Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ZERVOS CHRISTIAN (1889-1970) & YVONNE (1905-1970)

Les noms de Christian Zervos (1889-1970) et de sa femme Yvonne (1905-1970) sont liés aux diverses activités des éditions Cahiers d'art (1926-1970), qui ont connu une renommée internationale pour avoir largement contribué à imposer l'art du xxe siècle. Si ces activités se déroulent sur deux plans différents — celui des publications et celui des expositions —, elles forment un ensemble qui n'a point d'équivalent dans la vie artistique récente. Peut-être pour trouver une « défense et illustration » analogue de l'art vivant, faudrait-il remonter à l'Almanach et aux expositions du Blaue Reiter conçus par Kandinsky en 1912.

Les éditions Cahiers d'art ont été dirigées du commencement à la fin par Christian Zervos. Grec d'origine, après avoir passé son enfance et sa prime jeunesse à Alexandrie et à Marseille, il vient à Paris pour terminer en Sorbonne ses études de lettres et y soutenir sa thèse de doctorat sur le philosophe néo-platonicien Psellos. En 1924 il entre aux éditions Morancé où il s'occupe de la revue Art d'aujourd'hui. En 1926 il fonde sa propre revue, Cahiers d'art, consacrée à l'art contemporain. Tant le choix des artistes que la présentation typographique reflètent son goût. Rédigeant lui-même les principaux textes, dès les premières livraisons il met l'accent sur des peintres comme Picasso, Matisse, Braque, Fernand Léger, Juan Gris, qui étaient alors loin d'être reconnus. Quant à la présentation typographique, Zervos opte pour de grandes illustrations très soignées, inaugurant ainsi une nouvelle étape dans l'édition d'art. Outre la peinture et la sculpture, cette vision résolument moderne embrasse aussi l'architecture, sans négliger le cinéma et le théâtre d'avant-garde qui restent néanmoins des rubriques secondaires, plus tard supprimées.

Parallèlement à la revue, comportant au début dix livraisons annuelles, dès 1926 paraissent les premiers livres publiés par les éditions Cahiers d'art et dont Zervos lui-même est le plus souvent l'auteur. Tout d'abord une monographie sur Picasso, première étude importante consacrée à sa peinture. Dès cette époque, aux yeux de Zervos, Picasso se détache comme l'artiste le plus marquant du siècle et cette opinion l'incite à commencer en 1932 la publication du catalogue raisonné de l'œuvre de Picasso, devenu avec le temps une somme de plus de vingt-cinq volumes. En 1927, Zervos publie une monographie sur le Douanier Rousseau, livre qui, une fois encore, fait date ; il sera suivi d'une monographie sur Kandinsky et d'une autre sur Klee (textes de Will Grohmann), ouvrages également précurseurs, de même que les monographies consacrées aux architectes Franck Lloyd Wright (1927) et Pieter Oud (1931). Enfin un livre paru en 1927, Les Paysages du XVe siècle (texte de Zervos), annonce déjà une orientation du goût qui tend à s'éloigner des périodes classiques et qui deviendra le signe caractéristique des éditions Cahiers d'art. Cet intérêt, porté dès le début à l'art primitif, en s'approfondissant se déplace peu à peu vers les hautes époques. Aussi bien la revue que les ouvrages publiés aux éditions Cahiers d'art appellent sans cesse la confrontation de l'art du xxe siècle avec les œuvres des hautes époques. En contournant ainsi l'art classique, ils familiarisent le lecteur avec une vision autre que celle de la Renaissance et le rendent plus réceptif aux recherches esthétiques modernes. On voit là le grand rôle que les Cahiers d'art ont joué dans la formation du goût actuel. C'est en 1933 que Zervos publie son premier livre consacré à l'art grec, en prenant la liberté d'insister sur la période archaïque au détriment de la période classique. Il sera suivi en 1935 d'un volume sur [...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Dora VALLIER. ZERVOS CHRISTIAN (1889-1970) & YVONNE (1905-1970) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • BYZANTIOS KONSTANTINOS (1924-2007)

    • Écrit par
    • 637 mots

    Peintre grec installé à Paris, Konstantinos Byzantios, appelé aussi « Dikos », a fait partie des grandes figures de l'école de Paris avec l'Espagnol Eduardo Arroyo et le Russe Serge Poliakoff.

    Né à Athènes en novembre 1924, il entre à l'école des Beaux-Arts d'Athènes dans les ateliers...

  • CRÉATION DU FESTIVAL D'AVIGNON

    • Écrit par
    • 259 mots

    Ce qui allait devenir l'un des plus grands festivals de théâtre au monde est né d'une rencontre : celle de Jean Vilar (1912-1971), comédien, metteur en scène, fondateur de la Compagnie des Sept en 1943, avec le poète René Char. Ce dernier organise, avec Christian Zervos, critique...

  • HERDEG HUGO PAUL (1909-1953)

    • Écrit par
    • 990 mots

    Photographe suisse, né à Zurich, le 5 août 1909, Hugo Paul Herdeg a contribué à l'épanouissement d'une nouvelle sensibilité esthétique dérivée de la Neue Sachlichkeit. Ses photographies d'architecture et d'objets font aujourd'hui figure d'icônes de la modernité. En 1932, après...