BORGIA CÉSAR (1476-1507)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils naturel du futur pape Alexandre VI, né vers 1476, probablement à Rome, mort le 12 mai 1507, près de Viana (Espagne), César Borgia a élargi le pouvoir politique de la papauté et a tenté d'établir sa propre principauté dans le centre de l'Italie. Sa politique inspira le Prince de Machiavel.

César Borgia est le fils du cardinal Rodrigo Borgia, alors vice-chancelier de l'Église, et de Vannozza Catanei. Éduqué pour faire carrière dans les ordres, il est nommé protonotaire apostolique et chanoine de la cathédrale de Valence dès l'âge de sept ans (les Borgia sont originaires d'Espagne).

Les premiers précepteurs de César Borgia reconnaissent en lui un élève exceptionnellement brillant. En 1489, il entre à l'université de Pérouse pour étudier le droit. Il suit ensuite les cours du juriste Filippo Decio à l'université de Pise, où il obtient un diplôme de droit canon et civil. Nommé évêque de Pampelune en 1491, il est fait archevêque de Valence en 1492 après l'élection de son père au Saint-Siège. Cet événement change la destinée de César Borgia, qui obtient en outre le titre de cardinal en 1493. S'il est désormais l'un des principaux conseillers de son père, il est clair qu'il n'a pas de réelle vocation religieuse. Il est en effet plus réputé à la cour pontificale pour sa vie de débauche que pour la stricte observance de ses charges ecclésiastiques.

À la mort de son frère aîné Pier Luigi en 1488, le titre de duc de Gandie échappe à César Borgia et revient à son cadet Giovanni. C'est ce dernier qui est chargé de commander l'armée pontificale en 1496 pour les premières campagnes d'Alexandre contre la rébellion des Orsini. Lorsque Giovanni est mystérieusement assassiné en 1497, César est suspecté de complicité. Son caractère guerrier et son engagement politique répondent alors parfaitement au profil de lieutenant séculier que cherche son père. César renonce ainsi à la dignité de cardinal en 1498. Il épouse alors Charlotte d'Albret, sœur du roi de Navarre. Parallèlement, il reçoit d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BORGIA CÉSAR (1476-1507)  » est également traité dans :

ALEXANDRE VI, RODRIGO BORGIA (1431-1503) pape (1492-1503)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 1 222 mots

Le 11 août 1492, « on vit accéder à la suprême dignité, écrit L. Pastor, dans son Histoire des papes, un homme que l'Église ancienne n'aurait pas admis au dernier rang du clergé à cause de sa vie dévergondée ». Le conclave venait d'élire le cardinal Rodrigo Borgia qui prenait le nom d'Alexandre VI. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodrigo-alexandre-vi/#i_2243

BORGIA LUCRÈCE (1480-1519)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 486 mots

II de Naples, Alphonse, duc de Bisceglie, qui a alors dix-sept ans. De son côté, son frère César Borgia s'allie en 1499 avec le roi de France Louis XII et marche sur la Romagne, qui menaçait Naples. Alphonse s'enfuit en août mais revient en octobre. En juillet 1500, sur les marches de la basilique Saint-Pierre, il échappe à une tentative d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucrece-borgia/#i_2243

MACHIAVEL (1469-1527)

  • Écrit par 
  • Jean-François DUVERNOY
  •  • 6 688 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Virtù » »  : […] que précisément rien ne destine au pouvoir parce qu'ils ont une ascendance honteuse. César Borgia, duc de Valentinois, est la première de ces figures peu avouables, car il est le fils du pape Alexandre VI. L'autre héros s'appelle Castruccio Castracani, condottiere qui s'est emparé du pouvoir à Lucques, par force et par ruse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machiavel/#i_2243

Pour citer l’article

Michael Edward MALLETT, « BORGIA CÉSAR - (1476-1507) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-borgia/