MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecin français, un des pionniers de la physiologie expérimentale. Son père, chirurgien renommé de Bordeaux, vient à Paris avec son fils au début de la Révolution ; mais, passionné par les idées nouvelles, il ne s'occupe guère de l'éducation de l'enfant. Celui-ci est assez brillant pour entreprendre ses études médicales à seize ans et faire partie, à dix-neuf ans, de la seconde promotion de l'internat, récemment créé. Il devient prosecteur de faculté et vit pauvrement lorsqu'un héritage inattendu lui échoit ; deux ans durant, il mène une existence gaie et fastueuse, puis revient, pauvre comme avant, à la médecine. Intéressé par l'anatomie comparée, il obtient de Cuvier d'entrer à la section de zoologie du Muséum et soutient sa thèse en 1808 avec un Essai sur les usages du voile du palais avec quelques propositions sur la fracture du cartilage des côtes.

 Sa clientèle et, ensuite, son service hospitalier ne le détournent pas de l'étude de l'anatomie, de la chirurgie et surtout de la physiologie. L'image rétinienne, la déglutition, le tube digestif, le sens olfactif, le liquide céphalo-rachidien font l'objet de nombreux mémoires à l'Académie des sciences. Il démontre, en 1822, le rôle sensitif des racines postérieures et le rôle moteur des racines antérieures de la moelle épinière, précisant ainsi les travaux de Bell. En 1813, il publie un Précis élémentaire de physiologie.

Il s'intéresse à l'action des substances chimiques sur la moelle épinière et en détermine le rôle grâce à de nombreuses expériences sur l'animal. Ces expériences le conduisent à une étude scientifique des médicaments, qu'ils soient hérités des siècles précédents (et encombrés de poudres magiques) ou nouvellement mis au point. Magendie sut utiliser les données historiques établies par ses prédécesseurs, y joindre ses observations personnelles et celles de ses contemporains et, par l'expérimentation sur l'animal, prévoir l'action [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MAGENDIE FRANÇOIS (1783-1855)  » est également traité dans :

MAGENDIE (F.) ET L'EXPÉRIMENTATION PHARMACOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 230 mots

François Magendie (1783-1855) est à l'origine de la pratique expérimentale en médecine. Il exploite les principes de la physique et de la chimie comme bases de la compréhension des phénomènes physiologiques, se proposant ainsi de lutter contre l'empirisme. Outre l'intérêt qu'il porte à la neurophysiologie, ses principaux travaux portent sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magendie-f-et-l-experimentation-pharmacologique/#i_2919

BELL sir CHARLES (1774-1842)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 371 mots

Anatomiste écossais dont les travaux sur le système nerveux ont marqué dans l'histoire de la physiologie une date aussi importante que celle de la découverte de la circulation du sang par Harvey. Charles Bell étudie l'anatomie sous la direction de son frère cadet, le chirurgien John Bell. Admis en 1799 au Royal College of Surgeons, sa carrière à Édimbourg, sa ville natale, est entravée par les jal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bell-sir-charles/#i_2919

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre «  Une vie consacrée à la physiologie »  : […] Claude Bernard naît le 12 juillet 1813 à Saint-Julien-en-Beaujolais, près de Villefranche-sur-Saône, dans une famille de vignerons aux ressources modestes. À dix-neuf ans, étant dans l'obligation de gagner sa vie, il entre comme employé d'officine, élève-apprenti en pharmacie, chez l'apothicaire Millet, à Lyon. Il y fait office de préparateur et constate que les médicaments proposés à l'époque son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_2919

BIOLOGIE - La maintenance de l'organisme

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 2 732 mots
  •  • 10 médias

« C'est toujours la même lampe qui éclaire, pourtant ce n'est jamais la même flamme qui brûle puisque la flamme se nourrit d'un combustible sans cesse renouvelé. Ainsi l'homme : toujours un, toujours autre, puisqu'il est perpétuellement recréé par l'agrégation et la désagrégation des cinq khandas ou agrégats physiques et psychiques qui composent l'être » (Nagasena, disciple du Bouddha, vi e  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-maintenance-de-l-organisme/#i_2919

INTRODUCTION À L'ÉTUDE DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE (C. Bernard)

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 982 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Genèse et publication de l’Introduction »  : […] La légende veut que l’ Introduction ait été d’abord rédigée secrètement dans le calme d’une retraite forcée de Claude Bernard dans son village natal de Saint-Julien-en-Beaujolais , pendant sa maladie. À l’automne de sa carrière scientifique, le sage expérimentateur aurait consigné le fruit de ses méditations, donnant ainsi naissance à un nouveau Discours de la méthode qui lui aurait ouvert les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-a-l-etude-de-la-medecine-experimentale/#i_2919

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'âge expérimental »  : […] C'est en 1755 que Menghini effectua, sur le camphre, le premier travail expérimental de pharmacologie. P. Daries décrivit la mydriase provoquée par la belladone. En 1785, W. Withering introduisit la digitale pour le traitement des œdèmes dans son célèbre opuscule : An Account on Foxglove . Au début du xix e  siècle commença l'extraction, à partir des végétaux, des « principes actifs » : morphine p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_2919

PHYSIOLOGIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 4 276 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Distinguer et hiérarchiser les fonctions de l’organisme »  : […] La science physiologique de Claude Bernard se caractérise avant tout par une méthode expérimentale assujettie à une hypothèse, mais de façon transitoire, tant que les faits expérimentaux sont en accord avec elle. Cette méthode est celle décrite par le physiologiste dans l’ Introduction à l’étude de la médecine expérimentale (1865). Elle est très différente des modes antérieurs de constitution de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiologie-animale/#i_2919

PHYSIOLOGIE ANIMALE (histoire de la notion)

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 4 775 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Définitions de la physiologie »  : […] Le terme de physiologie, dans son sens de « science des fonctions du corps humain en état de santé », semble avoir été utilisé, pour la première fois, par le médecin Jean Fernel (1497-1558), pour désigner, en 1554, dans son livre Universa medicina , la reproduction d'un traité de 1542, De naturali parte medicinae , dont la préface contenait déjà ce terme. Dès lors et depuis, la physiologie a été p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiologie-animale-histoire-de-la-notion/#i_2919

QUININE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 102 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] En 1569, le médecin de Philippe II d’Espagne, Francisco Hernández, est chargé de réaliser l’inventaire des savoirs, pratiques et remèdes utilisés par les Indiens de l’Amérique espagnole : à nouveaux territoires, nouvelles ressources... L’écorce d’un arbre, le quina-quina qui pousse sur l’Altiplano péruvien, fait partie de l’inventaire . Quel que soit l’usage particulier que les Indiens des Andes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quinine/#i_2919

Pour citer l’article

Jacqueline BROSSOLLET, « MAGENDIE FRANÇOIS - (1783-1855) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-magendie/