par une vaste zone de plaines et de collines peu élevées. Placée sur la voie de passage des invasions, la ville est un enjeu pour les conqué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beyrouth/#i_5082

CHAMOUN CAMILLE (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 1 027 mots

Le dirigeant libanais Camille Chamoun était né avec le siècle dans une famille politique. À seize ans, il suit son père en Anatolie où viennent de le déporter les autorites ottomanes. Revenu au Liban, Chamoun poursuit des études de droit. Loin de se consacrer au seul barreau, il se lance dans la politique. Il écrit au Réveil , est élu en 1929 député du Mont-Liban. Ministre en 1938, il est en 1943 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-chamoun/#i_5082

CHOUF

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 274 mots

Région traditionnelle de la montagne libanaise située au sud-est de Beyrouth, entre le djebel Barouk (1 980 m) et la mer Méditerranée, profondément entaillée par les gorges du Nahr Damour et de ses affluents. Le Chouf est copieusement arrosé et porte une abondante végétation méditerranéenne. Avant la guerre, son originalité tenait à sa population : c'était là le foyer des Druzes, installés depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouf/#i_5082

ISRAÉLO-ARABE CONFLIT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 898 mots

29 novembre 1947 Le plan de partage de l'O.N.U. prévoit la création de deux États, l'un juif, l'autre arabe, et d'une zone sous contrôle international (résolution 181). Mai 1948-juillet 1949 Proclamation de l'État d'Israël par Ben Gourion (le 14 mai) à l'échéance du mandat britannique sur la Palestine. Première guerre israélo-arabe déclenchée (le 15 mai) par les pays arabes hostiles au plan de par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israelo-arabe-reperes-chronologiques/#i_5082

CROISSANT FERTILE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 391 mots

Entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. L'expression de Croissant Fertile, qui a surtout un intérêt historique, a été forgée par l'archéologue américain Breasted, au début du xx e  siècle, pour désigner la région peuplée de sédentaires qui s'étend en fer à cheval autour de l'avancée du désert syro-arabique ou Badia ech-Cham (Chamiyé) : en gros Israël, le Liban, la côte, l'ouest et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissant-fertile/#i_5082

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation française »  : […] La décolonisation française commença pendant la Seconde Guerre mondiale, avec la fin des mandats de la S.D.N. sur les États du Levant ( Liban et Syrie). Les nationalistes arabes avaient cru obtenir satisfaction à la fin de 1936 par des accords conclus avec le gouvernement français, mais ceux-ci ne furent pas ratifiés par le Parlement. En mai 1941, lorsque Vichy admit le passage d'avions allemands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decolonisation/#i_5082

DIASPORA

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS, 
  • Vicken CHETERIAN, 
  • Kamel DORAÏ, 
  • Thibaut JAULIN, 
  • Claudine LOMBARD-SALMON, 
  • Raoul VANEIGEM, 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  • , Universalis
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La diaspora libanaise »  : […] Le Liban a connu plusieurs vagues importantes d'émigration depuis le milieu du xix e  siècle, à l'origine des différentes communautés libanaises existant aujourd'hui en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Australie, en Europe, en Afrique de l'Ouest et dans la péninsule arabique. Sous l'Empire ottoman, l'émigration libanaise se confondit avec celle des autres provinces syriennes, également t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora/#i_5082

DRUZES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 2 152 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une histoire morcelée »  : […] Historiquement, après le xi e siècle, les Druzes du Liban et de Syrie sont passés sous la domination des Ayyoubides, puis des Mameluks, et n'ont guère causé de troubles. Lors de la conquête ottomane (1516), les Druzes se rallièrent aux Turcs et, pour les récompenser, le sultan Selīm I er accorda à l'émir Fakhr al-dîn I er (de la maison druze de Ma‘an) la suzeraineté sur tous les Druzes du mont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/druzes/#i_5082

EDDÉ RAYMOND (1913-2000)

  • Écrit par 
  • Georges LABAKI
  •  • 643 mots

Raymond Eddé est né le 15 mars 1913 à Alexandrie, en Égypte, dans une famille maronite originaire du village d'Eddé, dans le district de Djebail (Byblos) au Liban. La famille Eddé est revenue au Liban en 1920, après l'instauration du mandat français sur le pays des Cèdres. Raymond Eddé obtient en 1934 une licence en droit de l'université Saint-Joseph de Beyrouth. Deux ans plus tard, son père, Émil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-edde/#i_5082

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « En quête de reconnaissance internationale »  : […] L'homme, au moment de son accession au pouvoir, paraît à première vue sans identité, voire sans projet politique. D'aucuns le désignent comme un nouveau Nasser, d'autres le définissent plutôt comme un fidèle de Sadate. C'est bien là la caractéristique majeure du règne de Moubarak, celle d'une politique en mouvement pendulaire qui oscille entre deux héritages : le régime de Moubarak serait une synt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/#i_5082

FADLALLAH MOHAMMED HUSSEIN (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 257 mots

Chef religieux chiite, le cheikh libanais d'origine irakienne Mohammed Hussein Fadlallah aurait participé, en 1957, à la fondation du parti chiite al-Dawa al-Islamiya (l'Appel de l'islam) en Irak. Né le 16 novembre 1935 à Nadjaf, au sud de Bagdad, Sayyed Mohammed Hussein Fadlallah, étudie dans une madrasa de sa ville natale. Il y reçoit les enseignements d'un grand nombre des plus éminents lettrés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-hussein-fadlallah/#i_5082

FRANCOPHONIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 3 360 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Géographie de la francophonie »  : […] La réalité francophone est mouvante. Dans un certain nombre de pays réputés francophones, le français est une langue occasionnelle, utilisée dans des circonstances de communication particulières et qu'on abandonne ensuite pour revenir à la langue maternelle ou pour passer à une autre langue d'usage. En France même, il serait illusoire d'imaginer une uniformité linguistique. Malgré la politique lin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francophonie/#i_5082

FRANGIÉ SLEIMANE (1910-1992)

  • Écrit par 
  • Georges LABAKI
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Né en 1910 dans la grosse bourgade chrétienne de Zghorta au nord du Liban, Sleimane Frangié, chrétien maronite, était le fils cadet d'une famille féodale ; il menait l'existence simple d'un chef local connu pour son caractère belliqueux et pour ses qualités de tireur d'élite dans son territoire de Zghorta quand son frère aîné, Hamid Frangié, qu'une brillante carrière politique destinait à la prés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sleimane-frangie/#i_5082

GEMAYEL BÉCHIR (1947-1982)

  • Écrit par 
  • Elizabeth PICARD
  •  • 1 212 mots
  •  • 1 média

Béchir Gemayel est un produit exemplaire de la petite bourgeoisie maronite au Liban. Né le 10 novembre 1947 à Bickfaya, au cœur de la montagne chrétienne, ce fils de pharmacien a suivi une filière classique : école secondaire chez les Jésuites, puis université Saint-Joseph, d'où il sortit licencié en droit en 1971. Mais ce sportif obstiné à la solide carrure montagnarde était surtout le benjamin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bechir-gemayel/#i_5082

GEMAYEL PIERRE (1905-1984)

  • Écrit par 
  • Elizabeth PICARD
  •  • 1 276 mots

Petits notables maronites de la prospère bourgade de Bikfaya (Metn) au cœur du Mont-Liban, les Gemayel portent le titre de cheikh. Ils affichent leur hostilité à l'égard de la puissance ottomane et leur francophilie, au point d'être contraints d'émigrer en Égypte durant la Première Guerre mondiale. À son retour à Beyrouth, Pierre, né le 1 er  novembre 1905, poursuit ses études secondaires chez les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gemayel/#i_5082

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 892 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La révolte hongroise »  : […] Au moment où débutent les hostilités, des événements dramatiques se produisent en Europe centrale. Khrouchtchev a, quelques mois plus tôt, devant le xx e  congrès du Parti communiste de l'Union soviétique, prononcé contre les crimes de Staline un véhément réquisitoire qui, en Pologne et en Hongrie, encourage les éléments désireux d'en finir avec la terreur. Si, à Varsovie, Wladyslaw Gomulka réussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/#i_5082

HAGOPIAN HAGOP (1945 env.-1988)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 1 055 mots

Né Bédros Ovanessian, peut-être en 1945, à Bagdad dans la petite communauté arménienne d'Irak, Hagop Hagopian était marié à une Yougoslave et père d'une petite fille âgée de quelques mois lorsqu'il fut abattu dans la banlieue sud d'Athènes le 28 avril 1988. Dans les années 1960, une partie de sa famille serait venue s'installer à Beyrouth où résidaient de très nombreux Arméniens. À partir de cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hagop-hagopian/#i_5082

HARIRI RAFIC (1944-2005)

  • Écrit par 
  • Agnès FAVIER
  •  • 665 mots

Homme politique libanais. Né en 1944 dans une famille musulmane sunnite de Saïda au Sud-Liban, Rafic Hariri, fils d’ouvrier agricole, obtient son baccalauréat au Caire en 1964, puis étudie la comptabilité à l’université arabe de Beyrouth. En 1966, il émigre en Arabie Saoudite où il fonde sa propre entreprise, spécialisée dans le marché de la construction. Au pays de l’or noir, il fait rapidement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rafic-hariri/#i_5082

HRAOUI ELIAS (1925-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Homme politique libanais. Né dans une famille maronite engagée dans la vie publique, l'ex-député Elias Hraoui a conquis la notoriété en 1989, en acceptant la présidence du Liban après l'assassinat de son prédécesseur René Moawad. Son mandat marque la reprise d'une vie politique relativement normale après la guerre civile qui avait opposé pendant quinze ans (1975-1989) milices chrétiennes et force […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elias-hraoui/#i_5082

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Les guerres avec les pays arabes »  : […] Dans une très large mesure, l'histoire d'Israël est avant tout l'histoire de ses guerres : guerre d'Indépendance (1948-1949), campagne du Sinaï (1956), guerre de Six Jours (juin 1967) suivie de la guerre d'usure sur le canal de Suez (de septembre 1968 à août 1970), guerre du Kippour (octobre 1973), opération du Liban (appelée en Israël « opération paix pour la Galilée ») à partir de juin 1982 , s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_5082

JOUMBLATT ou DJOUMBLATT KAMAL (1917-1977)

  • Écrit par 
  • Lucien GEORGE
  •  • 615 mots
  •  • 2 médias

Kamal Joumblatt est mort assassiné à l'âge de soixante ans, le 16 mars 1977, au cœur de cette montagne libanaise dont il était un pur produit. La gauche, dont ce chef féodal était l'incontestable figure de proue, s'est trouvée décapitée au moment où, après la guerre intérieure de 1975-1976, elle se voyait déjà dans une bien difficile posture. Le mystère qui a entouré son assassinat a ajouté une to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joumblatt-ou-djoumblatt-kamal-1917-1977/#i_5082

KARAMÉ RACHID (1921-1987)

  • Écrit par 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 1 024 mots

Rachid Karamé est né en 1921, quelques mois après que le général Gouraud eut décidé de rattacher sa ville de Tripoli au Liban. Son père, mufti de la ville, était partisan du maintien de Tripoli dans le cadre syrien. La famille Karamé reste hostile au Grand Liban jusqu'à ce que l'ensemble du sunnisme libanais s'y rattache. Le père de Rachid accepte alors de diriger le deuxième gouvernement du Liban […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachid-karame/#i_5082

L'AUTRE RIVE, LE LIBAN (exposition)

  • Écrit par 
  • Hélène ERISTOV
  •  • 1 046 mots

Du 27 octobre 1998 au 2 mai 1999, l'Institut du monde arabe à Paris a présenté le patrimoine libanais dans sa diversité – outillage préhistorique, idoles phéniciennes, stèles hellénistiques, mosaïques byzantines, icônes melkites –, mais aussi dans la continuité d'une civilisation méditerranéenne où les mythes naissent des errances du commerce et de la guerre. Plus de cinq cents objets venaient de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-autre-rive-le-liban/#i_5082

MÉDECINS SANS FRONTIÈRES

  • Écrit par 
  • Rony BRAUMAN
  •  • 1 095 mots

Créé à Paris en 1971, Médecins sans frontières est aujourd'hui l'une des principales organisations humanitaires dans le monde, bénéficiant d'une popularité et d'une reconnaissance qu'est venu couronner le prix Nobel de la paix en 1999. L'heure était aux espoirs du développement et à l'émancipation du Tiers Monde, dix ans après les indépendances africaines, lorsque deux groupes de médecins et de jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecins-sans-frontieres/#i_5082

ORONTE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 588 mots
  •  • 1 média

Rivière du Proche-Orient, l'Oronte (en arabe, Nahr al-‘Asī : « le fleuve rebelle ») est long de 570 kilomètres et présente un débit moyen de 78,5 mètres cubes par seconde. Il naît au Liban, dans la Bekaa (Ain Zerqa : la « Source bleue »), au nord du seuil de Baalbek qui le sépare du bassin du Litani. Il traverse des seuils rocheux et draine d'anciennes cuvettes ; aussi sa vallée, de formation réce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oronte/#i_5082

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les Palestiniens dans le drame du Liban »  : […] La présence palestinienne armée militante dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban (à Saïda, Beyrouth et Tripoli) met en danger l'État libanais dès 1968 du fait des représailles israéliennes contre l'aéroport de Beyrouth, contre les responsables de l'O.L.P. à Beyrouth et contre les villages du Liban-Sud « occupés » par des unités de fedayin. Des affrontements entre ces derniers et l'armée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_5082

PHÉNICIENS

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR, 
  • Paul PETIT
  •  • 6 298 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La côte phénicienne »  : […] Il n'y a pas de Phénicie à proprement parler, mais une côte phénicienne, qui commence au sud du mont Carmel et se poursuit vers le nord jusqu'au-delà d'Ougarit, près du golfe d'Issos. C'est une bande côtière, aux plaines rares et étroites (plaine de Simyra, arrière-pays de Sidon et de Tyr), serrées entre la mer à l'ouest et les chaînes du Liban et des monts Nozaïriens à l'est. Les fleuves sont to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheniciens/#i_5082

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le tournant des « révolutions arabes » »  : […] L'existence, fin 2010-début 2011, de mouvements de protestations populaires massifs contre les dirigeants en place, en Tunisie d'abord, puis en Égypte ainsi que dans d'autres pays de la région, clôt ce « moment américain » au Proche-Orient, bien davantage que ne l'avait laissé augurer l'arrivée du démocrate Barack Obama à la tête de l'administration américaine en 2008. Très vite, en effet – et mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_5082

SAÏDA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 445 mots

Vieille cité méditerranéenne aujourd'hui située au Liban, Saïda (en arabe Sayda, anc. Sidon) est le centre administratif du gouvernorat ( muhafazah ) d'al-Janub (Liban Sud). Cette ville, aux activités de pêche et de commerce, est aussi le principal marché agricole pour l'intérieur du pays. Terminus méditerranéen de l'oléoduc long de 1 720 kilomètres qui traverse l'Arabie Saoudite, Saïda abrite de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saida/#i_5082

SARKIS ELIAS (1924-1985)

  • Écrit par 
  • Elizabeth PICARD
  •  • 964 mots

Elias Sarkis, qui sera président du Liban de 1976 à 1982, naît à Chebanieh le 20 juin 1924 dans une famille maronite aux ressources modestes. Il n'est apparenté ni de près ni de loin aux grands lignages qui se partagent la direction de la communauté et le destin du Liban. Il travaille déjà, dans l'administration des chemins de fer, lorsqu'il obtient son baccalauréat en 1945 et choisit d'étudier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elias-sarkis/#i_5082

SHARON ARIEL (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 159 mots
  •  • 1 média

Peu d’hommes auront été aussi controversés qu’Ariel Sharon, général et homme politique israélien, décédé en janvier 2014, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans, après huit années passées dans le coma. En Israël, il avait ses admirateurs séduits par son audace militaire et sa force de conviction, mais aussi beaucoup de contempteurs effrayés par son indocilité et sa brutalité. À l’étranger, il était pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ariel-sharon/#i_5082

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Ouverture sur l'extérieur »  : […] Le régime de Bachar al-Assad manifeste une volonté d'ouverture extérieure, qui représente aussi une manière d'accéder à des ressources nouvelles. Les proximités avec la Russie et l' Iran sont naturellement renforcées, représentant des « fondamentaux » du système syrien : l'Iran pour l'approvisionnement énergétique qui s'accroît dans les années 2000 ; la Russie de Vladimir Poutine en matière financ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_5082

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 238 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle formule : l'attentat-suicide »  : […] Les Tigres tamouls du Sri Lanka ont formé une des plus redoutables organisations dites terroristes. Il s'agit en fait, comme dans le cas du Hezbollah libanais, d'un mouvement politique menant des opérations militaires de guérilla, mais recourant aussi aux attentats terroristes. Le mouvement indépendantiste des Tigres de la libération de l'Eelam tamoul (Liberation Tigers of Tamil Eelam, L.T.T.E.) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_5082

TRIPOLI, Liban

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

Située à 90 kilomètres au nord de Beyrouth, Tripoli (en arabe Trabulus) doit son nom, d'origine grecque, signifiant les trois villes, au fait qu'elle fut le centre de la confédération phénicienne : les Sidoniens, les Tyriens et les Aradiens y occupaient trois quartiers différents, entourés chacun d'une enceinte. Fondée vers ~ 800 par les Phéniciens, elle devint un port prospère ; embellie aux époq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tripoli-liban/#i_5082

TYR (auj. SOUR), Liban

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 773 mots

La ville de Tyr (actuelle Sour) se dressait sur la côte méditerranéenne, à 19 kilomètres au nord de la frontière actuelle entre le Liban et Israël et à 40 kilomètres au sud de Sidon (auj. Saïda). Elle fut un grand port phénicien à partir de 2000 avant J.-C. environ et jusqu'à la fin de la période romaine. Construite en partie sur une île et sur le continent, Tyr fut probablement à l'origine une co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyr-sour/#i_5082

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe DROZ-VINCENT, Elizabeth PICARD, Éric VERDEIL, « LIBAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/