BOKO HARAM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C’est sous le nom de Boko Haram que le monde découvre, vers 2009, un groupe militaire nigérian se réclamant du djihadisme islamique. Celui-ci sème ensuite la terreur au Nigeria et à ses frontières, à partir du nord-est du pays, qu’il contrôle en partie. Boko Haram est à l’origine un mouvement qui, tout en présentant des similitudes avec les courants islamistes armés du monde arabe, possède de nombreuses caractéristiques hétérodoxes (recours à la magie, aux grigris…) et sectaires, fort éloignées du rigorisme et du littéralisme coranique dont se réclament les salafistes, que ceux-ci soient violents ou pacifiques.

La naissance du mouvement, fondé au début des années 2000 par Mohamed Youssouf sous le nom de Jama’at ahl al-sunna li-l-da’wa wa-l-jihad ‘ala minhaj al-salaf (Jasdj ; Association des gens de la sunna pour le prosélytisme et la lutte armée), est indissociable des conflits interconfessionnels du Nigeria et du profond mécontentement suscité par la corruption, les défaillances de la police et de l’État fédéral, la violence des milices ethnoreligieuses privées, ainsi que des tensions entre chrétiens (majoritaires au sud du pays) et musulmans (majoritaires au nord). La pauvreté persistante d’une grande partie de la population, que n’a pas endiguée la prospérité économique du pays – grâce à son pétrole et au dynamisme de ses entrepreneurs, le Nigeria est une des premières puissances économiques d’Afrique –, joue évidemment un rôle crucial dans cet ensemble. L’exécution de Mohamed Youssouf et de plusieurs membres de la secte par les forces gouvernementales en 2009 et la montée en puissance de son nouveau leader Aboubakar Shekau ont sans doute contribué à la radicalisation du mouvement, qui s’est ensuite fait connaître par l’ampleur de ses exactions, son utilisation provocatrice des médias et sa capacité à mettre l’armée nigériane en difficulté.

Mohamed Youssouf a fondé ce qui n’était d’abord qu’une petite secte musulmane à Maiduguri, capitale de l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Classification


Autres références

«  BOKO HARAM  » est également traité dans :

ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’État islamique en dehors de l’Irak et de la Syrie »  : […] À la fin de 2014, dans plusieurs zones de conflit, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie centrale, des groupes armés commencent à se revendiquer de l’État islamique. Des groupes préexistants, comme Boko Haram au Nigeria, et certains talibans d’Afghanistan, déclarent faire allégeance à l’organisation – sans que leur coopération effective avec la direction de Syrie soit forcément avérée. En dehors d […] Lire la suite

JONATHAN GOODLUCK (1957- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 959 mots

Homme politique nigérian, Goodluck Jonathan fut vice-président du Nigeria de 2007 à 2010, puis président de 2010 à 2015. Goodluck Jonathan est né le 20 novembre 1957 à Otuoke, au Nigeria (auj. dans l'État de Bayelsa), dans une famille chrétienne de l'ethnie ijo (ou ijaw). Il effectue ses études primaires et secondaires dans des établissements chrétiens de la région, puis entre à l'université de Po […] Lire la suite

NIGERIA

  • Écrit par 
  • Daniel C. BACH
  •  • 11 716 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Tensions intercommunautaires et violences interconfessionnelles  »  : […] Le retour à un régime civil démocratiquement élu en 1999 n'a que partiellement contribué à un rétablissement de l'autorité et de la légitimité de l'État fédéral. De nouvelles sources de tensions sont apparues avec la formation de milices ethno-religieuses, la relance des revendications liées à la distribution des ressources pétrolières et la montée de l'islamisme radical dans le nord-est du pays. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

7 octobre 2018 • Cameroun • Réélection du président Paul Biya.

est de 53,9 p. 100. Le scrutin se déroule dans un contexte de violence alimenté par les exactions du groupe djihadiste Boko Haram, dans le nord du pays, et par les affrontements qui opposent les forces de l’ordre aux séparatistes anglophones dans les provinces de l’ouest.  [...] Lire la suite

24 juin 2018 • Nigeria • Violences entre éleveurs et agriculteurs.

Des affrontements entre éleveurs peuls – musulmans – et agriculteurs birom – chrétiens – causent la mort de plus de deux cents personnes dans l’État du Plateau, dans le centre du pays. Un couvre-feu est instauré. Ces violences, à l’origine de milliers de morts depuis les années 2000, sont aussi meurtrières que les attaques du groupe islamiste Boko Haram qui se poursuivent dans le nord-est du pays.  [...] Lire la suite

19 février 2018 • Nigeria • Enlèvement d’écolières par Boko Haram.

Un commando djihadiste enlève cent onze écolières à Dapchi, dans l’État de Yobe. En avril 2014, Boko Haram avait enlevé deux cent soixante-seize lycéennes à Chibok. Quoiqu’affaiblie, la secte salafiste continue de déstabiliser toute la région du lac Tchad où elle commet régulièrement des attentats meurtriers. Les djihadistes ramèneront les écolières de Dapchi dans leur village le 21 mars.   [...] Lire la suite

13-14 mai 2016 • France - République centrafricaine - Nigeria • Visite du président François Hollande en Afrique centrale.

dans le pays. Quelque trois cents soldats français doivent toutefois demeurer stationnés en République centrafricaine. Le 14, François Hollande participe à Abuja (Nigeria) au sommet régional consacré à la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram, aux côtés de son homologue nigérian Muhammadu Buhari [...] Lire la suite

5-25 juillet 2015 • Afrique de l'Ouest • Recrudescence des violences islamistes.

Le 5, dans la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, un double attentat contre une mosquée et un restaurant fait au moins une cinquantaine de morts. Le groupe islamiste Boko Haram, rebaptisé État islamique en Afrique de l’Ouest depuis son allégeance à l’État islamique en mars, est soupçonné [...] Lire la suite

1er-3 juillet 2015 • France - Bénin - Angola - Cameroun • Visite du président François Hollande en Afrique.

Biya la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram, à laquelle participe Yaoundé. Il évoque également les droits de l’homme et affirme qu’« il ne peut y avoir de développement sans sécurité [et] sans démocratie ». Au pouvoir depuis 1982, Paul Biya n’aborde pas la question de son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2018.  [...] Lire la suite

15 juin 2015 • Tchad • Double attentat-suicide à N’Djamena.

Un double attentat-suicide contre le commissariat central et l’école de police de N’Djamena fait au moins vingt-quatre morts, en plus des quatre kamikazes. Ces attaques sont attribuées au groupe nigérian Boko Haram, rallié au groupe État islamique en mars. Le Tchad est impliqué dans les combats contre les djihadistes agissant au Sahel, tant au Nigeria qu’au Mali.  [...] Lire la suite

7-27 mars 2015 • Nigeria • Allégeance de Boko Haram à l’État islamique et recul de ses positions.

Le 7, le chef du groupe djihadiste Boko Haram, Abubakar Shekau, fait officiellement allégeance à l’émir Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’État islamique (E.I.). Celui-ci acceptera ce ralliement le 12. Le 27, l’armée reconquiert la ville de Gwoza, capitale du « califat » proclamé par Boko Haram [...] Lire la suite

2-21 février 2015 • Nigeria • Régionalisation de la lutte contre Boko Haram.

Le 2, le président Goodluck Jonathan échappe à un attentat-suicide lors d'un meeting à Gombe, dans le nord-est du pays que contrôle en partie le groupe islamiste Boko Haram. Le 3, l'armée tchadienne lance une offensive au Nigeria contre Boko Haram à partir du territoire camerounais. Elle s'empare [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« BOKO HARAM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boko-haram/