BELL sir CHARLES (1774-1842)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Anatomiste écossais dont les travaux sur le système nerveux ont marqué dans l'histoire de la physiologie une date aussi importante que celle de la découverte de la circulation du sang par Harvey. Charles Bell étudie l'anatomie sous la direction de son frère cadet, le chirurgien John Bell. Admis en 1799 au Royal College of Surgeons, sa carrière à Édimbourg, sa ville natale, est entravée par les jalousies que la réussite des deux frères a suscitées contre eux. Il s'installe à Londres, en 1804, où il pratique la chirurgie et enseigne l'anatomie. Peintre de grand talent (il laissera de remarquables planches d'anatomie et des dessins de blessés et de malades faits sur le champ de bataille de Waterloo), il publie, en 1806, The Anatomy and Philosophy of Expression as Connected with the Fine Arts.

Ses recherches sur le système nerveux sont réunis dans New Idea of the Anatomy of the Brain (1811). Opérant sur des animaux vivants (lapin, âne), il remarque que la motricité disparaît après section de la racine dorsale des nerfs rachidiens ; en revanche, l'excitation de la racine ventrale provoque des contractions musculaires. Il attribue, de ce fait, les fonctions motrices et sensitives à la moelle épinière, mais, en raison des circonstances expérimentales, il ne précise pas la fonction exacte des racines dorsales. Onze ans plus tard, Magendie précisera le véritable rôle des racines antérieures et postérieures et leur polarité et établira les lois de Bell-Magendie, expression qui rend un juste hommage à l'intuition du premier comme à la démonstration du second. Son Exposition of the Natural System of Nerves of the Human Body (1824) et The Nervous System of the Human Body (1830) ont contribué à faire de Charles Bell le créateur de la clinique neurologique anglaise.

Après avoir occupé les postes de chirurgien à l'hôpital de Middlesex (1812-1836) et de professeur à l'école d'anatomie fondée à Londres par Hunter (1812-1825), il succède, en 1836, à son frère John à la chaire de chirurgie de l'université d'Édimbourg.

—  Jacqueline BROSSOLLET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline BROSSOLLET, « BELL sir CHARLES - (1774-1842) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bell-sir-charles/