FRANC FRANÇAIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Masse monétaire de 1814 à 1913

Masse monétaire de 1814 à 1913
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Masse monétaire de 1913 à 1944

Masse monétaire de 1913 à 1944
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Prix et change dans l'entre-deux-guerres

Prix et change dans l'entre-deux-guerres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Conférence monétaire internationale, 1931

Conférence monétaire internationale, 1931
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Héritier direct de la livre tournois de l'Ancien Régime, le franc devient l'unité monétaire française aux termes de la loi du 10 avril 1795. Le 1er janvier 1999, « la monnaie de la France est l'euro » d'après l'article L 111-1 du Code monétaire et financier, et le franc n'est plus que la subdivision nationale de l'euro, avant de perdre son cours légal le 17 février 2002. Pendant ces deux siècles d'existence, le franc passe par plusieurs régimes monétaires et connaît une succession de phases de stabilité et d'instabilité ponctuées de nombreux épisodes de crise et de dévaluation.

Les lois de germinal an XI (1803) organisent l'émission du franc, abolissant le dualisme, c'est-à-dire la dissociation entre unité de compte et unité monétaire qui prévalait jusque-là, mais conservant le bimétallisme or et argent comme système d'étalon. Le papier-monnaie convertible de la Banque de France ne reçoit que progressivement un pouvoir libératoire généralisé. Ce système assure pour l'essentiel la stabilité monétaire jusqu'en 1914.

Dans l'entre-deux-guerres, au contraire, les phases d'inflation et de déflation se succèdent brutalement. Le franc fait l'expérience des changes flottants, de la dépréciation monétaire, avant un retour à l'étalon or et aux changes fixes en 1928, qui procurent une stabilité monétaire artificielle. À partir de 1936, la dévaluation du franc autorise des parités plus compatibles avec la reprise nécessaire de l'activité.

Figé par le contrôle des changes à partir de 1939, le franc ne retrouve sa convertibilité externe qu'en 1959, grâce à la coopération économique et monétaire européenne. Avec l'ouverture croissante de l'économie française sur l'extérieur et l'inflation, nombre de dévaluations se succèdent jusqu'à celle de 1958 qui créé un « nouveau franc » (le franc est affecté nominalement d'un facteur 100 en 1960).

À partir de 1969, cependant, l'instabilité des taux d'inflation nationaux crée des pressions persistantes sur le franc qui s'apprécie par rapport au dollar et se déprécie par rapport au mark. La crise conduit à l'éviction de l'or et aux changes flexib [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences économiques à l'université de Bordeaux-IV-Montesquieu, directeur du Groupe de recherche en analyse et politique économiques, unité mixte du C.N.R.S. 5113

Classification


Autres références

«  FRANC FRANÇAIS  » est également traité dans :

MONNAIE MÉTALLIQUE EN FRANCE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 397 mots

310 Le premier solidus (sou), pièce d'or, est frappé à Trèves et s'impose en Occident pour près d'un demi-millénaire. 864 Édit de Pîtres. Pour contrôler la frappe, Charles le Chauve limite à dix le nombre d'ateliers monétaires. 1018 La Catalogne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-metallique-en-france-reperes-chronologiques/#i_37232

BILLON

  • Écrit par 
  • Jean DÉRENS
  •  • 700 mots

Terme qui désigne les monnaies de métal vil, ou de métal précieux dont le titre est très fortement altéré. Les monnaies de billon ne doivent leur pouvoir libératoire qu'à la confiance du public et leur valeur intrinsèque est toujours très inférieure à leur valeur nominale. Le terme est le plus généralement appliqué aux monnaies divisionnaires qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billon/#i_37232

BIMÉTALLISME

  • Écrit par 
  • P. SCHAEFER
  •  • 442 mots

Système monétaire qui combine deux étalons, or et argent. La loi du 7 germinal an XI (28 mars 1803), qui instituait en France un système bimétalliste, fixa les trois conditions nécessaires à un tel système : un rapport légal fixe entre les deux métaux, l'or ayant une valeur 15,5 fois supérieure à celle de l'argent, l'attribution à chacun des deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bimetallisme/#i_37232

CHANGE - L'intégration monétaire européenne

  • Écrit par 
  • Christian BORDES
  •  • 14 238 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La prise du pouvoir monétaire par la Bundesbank et l'Europe monétaire en crise »  : […] des taux allemands – entre février et la fin juin, ils reviennent de 12,3 à 7 p. 100. Certains experts affirment alors que le franc français est en passe de succéder au mark en tant que point d'ancrage du M.C.E. et que les taux d'intérêt français semblent pouvoir s'affranchir de la contrainte des taux allemands. À la fin du mois de juin, la Banque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/change-l-integration-monetaire-europeenne/#i_37232

CHANGES CONTRÔLE DES

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 734 mots

Mesures prises par un gouvernement pour réglementer l'achat et la vente de monnaies étrangères par ses ressortissants. C'est à la suite des grands déséquilibres économiques et financiers provoqués par la Première Guerre mondiale que de nombreux États ont été amenés à limiter, voire à supprimer, la liberté des transactions en monnaies étrangères. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-des-changes/#i_37232

CHARLES V LE SAGE (1337-1380) roi de France (1364-1380)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 1 593 mots
  •  • 1 média

Roi de France. Fils aîné de Jean II le Bon et de Bonne de Luxembourg, le futur Charles V fut le premier fils de France à porter le titre de dauphin de Viennois, en même temps que celui de duc de Normandie. Présent aux côtés de son père pendant la bataille de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-v-le-sage/#i_37232

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 840 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le bilan »  : […] maîtriser l'inflation ; une dévaluation importante est décidée et on crée un nouveau franc, qui vaut 100 francs anciens, et doit devenir une monnaie forte. La situation est largement rétablie dès 1959. Un certain emballement de l'expansion conduit en 1963 à adopter un plan de stabilisation ; pour réduire l'inflation qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_37232

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 875 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les élections législatives de 1973 »  : […] de la croissance avec pourtant forte inflation) et de l'augmentation du chômage. Le franc sort du serpent monétaire européen en janvier 1974 et pourra donc flotter librement. Dans ce contexte de difficultés multiples, les cotes de popularité du président et de son Premier ministre baissent très nettement à la fin de 1973 et au début de 1974. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-post-gaullienne-1969-1981/#i_37232

DÉVALUATION POINCARÉ

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 267 mots

La France connaît un regain d'inflation au lendemain de la Première Guerre mondiale. L'augmentation des prix, constante, a été alimentée par la spéculation contre le franc, elle-même liée à la faible confiance des détenteurs de capitaux à l'égard des gouvernements et de leur capacité à stabiliser la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/devaluation-poincare/#i_37232

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 211 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La position internationale du dollar »  : […] des réserves suffisantes. L'Angleterre rétablit le pair de l'or d'avant 1914 en 1925, et la France parvient, de 1926 à 1928, à revenir à la convertibilité or du franc à un taux déprécié par rapport à l'avant-guerre. Il est proposé aux autres pays de faire entrer dans leurs réserves officielles des monnaies elles-mêmes directement rattachées à l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_37232

ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

  • Écrit par 
  • Régis PARANQUE
  •  • 14 988 mots

Dans le chapitre « L'unification allemande »  : […] Dans ce contexte, la France réussissait une belle performance en plaçant sa monnaie parmi les plus fortes et en rapprochant sensiblement son taux d'intérêt et son taux d'inflation de ceux de l'Allemagne fédérale. Le Monde titrait à la fin d'avril 1990 : « Le Franc vraiment très fort », en faisant valoir qu'il était notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1990-de-l-euphorie-a-la-crainte/#i_37232

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

  • Écrit par 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Philippe LÉGÉ
  •  • 21 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Révélations »  : […] place de la France dans l'économie mondiale serait, enfin, compromise par la faiblesse du franc. Celui-ci est dévalué en 1981, 1982 et 1983. Il perd à cette occasion près de 25 p. 100 de sa valeur par rapport au deutsche Mark – après avoir déjà perdu 28 p. 100 entre 1974 et 1980. La dépréciation de sa monnaie n'a pas permis à la France de gagner en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-un-siecle-de-politique-economique/#i_37232

FRONT POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 4 922 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expérience Blum (juin 1936-juin 1937) »  : […] la stabilité de la monnaie ou d'une taxation du capital, contraignent le gouvernement à dévaluer le franc à la fin de septembre 1936, en dépit de ses engagements à ne pas y consentir. La dévaluation, trop tardive et à des taux insuffisants, ne suffit pas à régler la crise financière. Le gouvernement, entravé dans sa marge de manœuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/front-populaire/#i_37232

LIVRE TOURNOIS

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 4 501 mots

Dans le chapitre « Le cours »  : […] est le cas du gros d'argent de Louis IX de 1266 donné pour 1 sol ou 12 deniers tournois. Il en sera de même du premier franc or, créé par Jean le Bon en 1360 à la taille de 63 au marc de Paris qui « court » pour 20 sols, c'est-à-dire une livre tournois (dans l'usage franc et livre deviennent synonymes même quand des pièces de ce type ne circuleront […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-tournois/#i_37232

MONNAIE - Histoire de la monnaie

  • Écrit par 
  • Michel BRUGUIÈRE
  •  • 9 796 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Première Guerre mondiale et les polémiques contemporaines »  : […] À la fin de la guerre, le mark, la livre et le franc commencèrent à se déprécier par rapport à leur parité or ; malgré des tentatives de consolidation entre 1923 et 1928, il apparut bien vite que les monnaies n'étaient plus réellement basées sur l'or, mais sur des avoirs déposés dans les banques de Londres et de New York, et que les billets de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monnaie-histoire-de-la-monnaie/#i_37232

RUEFF JACQUES (1896-1978)

  • Écrit par 
  • François ECK
  •  • 640 mots

publiques et suppression des indexations (exception faite du S.M.I.G.) à l'intérieur ; dévaluation du franc, libération des échanges et retour à la convertibilité externe du franc (devenu « lourd ») à l'extérieur. Juge à la Cour de justice des Communautés européennes (1958-1962), il est nommé en novembre 1959 par Michel Debré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-rueff/#i_37232

TRICHET JEAN-CLAUDE (1942-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 134 mots
  •  • 1 média

ne pouvait que répondre aux efforts entrepris pour redresser les comptes extérieurs ; le franc fort était le moyen de sauver le système monétaire européen. Il propose donc une politique de long terme qu'il baptise la « désinflation compétitive ». Si cette politique repose sur la politique monétaire, comme celle du franc fort, elle n'est pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-trichet/#i_37232

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 392 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Locarno et la stabilisation du franc (1924-1931) »  : […] se borna à prêcher la « grande pénitence », cependant que l'inflation et la baisse du franc s'accéléraient, que les capitaux gagnaient l'étranger. La droite exploitait la crise de confiance afin d'obliger les radicaux à se séparer des socialistes et à former avec elle une « union nationale ». Les ligues nationalistes manifestaient dans la rue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-republique/#i_37232

ZONE MONÉTAIRE

  • Écrit par 
  • P. SCHAEFER
  •  • 947 mots

La zone franc est née à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, à partir de l'Empire colonial français. Elle a subi de profondes modifications avec les différentes transformations politiques, qui ont abouti à l'indépendance des territoires naguère rattachés à la France. La zone franc est une zone monétaire au sens strict, et à vrai dire la seule. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zone-monetaire/#i_37232

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique LACOUE-LABARTHE, « FRANC FRANÇAIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-francais/