Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

La lutte contre l’État islamique

L’expansion rapide de l’État islamique sur le territoire irakien inquiète de plus en plus la communauté internationale. Elle provoque une crise politique à Bagdad, qui met fin au gouvernement de Nouri al-Maliki. Les appels à une intervention internationale se multiplient et, en août 2014, les États-Unis entament une campagne de frappes aériennes, pour enrayer la progression des troupes d’al-Baghdadi dans la région autonome kurde d’Irak. Les frappes stoppent l’avancée de l’État islamique, mais sont impuissantes à le déloger des zones où il a réussi à s’implanter.

En représailles, l’État islamique continue sa propagande macabre et provocatrice. En août et en septembre, une série de vidéos montrent ses combattants décapiter des journalistes occidentaux et un membre d’une organisation humanitaire, ce qui attise l’inquiétude générale. En septembre, les États-Unis, à la tête d’une coalition internationale comprenant la Jordanie, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Arabie Saoudite, étendent leur campagne aérienne à des cibles situées en Syrie.

À la mi-septembre, l’État islamique lance une offensive dans le nord de la Syrie, qui l’oppose pendant plusieurs mois aux milices kurdes. Des dizaines de milliers de réfugiés s’enfuient vers la Turquie. Au début de l’année 2015, les Kurdes, soutenus par les bombardements aériens et les livraisons d’armes de la coalition internationale, infligent de réels revers au groupe islamique.

L’État islamique n’en continue pas moins sa politique d’enlèvements et de demandes de rançon, exécutant sans vergogne journalistes et membres d’ONG. En décembre 2014, l’organisation capture un pilote jordanien, dont l’avion s’est écrasé en mission. La population jordanienne, qui s’était en grande partie opposée à la participation de son gouvernement à la coalition, est bouleversée par la diffusion d’une vidéo montrant le pilote brûlé vif. Cet événement rappelle que les principales victimes de l’État islamique sont des Arabes et des musulmans, qu’ils soient chiites ou sunnites. Ses campagnes de purification culturelle, la destruction des lieux de prière chiites et chrétiens, son acharnement contre certains sanctuaires sunnites considérés comme idolâtres (ainsi le tombeau du prophète Jonas à Mossoul) sont autant d’atteintes à la vie et à l’histoire de tous les Arabes. Le patrimoine antique considérable de la région n’est évidemment pas épargné, qu’il soit détruit devant les caméras ou pillé et revendu au marché noir.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

Classification

Pour citer cet article

Universalis. ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Chute de Baghouz, Syrie, 2019 - crédits : Giuseppe Cacace/ AFP

Chute de Baghouz, Syrie, 2019

Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015 - crédits : STR/ AFP

Soldat syrien gardant un puits de pétrole, près de Palmyre, 2015

Autres références

  • AL-QAIDA

    • Écrit par Jean-Pierre FILIU
    • 1 087 mots
    ...n'apparaître, avec le recul, que comme une parenthèse sinistre, une aberration sans impact durable sur l'évolution des sociétés musulmanes. En revanche, Daech, l'acronyme arabe de l'État islamique en Irak et au Levant, qui a absorbé la branche irakienne d'Al-Qaida, remporte des succès importants à partir...
  • BOKO HARAM

    • Écrit par Universalis
    • 1 379 mots
    ...de son territoire. L’année 2015 est ainsi marquée par l’affaiblissement militaire du mouvement d’Aboubakar Shekau. Mais, en annonçant son allégeance à l’État islamique (qui contrôle une partie de la Syrie et de l’Irak) en mars 2015, il parvient à donner l’impression à l’opinion internationale, frappée...
  • CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Hollande (2012-2017)

    • Écrit par Pierre BRÉCHON
    • 7 029 mots
    • 3 médias
    ...finalement plus intervenir, la France renonce à le faire de manière isolée. Elle s’engage ensuite activement dans la coalition internationale qui s’oppose à l’État islamique (Daech), d’abord en Irak (2014), puis en Syrie (2015). De nombreuses interventions aériennes françaises frappent les bases djihadistes...
  • ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

    • Écrit par Universalis, Sandrine GAMBLIN, Robert SANTUCCI
    • 38 768 mots
    • 16 médias
    ...balnéaires du sud de la péninsule, a laissé un lourd ressentiment. Après la révolution de 2011 et l’arrivée au pouvoir d’Al-Sissi, il s’y constitue une franchise de Daech. Ici, la porosité des frontières avec Gaza brouille les pistes et fait du Hamas, partenaire politique des Frères musulmans, la bête...
  • Afficher les 15 références

Voir aussi