NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le tractarien

La première partie de la carrière de John Henry Newman, né à Londres, se déroula à l'université d'Oxford (1833-1841), où il rencontra ceux qui allaient lancer avec lui le mouvement des Tracts for the Times : R. H. Froude, J. Keble, J. H. Bowden, E. B. Pusey, R. W. Church. Ce mouvement fut, à l'origine, une protestation contre le régime d'une Église établie soumise à un État en voie de sécularisation ; mais il devint très vite une école de spiritualité et un courant de théologie au sein de l'anglicanisme. Les Tracts eurent aussi une préoccupation historique : un bon nombre d'entre eux sont consacrés à la doctrine des Pères de l'Église et à celle des « théologiens carolins » de l'anglicanisme ; d'autres visaient à restaurer certains aspects traditionnels du christianisme ; mais les Tracts ne furent pas un mouvement de « haute Église » à caractère liturgique, comme on le croit souvent. Newman écrivit lui-même près du tiers de ces brochures d'ampleur variable. Dans la dernière, le Tract 90, il affirmait qu'on devait pouvoir vivre au sein de l'Église anglicane avec des opinions catholiques.

En matière d'ecclésiologie, l'aspect le plus caractéristique du Mouvement d'Oxford est d'avoir soutenu la théorie dite des branches de l'Église (Branch Theory) ou encore de la via media. D'après cette théorie, l'Église catholique subsiste en trois branches : la grecque, l'anglicane et la romaine. Chacune d'entre elles est réellement et identiquement l'Église catholique ; la séparation est venue des circonstances historiques ; il n'y a pas eu de schisme entre elles et il n'y en a pas vraiment tant que l'une des branches ne vient pas s'installer sur le terrain des autres. L'anglicanisme est, en outre, une via media entre le protestantisme et Rome, car il fait sien le principe de réforme de l'Église et, par ailleurs, il maintient contre le protestantisme l'au [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Écrit par :

  • : directeur du Centre d'études Istina et de la revue Istina

Classification


Autres références

«  NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le compromis victorien »  : […] Le type le plus représentatif de ce « compromis victorien » est Thomas Babington Macaulay (1800-1859), mais il y eut plusieurs réactions d'un caractère idéaliste contre le rationalisme prédominant et l'illusion d'un équilibre enfin établi. Notamment Thomas Carlyle (1795-1881), qui, entre autres œuvres plus connues, critiqua l'organisation sociale moderne dans Past and Present […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_3933

APOLOGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 540 mots

Dans le chapitre « Du Moyen Âge à l'époque contemporaine »  : […] La démarche apologétique classique du christianisme avait été formulée par saint Anselme dans son Proslogion (1078) : fides quaerens intellectum . La foi recherche les motifs qui, sans prétendre démontrer ce qui demeure mystérieux pour la raison, permettent de croire, et fondent un « jugement de crédibilité ». Mais les motifs de crédibilité ne sont pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apologetique/#i_3933

OXFORD MOUVEMENT D'

  • Écrit par 
  • Maurice NÉDONCELLE
  •  • 1 534 mots

Mouvement d'idées qui s'est produit dans l'Église anglicane au xix e siècle et qui a eu pour but d'y raviver les éléments catholiques de sa tradition sans lui retirer pourtant son indépendance à l'égard de la papauté. Inauguré en 1833, ce mouvement a été appelé « tractarien » à cause des Tracts for the Times que publièrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-d-oxford/#i_3933

Les derniers événements

16-19 septembre 2010 • Vatican - Royaume-UniVisite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni.

personnes – intellectuels, militants athées, féministes ou homosexuels – manifestent dans la capitale contre les «orientations conservatrices» du pape, le coût de sa visite et sa gestion du scandale des prêtres pédophiles. Le 19, à Birmingham, Benoît XVI préside la cérémonie de béatification du cardinal John Henry Newman, théologien anglican du xix  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard DUPUY, « NEWMAN JOHN HENRY - (1801-1890) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-newman/