GÉOGRAPHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Hémisphères terrestres

Hémisphères terrestres
Crédits : Living Earth

photographie

Hérodote - Halicarnasse (Asie Mineure)

Hérodote - Halicarnasse (Asie Mineure)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Mappemonde d'Ortelius, XVIe siècle

Mappemonde d'Ortelius, XVIe siècle
Crédits : De Agostini

photographie


Problèmes de définition

Géographie générale et géographie régionale

Les géographes s'accordent à distinguer une géographie générale et une géographie régionale.

La première est une analyse de l'espace généralement à petite échelle ou sous forme comparative. Elle a pour but de définir et de classer les faits et leurs combinaisons diverses qui interviennent dans l'image d'un « paysage » (landscape en anglais, Landschaft en allemand). Ces termes, il est vrai, ont été employés dans des sens très variés, selon l'échelle adoptée, selon qu'on considère ou non l'action des hommes. C'est pourquoi il y a deux géographies générales, l'une physique et l'autre humaine.

La géographie physique, ou naturelle, est une science naturelle et comprend elle-même, traditionnellement, les divisions suivantes : la géomorphologie, liée à la géologie dont l'apport est nécessaire pour comprendre la structure lithologique et tectonique, à la physique et à la chimie qui permettent d'expliquer les conséquences des variations de température, des actions physiques de l'eau et des altérations, et aux autres sections de la géographie physique ; la climatologie ; l'hydrologie continentale et marine, sections dont les liens principaux avec la physique sont évidents ; la biogéographie et la géographie des sols dont les relations avec la physique et la chimie, la climatologie, plus encore la biologie végétale et animale, sont non moins nécessaires.

La géographie économique et humaine comprend elle-même de nombreuses sections. On utilise souvent l'expression de géographie humaine. À vrai dire les deux épithètes sont plus explicites. Car il convient bien de distinguer d'une part une géographie humaine, la géographie de l'homme qui occupe et aménage l'espace terrestre, géographie de la population, de la répartition, du dynamisme démographique et des migrations qui la modifient, de ses structures sociales, géographie de l'occup [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 31 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GÉOGRAPHIE  » est également traité dans :

GÉOGRAPHIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Isabelle THOMAS
  •  • 6 604 mots
  •  • 2 médias

La géographie économique se situe à l’intersection de deux disciplines (la géographie et l’économie), qui toutes deux ont évolué au gré des courants de pensée, conduisant à nombre de définitions et de sous-disciplines souvent remises en cause. Une discipline se définit par le point de vue selon lequel elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geographie-economique/#i_19444

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 812 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Géographie mythique et géographie savante »  : […] Au xiv e  siècle, on commence à établir des cartes du monde qui tiennent compte à la fois des connaissances héritées de l'Antiquité et des récits des voyageurs qui sont allés jusqu'au fond de l'Asie. La figure de l'univers habité se précise avec la découverte et la publication (en 1408) de la Géographie de Ptolémée, le célèbre astronome alexandrin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-decouverte/#i_19444

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un découpage occidental du monde »  : […] La conception habituelle et normative de l'Asie relève d'un découpage du monde, d'origine occidentale, en six continents. Élaborée au xvi e  siècle en fonction de critères topographiques mais aussi socioculturels et politiques, elle est légitimée au cours du xix e  siècle par une approche scientifique qui recourt à la géologie, les continents éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_19444

CARTOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Guy BONNEROT, 
  • Estelle DUCOM, 
  • Fernand JOLY
  •  • 8 481 mots
  •  • 4 médias

La cartographie a pour but la conception, la préparation et la réalisation des cartes. Sa vocation est la représentation du monde sous une forme graphique et géométrique. En cela, elle répond à un besoin très ancien de l'humanité qui est de conserver la mémoire des lieux et des voies de communication ainsi que de leurs caractères utiles ou hostile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartographie/#i_19444

CORINE LAND COVER

  • Écrit par 
  • Mireille DOSSO
  •  • 290 mots

L'expression Corine Land Cover désigne une base de données géographiques sur l' occupation des sols qui est élaborée dans le cadre du programme européen de coordination de l'information sur l'environnement ( Corine ). Cette information de référence pour trente-huit États européens permet le suivi de l'occupation des terres. L'Agence européenne pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corine-land-cover/#i_19444

CORONELLI VINCENZO MARIA (1650-1718)

  • Écrit par 
  • André LOUCHET
  •  • 711 mots
  •  • 1 média

Né à Venise en 1650, Vincenzo Maria Coronelli fait ses études à Ravenne et entre chez les franciscains de Venise dès 1665. Docteur en théologie en 1673, il mènera sa vie durant une carrière de savant, de géographe et d’encyclopédiste. À la fin des années 1670, Coronelli travaille comme géographe pour le duc de Parme, Ranuce Farnèse, qui le considèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-maria-coronelli/#i_19444

COSMAS INDICOPLEUSTÈS CONSTANTIN D'ANTIOCHE dit (1re moitié VIe s.)

  • Écrit par 
  • Wanda WOLSKA-CONUS
  •  • 931 mots

De son vrai nom Constantin d'Antioche, Cosmas Indicopleustès, Grec de Syrie établi à Alexandrie, signe simplement « Chrétien ». Adepte de Théodore de Mopsueste et disciple de Mar Aba, katholikos de l'Église nestorienne de Perse, Cosmas dissimule ainsi une identité qui aurait pu faire douter de son orthodoxie dans la mesure où il écrivait dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmas-indicopleustes-constantin-d-antioche-dit/#i_19444

COSMOS (A. von Humboldt)

  • Écrit par 
  • Juliette GRANGE
  •  • 302 mots

Décrire la totalité des phénomènes célestes et terrestres rapportés à la planète, en employant une langue élégante : telle est l'ambition de Cosmos. Esquisse d'une description physique du monde ( Kosmos Entwurf einer physischen Weltbeschreibung ), œuvre à la fois scientifique, littéraire et philosophique, dont les deux premiers – et principaux – de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmos/#i_19444

DÉCOUVERTES GRANDES

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 7 955 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La révolution géographique »  : […] Les gens du Moyen Âge ne connaissaient de la Terre que les régions méditerranéennes. Ils se la représentaient en général comme un disque entouré par l'océan, qui s'étendrait jusqu'aux murs soutenant le ciel. Certains pensaient que si l'océan, au nord, se changeait en glace, il devenait bouillonnant au sud, sous l'effet des chaleurs. Or ces idées vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-decouvertes/#i_19444

DÉTERMINISME, géographie

  • Écrit par 
  • Vincent BERDOULAY, 
  • Olivier SOUBEYRAN
  •  • 1 556 mots

Le déterminisme, en géographie, renvoie communément au point de vue qui accorde une place prépondérante au milieu naturel dans l'analyse et l'explication des sociétés. On l'invoque toutefois plus souvent pour le critiquer chez l'adversaire que pour en faire ouvertement le fondement de son approche. La portée de ce paradoxe est amplifiée par l'ambi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/determinisme-geographie/#i_19444

DOLLFUS OLIVIER (1931-2005)

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE
  •  • 662 mots

Né à Paris en 1931, Olivier Dollfus a incarné à sa manière la nouvelle géographie française. Agrégé de géographie, nommé professeur à la Sorbonne en 1967, il est l'un des membres fondateurs, en 1970, de l'université de Paris-VII, au sein de laquelle il a terminé sa carrière comme professeur émérite. Spécialiste des massifs montagneux (Andes, Himala […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-dollfus/#i_19444

DRESCH JEAN (1905-1994)

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 562 mots

Né à Paris, le géographe Jean Dresch était le fils du recteur Joseph Dresch, qui se distingua à la tête de l'académie de Strasbourg par de grandes qualités d'adaptation à la situation née en Alsace-Moselle au lendemain du retour de cette province à la France. Élève de l'École normale supérieure de 1926 à 1930, agrégé d'histoire-géographie en 1930, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dresch/#i_19444

ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE (~275-~195)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 414 mots

Savant grec, premier géographe de l'Antiquité, célèbre aussi comme bibliothécaire du musée d'Alexandrie, Ératosthène était contemporain d'Archimède (~ 287-~ 212), lequel lui adressa une lettre sur La Méthode , sorte de testament scientifique où le Syracusain révèle le secret de certaines de ses découvertes. Ératosthène, qui a sans doute suivi des é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eratosthene-de-cyrene/#i_19444

EVEREST GEORGE (1790-1866)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 960 mots
  •  • 1 média

Géographe britannique né le 4 juillet 1790 à Crickhowell (Pays de Galles), George Everest est surtout connu pour avoir donné son nom à la plus haute cime terrestre. Cette reconnaissance lui vient de ses travaux de cartographie de l’Inde, par lesquels il a précisé, notamment, la localisation et la mesure de l’altitude des plus hauts sommets du mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-everest/#i_19444

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Maîtriser l'espace »  : […] La rencontre de Vasco de Gama et du plus grand pilote arabe, Ahmed ben Madjid, est celle de deux formes de savoir que la science occidentale, cartographique et nautique amalgame. Ainsi se nuancera d'« une arabophilie humaniste » l'islamophobie, moteur des premières explorations. En une vingtaine d'années (de 1490 à 1515), les bases de l'ancienne c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_19444

GÉOMORPHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre PECH
  •  • 4 875 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Historique et épistémologie de la géomorphologie »  : […] En dehors des récits mythologiques, comme le Déluge, dès l'Antiquité, avec Ératosthène, ou à la Renaissance, avec Léonard de Vinci, la genèse des formes du relief terrestre a fait l'objet d'hypothèses, à partir de l’observation des fossiles ou de l’étude des éruptions volcaniques, des tremblements de terre ou des catastrophes climatiques. La géomo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomorphologie/#i_19444

GÉOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 6 208 mots

La géopolitique est l'enfant d'une époque, celle du scientisme triomphant et du darwinisme social. De la fin du xix e  siècle à la Seconde Guerre mondiale, toute grande puissance ou tout aspirant à la puissance veut fonder ses ambitions sur un quasi-déterminisme géographique ; la géopolitique sert alors à analyser et souvent à justifier les rapport […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geopolitique/#i_19444

GEORGE PIERRE (1909-2006)

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ
  •  • 807 mots

Pendant près de quatre décennies (des années 1940 aux années 1980), Pierre George a été le spécialiste de géographie humaine et économique le plus connu en France et dans le monde. Né le 11 octobre 1909 à Paris, il fit, avant d'être élu membre de l'Institut en 1980, à l'Académie des sciences morales et politiques, une carrière rapide pour l'époque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-george/#i_19444

GOTTMANN JEAN (1915-1994)

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 657 mots

Né le 10 octobre 1915 à Kharkov (Ukraine), alors en Russie, le géographe Jean Gottmann est venu dès 1921 à Paris où il a effectué l'ensemble de ses études. Il fut lauréat du concours général des lycées et collèges de France — mention géographie — en 1931. Dès l'obtention de son diplôme d'études supérieures en Sorbonne, il y fut assistant de recherc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gottmann/#i_19444

GOUROU PIERRE (1900-1999)

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU
  •  • 816 mots

Le géographe Pierre Gourou a traversé le xx e  siècle avec une activité et une production d'une longévité exceptionnelle qui a donné naissance à une douzaine de livres. Du Tonkin (1931) à L'Afrique tropicale, nain ou géant agricole ? (1991), son œuvre présente une très grande continuité, avec une problématique récurrente sur les relations entre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-gourou/#i_19444

HUMBOLDT ALEXANDER VON

  • Écrit par 
  • Charles MINGUET
  •  • 2 059 mots

Dans le chapitre « Sciences de la terre et sciences naturelles »  : […] L'étude des volcans des Canaries et de l'Amérique l'amène à rejeter le neptunisme comme cause unique de la genèse du globe. Dans son Essai géognostique sur le gisement des roches dans les deux hémisphères , tout en réaffirmant son admiration pour son maître de Freiberg, le neptunien A. G. Werner, il montre les relations entre le volcanisme et les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-von-humboldt/#i_19444

HUMBOLDT ALEXANDER VON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GRANGE
  •  • 326 mots

1769 Naissance d'Alexander von Humboldt à Berlin. 1799-1804 Voyage dans les Amériques de Humboldt, avec notamment son ami le botaniste français Aimé Bonpland. Il explore, entre autres, le bassin de l'Orénoque, décrit les Andes de Bogota à Lima. Juin 1802 Ascension du Chimborazo (6 310 m, Équateur) considéré alors comme le sommet du globe. Décemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humboldt-reperes-chronologiques/#i_19444

ÎLES

  • Écrit par 
  • Guy LASSERRE
  • , Universalis
  •  • 5 314 mots
  •  • 12 médias

La définition du mot île, retenue par le Dictionnaire de la géographie , paru sous la direction de Pierre George est la suivante : « terre isolée de tous côtés par les eaux ». L'accent est donc mis sur l'isolement lié à l'encerclement de l'espace exondé par les eaux. Les îles ont diverses origines. Deux grandes catégories doivent être distinguées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iles/#i_19444

LÉON L'AFRICAIN AL-ḤASAN IBN MUḤAMMAD AL-FA'SĪ dit (1483 env.-env. 1555)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 521 mots

La famille de Léon l'Africain, originaire de Grenade, émigra au Maroc, probablement lors de l'achèvement de la reconquête par les Castillans en 1492. On peut donc supposer que Hassan el-Ouazzan est né en Andalousie et qu'il fit ses études à Fès avant d'entrer au service des sultans mérinides du Maroc. En 1515, Léon l'Africain quitte le Maroc pour s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-hasan-ibn-muhammad-al-fa-si-leon-l-africain/#i_19444

MACKINDER HALFORD JOHN (1861-1947)

  • Écrit par 
  • Gerard Roe CRONE
  •  • 1 146 mots

Géographe britannique né le 15 février 1861 à Gainsborough (Lincolnshire) et mort le 6 mars 1947 à Parkstone (Dorset). Sir Halford John Mackinder fut un brillant enseignant, connu pour sa conception géopolitique d'un monde divisé, selon lui, en deux zones : une Eurasie dominante ( heartland ) et des pays maritimes ( maritime lands ), c'est-à-dire t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halford-john-mackinder/#i_19444

MARTONNE EMMANUEL DE (1873-1955)

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 436 mots

Élève de l'École normale supérieure, puis agrégé d'histoire et de géographie (1895), E. de Martonne fonde, à l'université de Rennes, le premier laboratoire de géographie et, à la suite de relevés dans les Carpates méridionales, écrit sur cette région une double thèse qui lui vaudra le titre de docteur ès lettres (1902), puis de docteur ès sciences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-de-martonne/#i_19444

MÉGASTHÈNE (~350?-? ~290)

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 97 mots

Grec d'Ionie qui était au service du roi Séleucos I er Nicator. C'est à l'instigation de celui-ci que Mégasthène entreprit plusieurs ambassades entre ~ 302 et ~ 291 à la cour du roi indien Chandragoupta, le fondateur de la dynastie Maurya. Ayant acquis une réelle connaissance du pays, il rédigea un ouvrage en quatre volumes, Indica , dans lequel i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megasthene/#i_19444

MERCATOR PROJECTION CARTOGRAPHIQUE DE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Gerhard Kremer dit Mercator (1512-1594) est l'un des fondateurs de la cartographie mathématique. Il publie en 1569 la première carte du monde à l'usage des navigateurs, sous la forme d'un ensemble de 18 feuilles . Ce géographe et mathématicien flamand met pour cela au point une méthode de représentation cartographique qui porte son nom. Elle consis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-cartographique-de-mercator/#i_19444

MÉTHODIQUE ÉCOLE, histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « Les contestations et l'amorce du déclin de l'école méthodique »  : […] Derrière le triomphe de l'école méthodique se cachent les linéaments d'une crise dont les conséquences ne se dévoileront totalement qu'après 1918. Tout d'abord, l'affaire Dreyfus frappe de plein fouet la communauté des historiens de métier, unie par la méthode critique. En 1898, quand Émile Zola, en s'exposant avec « J'accuse », relance l'affaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-methodique-histoire/#i_19444

MILIEU, géographie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FILLERON, 
  • Laurent VIALA
  •  • 878 mots

L'usage en géographie du terme milieu, dont l'étymologie n'aide guère à préciser le sens, est banalisé au sens des « conditions extérieures » qui détermineraient les relations entre l'homme, la société, la nature. Bien souvent, seule l'association d'un adjectif qualificatif autorise sa définition : le milieu est naturel ou urbain, par exemple. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-geographie/#i_19444

MILIEU NATUREL

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 930 mots

Le milieu naturel est façonné d'abord par l'écosystème, puis par l'intervention humaine. La notion d'écosystème s'appuie sur une partie minérale, le biotope, et une partie vivante, organique, la biocénose ; le biotope constitue à la fois le support et la source d'énergie de la biocénose. Le biotope comporte trois composantes : la lithosphère, l'hyd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-naturel/#i_19444

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 277 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le Pacifique des Espagnols et des Hollandais (XVIe s.-XVIIe s.) »  : […] L'extraordinaire exploit de Magellan ouvrait d'immenses perspectives aux Espagnols, en particulier lorsque ceux-ci se furent assurés le contrôle de toute la côte pacifique de l'Amérique, de la Californie au sud du Chili, avec la conquête du Mexique (Hernán Cortés, de 1518 à 1524), du Pérou (Francisco Pizarro et Diego de Almagro, de 1531 à 1541) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-pacifique/#i_19444

PALÉOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 4 974 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vers une géographie mobile »  : […] L’idée d’une géographie mobile, non figée, n’est pas récente. Dès l’Antiquité, certains avaient envisagé l’existence de changements dans la répartition des terres émergées et des mers, puis, dès le xvi e  siècle, quelques précurseurs supposaient déjà des modifications de grande ampleur à l’échelle des continents. Cette idée s’appuyait essentielleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleogeographie/#i_19444

PAYS NOTION DE

  • Écrit par 
  • Lucette LAURENS
  •  • 1 283 mots

Diois, Baronnies, Cerdagne, Grands Causses, Auvergne..., France, de quel « pays », de quelle échelle veut-on ou entend-on parler dans l'analyse géographique ? Dans l'usage courant, les habitants se réfèrent à différents espaces vécus, bien qu'il y ait une hiérarchie entre eux : un pays suprême, la nation, et l'endroit où l'on est né, celui où l'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-pays/#i_19444

PAYSAGE HISTOIRE DU

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fondements d'une histoire du paysage »  : […] La conscience du changement historique des paysages – et donc de la nécessité d'en écrire une histoire – est très ancienne. Évoquant dans Le Critias l'Atlantide, dont l'Attique serait un lambeau (111 a-d), Platon en donnait un exemple remarquable sur lequel le géographe J. Poncet a attiré l'attention ; ce texte décrit avec une clarté admirable, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-du-paysage/#i_19444

PHOTO-INTERPRÉTATION

  • Écrit par 
  • Max GUY
  •  • 2 258 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Invention et diffusion »  : […] C'est en 1858 que Gaston Félix Tournachon, dit Nadar, qui prendra la même année la première photographie aérienne en ballon , déposait un brevet d'invention « pour un nouveau système de photographie aérostatique » permettant le « levé des plans topographiques, hydrographiques et cadastraux », ainsi que la direction des « opérations stratégiques par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photo-interpretation/#i_19444

PINCHEMEL PHILIPPE (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Marie-Claire ROBIC
  •  • 693 mots

Parmi ses contemporains, peu ont été aussi complètement et fondamentalement géographes que Philippe Pinchemel. Acquise au lycée de sa ville natale, Amiens, sa vocation est précoce et il est agrégé de géographie en 1945. Puis il suit un itinéraire classique pour sa génération : de la géomorphologie à la géographie humaine, avec une forte implicatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-pinchemel/#i_19444

POSSIBILISME, géographie

  • Écrit par 
  • Vincent BERDOULAY, 
  • Olivier SOUBEYRAN
  •  • 1 526 mots

Le possibilisme est un terme utilisé pour désigner l'approche des relations entre la société et la nature, proposée par Paul Vidal de La Blache (1845-1918), fondateur de ce qu'il est convenu d'appeler l'École française de géographie, qui a joui d'une grande renommée internationale pendant la première moitié du xx e  siècle. Il s'agit d'une approch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/possibilisme-geographie/#i_19444

RADICAL GEOGRAPHY

  • Écrit par 
  • Antoine BAILLY, 
  • Laurent VIALA
  •  • 968 mots

L'expression Radical Geography désigne la nouvelle orientation prise par la géographie anglo-saxonne à la fin des années 1960. Elle peut être traduite par géographie radicale même si, en France, un tel changement est moins établi. Les intitulés géographie critique et géographie sociale y sont préférés. Dans les faits, la géographie radicale est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radical-geography/#i_19444

RATZEL FRIEDRICH (1844-1904)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 412 mots

Géographe et ethnographe allemand, né le 30 août 1844 à Karlsruhe, mort le 9 août 1904 à Ammerland, près de Munich. Friedrich Ratzel étudie la zoologie et, en 1869, publie un commentaire de l'œuvre de Darwin. Il se penche ensuite longuement sur les théories de la migration des espèces. Les nombreux voyages qu'il effectue en Amérique du Nord et cen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-ratzel/#i_19444

RECLUS ÉLISÉE (1830-1905)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 1 366 mots

Élisée Reclus est un géographe et un anarchiste français de la seconde moitié du xix e  siècle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elisee-reclus/#i_19444

RÉGION (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Régis KEERLE
  •  • 1 186 mots

Le terme « région » est considéré comme l'un des plus polysémiques de la géographie. Certains géographes proposent donc de ne l'employer qu'au sens de maille de gestion du territoire, comme dans le cas des régions administratives françaises. Un tel choix ne peut se justifier que par la certitude d'une disqualification des autres sens du terme. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/region-notion-de/#i_19444

REPRÉSENTATION, géographie

  • Écrit par 
  • Antoine BAILLY
  •  • 1 113 mots

Dans le chapitre « Subjectivité et représentations »  : […] À la suite des philosophes mais aussi des tenants de la psychologie développementale, les chercheurs en sciences sociales se sont mis à étudier les processus mentaux d'acquisition de la connaissance qui font qu'un objet, une situation, une action sont perçus, modélisés puis dotés de valeurs. Pour Jean Piaget ( La Formation du symbole chez l'enfant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/representation-geographie/#i_19444

ROBERT DE VAUGONDY GILLES (1688-1766)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 186 mots

Issu d'une famille de cartographes, descendant du célèbre Nicolas Sanson et géographe ordinaire du roi, Gilles Robert de Vaugondy se fait connaître par ses cartes des provinces françaises. Il publie un Essai sur l'histoire de la géographie (1755) dont il exclut la géographie physique « trop systématique ». Après un Petit Atlas (1748), il dresse un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-robert-de-vaugondy/#i_19444

SIEGFRIED ANDRÉ (1875-1959)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 760 mots

Académicien, géographe, historien, économiste, enseignant, journaliste, grand voyageur, André Siegfried est surtout le véritable maître de la science politique française. Observateur privilégié de la vie publique française, analyste serein de l'évolution de la société mondiale, il a plus que tout autre contribué à faire naître deux disciplines prom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-siegfried/#i_19444

STRABON (~63 env.-env. 25)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 580 mots

Historien et géographe grec, né à Amaseia, ville d'Asie Mineure, ancienne capitale du royaume du Pont. On ne sait de sa vie et de sa famille que ce qu'il en dit épisodiquement dans son œuvre. Ses ancêtres paraissent avoir joué un grand rôle politique, mais la conquête romaine brisa la fortune de leur lignée. Le jeune Strabon reçut cependant une édu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strabon/#i_19444

SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE (S.I.G.)

  • Écrit par 
  • Michel KASSER
  •  • 833 mots

Plusieurs définitions ont été données de l'expression S.I.G. (système d'information géographique). En France, on peut retenir celle qui a été développée en 1990 par l'économiste Michel Didier : « Ensemble de données repérées dans l'espace, structuré de façon à pouvoir en extraire commodément des synthèses utiles à la décision ». À cet ensemble, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-d-information-geographique/#i_19444

VIDAL DE LA BLACHE PAUL (1845-1918)

  • Écrit par 
  • Isabelle LEFORT
  •  • 1 012 mots

Considéré comme le « père fondateur » de l'école française de géographie, Paul Vidal de La Blache a publié des ouvrages –  T ableau de la géographie de la France (1903, réédité jusqu'en 1994), l' Atlas d 'histoire et de g éographie (1894) – qui restent des marqueurs de l'histoire de la discipline. Véritable entrepreneur scientifique, il a multipl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-vidal-de-la-blache/#i_19444

VILLE - Le fait urbain dans le monde

  • Écrit par 
  • Jacques BONNET
  •  • 6 595 mots
  •  • 6 médias

Le monde dans lequel nous vivons est devenu un monde urbain. La population urbaine mondiale est passée de près de 47 millions vers 1700 (taux d'urbanisation 8 p. 100) à 75 millions vers 1800, et à 335 millions en 1910 (taux d'urbanisation 19 p. 100). En 1950, la population urbaine mondiale regroupait environ 724 millions d'individus (33 p. 100 de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-le-fait-urbain-dans-le-monde/#i_19444

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul VOLLE, Céline ROZENBLAT, Jean DRESCH, Philippe PINCHEMEL, Pierre GEORGE, Dominique CROZAT, « GÉOGRAPHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/geographie/