GADAMER HANS GEORG (1900-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hans-Georg Gadamer est né le 11 février 1900 à Breslau. Plus proche de la sensibilité esthétique et religieuse de sa mère que de la mentalité scientiste de son père qui ne cessait de le mettre en garde contre les « bavardages ineptes » des sciences de l'esprit, il débute ses années d'apprentissage philosophique en 1919 à l'université de Marbourg, où il suit les enseignements de Nicolaï Hartmann et de Paul Natorp. C'est sous la direction de ce dernier qu'il va rédiger sa thèse de philosophie sur le plaisir chez Platon, qu'il soutient en 1922. Son évolution intellectuelle ultérieure est marquée par la lecture du manuscrit que Heidegger avait envoyé à Natorp et dans lequel il exposait les lignes directrices d'une interprétation phénoménologique d'Aristote. Gadamer s'inscrit pour le semestre d'été 1923 à l'université de Fribourg-en-Brisgau, afin d'y suivre les derniers cours que Heidegger y donnait en qualité de Privatdozent. La nomination de celui-ci à Marbourg permet à Gadamer de revenir à son université d'origine où, au grand dam de ses anciens mentors, il poursuit sa formation avec l'auteur d'Être et Temps, et rédige sous sa direction sa thèse d'habilitation, l'Éthique dialectique de Platon (1931).

Dans son « auto-présentation » de 1959, il résume sa dette envers Heidegger par une formule, qui reflète le fil directeur de sa propre pensée : permettre aux pensées de la tradition philosophique de redevenir vivantes, en les comprenant comme des réponses à de véritables questions.

En 1959, ces intuitions trouveront leur expression systématique dans ce qui s'intitulait initialement « Lignes directrices d'une herméneutique philosophique », et qui fut publié en 1960 sous le titre : Vérité et Méthode. Le concept clé de l'ouvrage est celui de Wirkungsgeschichte (« histoire de l'efficience » ou « histoire de l'influence ») Il reflète l'historicité constitutive de toute compréhension. « En vérité, l'histoire ne nous appartient pas, c'est au contraire nous qui lui appartenons »  [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteur en philosophie, professeur émérite de la faculté de philosophie de l'Institut catholique de Paris, titulaire de la chaire "Romano Guardini" à l'université Humboldt de Berlin (2009-2012)

Classification


Autres références

«  GADAMER HANS-GEORG (1900-2002)  » est également traité dans :

VÉRITÉ ET MÉTHODE, Hans Georg Gadamer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 818 mots

Ouvrage fondamental de l' herméneutique contemporaine, paru en 1960 (réédité et augmenté en 1965 et 1972), traduit partiellement en français en 1976, intégralement en 1996, Vérité et méthode, de Hans-Georg Gadamer (1900-2002) a profondément marqué le renouveau de la réflexion sur la notion de compréhension. Traité d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verite-et-methode/#i_94121

ARCHITECTURE & MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 7 421 mots

Dans le chapitre « Nouvelle position du problème : la critique de la conscience esthétique »  : […] ? Au contraire : pour le fidèle disciple de Heidegger qu'est, tout au moins au départ, Hans Georg Gadamer, l'architecture est de tous les arts celui qui invite le plus clairement à quitter les parages désastreux de la « conscience esthétique ». Celle-ci, on l'a vu à propos de Souriau et de Gilson, ne peut que se rabattre en fait sur une « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-et-musique/#i_94121

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La postérité d'Aristote »  : […] ces deux courants que l'un et l'autre s'enracinent dans l'aristotélisme lui-même. H.-G. Gadamer proclamait en 1960 « l'actualité herméneutique de l'aristotélisme », en ce sens que celui-ci est le modèle indépassé de toute interprétation, aussi bien d'un texte (par la distinction des sens et l'organisation de leur pluralité) que de l'existence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_94121

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 911 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'esthétique de la réception »  : […] et universelles, contrairement à ce que voulait Schleiermacher. Jauss prend appui sur l'herméneutique de Hans Georg Gadamer, pour qui le sens du texte dépend d'un dialogue sans fin entre passé et présent, la position relative de l'interprète influençant la réception et la compréhension du passé. Nous ne connaissons jamais le passé qu'à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_94121

ESTHÉTIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 894 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Esthétique et herméneutique »  : […] Gadamer, qui développe dans son maître ouvrage Wahrheit und Methode (1960) une théorie de l'interprétation assez proche, au départ, de la conception wittgensteinienne des jeux de langage, prend directement appui sur l'histoire récente de l'esthétique pour dénoncer, dans cette discipline, ce qui éloigne de l'art vivant, de l'art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-histoire/#i_94121

HERMÉNEUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 3 285 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fécondité herméneutique de la distance temporelle (H.-G. Gadamer) »  : […] Emboîtant le pas de Heidegger, dont il avait suivi les premiers enseignements, Hans Georg Gadamer (1900-2002) publie en 1960 son œuvre majeure Vérité et méthode, qui donne un nouvel élan aux travaux herméneutiques. Le titre du livre indique l'orientation principale de cette herméneutique : soustraire les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermeneutique/#i_94121

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « Sortir de l'opposition entre histoire et littérature »  : […] », de son côté, insiste sur le « caractère langagier de toute compréhension » (Hans Georg Gadamer) et avance avec Ricœur que « le temps devient humain dans la mesure où il est articulé de manière narrative » ; ce dernier affirme du même coup « l'identité structurale » entre l'histoire et le récit de fiction. Ricœur démontre ainsi que, dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_94121

INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS, 
  • Jacqueline PILON
  •  • 7 433 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'interprétation comme fonction du temps »  : […] de la forme sans en compromettre l'aspect dé-fini ou dé-limité, bref la complétude. Et c'est cette même conception de l'interprétation comme prolongation, garde et sauvegarde, donc rayonnement, résonance et renaissance de l'œuvre, qui guide les analyses du Gadamer de Wahrheit und Methode. Pour Gadamer, interpréter consiste d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation-musicale/#i_94121

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 534 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'herméneutique ontologique »  : […] intention nettement anti-anthropologique du dernier Heidegger. En revanche, on s'arrêtera à une œuvre comme celle de Gadamer, parce qu'elle développe les conclusions non seulement antipsychologiques, mais aussi antiméthodologiques de la philosophie heidéggerienne. Entre vérité et méthode, il faut choisir, d'où le titre de Wahrheit und Methode. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_94121

PERFORMANCE, art

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 19 226 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La performance comme fête »  : […] La performance, Hans-Georg Gadamer nous en parle chaque fois qu'il analyse la « représentation » – théâtrale, ou scénique, ou muséale – d'une œuvre quelconque. Et, de cette représentation, il commence par énoncer qu'elle « a, d'une manière imprescriptible et ineffaçable, le caractère d'une répétition du même ». Mais abstenons- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/performance-art/#i_94121

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean GREISCH, « GADAMER HANS GEORG - (1900-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-georg-gadamer/