NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les plus grands théologiens du catholicisme sont parfois des hommes qui ont été formés hors de son sein. C'est le cas de saint Augustin, c'est celui aussi de Newman. Sa pensée est l'héritière en droite ligne de celles des grands anglicans, Hooker, Butler, Coleridge, qu'il a acclimatées dans le catholicisme. Ceux-ci ont eu le sens de l'histoire et s'étaient interrogés sur l'historicité du christianisme bien avant qu'on ait songé à le faire dans le catholicisme. Au moment de son adhésion à l'Église catholique, Newman donna, dans son Essai sur le développement de la doctrine chrétienne, cette raison, aujourd'hui familière mais au premier abord surprenante, qu'il se ralliait à elle parce qu'elle était l'Église, non de l'immutabilité, mais du développement, l'Église insérée dans l'histoire, en un mot l'Église réelle. Cette perception était liée aussi à une philosophie que Newman, tout au long de son œuvre, a formulée avec toujours plus de vigueur et de clarté.

L'œuvre de Newman, demeurée longtemps méconnue et mal comprise, même au sein de l'Église catholique, qui a pourtant conféré à son auteur la dignité cardinalice (1879), est la première œuvre de théologie qui tienne compte de l'historicité de l'Église et l'étudie dans toutes ses dimensions. Elle rencontre cent ans plus tard un regain d'intérêt dans l'ère de réformes et de transformations consécutives au IIe Concile du Vatican.

Le tractarien

La première partie de la carrière de John Henry Newman, né à Londres, se déroula à l'université d'Oxford (1833-1841), où il rencontra ceux qui allaient lancer avec lui le mouvement des Tracts for the Times : R. H. Froude, J. Keble, J. H. Bowden, E. B. Pusey, R. W. Church. Ce mouvement fut, à l'origine, une protestation contre le régime d'une Église établie soumise à un État en voie de sécularisation ; mais il devint très vite une école de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : directeur du Centre d'études Istina et de la revue Istina

Classification


Autres références

«  NEWMAN JOHN HENRY (1801-1890)  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le compromis victorien »  : […] Le type le plus représentatif de ce « compromis victorien » est Thomas Babington Macaulay (1800-1859), mais il y eut plusieurs réactions d'un caractère idéaliste contre le rationalisme prédominant et l'illusion d'un équilibre enfin établi. Notamment Thomas Carlyle (1795-1881), qui, entre autres œuvres plus connues, critiqua l'organisation sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_3933

APOLOGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 540 mots

Dans le chapitre « Du Moyen Âge à l'époque contemporaine »  : […] La démarche apologétique classique du christianisme avait été formulée par saint Anselme dans son Proslogion (1078) : fides quaerens intellectum . La foi recherche les motifs qui, sans prétendre démontrer ce qui demeure mystérieux pour la raison, permettent de croire, et fondent un « jugement de crédibilité ». Mais les motifs de crédibilité ne son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apologetique/#i_3933

OXFORD MOUVEMENT D'

  • Écrit par 
  • Maurice NÉDONCELLE
  •  • 1 534 mots

Mouvement d'idées qui s'est produit dans l'Église anglicane au xix e siècle et qui a eu pour but d'y raviver les éléments catholiques de sa tradition sans lui retirer pourtant son indépendance à l'égard de la papauté. Inauguré en 1833, ce mouvement a été appelé « tractarien » à cause des Tracts for the Times que publièrent ses dirigeants. Graveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-d-oxford/#i_3933

Voir aussi

Les derniers événements

16-19 septembre 2010 • Vatican - Royaume-UniVisite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni.

personnes – intellectuels, militants athées, féministes ou homosexuels – manifestent dans la capitale contre les «orientations conservatrices» du pape, le coût de sa visite et sa gestion du scandale des prêtres pédophiles. Le 19, à Birmingham, Benoît XVI préside la cérémonie de béatification du cardinal John Henry Newman, théologien anglican du xix  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard DUPUY, « NEWMAN JOHN HENRY - (1801-1890) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-henry-newman/