Histoire des sciences : personnalités, xvie s.


ACQUAPENDENTE GIROLAMO FABRICI D' (1533-1619)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 410 mots

Lorsque Fallope mourut, en 1562, l'université de Padoue chargea Girolamo Fabrici, pourtant dépourvu de titres, de diriger les démonstrations d'anatomie ; son talent le fit nommer, trois ans plus tard, à la chaire de chirurgie puis, en 1571, à celle d'anatomie de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquapendente-girolamo-fabrici-d/#i_0

AGRICOLA GEORG BAUER dit (1494-1555)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MENDIBURU
  •  • 271 mots

Érudit allemand né à Glauchau (Saxe), Agricola peut être considéré comme le père de la minéralogie. Après des études de philosophie à Leipzig, à Bologne et à Padoue, des études de médecine à Ferrare, il exerce comme médecin municipal à Joachimstal de 1527 à 1533, puis à Chemnitz de 1533 à sa mort.Vivant dans la plus grande région minière de l'Europe du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agricola/#i_0

ALDROVANDI ULISSE (1522-1605)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

Après avoir été page puis pèlerin, Aldrovandi étudia à Padoue et à Bologne, en 1545, d'abord le droit, puis la médecine. En 1549, il fut arrêté, accusé d'hérésie et envoyé à Rome où il put se disculper, probablement en partie grâce à sa naissance noble. De retour à Bologne, il obtint son diplôme de médecine en 1553 et s'intéressa à la botanique. Il fut nommé professeur en titre d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulisse-aldrovandi/#i_0

BAUHIN JEAN (1541-1612 ou 1613)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 322 mots

Médecin et botaniste qui incarne très bien le réseau d'amitiés et de collaborations scientifiques qui s'installe durant le xvie siècle en Europe malgré les nombreux conflits religieux.Fils d'un médecin contraint de quitter la France après sa conversion au réformisme, Jean Bauhin, né à Bâle en 1541, étudie la médecine et la botanique auprès de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bauhin/#i_0

BELON PIERRE (1517 env.-1564)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 706 mots

On ne connaît que fort peu de choses de l'enfance de Pierre Belon, si ce n'est qu'il est né à Souletière, près du Mans, probablement en 1517, dans une famille modeste. Dans ses écrits, Belon affirme avoir très tôt manifesté un fort intérêt pour les sciences, et il occupe, vers 1535, une fonction de garçon apothicaire auprès de René des Prez, apothicaire de l'évêque de Clermont. Il reçoit la protec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-belon/#i_0

BOMBELLI RAFFAELE (1526-1573)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 223 mots

On ne sait pratiquement rien de la vie de Bombelli, sinon qu'il est né à Bologne en 1526. Il fut le premier des grands mathématiciens italiens du xvie siècle à apporter une importante contribution à l'étude des équations algébriques du 3e et du 4e degré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raffaele-bombelli/#i_0

BOVELLES CHARLES DE (1478-1567)

  • Écrit par 
  • Pierre MAGNARD
  •  • 1 167 mots

Naître à Saint-Quentin dans une vieille famille picarde, grandir sous la protection de François et Charles de Hallewin, évêques d'Amiens et de Noyon, être l'élève de Jacques Lefèvre d'Étaples au collège du Cardinal-Lemoine avant d'en devenir l'un des maîtres, vivre dans le commerce des Champier, Clichtove, Budé, Bérauld, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-bovelles/#i_0

CAMPANELLA TOMMASO (1568-1639)

  • Écrit par 
  • Michel-Pierre LERNER
  •  • 2 015 mots

Dans une lettre du 6 juillet 1638 à Ferdinand II de Médicis, Campanella déclarait : « Le siècle futur nous jugera, car, pour le présent, il crucifie toujours ses bienfaiteurs : mais ceux-ci ressuscitent le troisième jour ou le troisième siècle. » Confirmant pour ainsi dire cette prophétie, le renouveau d'intérêt pour le dominicain calabrais s'est manifesté à partir des années 1860-1880 : mais si a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommaso-campanella/#i_0

CARDAN JÉRÔME (1501-1576)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 1 968 mots

Médecin, mathématicien, astrologue, physicien, « inventeur », philosophe, Gerolamo Cardano, esprit génial, mais personnalité chaotique, pouvait faire preuve de l'esprit critique le plus aigu et de la crédulité la plus enfantine ; attentif à l'enchaînement des causes et des effets, il était néanmoins persuadé de l'intervention irrationnelle des démons. Né le 24 septembre 1501, à Pavie, il était le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-cardan/#i_0

CESALPINO ANDREA (1519-1603)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 249 mots

Médecin, philosophe et botaniste italien né le 6 juin 1519 à Arezzo (Toscane), mort le 23 février 1603 à Rome.Andrea Cesalpino succède à son professeur Luca Ghini en tant que professeur de médecine et directeur des jardins botaniques de l'université de Pise. À partir de 1592, il est nommé médecin personne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-cesalpino/#i_0

COLOMBO REALDO (1516-1559)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 222 mots

Né à Crémone, Colombo ne doit pas seulement sa notoriété au fait d'avoir pratiqué l'autopsie d'Ignace de Loyola en 1556. Ce grand anatomiste occupa, de 1546 à 1551, la chaire de chirurgie et d'anatomie à l'université de Padoue (où il succédait à André Vésale), puis il enseigna à Pise et à Rome, au collège de la Sapi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/realdo-colombo/#i_0

COPERNIC NICOLAS (1473-1543)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  • , Universalis
  •  • 5 405 mots
  •  • 4 médias

L'astronome polonais Nicolas Copernic doit être considéré comme l'un des plus grands génies de son époque. Il a conquis une gloire universelle grâce à sa théorie du mouvement de la Terre et des planètes. Dans son système héliocentrique (connu, depuis lors, sous le nom de système […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-copernic/#i_0

DEE JOHN (1527-1608)

  • Écrit par 
  • Mordechai FEINGOLD
  •  • 684 mots

Mathématicien,physicien et astrologue anglais, John Dee est né le 13 juillet 1527 à Londres et mort en décembre 1608 à Mortlake, dans le Surrey. Il entre en 1542 au Saint John's College de Cambridge, dont il sort diplômé en 1548. Il devient membre du Trinity College de Cambridge à sa fondation, en 1546. Il approfondit ses études scientifiques lors d'une brève visite sur le continent en 1547, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dee/#i_0

DEL FERRO SCIPIONE (1465-1526)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 606 mots

Lemathématicien italien Scipione Del Ferro (orthographié parfois Ferreo) est né à Bologne le 6 février 1465. On sait que son père travaillait dans un atelier de fabrication du papier. Del Ferro étudia probablement à l’université de Bologne, fameuse institution fondée en 1088 et protégée par une charte signée de l’empereur Frédéric Barberousse en 1158. Del Ferro y devient professeur d’arithmétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipione-del-ferro/#i_0

EUSTACCHI BARTOLOMEO (1510-1574)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 174 mots

Venu d'Ancône, Eustacchi enseigna la médecine au collège de la Sapience à Rome ; galéniste fervent, il s'y montra adversaire des théories révolutionnaires de Vésale. Consacrantses recherches à l'anatomie, il étudia particulièrement les muscles des paupières et du cou, les vaisseaux coronaires, la veine cave inférieure et ses valvules. Il précisa le trajet d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-eustacchi/#i_0

FALLOPE GABRIEL (1523-1562)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 349 mots

Gabriele Falloppio, dit Gabriel Fallope en français, né à Modène en 1523, est un anatomiste et médecin parmi les plus importants du xvie siècle, en même temps qu'un naturaliste et un botaniste (il sera surintendant du jardin botanique de Padoue). Après des études de médecine à Ferrare, il exerce l'anatomie et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-fallope/#i_0

FERNEL JEAN (1497-1558)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 360 mots

Après avoir étudié à Paris la philosophie, les mathématiques et les lettres, Fernel enseigne la première de ces sciences au collège des Lombards et publie un livre sur les mathématiques, De proportionibus (1526), et deux livres d'astronomie, le Monalosphaerium et la Cosmotheoria (1528). Dans ce d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fernel/#i_0

FERRARI LUDOVICO (1522-1565)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 125 mots

Algébriste italien, né et mort à Bologne. Entré au service de Jérôme Cardan dès l'âge de quinze ans comme garçon de courses, avant de devenir son assistant, Ludovico Ferrari commença ainsi une carrière de mathématicien qui devait faire de lui le plus célèbre des disciples de Cardan. Il ne publia aucun ouvrage, mais Cardan incorpora toutes les recherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludovico-ferrari/#i_0

FRACASTORO GIROLAMO (1478-1553)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 675 mots

Médecin, humaniste et poète véronais, Fracastoro est l'une des figures les plus représentatives du gentilhomme savant de la Renaissance.Après des études à l'université de Padoue, où il a pour condisciple Copernic et comme maîtres l'anatomiste Achillini et le philosophe Pomponazzi, il y enseigne à son tour la logique. Il séjourne pendant plusieurs années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girolamo-fracastoro/#i_0

FUCHS LEONHART (1501-1566)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 671 mots
  •  • 2 médias

Leonhart Fuchs, également médecin humaniste, est considéré comme l’un des pères allemands de la botanique.Né en 1501 à Wemding, dans le duché de Bavière (Allemagne), Leonhart Fuchs commence ses études classiques à l’université d’Ingolstadt en 1519, avec l’humaniste Johannes Reuchlin. Fuchs adhère aux idées protestantes. Il devient docteur en médecine en 1524 et commence à pratiquer à Munich. Il re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonhart-fuchs/#i_0

GALILÉE (G. GALILEI)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 4 198 mots
  •  • 4 médias

Le nom de Galilée est plus que célèbre. Il fut – il est encore – signe de contradiction, et l'homme auquel il appartient s'estompe derrière les symboles. Symbole du martyr qui a souffert pour les droits de la raison et de l'expérience face aux dogmatismes philosophiques et qui a ouvert l'ère de la science positive. P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-1564-1642/#i_0

GALILÉE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 638 mots

15 février 1564 Galilée (Galileo Galilei) naît à Pise ; il est le premier des six ou sept enfants du musicien Vincenzo Galilei, qui avait épousé en 1562 Giulia degli Ammannati.1583 Selon son premier biographe, Vincenzo Viviani, Galilée formule la loi d'isochron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-reperes-chronologiques/#i_0

GANS DAVID (1541-1613)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 860 mots

Historien, cosmographe et astronome juif de l'époque de la Renaissance, David Gans fut le premier auteur hébraïque à mentionner Copernic, d'une manière très élogieuse d'ailleurs, le premier aussi à donner une description correcte des continents à la suite de la découverte de l'Amérique.Né à Lippstadt, en Westphalie, David Gans entreprend des études rabbi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-gans/#i_0

LAGUNA ANDRÉS (1511-1559)

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 1 079 mots

D'origine juive, convertis en 1492, les Laguna se sont intégrés dans la société chrétienne sans trop souffrir de la discrimination qui freinait la promotion sociale des « nouveaux chrétiens ». Le père, converso, meurt médecin apprécié du beau monde, deux frères font carrière dans le clergé, mais c'est à Andrés, le brillant médecin cosmopolite, que la famille doit prestige et pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andres-laguna/#i_0

LÉONARD DE VINCI (1452-1519)

  • Écrit par 
  • André CHASTEL
  •  • 12 055 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le savoir »  : […] La « science » de Léonard a généralement déçu les philosophes qui mettent, comme il se doit, l'accent sur la systématisation des observations ; elle a ébloui ceux qui sont sensibles à la capacité d'appréhender méthodiquement les phénomènes et d'isoler leurs caractères. Il n'y a aucun doute, l'activité intellectuelle de Léonard est plus conforme à l'orientation aristotélicienne qui part de la saisi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonard-de-vinci/3-le-savoir/

MAIER MICHAEL (1566-1622)

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 323 mots

Médecin et alchimiste, né à Rindsberg, près de Kiel, Michael Maier obtint le doctorat de médecine à Rostock, où il vécut avant de s'installer à Prague à la cour de Rodolphe II, dont il devint le médecin personnel et le secrétaire particulier. Maier fait donc partie de ces nombreux alchimistes et hermétistes qui trouvèrent en cet empereur un prince protecteur et un mécène partageant leur intérêt po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-maier/#i_0

MATTHIAS DE L'OBEL (1538-1616)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 665 mots
  •  • 2 médias

Botaniste flamand, Matthias (ou Mathias) de L’Obel (ou de Lobel), en latin Matthaeus Lobelius, proposa un mode de classement des plantes reconnu par ses contemporains comme l’un des meilleurs de cette époque.Né à Lille, dans les Flandres françaises, en 1538, Matthias de L’Obel étudie à Montpellier sous la direction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-de-l-obel/#i_0

NUÑES PEDRO (1502-1578)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 108 mots

Mathématicien et cosmographe, le Portugais Pedro Nuñes invente la théorie du rumb, devenue la loxodromie au xviie siècle. Lorsqu'un navire suit le même rumb de vent, il décrit une courbe qui rencontre tous les méridiens sous un angle constant. Le long de cet arc de loxodromie, les positions du navire, en longitude et latitude, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-nunes/#i_0

ORTA GARCIA DE (1499 ou 1501-1568)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 468 mots
  •  • 2 médias

Garcia de Orta (ou da Orta), né à Castelo de Vide au Portugal en 1499 (ou en 1501) et mort à Goa en Inde en 1568, est un médecin portugais connu pour un traité de médecine tropicale à base de plantes.Formé à Salamanque en Espagne, converti au catholicisme, son origine juive détermine très largement sa vie. De retour à Lisbonne en 1526, il devient médecin du roi Jean III mais, sans doute parce qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garcia-de-orta/#i_0

PARACELSE (1493-1541)

  • Écrit par 
  • Bernard GORCEIX
  •  • 2 327 mots
  •  • 1 média

Le médecin suisse Paracelse (de son vrai nom, Theophrast Bombast von Hohenheim) joue un rôle considérable dans l'histoire de la médecine, de la philosophie, des religions, entre le Moyen Âge et l'époque moderne. Il incarne les contradictions, les invraisemblances, les intuitions géniales de la Renaissance. S'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paracelse/#i_0

PARÉ AMBROISE (1510 env.-1590)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 1 174 mots
  •  • 1 média

Chirurgien français, Ambroise Paré a été nommé le « père de la chirurgie moderne ». Né près de Laval, il s'initie à la médecine chez un chirurgien de Vitré. Arrivé à Paris vers 1529, il devient aide-chirurgien-barbier à l'Hôtel-Dieu ; puis maître chirurgien (1536), et entre au service du duc de Montejean qu'il suit au siège de Turin. À la bataille du Pas d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambroise-pare/#i_0

PLATTER FÉLIX (1536-1614)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 427 mots

FélixPlatter est un médecin et botaniste suisse, né à Bâle le 28 octobre 1536. Son père, Thomas Platter le Vieux, est un intellectuel autodidacte, montagnard promis à la ferme, ayant appris le grec le latin et l'hébreu, en particulier à Sélestat, alors haut lieu de l'humanisme européen, avant de devenir correcteur d'imprimerie à Bâle. Il semble que son imprimerie ait produit l'Insti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-platter/#i_0

RONDELET GUILLAUME (1507-1566)

  • Écrit par 
  • Claire BOUYRE
  •  • 808 mots
  •  • 1 média

Médecin et naturaliste français, Guillaume Rondelet est principalement connu pour ses travaux sur les poissons. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-rondelet/#i_0

SANTORIO SANTORIO (1561-1636)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Médecin italien, né le 29 mars 1561 à Capodistria, en Italie (auj. Koper, Slovénie), mort le 22 février 1636 à Venise.Santorio Santorio obtient en 1582 son doctorat de médecine à l'université de Padoue, où il exercera comme professeur de médecine théorique de 1611 à 1624. En 1587, obéissant à l'ordre d'un noble croate, il devient son médecin personnel. De 1587 à 1599, Santorio semble avoir passé u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santorio-santorio/#i_0

SNELL VAN ROYEN WILLEBRORD (1580-1626)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 584 mots

Le mathématicien néerlandais Willebrord Snell Van Royen (1580-1626) publie en 1617 à Leyde (Hollande) le traité EratosthenesBatavus. De Terrae ambitus veraquantitate.Snell naît le 13 juin 1580 à Leyde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willebrord-snell-van-royen/#i_0

STEVIN SIMON (1548-1620)

  • Écrit par 
  • Frédéric de BUZON
  •  • 1 495 mots
  •  • 1 média

Simon Stevin est un savant important de la seconde moitié du xvie siècle aux Pays-Bas. Ses travaux les plus célèbres concernent les mathématiques pures et appliquées ainsi que la physique, notamment la statique. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés, non seulement aux « sciences pures », mais aussi à la lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-stevin/#i_0

TARTAGLIA NICCOLO FONTANA dit (1499-1557)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 320 mots

Mathématicien italien auquel on doit une méthode de résolution de l'équation du troisième degré et un des premiers traités de balistique. Niccolo Fontana est né à Brescia. Lors du sac de cette ville par les Français (1512), il eut la mâchoire fendue par un sabre ; il en résulta une difficulté de parole qui lui valut le surnom de Tartaglia (bègue). En 1534 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tartaglia/#i_0

VÉSALE ANDRÉ (1514-1564)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 730 mots
  •  • 5 médias

Né à Bruxelles, André Vésale commence ses humanités à Louvain, puis étudie la médecine à Paris (1533-1536). Ses maîtres parisiens sont Gonthier d'Andernach et Jacques Sylvius ; Michel Servet est son condisciple. Sa passion pour l'anatomie l'entraîne à déterrer des cadavres au cimetière des Innocents et à dérober des pendus au gibet de Montfaucon. À vingt an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-vesale/#i_0

VIÈTE FRANÇOIS (1540-1603)

  • Écrit par 
  • Jean GRISARD
  •  • 1 387 mots

Viète est célèbre aujourd'hui en tant qu'inventeur de l'algèbre moderne. Or, à son époque, il était plus connu comme maître des requêtes et conseiller privé d'Henri IV que comme mathématicien. Toute sa vie est en effet marquée par cette dualité d'une carrière politique brillante et d'un ardent travail de cabinet sur les plus hauts problèmes posés par les mat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-viete/#i_0


Affichage 

Systèmes planétaires de Copernic, Brahe et Descartes

Systèmes planétaires de Copernic, Brahe et Descartes

photographie

Descartes (1596-1650) n'est pas seulement philosophe : mathématicien de génie, il est aussi l'un des fondateurs de la physique. Son système planétaire (représenté en haut à droite) est ici placé au même rang que ceux de Copernic (en haut à gauche) et de Tycho Brahe (en... 

Crédits : AKG

Afficher

André Vésale

André Vésale

photographie

André Vésale, anatomiste et physiologiste flamand, est l’auteur d’un précis d'anatomie, Fabrica, qui intègre une représentation des organes humains. Il est représenté, sur ce tableau (non daté) de Jan Van Calcar, enseignant à Bologne. Jan Van Calcar, André... 

Crédits : AKG-images

Afficher

Leonhart Fuchs

Leonhart Fuchs

photographie

Avec son ouvrage « De historia stirpium commentarii insignes », un des livres fondateurs de la botanique, adapté ou traduit de nombreuses fois, Leonhart Fuchs (1501-1566) est considéré comme l’un des pères de la botanique allemande. Ici son portrait vers... 

Crédits : ullstein - Archiv Gerstenberg/ ullstein bild/ AKG-images

Afficher

Matthias de L’Obel 

Matthias de L’Obel 

photographie

Portrait du médecin et botaniste Matthias de L’Obel (1538-1616) qui a été gravé par Francis Delaram en 1615. L’origine du nom de ce scientifique, né à Lille, serait Obel, Aubel ou Aubeau, ce qui signifie « peuplier blanc » (Populus alba) en langue d’oïl. Sous son... 

Crédits : Historical Picture Archive/CORBIS

Afficher

Tycho Brahe

Tycho Brahe

photographie

L'astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) est représenté dans son observatoire d'Uraniborg, qu'il fit construire sur l'île de Hven, près de Copenhague. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Galilée, J.Sustermans

Galilée, J.Sustermans

photographie

Galilée (1564-1642), par Joost Sustermans. Offices, Florence. 

Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

Afficher

Œuvre peint

Œuvre peint

tableau

L'œuvre peint de Léonard (.: œuvres perdues ou ruinées). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Systèmes planétaires de Copernic, Brahe et Descartes

Systèmes planétaires de Copernic, Brahe et Descartes
Crédits : AKG

photographie

André Vésale

André Vésale
Crédits : AKG-images

photographie

Leonhart Fuchs

Leonhart Fuchs
Crédits : ullstein - Archiv Gerstenberg/ ullstein bild/ AKG-images

photographie

Matthias de L’Obel 

Matthias de L’Obel 
Crédits : Historical Picture Archive/CORBIS

photographie

Tycho Brahe

Tycho Brahe
Crédits : Hulton Getty

photographie

Galilée, J.Sustermans

Galilée, J.Sustermans
Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

photographie

Œuvre peint

Œuvre peint
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau



haut de page

Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD

Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis

©2019 Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.