ITALIELangue et littérature

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Esprit de la littérature

Héritage et création

Né, comme les autres langues romanes, du latin tardif, l'italien écrit est toscan par le vocabulaire, mais reste latin par la syntaxe : dès l'origine, le divorce entre langue écrite et langue parlée fut consommé, et, jusqu'à nos jours, la littérature italienne souffre de cette situation. L'italien écrit est un italien rhétorique, redondant, comme vaniteux de sa supériorité sur l'italien usuel. Le cas le plus typique est celui de Boccace : Boccace écrit des contes qui débordent de vie, d'esprit, d'astuce, où les épisodes se succèdent tambour battant, mais il les rédige dans une prose oratoire copiée sur la prose latine, et la période trop ample et trop lourde de ses phrases dilue la saveur du récit. Ce qui était vrai au xive siècle n'a pas cessé de l'être au xxe siècle. Le plus grand philosophe, essayiste et critique italien de notre époque, Benedetto Croce, compose ses livres comme des dissertations, avec des balancements oratoires qui en rendent la lecture fastidieuse toujours, souvent insupportable.

Les « professionnels » de la littérature

Le souvenir de la Rome antique et de ses splendeurs a été fatal pour la littérature italienne. Depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à l'écroulement du fascisme, la péninsule a été la proie tantôt d'invasions étrangères, tantôt de guerres civiles, et si les infortunes de la patrie ont inspiré quelques-uns de leurs plus beaux accents aux principaux écrivains italiens, ils ont constamment puisé pour les exprimer dans le seul trésor resté intact parmi tant de désastres, à savoir l'intarissable réserve de belles phrases tournées et polies à l'époque glorieuse par les orateurs latins et en particulier par le plus illustre d'entre eux, Cicéron. C'est ainsi qu'un avocat, un rhéteur, un virtuose du balancemen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 43 pages



Médias de l’article

Italo Svevo

Italo Svevo
Crédits : Umberto Veruda/ Mondadori/ Getty Images

photographie

Vittorio Alfieri

Vittorio Alfieri
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Gabriele D'Annunzio

Gabriele D'Annunzio
Crédits : Lebrecht Authors/ Bridgeman Images

photographie

Giovanni Verga

Giovanni Verga
Crédits : Biblioteca Ambrosiana/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Afficher les 15 médias de l'article





Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'italien, docteur ès lettres
  • : professeur agrégé, maitre assistant d'italien à l'université de Paris-III
  • : ingénieur de recherche en littérature générale et comparée à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, traductrice
  • : professeur des Universités
  • : professeur, directeur du département d'italien à l'université de Strasbourg-II
  • : traducteur, écrivain

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique FERNANDEZ, Pierre LAROCHE, Angélique LEVI, Jean-Paul MANGANARO, Philippe RENARD, Jean-Noël SCHIFANO, « ITALIE - Langue et littérature », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/