Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INTERNET Histoire

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par et

Organisation du réseau

Internet est devenu un véritable réseau fédérateur reliant tous les réseaux de la planète. On distingue trois niveaux parmi ces réseaux : les réseaux d'organisation, les réseaux régionaux et les réseaux de transit. Chaque type de réseau est connecté à un ou plusieurs autres au moyen d'équipements d'interconnexion appelés routeurs.

Un réseau d'organisation est le réseau d'une entreprise ; il connecte quelques machines ou quelques milliers de machines, selon la taille de l'organisation. Un réseau régional est celui d'un fournisseur de services couvrant une ville, une région ou encore un pays. La plupart des entreprises ou des particuliers sont raccordés à Internet à travers un réseau régional. Enfin, les réseaux de transit relient les réseaux régionaux entre eux. Ils sont déployés sur de grandes distances et assurent les communications nationales ou internationales. Aux États-Unis, la NSF a maintenu son réseau NSFnet comme réseau de transit jusqu'en 1995. Depuis cette date, le réseau est géré par de grands opérateurs privés ou publics. En France, Renater (Réseau national pour la technologie, l'enseignement et la recherche) a déployé depuis 1993 un réseau de transit reliant tous les grands organismes de recherche ainsi que les ministères de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Renater-4 relie ainsi plus de 800 sites à haut débit ; la future version Renater-5 vise à étoffer l'infrastructure existante.

Les routeurs sont destinés à relier les réseaux entre eux. Ils assurent l'acheminement des données à travers l'ensemble des réseaux interconnectés. Leur fonction principale, le routage, s'appuie sur des algorithmes de recherche de chemin et exploite des informations de supervision concernant la topologie, voire l'état des réseaux. Chaque routeur calcule ainsi des chemins vers les différentes destinations et stocke, dans des tables de routage, l'adresse du routeur suivant sur chacun des chemins. Quand la destination lui est inconnue, il choisit un routeur par défaut.

L' architecture d'Internet est en constante évolution, à cause de l'accroissement spectaculaire des demandes de connexions. De ce fait, il n'existe pas de carte précise du réseau, mais un ensemble de principes directeurs, dont les détails de réalisation évoluent avec les besoins des utilisateurs finals, quelles que soient la technologie et les caractéristiques de leurs réseaux. Toutefois, les réseaux raccordés à Internet doivent utiliser un unique protocole d'interconnexion, le protocole IP (cf. chap. 3, Principes de fonctionnement).

La technologie d'Internet fut développée sous la responsabilité de l'IAB (Internet Activities Board) tout au long des années 1980. Actuellement, l'Internet Society (ISOC) est une organisation sans but lucratif, dédiée au développement et à la propagation globale du réseau. Elle fédère et finance un ensemble d'institutions de recherche et d'éducation dont l'IETF (Internet Engineering Task Force) et l'IAB (ce sigle signifiant désormais Internet Architecture Board). L'IETF est un groupe ouvert, informel et international, qui élabore les standards d'Internet. L'IAB, groupe de conseil technique, est responsable de l'architecture globale d'Internet. Il supervise les procédures utilisées pour construire les protocoles et les standards, publie les documents appelés RFC (request for comments) et les décisions de l'IETF. L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), autre organisme dépendant de l'ISOC, a pour mission d'assurer la gestion des adresses au niveau mondial.

Les standards d'Internet (les RFC) sont disponibles en ligne, chaque RFC comportant un numéro unique. Ces documents sont[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, ingénieur de l'École polytechnique féminine, docteur-ingénieur
  • : professeur des Universités, responsable du centre de recherche en informatique de l'université de Paris-V-René-Descartes

Classification

Pour citer cet article

Danièle DROMARD et Dominique SERET. INTERNET - Histoire [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 15/12/2023

Médias

Adressage dans Internet - crédits : Encyclopædia Universalis France

Adressage dans Internet

Fonctionnement du WAP - crédits : Encyclopædia Universalis France

Fonctionnement du WAP

Autres références

  • APPRENTISSAGE ET INTERNET

    • Écrit par et
    • 1 204 mots

    Grâce au Web (World Wide Web), Internet permet à des milliards d’humains d’accéder à des milliards de documents. Ceux-ci contiennent des images, des textes, des vidéos, des sons… sur à peu près tous les sujets. Ils peuvent répondre à des besoins divers : se renseigner ponctuellement sur un horaire...

  • DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU INTERNET

    • Écrit par
    • 284 mots

    Au cours des années 1960, l'Advanced Research Projects Agency (A.R.P.A.), l'agence de recherche du ministère américain de la Défense, avait piloté et financé le développement d'un réseau de communications, Arpanet, reliant les ordinateurs des divers laboratoires universitaires...

  • INTERNET À HAUT DÉBIT

    • Écrit par
    • 243 mots

    Concernant les technologies, l'année 2004 fut en France celle de la généralisation d'Internet à haut débit, appelé DSL (pour digital subscriber line, « ligne numérique d'abonné », ADSL pour asymmetric digital subscriber line). En quelques mois, en effet, les opérateurs de...

  • INTERNET DES OBJETS

    • Écrit par
    • 2 440 mots
    • 1 média

    L'Internet des objets (Internet of things) désigne l'extension de l'infrastructure de l'Internet aux objets autres que les ordinateurs et smartphones. Dotés de capteurs, de systèmes de stockage, de modules de traitement et de capacités de communication, ces dispositifs relèvent...

  • MÉDECINE ET INTERNET

    • Écrit par , et
    • 5 396 mots
    • 3 médias

    D’après une étude parue à la fin de 2014, plus de 60 p. 100 des Français utilisent Internet pour rechercher de l’information sur la santé. La consultation médicale à distance, autorisée en France depuis 2010, a de plus en plus de succès. Au niveau mondial, près de 4 millions de patients y...

  • 4G, télécommunications

    • Écrit par
    • 1 573 mots
    ...des années 2000, la nature des communications mobiles a évolué : les abonnés utilisent certes leur terminal pour téléphoner, mais de plus en plus aussi pour accéder aux services d’Internet (courriel, réseaux sociaux, musique en ligne, etc.). Les fournisseurs de réseaux ont alors été confrontés à la perspective...
  • AI WEIWEI (1957- )

    • Écrit par
    • 1 095 mots
    • 1 média
    En 2005, Ai Weiwei est invité à rédiger un blog pour le portail Internet chinois Sina. Bien qu'il utilise dans un premier temps cet outil comme une vitrine de sa vie mondaine, il s'en sert bientôt comme une tribune pour exposer ses critiques souvent radicales du régime chinois. Conçu entièrement par...
  • NUMÉRIQUE, anthropologie

    • Écrit par
    • 1 440 mots

    Alors que les micro-ordinateurs remontent aux années 1970 et l’essor d’Internet aux années 1990, c’est au cours de la décennie suivante que l’anthropologie du numérique acquiert sa légitimité au sein de la discipline. Contrairement aux essais sur la « révolution numérique » qui spéculent sur la rupture...

  • ARABIE SAOUDITE

    • Écrit par , et
    • 25 169 mots
    • 10 médias
    Un débat de fond dans la société saoudienne est relancé dans les années 2000, en particulier avec l'accès des jeunes générations à des moyens de communication et technologiques nouveaux (Internet, blogs, réseaux sociaux) : les thèmes abordés concernent le poids de la religion et en particulier...
  • Afficher les 83 références